Océan Indien

Rup : Mayotte va devoir patienter

Jeudi 5 Juillet 2012 - 17:09

Rup : Mayotte va devoir patienter

Mayotte devait connaître, lors du Conseil européen des 28 et 29 juin, la décision de l'Union Européenne suite à sa demande pour devenir une Région Ultra Périphérique (Rup). Mais la décision a purement et simplement été reportée à plus tard. 


Une réserve parlementaire 
 

Un communiqué du Conseil général, relayé par le site malango-actualités.fr, explique que "cette adoption devrait finalement se faire par procédure écrite dans les prochaines semaines étant donné qu'une réserve parlementaire n'a pas pu être levée à temps".

 

Le Conseil général précise que "les réserves parlementaires sont une pratique courante des Etats Membres de l'UE visant à garantir le droit de regard des parlements nationaux sur les décisions du Conseil de l'UE. Certains parlement nationaux posent des réserves systématiques qui sont levées une fois les projets de décisions partagés par le Conseil de l'UE. Dans le cas présent, il s'agit exclusivement d'un délai de procédure". 

 

La délégation mahoraise emmenée par le président du Conseil général reste optimiste sur l'accession de Mayotte au statut de Rup, qui lui permettrait notamment de recevoir d'importants fonds structurels, de l'ordre de 475 millions d'euros pour la période 2014-2020. 

La lettre des Indignés de Mayotte influente ?

 

On peut néanmoins s'interroger sur plusieurs facteurs qui ont peut-être joué dans le report de la décision. La lettre des Indignés de Mayotte (qui militent contre ce projet) envoyée à tous les députés européens ou le statut international flou de l'île aux parfums (que l'Onu ne reconnaît pas encore comme un département français) ont-ils été déterminants dans la décision de l'UE ? 

 

Quoi qu'il en soit, la question ne sera plus à l'ordre du jour du Conseil européen, qui réunit les 27 chefs de l'Etat européens. Elle sera statuer par procédure écrite, ce qui n'empêche pas que la décision doit être adoptée à l'unanimité des 27.

Réponse dans quelques semaines...

Lu 1763 fois



1.Posté par L''ONU a raison ! le 05/07/2012 17:56

Pour une fois, l'ONU a raison !
Mayotte ne peut pas être française. Quels sont les points communs entre la France et Mayotte ?
Mayotte devrait être un département des Comores ou un pays indépendant, et une RUP de l'Afrique.
A t-on demandé par référendum aux français l'intégration de Mayotte à la France ? Non ! Seuls les Mahorais ont été consultés, mais par contre le con tribuable d'ailleurs : non ...

2.Posté par AH bon le 05/07/2012 22:41

Ouh ça sent bon ici ? Oui Mayotte est française depuis 1841 ne vous en déplaise ! On ne vous pas demandé votre avis mais je ne vois pas en quoi cela est de notre faute. Vous répondrez que si ça avait été le cas, nous n’aurions pas obtenu la départementalisation. C’est surement vrai mais cela nous ne le saurons jamais alors ne perdez pas votre temps dans de fertiles spéculations. A Mayotte nous payons des impôts ce que tous ici vous avez tendance à oublier.
L'onu n'a aucunement raison dans la mesure où elle n'a jamais considéré la voix des Mahorais ni vous d'ailleurs. Au contraire il me semble que vous les méprisez par votre seul commentaire, con tribuable comme vous vous qualifiez. On n'a toujours l'impression que la France ne fait qu'apporter à Mayotte sans rien en retour chose qui est totalement fausse. Il y a bien de raisons qui expliquent la persistance de la France à vouloir garder Mayotte sous son giron. Elles sont certes géopolitiques mais cela prouve que la France a aussi besoin de Mayotte. Excusez-moi si cela vous déplait mais nos impôts aussi sont injectés dans la machine fiscale française et même si cela ne représente pas grand chose. Cependant jamais les gens comme vous ne demandent à ce que cela cesse. Je trouve ça surprenant.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Décembre 2017 - 19:17 Maurice : Un requin pêché à Grand Gaube