Société

SAF: Un concours de mocktails pour promouvoir le "zéro alcool" pendant la grossesse

Mercredi 3 Octobre 2018 - 12:04

En organisant auprès des bars, des restaurants et des discothèques un concours du meilleur cocktail sans alcool - récompensé par une campagne d’affichage, SAF Océan Indien, Avec Modération ! Réunion et l’UMIH Réunion espèrent bien faire passer le message : parce que pendant la grossesse c’est zéro alcool, il faut proposer des cocktails sans alcool de qualité aux femmes susceptibles d’être enceintes.


C’était le 9 septembre dernier, la Journée mondiale de sensibilisation au syndrome d’alcoolisation fœtale. Un événement d’envergure auquel se sont associés de nombreux acteurs de la prévention et du soin. Peu à peu, l’idée fait son chemin dans l’opinion publique : pendant la grossesse, c’est zéro alcool.

Pour continuer à marteler ce message, les producteurs et importateurs de boissons alcoolisées regroupés sous la bannière "Avec Modération !" ainsi que les professionnels des CHR via l’Union des Métiers de l’Industrie Hôtelière (UMIH) s’associent à SAF Océan Indien.

Le meilleur cocktail sans alcool récompensé

Leur ambition ? Inciter le maximum d’établissements à participer à un concours de mocktails (de l’anglais mock, qui signifie imitation) qui se tiendra jusqu’au 21 octobre, et à envoyer leur recette à l’adresse mail concours.mocktails@gmail.com .

Un jury composé de SAF Océan Indien, d’Avec Modération ! Réunion et de l’UMIH Réunion déterminera le mocktail gagnant le 24 octobre. Les noms du mocktail et de l’établissement seront cités à travers une campagne d’affichage de prévention qui sera diffusée à la fin du mois de novembre, ainsi qu’à travers un dépliant distribué au grand public…

Pour rappeler à tous que, fêtes ou pas, pendant la grossesse c’est zéro alcool !
N.P
Lu 1382 fois



1.Posté par MICHOU le 03/10/2018 14:15 (depuis mobile)

Heureusement qu'on n'a pas attendu pour faire déjà ces fameuses boissons. Du mojito, de la sangria, du punch et tout cela sans alcool parce que ce n'était pas normal de créer toujours plus avec alcool et se contenter de déposer les jus tel quels/autr

2.Posté par Arne le 04/10/2018 07:08 (depuis mobile)

Au pire. Si elles ont un doute. Qu'elles fassent une prise de sang. Sauf si elles ont peur de leur parent parce qu'elle se sont fait engrossées en étant encore mineurs.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter