MENU ZINFOS
National

Rythmes scolaires : Les maires réfractaires seront "condamnés" assure Benoît Hamon


Par S.I - Publié le Jeudi 12 Juin 2014 à 16:50 | Lu 759 fois

Rythmes scolaires : Les maires réfractaires seront "condamnés" assure Benoît Hamon
Benoit Hamon ne compte pas céder. Le ministre de l'Éducation nationale a menacé de sanctions judiciaires les maires qui n'appliqueraient pas la réforme des rythmes scolaires dans leurs communes.

"Je vois mal des maires s'entêter dans une posture comme celle-ci. C'est parfaitement illégal, ils seraient condamnés comme tel", a déclaré Benoît Hamon sur les ondes de France Info.

"Quand vous avez un maire qui comme à Valence dit qu'il n'organisera rien, je demande aux parents d'élèves de lui demander à lui ce qu'il fait de ces cinquante euros (par an, ndlr) ?" a ajouté le ministre.

Benoît Hamon a également rappelé que cet argent était versé aux communes pour financer cette réforme et qu'il n'était pas conseiller d'utiliser ces subsides pour un autre poste de dépenses.




1.Posté par noe le 12/06/2014 18:17

La loi doit être respectée surtout par les élus de la République que sont nos Maires !
Il est fauut de dire que les communes n'ont pas de "moyens" ...
Pas vrai car les maires trouvent tj le fric nécessaires pour envoyer plein d'élus en Congrès des maires ... ils utilisent ce fameux congrès pour faire leurs emplettes sur Paris ! et sans oublier les fêtes , les pots , les billets d'avion ...
Aujourd'hui la loi leur demande de faire quelque chose pour les enfants de leurs administrés ... ils ne trouvent pas d'argent !!!!
Lamentable !
Ces maires qui osent ne pas respecter la LOI , doivent être démissionnés d'office !

"Les rythmes scolaires sont au coeur de la mission éducative, mission d’engagement et de responsabilité envers les jeunes, qui est celle de tous : ministre, enseignants, personnel administratif, mais aussi collectivités territoriales, et bien entendu parents. L’École est en effet l’étape essentielle de l’intégration citoyenne des enfants, notamment de ceux dont la diversité fonde notre richesse : ils doivent y avoir toutes leurs chances. L’École ouvre à tous l’accès à l’ensemble des connaissances
qu’offre notre système éducatif, c’est in fine l’éducation à la liberté, c’est-à-dire à l’autonomie : apprendre, c’est savoir; savoir c’est devenir libre. De plus, le temps scolaire rythme le temps social et économique de la France..."

Tout doit être fait pour la réussite de nos enfants , futurs citoyens de la République !

2.Posté par mi marche ec Melenchon le 12/06/2014 21:28

quel abruti ce hamon. Il y a 2 recours au TA, non jugés et ce con se permet de vendre la peau de l'ours.

3.Posté par 974 le 13/06/2014 09:20

Condamner, voilà le mot qui convient à ce gouvernement.

4.Posté par polo974 le 13/06/2014 11:35

c'est étrange, d'après ce qu'on trouve ailleurs, c'est 63.30 euros par élève et année.

aux quels s'ajouteraient 31.60 euros (redéployés) de la caf.

De toute façon, les maires qui viennent d'être élus connaissaient le texte, donc les conditions d'exécution de leur mandat avant de se présenter.
S'ils ne trouvaient pas ces conditions acceptables, ils n'avaient qu'à pas se présenter...

5.Posté par éno le 13/06/2014 13:49

On constate que le post 1 confirme si besoin était par ses interventions qu'il oeuvre dans l'enseignement et que de part ses commentaires pour un oui ou un non il y a bien des heures perdus dans le métier de l'enseignement.

6.Posté par 974 le 15/06/2014 12:57

Condamner, museler, faire payer, et libérer les délinquants. Voilà notre gouvernement.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes