MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

"Ry Tanindrazanay Malala Ô !" (Hymne malgache) Réponse aux imbéciles


Par Jules Bénard - Publié le Vendredi 7 Août 2015 à 08:55 | Lu 1081 fois

"Ry Tanindrazanay Malala Ô !" (Hymne malgache) Réponse aux imbéciles
J’ai commis un courrier de lecteur virulent, je l’admets, contre le fait que l’on ait arraché "son" drapeau des mains de cette jeune athlète malgache. Je ne changerai pas une ligne, pas une virgule, à ce que j’ai écrit.

Suite à cette missive, mon numéro de téléphone n’étant sur aucune liste rouge, verte, rose ni bleu safran, j’ai reçu nombre d’appels. La plupart pour me dire que les appelants pensaient comme moi. Certains, émanant d’athlètes qui me demandaient de préciser ma pensée, ce que je fais volontiers tout de suite :

Des cafouillages, des hontes, des couacs et autres imbécilités qui émaillent le ratage des Jeux, les premières victimes sont les sportifs. Ils se sont entraînés à fond, ont donné le meilleur d’eux-mêmes. On ne peut rien leur reprocher.

Les organisateurs n’ont eu qu’une faiblesse, obéir aux forces obscures, les politiciens, qui ont imposé que les Mahorais défilent sous la bannière bleu-blanc-rouge.

Les quelques autres coups de fil, haineux, fielleux, m’assaisonnaient d’insultes diverses et variées concernant mes facultés intellectuelles et mes pratiques sexuelles supposées contre nature.

A ces crétins inimaginables qui existent et laissent à désespérer du genre humain, je dirai que ma réaction eût été la même concernant les drapeaux seychellois, mauricien, maldivien, comorien… et français bien sûr.

Imaginons que je sois un sportif (Dieu m’en garde !), sur le podium, défiant ainsi toutes les lois de probabilité possibles et imaginables (ouaf ! arrrggg !), cette furie aurait eu l’insigne honneur d’être la première femme à laquelle, à 67 balais, j’aurais mis ma main par le travers de la gueule ! Quitte à ce que mon Pépé Justinien sorte de sa tombe "pou v’nir tir mon doigt d’pied a soir !"

Je reproche au Comité d’avoir baissé culotte devant nos politicards, plus faux que des jetons, plus hypocrites qu’un âne qui recule.

J’aurais aimé me régaler des Hymnes des pays participants. Et les athlètes aussi. J’aime les beaux Hymnes, notre Marseillaise en premier. Lorsqu’un sportif français y va de sa petite larme en recevant sa médaille en même temps qu’il entend notre "Chant de marche de l’Armée du Rhin" (1er nom de la Marseillaise), moi-même, pourquoi le cacher… ?

Ceci pour dire que lorsque cette hétaïre a arraché le drapeau des mains de cette splendide petite lauréate, elle m’a privé de mon autre Hymne, l’Hymne malgache.

Nous sommes près de 95% à descendre des Malgaches arrivés de Fort-Dauphin en 1663. Ce qui explique le surtitre de ce courrier : "Ry Tanindrazanay Malala Ô" : "Chère terre de nos ancêtres".

Voilà, madame Paoli. Vous m’avez humilié deux fois en humiliant cette sportive. Et derrière moi, vous humiliez les peuples malgaches et réunionnais. Vous êtes fière de vous ?

Jules Bénard




1.Posté par BOULGOUM.... le 07/08/2015 13:11

Il faut obliger Mme PAOLI a faire 100 fois le tour du stade, les bras chargés de tous les drapeaux des pays engagés dans les jeux des îles au son des hymnes de ces nations.....avec des coups de pied dans le b......

2.Posté par Christian le 07/08/2015 13:43

M. Jules Bénard, vous êtes un artiste du verbe. Quel plaisir de vous lire, même quand on n'est pas tout à fait d'accord avec vous sur le fond! Mais là, on vous suit totalement. Merci!

3.Posté par KLD le 07/08/2015 13:56

bravo M. Bénard!

4.Posté par KLD le 07/08/2015 15:09

oui boulgom , excellent ! le b..... quoi ?? hi ,hi.

5.Posté par Hervé Boismery le 07/08/2015 15:52

Cet incident affligeant est une violation des lois élémentaires de l'hospitalité.
Un simple rappel à l'ordre et à l'observation du règlement aurait amplement suffi, plutôt que cette algarade stupide, gratuite et violente envers l'athlète malgache.
Comment peut-on se comporter avec une telle vulgarité ?
Cette athlète malgache était avant tout une invitée.

6.Posté par la repentance toujours le 07/08/2015 16:24

Si j'ai bien compris ,cette dame n'a fait que faire respecter un règlement établi par un groupe de personnes dont elle ne fait d'ailleurs peut-être pas partie . La vidéo est visible par tout le monde , elle ne lui a pas "arraché" le drapeau comme vous dites , mot utilisé par les médias et repris par vous , ce qui est sidérant de votre part ,vous qui vous positionnez comme un "intellectuel" .On imagine aisément par ailleurs qu'une telle décision ,celle d'utiliser le drapeau des jeux et de faire entendre l'hymne des jeux pour tous les athlètes est une décision non sans rapport avec la réaction de la délégation Comorienne . Alors pourquoi vous en prendre à cette dame qui avait le" mauvais rôle" certes , mais qui n'a fait qu'appliquer le règlement .Et si d'autres athlètes n'ont pu exhiber fièrement leur drapeau , ce qui est certainement le cas , pourquoi n'en parlez vous pas ? Se vouloir faire l'écho , d'une vague de protestation anti-coloniale d'un autre âge qui enfle comme un soufflé vide sur les réseaux sociaux de la grande ile ne vous grandit pas bien au contraire , du "politiquement correct" facile et sans courage de votre part , en comparaison du courage dont a du faire preuve Mme Pauli pour aller chercher le drapeau de l'athlète ,déjà sur le podium .

7.Posté par la crise le 07/08/2015 16:56

Bravo Jules!

8.Posté par L'Ardéchoise le 07/08/2015 17:50

Merci, Jules, de remettre un fois de plus les choses à leur juste place avec cette écriture qui saute de roche en roche comme un ruisseau de montagne et éclabousse au passage la petite fleur discrète, la mousse ou la mauvaise herbe !

PS. Heureusement que tu n'es pas sur liste rose...
...

9.Posté par Boa Bill le 07/08/2015 18:46

Excellent ! Merci Monsieur Jules Bénard !

10.Posté par Comarese le 08/08/2015 15:08

JB, on t'aime! Fitiavana anaro!

11.Posté par Hervé Boismery le 09/08/2015 00:10

Sur le fond, Bénard a raison: cet incident est lamentable et constitue une violation des lois élémentaires de l''hospitalité.
Cet athlète avait objectivement le droit d'arborer son drapeau national quelque fût le règlement.
Néanmoins, Bénard en rajoute un peu trop."Nous sommes près de 95 % à descendre des Malgaches arrivés de Fort Dauphin en 1663".
Et les Malbars ou Tamouls ? Et les indo-musulmans ou Zarabs ? Et les Chinois ?
Faut-il les exclure de la société réunionnaise, eux qui dans leur immense majorité n'ont aucun ascendance malgache ?
Ils constituent pourtant plus de 5% (100% - 95% = 5%) de la population réunionnaise.
C'est dommage, car, une fois de plus, sur le fond, la protestation de Bénard était sincère et justifiée.
Néanmoins, c'est au gouvernement malgache qu'incombe la responsabilité de protester.

12.Posté par mojito le 09/08/2015 14:51

Monsieur Bénard,
J'aimerai beaucoup connaitre votre position sur le fait que la malgache sur le podium avait pleinement conscience de ce qu'elle faisait puisqu’elle avait été prévenu en chambre d'appel de l'interdiction de sortir un drapeau pendant la remise protocolaire?
Egalement, votre analyse sur le fait que cette interdiction a été promulgué par le CIJ, à l'unanimité, donc avec le vote du représentant du CIO malgache...
Quant au fait d'assumer le fait de pouvoir violenter une femme de 67 ans me donne envie de faire de même avec vous lors de notre prochaine rencontre. Comment peut on publiquement affirmer de tels propos, juste parce qu'une dame à eu le courage d'appliquer un règlement, qui d'ailleurs, ne lui plaisait pas forcément...

13.Posté par la repentance toujours le 09/08/2015 23:49

@12
Tout à fait d'accord , la posture qui consiste à descendre cette femme demande bien moins de courage que ce qu'elle a fait : faire appliquer le règlement .Toute la faiblesse de la France est résumée dans ce billet : Le politiquement correct ....toujours

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes