MENU ZINFOS
Océan Indien

SDF dans les rues de l'Ile Maurice, un délit


Les derniers chiffres officiels qui comptabilisent les SDF à l’Ile Maurice viennent juste de tomber. Avec un triste décompte au final, plus d’une centaine de SDF errent dans les rues de l’Ile Maurice. Une problématique de taille, car dormir dans la rue à l’Ile Maurice est punissable d’un délit de vagabondage, avec un passage obligé derrière les barreaux. Dans le même temps, il n’existe que deux abris de nuit à Port-Louis et Quatre Bornes, pouvant accueillir les SDF. 80 personnes s’y rendent chaque soir, comme le relaye le site defimedia.info. Les autres passeront la nuit dehors, entre les caprices de la météo et la peur de l’agression…

- Publié le Vendredi 7 Septembre 2012 à 07:44 | Lu 2204 fois

Photo Defimedia.info
Photo Defimedia.info
Que ce soit le soleil de plomb qui les nargue durant la journée et les étoiles qui les mettent en lumière la nuit, les SDF de l’Ile Maurice n'ont pas intérêt à trop se faire voir à l'Ile Maurice. Ils sont plus d’une centaine, familles comprises relate le site defimedia.info, à "survivre".

Aux premières heures du début de la nuit, aux alentours de 20 heures, ils sont une vingtaine de SDF à se regrouper dans un quartier populaire, au cœur de Port-Louis et à quelques pas de l’ancienne gare Victoria.

16 degrés au thermomètre et une brise glaciale accompagnée d’une pluie fine, oblige un ancien marin pêcheur, SDF depuis 10 ans, à se protéger du froid avec une feuille de carton déchirée pour simple couverture d’infortune.
"Je suis devenu alcoolique après le décès de mon épouse. De fil en aiguille, j’ai perdu mon travail, ma maison et mes deux fils et je me suis retrouvé à la rue. Mes enfants ne sont pas au courant de ma situation. Les ponts sont coupés entre nous, mais je sais où ils habitent, mais ils ont leur famille et je ne veux pas les déranger" précise l’homme de 53 ans au site defimedia.info

Ils sont donc des centaines officiellement à l’Ile Maurice, ou peut-être plusieurs centaines, à vivre cette vie de bohême, à la merci du moindre danger qui les guette aux alentours. Notamment le risque de se faire prendre en train de dormir au coin d'une rue et d'être condamné pour vagabondage.

"J’en ai marre de cette vie"

Certains semblent résignés ou abattus face à cette véritable descente aux enfers dans un univers où seule prime la loi du plus fort. "J’ai été abandonné par ma famille. Je fais des petits boulots pour pouvoir m’en sortir. J’en ai marre de cette vie, mais je n’ai pas d’autre choix" confie un autre homme de 39 ans, au site ledefimedia.info.

Certains SDF sont par contre plus véhéments et n’hésitent pas à crier leur colère, comme cet homme de 34 ans atteint du VIH, tranquillement assis en train de déguster sa "demi-baguette de pain et une boîte de sardines", mais qui n’a pas toutefois la langue dans sa poche:"Personne ne veut nous aider. Nous sommes malades et nous ne supportons pas la poussière. Pourtant, c’est sur les trottoirs remplis de microbes et de poussières que nous devons dormir. Nous avons des draps qui nous servent de couvertures. Toutefois, ce n’est pas assez, car, la nuit, nous avons terriblement froid. Autre problème : les policiers nous chassent..."

Malgré tout, le nombre des personnes sans domicile fixe à l’Ile Maurice, a considérablement baissé depuis 20 ans, explique un travailleur social au site defimedia.info.




1.Posté par Diazotdon le 07/09/2012 05:54

Vraiment décevant ce "pays"

2.Posté par jean francois edouard Galt le 07/09/2012 09:08

Gloup, avec les chiffres sur la drogue et le racisme institutionnel denoncé par l'ONU ca fait tache pour ce que les neocons de zinfos974 chantait comme un modèle de "l'anti-assistanat".

3.Posté par abon le 07/09/2012 14:10

Quoi, une centaine de SDF pour une île de plus d'un million d'habitants, réveillez vous les gens, que ce soit à La Réunion ou dans n'importe quelle grande ville métropolitaine, on peut multiplier ce chiffre par 100 voir plus ...

Maurice est un petit pays, sans ressources, je me demande souvent qui doit prendre exemple sur qui !

Ce qui ne remet pas en cause, la brutalité policière, qui par ailleurs, est exercée partout dans le monde en priorité contre les plus faibles.

Le jour ou les déficits publics empêcheront le versement des RSA etc, on reparlera des SDF de la Réunion et de la Métropole, soyez juste patient, ca arrive ....

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes