Education

Rythmes scolaires: Une centaine de manifestants devant la mairie de La Possession

Mercredi 17 Avril 2013 - 12:01

Rythmes scolaires: Une centaine de manifestants devant la mairie de La Possession
Après Saint-Denis, c'est à La Possession que l'intersyndicale de l'éducation se mobilise pour s'opposer à la réforme sur les rythmes scolaires.

Ils sont environ 120 personnes à manifester devant la mairie, Roland Robert, le maire, ayant décidé d'appliquer cette réforme dès la rentrée 2012.

Le maire a accepté de recevoir une délégation en cette fin de matinée. La délégation, composée d'un représentant syndical, d'enseignants et de parents d'élèves, est notamment reçue par l'adjoint aux finances, Jean-Hugues Savigny. L'intersyndicale propose tout bonnement de repousser l'application de la réforme à 2014.

Dans les rangs des manifestants sur le parvis de l'hôtel de ville, des enseignants et des parents d'élèves marquent leur inquiétude. Rappelons à ce stade qu'à la Possession, la mairie a porté le choix de la semaine de 4,5 jours sur le mercredi.

"Cela engendrerait toute une réorganisation familiale" concède Patrick, parent d'élève qui explique les difficultés auxquelles il sera confronté. "Le mercredi matin, c'est pour moi la journée des rendez-vous médicaux, ma femme malade ayant des rendez-vous toutes les deux semaines le mercredi. Cette réforme illustre à merveille les incidences, au cas par cas, qu'occasionnera la réforme.

Chamboulements en vue

A ses côtés, Jean-Philippe, enseignant à la Possession parle à l'expérience. "On va retrouver nos enfants dans quel état le mercredi après-midi ?", déplore-t-il, avec certitude. "Cette coupure est nécessaire". Le bât blesse également ailleurs selon les manifestants. "Qui va s'occuper d'eux ? On entend dire que des cantinières seraient chargées des activités périscolaires". Est-ce bien sérieux demandent-ils. Enfin, et pas des moindres, cette réforme qui impliquera l'embauche de personnels nouveaux ou réaffectés aura une "incidence sur le porte-monnaie des contribuables".

A la Possession, l'enseignant jure qu'un conseil d'école a permis la discussion en interne mais qu'au final nul ne sait réellement si une majorité (ou pas) d'enseignants, de parents, était pour ou contre cette application à la rentrée 2013. La mairie quant à elle espère mobiliser des emplois d'avenir pour ces activités périscolaires.
Lu 1897 fois



1.Posté par noe le 17/04/2013 12:16

Je ne comprends pas ces gens (profs) ...
Ils trouvent du temps à perdre en manifestant le mercredi au lieu de s'occuper de leurs enfants et conjoint ...
Donc ils pourront faire classe les mercredis pour nos enfants !
ça fera tj ça de gagner : 180 jours de classe sur 365 jours au lieu de seulement 144 jours de classe !

2.Posté par nrj le 17/04/2013 12:18

Un maire est un élu !
Il ne doit pas se laisser dicter ses démarches par des inconnus , surtout dans l'intérêt des enfants de ses administrés !

3.Posté par mi marche ec Melenchon le 17/04/2013 13:28

La seule préoccupation de Jean-Hugues Savigny est de distribuer des contrats à l'approche d'échéance electorales quitte a ce que ce soit detriment meme de l'interet des eleves !!! Il ne pense plus en français, il pense dans la langue de la sociale democratie.

Sur la liste des traites, Il rejoint guito Ramoune qui est allé à la soupe avec michel Fontaine à la Civis durant son mandat.

4.Posté par mi marche pas ec Savigny le 17/04/2013 14:25

1.Posté par noe

Mr tete pipe, le gens qui refusent la reforme Peillon sont les memes qui se sont mobilisé contre la suppression d'un jour de classe par Darcos. C'est donc que le point d'achoppement n'est pas là.

5.Posté par pas de concertation le 17/04/2013 15:10

le maire est un peu malhonnete non, il n'a même pas mis en place des reunions avec la population et les parents pour savoir si on pouvait appliquer cette reforme....

6.Posté par Allo Quoî ! C''''''''''''''''''''''''''''''''est Nila Loguez, la terreur des zompolitiks le 17/04/2013 15:51

Jean-Hugues z'élections y approchent ! Y voit
Comment continuer à former des enfants en étant bien payé ? Comment en faire des ânes qu'on se repasse d'année en année ? Pas pour rien que la France y dégringole dans le classement. Comment rattraper les jours de grève ? Ne corrigez pas sévèrement les dissertations des élèves, ils n'ont pas eu le temps de tout voir au niveau du programme. Parfois, le recteur y oblige à recorriger, pour ne pas avoir une moyenne départementale ridicule
Combien de cancres ont passé à travers les filets ? Après on s'étonne que seuls 19% réussissent à passer en L2 à l'université ?

Une centaine de personnes en train de manifester ? Mais c'est une minorité, sinon La Possesion compterait moins de 200 élèves. Quand les maires cesseront de baisser leur froc devant des parents écervelés manipulés par des syndicalistes opportunistes ?
A la Revoyure !

7.Posté par noe le 17/04/2013 16:12

Je pense que les parents veulent qu'on s'occupe mieux de leurs enfants ...le mercredi et aussi le samedi ...ils pourront respirer un peu !..... Au lieu de voir leurs rejetons sur les parkings ou devant la télé ou subir des mauvaises fréquentations.....

8.Posté par un parent le 17/04/2013 16:43

Dommage qu'on veuille tout politiser à la Possession. Ce matin devant la Mairie, il y avait plus de politiciens que de Parents et c'est pareil vu les commentaires !


Je propose qu'on laisse appliquer le dsipositif , dans le mois qui suit la rentrée on fait un bilan et si c'est nul on manifeste. C'est con de dire que c'est pas bon avant même de voir. A moins biensur qu'on soit animé par d'autres întérêts , notamment politique

9.Posté par Marcel le 17/04/2013 16:53

@ post 6: comment s'exprimer aussi mal en français en regardant Nabila? (le syndrome du "Y"?)
@ post 7: et le dimanche aussi ces syndiqués trop payés pourraient aussi "s'occuper" de tes enfants, non?

10.Posté par monica kolère le 17/04/2013 18:09

Le niveau des commentaires est vraiment sans intérêt donc, impossible d'argumenter.....................;

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter