Société

Rue Alexis de Villeneuve : Un chantier sans fin

Lundi 31 Décembre 2018 - 11:38

C’est l’histoire d’un chantier sans fin : la rue Alexis de Villeneuve, dans le centre-ville de Saint-Denis, est en travaux depuis le 8 mai. Une intervention sur les différents réseaux d'eaux qui ne devait durer que trois mois. Mais alors que 2019 est à nos portes, les travaux eux, ne sont toujours pas terminés, au grand dam des commerçants.


À la place du trottoir, une immense tranchée à ciel ouvert empêche Ibrahim Cadjee d’ouvrir son magasin de meubles ce matin-là. Au début du mois d’octobre, le commerçant se retrouve obligé de fermer boutique pendant quelques jours. 

"J’ai eu un trou béant devant le magasin, ce qui n’était pas prévu puisqu’il y avait eu un accord avec la mairie et le maître d’ouvrage pour que les travaux se fassent la nuit !" explique Ibrahim quelque peu exaspéré.

"Ils ouvrent une tranchée, ils rebouchent, et une semaine après ils reviennent et refont la tranchée, puis la rebouchent à nouveau. […] On ne sait pas du tout quand est-ce que ça va se terminer on est dans le flou total" dit-il. D’autant que les travaux, qui auraient dû prendre fin il y a plus de quatre mois, se sont poursuivis pendant la période des fêtes, un moment charnière pour les commerçants.

​100 000 euros, ce sont les pertes estimées par Christophe Gelly, gérant de la Cave du 60 : "ça a eu pour effet un certain grignotage de notre chiffre d’affaires, à coup de petits morceaux tous les mois depuis le 8 mai".

La circulation est très difficile dans la rue Alexis de Villeneuve depuis le début du chantier, et le stationnement presque impossible. Alors les clients, même les plus fidèles, évitent la zone selon le caviste.

Christophe s'est impliqué dans le dossier, il a assisté au mois d’avril à la réunion d’information organisée par la mairie : "on nous a expliqué qu’il allait y avoir trois mois de travaux, un mois par tronçon de rue, puis un mois pour remettre à neuf la chaussée et les trottoirs". Mais devant son magasin, la route est toujours cabossée.

Là aussi, c’est l’incompréhension :  "On a du mal à comprendre pourquoi la route a été ouverte puis refermée à plusieurs reprises. On n’est pas des experts mais quand tu refais dix fois le trou, il me semble qu’il y a quelque chose qui va pas !"

Les vacances du BTP ont commencé et le calme est revenu dans la rue Alexis de Villeneuve, bien que les cicatrices du chantier soient encore visibles.
 
Contactée, la mairie de Saint-Denis explique que les travaux reprendront fin janvier/ début février pour une durée de deux mois encore. Ils consisteront alors principalement à remettre à neuf chaussées et trottoirs.
 
Comme le précise Pascal Alezan, référent technique à la direction générale des services techniques de la ville de Saint-Denis, le chantier d’une certaine ampleur consiste à: Créer un réseau de collecte des eaux pluviales, réhabiliter le réseaux d’assainissement des eaux usées, renouveler le branchement d’eau potable, raccorder la fibre optique pour le réseau internet et enfin rénover chaussées et trottoir une fois les travaux souterrains terminés.

Et c’est en creusant le béton que la mauvaise surprise a fait surface, expliquant en partie l’important retard du chantier : "on s’est rendu compte que les réseaux de canalisations étaient très anciens, très nombreux, presque enchevêtrés, ce qui a provoqué pas mal de complications", explique le référent technique.
 
À cela s’ajoute la difficulté de réaliser les travaux sans interdire la circulation routière sur cet axe, "ce qui oblige à travailler sur des portions de chaussées, ce sont des conditions moins optimales". Selon la mairie, lorsque la durée des travaux a été évaluée à trois mois, il était alors question de fermer la rue.
 
Suite à ces retards, la livraison de la partie basse de la rue Alexis de Villeneuve avait été repoussée au 15 décembre. Mais le mouvement des gilets jaunes aurait empêché toute intervention sur le chantier, repoussant à l’année prochaine la rénovation de la chaussée et des trottoirs.
Charlotte Molina
Lu 4531 fois



1.Posté par ne nous laissons pas embobiner le 31/12/2018 11:53

s'il n'y avait que là …
les travaux durent bien trop longtemps et ce n'est pas pour ça qu'ils ont été bien faits ...

2.Posté par Zendet le 31/12/2018 11:55 (depuis mobile)

Ah ces GJ ! Ils ont fiche la pagaille à tous les niveaux et pour quoi ? Pas grand chose ! Cela me fait penser au titre d'une pièce de Shakespeare, à savoir :" Beaucoup de bruit pour rien".....

3.Posté par Rhum Quina le 31/12/2018 12:05

Qui est le maire de la ville de Saint-Denis ?

4.Posté par ZembroKaf le 31/12/2018 12:21

Selon la mairie, lorsque la durée des travaux a été évaluée à trois mois, il était alors question de fermer la rue.

Là c'est vraiment prendre les usagers pour des C...s !!!

5.Posté par Nous ne sommes pas des pigeons le 31/12/2018 12:56 (depuis mobile)

Ces gens là même qui font mal leur boulot se retrouve parmi certain groupe de personnes a dire "on n'a pas de travail"... Et après on n'est pas content lorsqu'on embauche des étrangers qui veulent travailler..

6.Posté par GIRONDIN le 31/12/2018 13:48

Un autre chantier du siècle sans roche peut-être ????

Du coup est-ce-que le responsable i dit que c'est la faute des opposants ???? Par exemple La fote Morel ?????? 🤭

7.Posté par JORI le 31/12/2018 14:08

Maître d'oeuvre: "direction d'eau de l'eau". Cela donne une idée de la complexité des services dans cette commune!!.

8.Posté par wai le 31/12/2018 14:12

c le cousin de qui à la mairie qui fait les travaux ?

9.Posté par Veridik le 31/12/2018 14:20 (depuis mobile)

Les travaux sur st Denis, un merdier sans nom...
A la Bretagne combien de fois ils ont fait tout l'enrobee après des travaux pour revenir tout casser 2 semaines après pour d'autres travaux ?

10.Posté par Youssouf le 31/12/2018 14:41

Quand je vois le montant des travaux pour un délai de 3 mois et que ce n'est pas terminé , si l'entreprise n'arrive pas à se faire payer les travaux supplémentaires , elle tombe dans le trou de la tranchée qu'elle a fouillé.

11.Posté par zanatany le 31/12/2018 16:24

Je le fais remarquer depuis des mois en y passant avec mon épouse…
Mais 80% des routes sont mal entretenues et aucune n'est 'plate', on ouvre une tracée puis on rebouche puis 3 mois après on recommence…
Sans parler des feux tricolores qui sont positionnés ou il faut pas ou qui ne sont pas ou il faudrait : exemple la RUE STE MARIE; Toutes les semaines il y a un accident entre la montée du pôle Océan jusque au collège Juliette DODU…
Devant la Mamita plus d'une vingtaine de refus de priorité en 2 ans Et même pas un panneau indiquant ( PRIORITE A DROITE )
Au fait les travaux de la MOSQUEE ? Cela fait des années que l'on ne peut pas passer avec le marchand de coco qui se met en face au milieu ! Comme en haut le container installé qui met ses chaises devant les toilettes… Bon appétit
PAS DE REACTIONS de la POLICE MUNICIPALE…
Ne parlons pas des voitures ventouses de PMR souvent la même voiture garée devant la poste toute la journée avec la carte de la grand-mère peut être ! Il y a du travail, suffit de traverser une rue...

12.Posté par Le bougre le 31/12/2018 21:20 (depuis mobile)

Mdr qu'' ils aillent caguer toutes celles et ceux contre les GJ.
En attendant on fini l année avec une baisse conséquente de l essence notamment pour 2019
Et ça vient pleurer
Bonne année bande de ringard

13.Posté par marcL le 31/12/2018 22:03

tiens girondin post 6 le politicard est revenu d'outre tombe. il sait que le PS n'existe plus meme si morel est pas meilleur ? pourrait il ne pas être hors sujet pour une fois et accepter de critiquer des élus incompétents ou plutôt qui ne veulent pas suivre leurs services pour raisons politiques
c'est dramatique de voir l'efficacité absolue et totale de toute façon des services de la mairie et surtout des entreprises non accompagnées qui par contrats publics doivent pourtant accomplir des travaux avec nos impots. une telle durée est inacceptable pour connaitre ce sujet je comprends les critiques des commerçants

14.Posté par GIRONDIN le 31/12/2018 23:15

13. marcL
Vous avez beau changé de pseudo, votre bêtise, elle, ne change pas.


....... une telle durée est inacceptable pour connaitre ce sujet

'' '' '' '' La bêtise insiste toujours, on s'en apercevrait si l'on pensait pas toujours à soi''' '' '' Camus

15.Posté par GIRONDIN le 31/12/2018 23:18

7.Posté par JORI
Bien vu !

Tous les chantiers sur l'île prennent l'eau !

Joyeuses fêtes à vous.

16.Posté par JORI le 01/01/2019 19:08 (depuis mobile)

15. Girondin
Très bonne année 2019 à vous et votre famille et encore plein de commentaires pour l'année.

17.Posté par giletnoir le 02/01/2019 03:58

les incompétences passent les années et restent...soudoyees par des incompétents qui passent les années et restent....

18.Posté par GIRONDIN le 02/01/2019 11:00 (depuis mobile)

'' 'giletnoir.'''doit etre â l'étroit dans sa tête. qu' il devienne compétent , et on verra s il vaut un peu plus que ce pour quoi il se prend.

19.Posté par olive le 02/01/2019 16:23

à St Pierre, ça va plus vite question travaux de voirie. comme quoi c'est possible.
mais enfin, une mairie qui annonce une durée des travaux de 3 mois et au bout de 8 mois annonce que c'est bientôt fini, qu'il ne reste que 2 mois... à mon avis, ça finira en mai 2019 soit un an pour une rue...
si encore c'est bien fait...

20.Posté par ROUGEMONT le 02/01/2019 18:29

Maître d'ouvrage est différent du Maitre d'oeuvre
quand la mairie fait l’économie d'un BET pour diriger les travaux cela peut donner ça
durée et technicité sous estimée


21.Posté par microipi le 06/01/2019 17:48

saint denis gestion menée par une équipe de bras cassées, j'ai honte pour une ville comme st denis moche vieille d'une autre époque ces baiseurs d'argent voyagent et peuvent voir du beau et du bon. Le BARACHOIS la honte la lèpre de st denis comme le gestionnaire de st denis vivement 2020 et foutez moi tous ces mendiants aux archives.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter