MENU ZINFOS
Faits-divers

"S’il faut, j’irai en prison mais je vais faire un carnage": Pas de carnage mais 1 an ferme !


Un homme de 35 ans comparaissait devant le tribunal judiciaire de Saint-Denis pour des faits de menaces de mort à l'encontre de sa famille. Pour couronner le tout, il devait également répondre de conduite sous l'empire d'un état alcoolique et sans permis.

Par - Publié le Lundi 22 Février 2021 à 17:02 | Lu 13118 fois

"S’il faut, j’irai en prison mais je vais faire un carnage": Pas de carnage mais 1 an ferme !
Johan C., né en 1986, est revenu sur son île natale depuis le mois de janvier 2021. Hébergé un moment par son frère en métropole, il a décidé de rentrer début janvier avec lui pour ne pas rester seul là bas. Sa famille se cotise alors afin de lui payer le voyage. Depuis le 12 février dernier, ses proches se rendent compte qu’il est fortement alcoolisé tous les soirs. Le hic, c’est qu’il a l’alcool mauvais ! Depuis 10 jours, la famille se voit menacée de mort dès qu’il est de retour à la case. "S’il faut, j’irai en prison mais je vais faire un carnage" ou encore "je vais faire un carnage, je vais tuer tout le monde" se plait-il à leur dire. Apeurée, sa mère a même dû cacher tous les couteaux de la maison !

Fort heureusement, les menaces, accompagnées de gestes sans équivoque, n’ont jamais connu de passage à l’acte. Il semblerait simplement que Johan C. se sente mal aimé. Le 21 février dernier, il rentre à 2h du matin chez ses parents, complètement ivre, et une fois de plus insulte copieusement sa mère et son frère. Ils ont tellement peur qu’ils préfèrent quitter la maison pour aller chez la soeur. Ils appellent les gendarmes qui interviennent et interpellent Johan C. au volant du véhicule familial. En plus de conduire sans permis, il est contrôlé à 1,46 g/l d’alcool dans le sang. Il est placé en garde à vue puis déféré ce lundi devant le juge en vue d’une comparution immédiate cet après-midi.

 Il a 11 mentions à son casier et se trouve en état de récidive pour les menaces

Le choix de jugement précipité est simple : il a 11 mentions à son casier et se trouve en état de récidive pour les menaces avec 6 mois de sursis au dessus de la tête. "Je n’ai pas souvenir de quoi que ce soit ! Ma mère je l’aime trop, j’aurais jamais rien fait" indique t-il, tout en reconnaissant ce qui lui est reproché. "Quand je bois, soit je dors, soit je fais des trucs pas bien" ajoute le prévenu. "On a essayé de lui faire confiance pour qu’il arrête, mais quand il a bu, il est incontrôlable" explique son frère à l’audience. "C’est un trop plein de ses parents qui en viennent à appeler les gendarmes pour les protéger" assène le parquet.

"Ils ont peur et moi aussi, peur qu’il passe à l’acte car il est incontrôlable lorsqu’il boit ! Sa personnalité inquiète avec ses 11 mentions. Il va devoir se soigner dans les mois à venir ! Je vous demande une peine comprise entre 12 et 15 mois de prison, la révocation des 6 mois de sursis ainsi qu’un mandat de dépôt" requiert la procureure.

"Ce dossier est mal engagé pour lui, mais je préfère garder espoir !"

"Ce dossier est mal engagé pour lui, mais je préfère garder espoir !" répond la défense. "Je garde l’espoir qu’il peut changer et s’améliorer à l’avenir. Il regrette profondément ce qu’il a fait et je sais que ces menaces sont graves. Dès qu’il boit, il dit et fait n’importe quoi, mais ne serait jamais passé à l’acte. Il est victime d’un complexe d’infériorité et il a un sentiment de dévalorisation ! C’est la raison pour laquelle il se réfugie dans l’alcool. Je vous demande la plus grande clémence" plaide la défense.

La robe noire a été quelque peu entendue : le prévenu est condamné à 18 mois de prison dont 12 mois avec sursis probatoire renforcés comprenant des obligations de soins et de travail, son sursis de 6 mois est révoqué, de plus, il lui est décerné un mandat de dépôt.


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Tec tec le 22/02/2021 18:20

Gout à nous.

2.Posté par Ouais... le 22/02/2021 18:26

Cette personnes a plus besoin de se faire éduquer qu autre chose... D une il serait passé à l acte, de deux malaise depuis l enfance et bien sûr alcool...

3.Posté par Coco le 22/02/2021 18:48

Cas soc en barre!

4.Posté par kikadisa le 22/02/2021 19:05

alor koman vi lé dan' la zol dopoui ??.. son boyo li grat enkor ??.. a kouyon kouyon édemi ....

5.Posté par Filou 974 le 22/02/2021 19:38

Je plains les avocats commis d'office , peut-être qu'un jour il finirons comme notre ministre de la justice : " défendre des causes indéfendables " et terminer au plus haut rend de l'état ?

6.Posté par lo rwa gatere le 22/02/2021 21:02

fout' dan sorte pi la zol

7.Posté par Choupette le 22/02/2021 21:31

Faut le renvoyer en Métropole à la fin de sa peine.

Il comprendra son bonheur.

8.Posté par RIVIERE le 23/02/2021 07:32

Il faur que sa famille cotise pour le renvoyer en métropole

9.Posté par titi974 le 23/02/2021 10:50

une peine bien légère pour un multirécidiviste , le type sent mal aimé de sa famille alors qu' 'elle subvient à ses besoins en payant un billet d ' avion retour en l ' hébergeant, il semble que la famille fasse beaucoup pour lui et en retour il les remercie par des menaces etc. etc...trop d indulgence de la justice une fois de plus.

10.Posté par Cerveaux le 23/02/2021 11:44

Bonjour, je me présente je suis la sœur de cette personne et c'est moi qui est appelé les gendarmes donc nous on connaît la situation et pouvant exprimer notre ressenti. Avec le respect que je dois a autrui, qui êtes-vous pour vous permettre de juger et de blâmer, connaissez vous cette personne ou encore son parcour ou même ses antécédents....NON!!!! Il est tellement facile de parler quand on est pas dans la situation et de porter un regard accusateur.....parler comme cela ne vous rend pas mieux que lui loin de là. On a fait ce qu'on a fait pour lui venir en aide pas pour entendre des gens qui n'ont rien de mieux a faire que de critiquer. C'est avec ce genre de mentalité que des personnes qui ont besoin de se faire soigner finisse par repasser à l'acte.....d'autre viendrons encore faire des commentaires mais ce n'est pas un cas social il a une famille bien intégrée dans la société et on fera ce qu'il faut pour l'aider malgré ce que les gens peuvent bien dire.

11.Posté par lysjahn@hotmail.fr le 23/02/2021 17:56

Et toc bien parler !
Franchement la réunion à une tres mauvaise mentalité. Je suis métropolitaine et enfin heureuse de retourner chez moi .
Marre des gens envieux jaloux et méchants.
Avant de critiquer ce pauvre garçon regarder chez vous

12.Posté par Prunelle le 23/02/2021 18:18

Bonjour avec 11 mentions dans son casier judiciaire , défendre l indéfendable c est une blague perso j aurais mis plus quand tu t attaques à la femme qui a souffert pour te mettre au monde tu n es rien . Alcoolique pas alcoolique . La justice est trop laxiste avec ce genre de personne . Dans quelques années ça va aller tabasser sa femme . Pathétique pitoyable. Et effectivement cerveaux on est pas dans la situation continuer à le défendre et a le caresser dans le sens du poil bravo . À vous lire on dirait qu il est la victime jppppp . Famille bien intégrée ne veut plus rien dire de nos jours et justement sa prouve qu il est débile si il est bien intégré pfffff .

13.Posté par Cerveaux le 23/02/2021 19:12

Pour certain ce n'est pas derrière un clavier qu'il faudrait être assis mais au tribunal parce qu'ils sont mieux qualifiés que les avocats, juges ou même procureur. Nous sommes les 1er intéressé par la situatio et on ne se permet de le juger alors qui êtes vous pour porter un jugement....qui a parlé de brosser dans le sens du poil encore une fois ça parle sans savoir et pour ne rien dire de constructif....j'espère que vous n'êtes pas une mère parce que dans ce cas vous n'avez pas compris le sens et l'essence même de ce mot....on est pas maman que quand ils sont petits mais tout au long de leur vie....le rôle d'une mère et d'aider son enfant à s'en sortir et non pas de le blâmer d'avantage...si nous l'avons envoyé là-bas c'est dans ce sens la et nous pas pour le contraire. Heureusement qu'il y a encore des gens qui font preuve d'humanité.

14.Posté par Prunelle le 23/02/2021 20:47

Cerveaux ce n est pas un Jugement se sont des faits . Il peut dire je vais faire un carnage c est déjà beaucoup . Après on est en démocratie . Justement je suis une mère si demain mon fils se permet des choses qui me déplaisent et il a déjà fait c est police direct je n ai pas élevé un délinquant . Le respect . S il ne peut pas boire de l alcool il boit un grand verre d eau . Et encore une fois moi ce qui me touche dans cette histoire c est que sa mère et son frère ont dû quitter la maison . Défendre votre mère ce n est pas de l humanité c est un droit et un devoir
Brefff différence entre jugement et faits .

15.Posté par Prunelle le 23/02/2021 21:24

Crevaux je vous retourne la même chose j espère que vous n êtes pas une mère parce que laissez un enfant pour le coup c est un adulte terroriser sa mère et son frère, qui Votre mère en venait à planquer des couteaux par peur qu il passe à l acte . Mettez vous dans sa situation à elle avoir peur de son enfant qu elle a mis au monde . Qu elle a tout donné et là encore se sont des faits pas de jugements . Je ne vous ai jamais dit que c était facile mais à un moment donner faut être raisonnable et raisonner . Breffff

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes