Education

Rythmes scolaires à la Possession: "Impulser une nouvelle dynamique"

Mercredi 17 Avril 2013 - 15:56

Jean-Hugues Savigny attend la confirmation du déblocage des contrats d'avenir
Jean-Hugues Savigny attend la confirmation du déblocage des contrats d'avenir
L'intersyndicale de l'Education a mobilisé ce matin, à la Possession, une centaine d'enseignants et parents inquiets de la réforme des rythmes scolaires, applicable dès 2013 dans la ville de Roland Robert.

Après un échange d'une heure et demie, les deux camps sont repartis dos à dos. Jean-Hugues Savigny, adjoint aux finances, tente de persuader du bien-fondé d'une application dès la rentrée scolaire 2013.

"C'est avant tout une décision du conseil municipal qui a été prise", fait tout d'abord remarquer l'élu. L'ordre du jour du conseil du 27 mars affichait en effet tout l'intérêt de la commune à profiter de l'aubaine de la réforme pour accentuer sa politique éducative.

"La Ville a déjà, depuis de nombreuses années, fait de l’Education sa priorité, c’est l’occasion d’impulser une nouvelle dynamique en augmentant notamment le taux d’encadrement et les activités proposées. Améliorer la qualité du service proposé aux enfants pendant les différents temps d’accueil dans le cadre du Projet Educatif Du Territoire (PEDT)", tels étaient les souhaits présentés en conseil municipal il y a moins d'un mois.

"Je pense qu'il y a des a priori au niveau des enseignants et des parents qui imaginent que l'on a pris cette décision contre eux", c'est tout l'inverse qui sera proposé aux enfants, affirme Jean-Hugues Savigny. "Ils sortiront de la pause méridienne en meilleur état", affirme-t-il. L'élu prend en ligne de compte le renforcement du taux d'encadrement de la marmaille comme l'une des clés de cette transition vers la semaine de 4,5 jours. "Nous aurons un encadrant pour 18 enfants en élémentaire et un encadrant pour 14 élèves de primaire", assure-t-il.

La municipalité sollicitera l'intégralité du personnel encadrant périscolaire dans l'enveloppe des fameux contrats d'avenir, contrats destinés aux moins de 25 ans. "Avec les services de l'Etat, on a pour l'instant un accord de principe", rassure-t-il. En tout, la Ville pense recruter 200 emplois d'avenir. Certains ont déjà été recrutés.

Dans le cas où le projet ne serait pas retenu, elle sera contrainte de reporter l’application de cette réforme à la rentrée de 2014, a prévenu la mairie.
LG
Lu 1779 fois



1.Posté par noe le 17/04/2013 16:09

Aujourd'hui le compte n'y est pas ...Nos enfants n'ont que 144 jours d'école sur 365 jours que compte l'année ...et le reste du temps , ils s'amusent comme ils peuvent sur les parkings des immeubles , devant la télé et ont des "mauvais entraînements" ....
C'est ça qu'on veut pour les enfants ?

Avec cette réforme qu'on aurait dû imposer à toutes les communes , les enfants auraient eu 180 jours de classe ...
Bien sûr que ce ne sera pas suffisant ...Comme tous vrais bosseurs , les enfants devraient avoir 11 mois de classe et 1 mois de vacances ...
Aujourd'hui , on montre aux jeunes que les vacances c'est mieux que le boulot ....
Pas bien !
Je n'adhère pas !

2.Posté par pas de concertation le 17/04/2013 16:13

c'est totalement faux, depuis le début sous la pression du Ps à La Possession le maire a été contraint de revoir sa copie. C'est à dire qu'il ne voulait pas de cette reforme d'abord. Puis il a décidé tout seul de l'application de la reforme sans consulter les parents d'eleve
Il faut continuer, cette reforme doit se faire en 2014.

roro ou sora pas la pou voir.


3.Posté par Marcel le 17/04/2013 16:58

post 1 a entièrement raison! Je propose d'utiliser le mois de vacances pour envoyer les enfants dans les mines de charbon en Chine ou en Sibérie. trop de laxisme dans cette société!

4.Posté par electeur le 17/04/2013 18:36

si c'est pour faire une politique de droite, je prefere voter miranville

5.Posté par mi marche ec Melenchon le 17/04/2013 21:18

de la politique clienteliste à 2 balles. Ce pauv savigny merite bien son surnom de porte cartable de peillon.

6.Posté par posez vous la question le 17/04/2013 21:43

si il bossait un peu plus les profs ils passeraient pas des annonces pour donner des cours particulier pour faire plus de frics quelle honte,ceux qui travaille le moins en europe avec les plus mauvais résultats et il ose se justifier il faut les mettre au boulot

7.Posté par Grondin le 17/04/2013 22:53

Bravo au front de gauche d'avoir le courage de mettre au boulot ces fainéants de profs. Savigny a du courage politique d'aller à l'encontre des bobos qui votent pour lui. Il faut enfin mettre les profs au travail. excellente initiative... Y en a marre de ces faignasses....

8.Posté par Tonton le 18/04/2013 04:44

Il a encontré une centaine de parents d'élèves ?

Comme j'ai déjà encontré Jean-Hugues, il doit avoir gagné une 100 d'opposants pour 2014 en plus !
C'est le meilleur des "rabatteurs" pour l'opposition possessionaise !

(j'ai déjà eu droit à ses insultes aussi...... :) )

9.Posté par La fouine le 18/04/2013 05:47

Savigny , porte parole de melenchon qui se fait le porte flingue de Peillon quel triste spectacle

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter