Education

Rythmes scolaires/St-Denis 2: Une "inflexion" de la mairie ?

Jeudi 4 Avril 2013 - 16:58

Rythmes scolaires/St-Denis 2: Une "inflexion" de la mairie ?
Opposés à l'expérimentation de la réforme des rythmes scolaires dès la rentrée 2013 dans la circonscription 2 de Saint-Denis (quartiers du Moufia, du Chaudron et de la Bretagne), les enseignants restent mobilisés.

Après la manifestation, et la rencontre avec le recteur hier soir, l'intersyndicale et le collectif des écoles de Saint-Denis 2 ont dressé le bilan et les perspectives de leur mouvement.

Les enseignants vont continuer à "sensibiliser et informer" les parents d'élèves et comptent manifester à nouveau mercredi 10 avril, à 14h, devant la mairie de Saint-Denis. Auparavant, à 10h, il se rendront à la mairie annexe de Sainte-Clotilde afin d'interroger l'élu de quartier et de savoir comment il compte mettre en forme la réforme.

"La rencontre avec le recteur était sidérante ! 23 écoles sur 24 de Saint-Denis 2 refusent l'expérimentation mais le recteur annonce, avec un sourire tranche papaye, qu'il impose cette expérimentation", souligne Patrick Corré (CGTR Educ'action). Des syndicats qui ne comprennent pas pourquoi le recteur, Thierry Terret, et le maire de Saint-Denis, Gilbert Annette, continuent "à s'obstiner". Le maire songerait d'ailleurs, de source syndicale, à effectuer cette expérimentation sur seulement "six ou sept écoles", et non plus 24 comme prévu initialement. Les opposants y voient un signe "d'inflexion".

Contacté, le service communication de la mairie assure qu'il n'y aucun chiffre arrêté et précise la pensée de Gilbert Annette, qui a rencontré ce matin une directrice d'école membre du collectif opposé à l'expérimentation : "La solution qui nous paraît la plus efficace est que seules les écoles volontaires puissent prendre part à cette expérimentation". La mairie de Saint-Denis rappelle qu'elle a acceptée cette expérimentation "sur volonté du rectorat". Pour Gilbert Annette, il revient donc au rectorat de trancher et de mettre en place cette expérimentation. En attendant, le bras de fer continue entre les enseignants de Saint-Denis 2 et le rectorat.
Lu 1149 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter