MENU ZINFOS
Social

SDIS: Les pompiers attendus au Département pour de nouvelles négociations


En grève illimitée depuis le 29 avril dernier, les sapeurs-pompiers du SDIS sont attendus une nouvelle fois au Conseil général pour un nouveau round de négociations. L'intersyndicale attend du Département une réponse claire sur la compensation mise en place suite à la suppression du régime indemnitaire déclaré illégale.

- Publié le Jeudi 2 Mai 2013 à 06:58

SDIS: Les pompiers attendus au Département pour de nouvelles négociations
Le Conseil général va être en alerte ce matin. Après le coup de force des pompiers lundi dernier, près de 150 sapeurs-pompiers avaient pénétré de force dans le hall du Département, la matinée risque une nouvelle d'être particulièrement tendue au Palais de la Source. La raison de cette colère ? La remise en cause, la semaine dernière, du protocole d'accord trouvé entre les élus du CASDIS et les syndicats de pompiers sur la mise en place d'une compensation salariale, suite à la suppression du régime indemnitaire illégale.

Concrètement, les sapeurs-pompiers demandent à ce que leur salaire ne soit pas touché par cette décision. L'intersyndicale estime à une perte sèche comprise entre 50 et 300 euros sur les fiches de paies. Inacceptable pour les syndicats qui attendent beaucoup de ces premières négociations. Si la présidente du Conseil général ne sera pas présente, elle a mandaté plusieurs élus (Robert Nativel, Bruno Mamindy-Pajany, Ibrahim Dindar, Pierre Vergès, Bachil Valy, Joseph Sinimalé, Axel Vienne, Emmanuel Hoarau) pour examiner et trouver un nouveau protocole d'accord.

Ce matin, il s'agit d'un premier "round" de négociations. Un délai, au plus tard jusqu'au 15 mai, a été fixé pour "examiner les points du protocole sous leurs aspects juridique, technique et financier", explique la présidente du Département, Nassimah Dindar, dans un courrier adressé aux syndicats de pompiers. Les services du Conseil général se laisse jusqu'à fin mai pour étudier les autres aspects de la concertation et des éléments du dialogue social à rénover.

En attendant, les sapeurs-pompiers n'entendent pas lâcher et continuent leur grève. Ils assurent le service minimum dans les casernes.




1.Posté par noe le 02/05/2013 10:31

Quand on met en cause leur salaire et avantages , les gens se révoltent ! et c'est bien !

Pas touche à mon salaire !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes