MENU ZINFOS
Communiqué

Rythmes scolaire: L'intersyndicale de l'éducation interpelle le recteur


Suite au décret autorisant les communes à revenir à la semaine de quatre jours d'école en primaire, publié mercredi au Journal officiel, l'intersyndicale de l'éducation réagit quant à la position du recteur sur la question. Voici le communiqué :

Par Zinfos974 - Publié le Vendredi 30 Juin 2017 à 15:08 | Lu 726 fois

Nous apprenons par voie de presse la volonté expresse de M. le Recteur de ne pas autoriser la mise en place de la semaine des quatre jours dans notre académie, hypothèse déjà émise quelques semaines plus tôt.

La publication du décret est pourtant très claire et la voix ministérielle explicite : « D’après le ministre de l’éducation nationale, "On ne reviendra pas à la semaine de 4 jours pour l'ensemble de la France... Mais dans les endroits où il y a l'insatisfaction des parents, où les enfants sont fatigués" la semaine de 4 jours sera mise en place. 

L’ensemble des conseils d’écoles de la Réunion ont fait part de leur insatisfaction vis-à-vis de la réforme des rythmes scolaires, les parents comme les enseignants ont souligné la grande fatigue ressentie par les enfants, les conditions de travail des enseignants et d'apprentissage des élèves nettement dégradées, et exprimé leur volonté de revenir à une semaine de quatre jours d’école.

 Plusieurs communes ont fait une demande pour modifier les horaires des écoles , bien au-delà des quatre citées par M. le Recteur ; les conseils d’école et les enseignants se sont clairement exprimés pour pouvoir changer de rythme dès la rentrée scolaire 2017.

Le ministre de l’éducation a ouvert cette possibilité de modifier l’existant qui ne fonctionne pas ; M. le Recteur, sans doute trop éloigné de la réalité du terrain, n’a pas pris toute la mesure des difficultés engendrées par cette réforme depuis son application : fatigue accrue, absentéisme, rythmes des enfants non respectés, horaires irréguliers…

Nous exigeons de la part de M. le Recteur que les mesures ministérielles  s’appliquent, que la communauté éducative de la Réunion soit respectée et que le retour à la semaine des quatre jours soit effectif dès la rentrée 2017.

L’intersyndicale de l’éducation
 




1.Posté par A l'écoute le 30/06/2017 15:31

Un décret doit être appliqué à partir du moment qu'il est publié !

Où est la légitimité et la prise en compte de la voie du peuple, si une personne empêche d'appliquer les souhaits des parents, maires et écoles !

Chaque commune peut mener sa démarche pour un retour à 4 jours dès Août 2017.

Priorité absolue pour nos enfants !!!

2.Posté par rabat-joie le 30/06/2017 21:18

Nos enfants. ?? Depuis quand l'intersyndicale se soucie t-elle de nos enfants? A part s'auto defendre dans les instances, ces syndicats ont depuis bien longtemps mis de coté "nos enfants". Quoique si le mercredi il n y a plus de cours, ce sera le moment privilégié pour la formation, qui redonnera aux enseignants la motivation necessaire pour permettre à "nos enfants" de mieux reussir, surtout les plus fragiles. Tous n 'ont pas les moyens faire une activité hors école. Le mercredi ils vont se retrouver livrer à eux mêmes, devant la télé ou encore dans la rue. Et vous serez responsable. Ne pensez pas à votre confort, mais plutôt à "nos enfants".

3.Posté par Ah bon ? Pour rabat joie le 01/07/2017 09:49

Est ce que vous savez de quoi on parle ? Il s'agit d'enfants de 6 à 10 ans...alors non, si il n'y a pas école le mercredi,, ce ne sera pas la faute à l'éducation nationale si vos enfants sont dans la rue...l'école n'a pas vocation d'être une garderie...c'est aux parents de trouver une solution et les communes ne manquent pas de propositions, c'était le cas avant, cela peut se faire de nouveau, alors bien sûr il faut prévoir un petit budget mais c'est avant la naissance que ce genre de questionnement se pose...la société n'est pas censée tout prendre à sa charge...que croyez vous, le périscolaire proposé actuellement dans les écoles n'a rien de mirobolant, pour certains, ce ne sont que des activités de garderie, donnez à votre enfant du coloriage à la maison, c'est la même chose, pensez vous que le personnel qui s'occupe de vos enfants pour les tap soient particulièrement qualifiés ??? Sachez qu'ils n'ont strictement rien à voir avec l'éducation nationale. Le système des tap est inégalitaire parce que les enfants de milieux dits favorisés continuent de profiter d'activités périscolaires de qualité enseigné par du personnel qualifié hors du milieu scolaire et c'est complètement leurs droits et leurs chance, mais les enfants de milieux défavorisés non seulement voient leur semaine étalées comme une pâte étalée au rouleau à pâtisserie sans que du contenu soit ajouté....Ne parlons même pas des inégalités entre communes... ce n'est pas le mercredi ou samedi supplémentaire qui permet aux enfants d'apprendre mieux puisque rien n'a été ajouté aux programmes, le comble, ils ont été allégés....alors oui, l'intersyndicale a raison. Les enfants ont été piégés par la semaine de 5 jours et c'est la voix du bon sens que d'en finir, portée autant par les parents qui s'intéresse un peu à leurs enfants que par les professeurs qui ont assisté impuissants au gâchis provoqué par la réforme des rythmes scolaires.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes