MENU ZINFOS
International

Rwanda : Début des commémorations du génocide, l'ambassadeur de France refoulé


Par S.I - Publié le Lundi 7 Avril 2014 à 12:31 | Lu 741 fois

Photo @HaileyHu89
Photo @HaileyHu89
Le Rwanda commémore ce lundi, en présence de la communauté internationale, le vingtième anniversaire du génocide qui a frappé le pays en 1994. Les autorités rwandaises, qui accusent la France d'avoir participé à ce génocide, ont retiré l'accréditation de l'ambassadeur français dans le pays, Michel Flesch. Paris ne sera donc pas représenté à cette cérémonie.

Ce 20e anniversaire s'étendra sur 100 jours pour faire écho à la centaine de jours entre avril et juillet 1994 qui a suffi pour exterminer 800.000 personnes, majoritairement des personnes issues de la minorité tutsi.

Vingt ans après les faits, le sujet empoisonne les relations entre la France et le Rwanda. Paul Kagame, dans un entretien accordé à l'hebdomadaire Jeune Afrique, avait mis directement en cause la France pour son rôle joué dans ce massacre.

Il accuse les soldats français de l'opération militaro-humanitaire "Turquoise", déployée en juin 1994 sous mandat de l'ONU dans le sud du pays, d'avoir été "complices certes" mais aussi "acteurs" des massacres.

La ministre rwandaise des Affaires étrangères, Louise Mushikiwabo, a appuyé les propos de son président en indiquant que la France doit "regarder la vérité en face". Elle a ajouté que Kigali ne pouvait s'entendre avec Paris "au détriment de la vérité historique".

Invité dimanche de RFI, l'ex-chef de la diplomatie française, Bernard Kouchner, a nié toute participation directe de la France dans ce génocide. "On peut accuser beaucoup la France sur les erreurs politiques qui ont été commises, sur la façon dont cela s'est déroulé, sûrement (...) mais participation directe, ça je n'y crois pas", a-t-il déclaré.





1.Posté par noe le 07/04/2014 13:11

Est-ce que le "droit d'ingérence" existait déjà en 1994 ?
La France pouvait-elle mettre de l'ordre dans ce pays , avec la force de son armée sans l'aval de l'ONU ?
La France est-elle encore le "gendarme" d l'Afrique ?????

2.Posté par Môvélang le 07/04/2014 15:50

putain de france qui soutiennent la CPI pour les autres, mais pas pour elle-même!

il y a des assassins qui dorment sur leurs 2 oreilles

3.Posté par La vox populi.com le 07/04/2014 17:31

La France n'avait rien à faire au Rwanda( aucun intérêt ni stratégique ni minier), mais notre haute administration orgueillleuse, voulait revanche pour Fachoda c'est à dire contrer les intérêts anglais.....

Belle affaire et ça a été l'engrenage.....et on savait que l'on massacrait non pas à la tronçonneuse mais à la machette....M. JUPPE était au pouvoir

Ca me rappelle Srebrenica: on a laissé massacrer 10.000 personnes femmes, enfants etc. Lisez les rapports: accablant pour les européens....M. JUPPE était au pouvoir....

4.Posté par kafir le 07/04/2014 17:56

Avec l'exigence de repentances, on sent bien chez certains humiliés une volonté de revanche, d'humilier leurs humiliateurs . Mais les nouveaux humiliés ( les Français e souche métropolitaine )
se vengeraient à leur tour , ce serait la guerre sans fin. Justement ,à lire certains textes ( sur Oumma . .com par exemple ) , on a toute raison de penser que leurs auteurs ( ne prennent pas de risque ) ne sont pas tant animés par l'objectif de l'égalité des droits que par la volonté d'abaisser la France ( en s'acharnant sur la colonisation) , voir de dresser les immigrés contre les Français.

kafir

5.Posté par areteksa le 07/04/2014 19:14

C. taubira voulait y aller mais taub... ira pas finalement.

Extrait de l'article en lien :
"Ce génocide, bien réel, mais dont Hutus et Tutsis furent les uns et les autres victimes, n’a jamais été programmé mais déclenché par l’attentat qui a tué le président hutu du Rwanda, Juvénal Habyarimana, son avion ayant été abattu le 6 avril 1994 par deux missiles sol-air.

Tout tend à montrer – et en particulier de nombreux témoignages – que cet attentat fut ordonné par le général Kagame qui voulait prendre le pouvoir et y réussit. Le général Kagame est l’actuel président du Rwanda et c’est lui qui organise la commémoration du génocide.

Si le TPIR (Tribunal pénal international pour le Rwanda) n’a jamais enquêté sur l’attentat, c’est que les États-Unis, protecteurs de Kagame, s’y sont toujours opposés."

Il faudra être attentif au résultat de l’enquête du juge Trévidic sur les responsabilités dans l’attentat contre l’avion du président rwandais et voir les suites qui y seront données.

6.Posté par Comarese le 07/04/2014 19:21

La repentance, c'est le "souvenir douloureux, le regret de ses fautes, de ses péchés." Ça n'est pas un gros mot, c'est même un joli mot chrétien. « Il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent que pour quatre-vingt-dix-neuf justes » (Évangile, saint Luc)

Pourquoi la France (au fait, c'est quoi, c'est qui cette France-là?) ne reconnaît-elle pas l'immensité de ses crimes passés? Un seul exemple, près de chez nous, le massacre de cent mille hommes, femmes et enfants en 1947 à Madagascar. Tout le monde le sait, les historiens, les militaires français eux-mêmes le disent. Mais non, la France ne se repent pas, elle ne regrette pas (Chirac un peu en son temps!). Est-elle prête à recommencer si nécessaire, ou à laisser faire si l'occasion se présente? Pourquoi pas.

Que dit la ministre rwandaise des Affaires étrangères, Louise Mushikiwabo : "la France doit regarder la vérité en face". Les français doivent connaître la vérité, condamner les responsables de l'époque (Mitterrand en tête) et demander officiellement à la France de se repentir. Il n'y aurait aucune honte à cela.

Un pays incapable de se repentir est capable du pire.

7.Posté par Gajac J-L le 07/04/2014 19:30

Voilà un autre son de cloche par un lieutenant colonel retraité, à l'époque capitaine, qui témoigne sur l'opération offensive TURQUOISE et non humanitaire comme le Gvt l'a prétendu de façon mensongère (comme toujours, c'est une des constantes du néo-colonialisme).

Il y a des procès en cours contre des militaires pour des viols et des largages de gens depuis des hélicoptères, comme au bon vieux temps de l'Algérie "française".

Non, tout çà n'est pas sur un site "communiste" ou d'extrême gauche, c'est sur ... FRANCE CULTURE, voilà le lien, et bonne écoute, si vous ne savez pas ou n'avez pas envie de lire :

8.Posté par Gajac J-L le 07/04/2014 19:42

Kafir, pourquoi les massacres coloniaux continuent-ils toujours et toujours depuis deux siècles ?
Eh bien à cause de l'impunité et du contexte de mensonge systématique entretenu par l'Etat sur les crimes de nos armées qui tuent et violent en service commandé.

Ils ne sont que les instruments dans les mains de politiciens corrompus qui servent les intérêts de la poignée de gens qui tiennent entre leurs mains 90% des richesses du Monde. On punit un lampiste de temps en temps pour faire croire que la majorité est propre et travaille pour le bien des populations, on immole le bouc émissaire ou -pire - on met en prison, comme aux USA le soldat Manning pour 30 ans ceux qui osent dénoncer les crimes des armées néo-coloniales.

Tant qu'il y aura OUBLI, ce que vous revendiquez, et donc IMPUNITE, les mêmes recommenceront encore et encore sans fin à tuer et à violer, à piller les richesses des pays conquis, se sachant protégés par un Etat et sa Justice corrompue vendue aux " intérêts supérieurs de la Nation " ou à la "raison d'Etat", c'est à dire aux intérêts financiers de quelques banques et multinationales.

Je ne vous convaincrai pas , je vous dis simplement ce que je pense vrai.

9.Posté par on nous cache tout le 07/04/2014 21:32

"Le monde se divise en trois catégories de gens :
- un très petit nombre qui fait se produire les événements,
- un groupe un peu plus important qui veille à leur exécution et les regarde s'accomplir,
- et enfin une vaste majorité qui ne sait jamais ce qui s'est produit en réalité." (N.M. Butler)

Et c'est une vérité assez universelle.

10.Posté par Dimitri ALAIN le 08/04/2014 07:37

a ceux qui la france ne plait pas restent dans leurs pays genre afrique toujours en guerre qui nous coûtent énormément d'argent en aide et soldats morts qu'on les laissent réglé leurs comptes entre eux et fermons nos territoires .......

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes