Education

Rythmes scolaires: Les parents de La Possession vont choisir entre mercredi ou samedi

Mercredi 12 Février 2014 - 16:08

L'équipe municipale joue à fond la carte de la consultation
L'équipe municipale joue à fond la carte de la consultation
La mairie de la Possession va au bout de sa logique consultative dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires. Presqu'un an après un premier référendum, un second permettra aux parents de choisir définitivement le mercredi ou le samedi comme demi-journée supplémentaire pour la marmaille.

Ce référendum se tiendra le mercredi 19 février. Les 24 écoles élémentaires ouvriront leur bureau de vote de 7h30 à 12h30. Trois options seront offertes aux parents. La première formule (option 1), reconduit le dispositif amorcé à la rentrée d'août dernier. A savoir que la mairie de la Possession avait suivi les préconisations de la loi en calant la demi-journée supplémentaire le mercredi matin.

Le déplacement de la demi-journée vers le samedi constitue l'option numéro 2. Cette dernière va un peu plus loin en proposant aux parents de choisir de l'appliquer, soit "dès la rentrée des vacances de mai prochain", soit d'attendre la grande rentrée d'août (option 2 bis).
 
En annonçant la tenue de ce référendum dès décembre 2013, l'équipe municipale a pris largement les devants au point que l'opportunité du maintien de cette consultation finisse par être posée. Anise Julie et Patrice Loriol, adjoints au maire, l'expriment eux-mêmes : "il n'y a plus de vraies critiques" concernant la mise en place de cette demi-journée depuis maintenant six mois. Comme dans toute réforme et ses levées de boucliers à l'allumage, les "critiques se tarissent". Une sorte de "routine" semble s'être installée. Au point que l'on peut imaginer que cette volonté démocratique n'ait pour effet que de réveiller les dernières velléités d'opposition à la réforme.

"La volonté de la mairie , c'est que les parents soient consultés, tout est perfectible", rappellent les élus d'une municipalité qui a pris le pari d'engager la réforme Peillon dès 2013. Il faut rappeler qu'une première consultation des parents d'élèves avait eu lieu en mai dernier. Elle concernait la question des TAP (Temps d'Activité Péri-éducatifs). A l'époque, la question du choix de la demi-journée supplémentaire entre mercredi et samedi avait été reléguée au second plan. Quelques mois plus tard, les retours d'expérience des communes sur tout le territoire national ont semé le doute sur "la fatigue de l'enfant" lorsque le mercredi était choisi. La loi Peillon, qui n'autorisait que par dérogation la fixation de la demi-journée le samedi, pourrait bien avoir à faire face à de nombreuses exceptions.

"Après 6 mois d'évaluation", c'est donc une autre possibilité de "rectification" qu'offre la mairie de La Possession aux parents, explique Anise Julie, adjointe aux affaires scolaires et ancienne directrice de maternelle.

"Les parents vont prendre leur responsabilité", ajoute Patrice Loriol, adjoint délégué aux grands projets. En tout état de cause, ce qui doit guider le choix des parents c'est le mieux-être de leur progéniture. "La réforme des rythmes scolaires est une réforme engagée pour le rythme des enfants", s'obligent à recadrer les deux adjoints.

En mai dernier, la première consultation avait offert un taux de participation de 30% des parents.
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1010 fois



1.Posté par noe le 12/02/2014 18:12

Le mieux pour un meilleur apprentissage , je propose 5 jours de 6h par semaine pour nos enfants qui en ont besoin pour bien apprendre et non rester dans les immeubles devant la télé cochonne ou jouer dans les parkings regardant les grands savourer quelques tikalités !
Les bons profs demandent 5 jours de classes par semaine !!!

2.Posté par Zoulou le 12/02/2014 18:23

Eh pourquoi c'est monsieur Lauriol alors que c'est aniseJulie l'adjointe déléguée?

3.Posté par ndldlp le 12/02/2014 19:45

Stop aux tap..travaux d abêtissement programmés.

4.Posté par titoulit le 12/02/2014 20:08

post 2: tout simplement parce que c'est monsieur lauriol le futur maire à la place de nout roro, désole phiphi c un scoop

5.Posté par isa974 le 13/02/2014 06:43

L'equipe municipale joue la consultation ça me fait bien rire. Pour la mise en place de la réforme en 2013 elle n'a pas consulté les parents. Le TAP est désastreux mal encadré, mal géré enfin bref des personnes non qualifiées à ces postes et aucun contact avec les parents enfin bref. Par contre voilà mois que nos enfant se sont adaptés bon gré mal gré à cette demi journée du mercredi, les parents qui travaillent aussi et là à 1 mois des municipale un coup de baguette magique pour dire aux parents on vous écoute c'est faux. Même si je suis contre la réforme je vais voter pour le mercredi.

6.Posté par Jean Yves le 13/02/2014 10:03

Mais arrêtez vos bêtises! Il n'y a qu'un élu compétent dans cette mairie, malheureusement pour lui tout sera remplacé le mois prochain! Alon Vanessa!

7.Posté par Kti97419 le 18/02/2014 10:15

Avec le recule de cette application de la réforme sur la commune de la Possession, quoi en penser???
Un référendum de plus pour nous demander "un Mercredi ou un Samedi"....
On constate tous, que nos enfants sont fatigués !!!
Les lycéens sont dans la rue pour des clims : on les écoute...
On a le droit d'essayer les choses, mais si ça ne convient pas... on a peut être le DEVOIR de faire CHANGER LES CHOSES.
Que font les parents???
QUI NE DIT MOT CONSENT.

Je me DÉPLACERAI POUR VOTER, mais je MANIFESTERAI MON MÉCONTENTEMENT

8.Posté par Vahy le 18/02/2014 12:08

Selon Me Anise Julie il n'y a plus de critique. Mais enfin soyons sérieux à vaincre sans péril on triomphe sans gloire. Malgré des "consultations" nous parents vraiment soucieux du bien être de nos enfants n'avons pas été entendus.
Ceux qui ont été consultés ce jour à L'Ecole Jules Joron n'était pas au courant du vote de demain pour la plupart.
Cette pratique se reflète t'elle de la même manière sur les élections municipales. C'est la loi de l'Omerta, les ATSEM ou autres animateurs se taisent car contrats en jeu, pas de moyens de réaliser ce fameux TAP faute de moyen, par contre nous parents devons payer davantage pour la garderie, subir une volonté aveugle de la municipalité de faire bonne figure.
A tous ceux que j'ai rencontré je leur ai demandé de rajouter l'option "CONTRE LA REFORME" Option 3 ou 2 Bis comme vous voulez.
JE SERAI DEVANT LA DEMAIN POUR Y AJOUTER CETTE OPTION SUR MON BULLETIN
POUR LES AUTRES CESSEZ DE VOUS TAIRE OU SUBISSEZ TOUJOURS

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter