MENU ZINFOS
Faits-divers

Rond de cartes : Un caïd bénédictin soupçonné d'enlèvement et d'extorsion


Pascal A. est suspecté d'avoir réglé lui-même ses comptes en récupérant une dette de jeu. En août 2021, il aurait fait irruption dans un rond de cartes à Saint-André, enlevé et séquestré un joueur avant de lui extorquer 15.000 euros et un véhicule.

Par Zinfos974 - Publié le Mercredi 26 Janvier 2022 à 09:36

Pascal A., 44 ans, est décrit par le parquet général comme "un caïd de Saint-Benoit". Le quadragénaire aux 22 mentions, employé de la mairie bénédictine, est actuellement en détention provisoire, suspecté d'enlèvement, séquestration et extorsion au sein d'un rond de cartes à Saint-André.

Les faits qu'il nie se seraient déroulés le 6 août 2021. Armé d'un fusil à pompe et accompagné d'un individu cagoulé muni d'un pistolet, Pascal A. aurait débarqué et enlevé un des joueurs. Il l'aurait conduit sur le front de mer, lui extorquant 15.000 euros en liquide. Ils se seraient ensuite tous rendus chez un concessionnaire. En guise de remboursement d'une dette de jeu, ils se seraient fait remettre un véhicule d'occasion d'une valeur de 40.000 euros appartenant à la victime.

22 mentions à son casier judiciaire

Selon les premiers éléments de l'enquête menée sous la houlette d'un juge d'instruction dionysien depuis novembre 2021, les deux protagonistes se connaissaient et avaient déjà eu des différends de même nature. Plusieurs plaintes en attestent.

Ce mardi, Pascal contestait le rejet de sa demande de remise en liberté. Le mis en cause de forte corpulence qui était recherché dans cette affaire avait été interpellé en décembre 2021 dans l'Ouest lors d'un contrôle, avant d'être placé en garde à vue. Le juge des libertés et de la détention avait ordonné qu'il soit écroué pour les besoins de l'enquête. Deux autres personnes ont également été mises en examen.

"Rien ne l'arrête"

Devant les magistrats de l'instruction et soutenu par son avocate, il a exprimé le souhait d'une assignation à résidence, ses conditions de santé étant selon lui incompatibles avec la détention. Une détention d'autant plus difficile à la maison d'arrêt de Saint-Pierre.

Pour la première fois depuis sa mise en examen, Pascal A. s'est exprimé au soutien de ses intérêts. Jusqu'à présent, il avait refusé de parler, mettant en doute l'impartialité des policiers. Malgré les déclarations de neuf témoins et de son co-auteur présumé, l'adjoint technique à la mairie de Saint-Benoit s'est présenté comme une victime extorquée.

"Ils ont peur de vous", a fustigé l'avocate générale, indiquant qu'une "partie du butin" n'avait pas été retrouvée. "Il a forcé une des personnes présentes au cercle de jeu à le prévenir lorsque sa victime serait là. Rien ne l'arrête. Son mode de vie, c'est l'appropriation violente de la propriété d'autrui", a lancé Emmanuelle Barre, requérant le maintien en détention "du caïd". 

Accusant la victime d'être soutenue par l'ancienne majorité et de "toucher des pots de vin", Pascal A. a demandé à ce qu'une expertise médicale soit réalisée afin de quitter la prison. Les magistrats de l'instruction en ont décidé autrement. Il reste sous les verrous.




1.Posté par Davidgoliath le 26/01/2022 09:39

Une embauche à mettre au compte de Jean Claude Fruteau, le funeste ex-maire de la ville.

2.Posté par cheche le 26/01/2022 09:53

Il est scandaleux qu'un voyou et truand soit encore employé dans une Mairie. Il aurait dû etre licencie depuis longtemps,sans droit à pension.Mais voilà peut être gros bras avec un emploi "gros doigt".Je ne serais pas surpris qu'il percoive encore
a l'ombre ses emoluments.

3.Posté par zarzuela le 26/01/2022 07:26

St Benoît détrône le port!!!!

4.Posté par alain le 26/01/2022 11:07

c'est honteux

5.Posté par Créole le 26/01/2022 13:42

Pascal A ???? Pourquoi ne pas donner entièrement son nom ? On protège les voyous !!!

6.Posté par TICOQ le 26/01/2022 13:45

Pascal A.... pourquoi ne pas donner son nom ???? Sa famille vous fait peur ?? Vous craignez des représailles ?

Sinon, balancez son nom svp.

7.Posté par lol le 26/01/2022 14:41

A quand le ménage dans les collectivités ? Dans la fonction publique d'état un casier judiciaire non vierge =>>> bye bye. Nos élus locaux sont à l'origine de tout ça ! il faut virer les repris de justice c'est tt!

8.Posté par bruce le 26/01/2022 16:22

"quadragénaire aux 22 mentions, employé de la mairie bénédictine" rien que ces quelques mots illustrent parfaitement ce qui ne va pas dans la politique à la Réunion

9.Posté par Kaspalbol le 26/01/2022 18:32

A St-Benoit comme ailleurs dans trop de communes, les vers sont souvent dans le fruit ! et c'est en cautionnant ce type de profil dans les collectivités locales, que nos maires en particulier attirent les foudres des contribuables et de la population en général.

Ce type de comportement, de règlement de compte (quelque soit les raisons) sont contrairement à ce que l'on peut penser, légion parce que certains délinquants usent sans complaisance du soutien des maires et des certains adjoints. 22 condamnations .... encore en collectivité c'est vraiment digne d'une république bananière entretenue par nos élus, incompétents, peureux, sans convictions...

Il ne faut pas chercher pourquoi des jeunes dans les quartiers emboitent le pied de ces leaders, seuls modèles d'une génération qui se perd dans de faux combats. Okilé bane gran frèr !

L'heure est venue de sanctionner les élus, et à chaque dérive, que les parents n'hésitent plus à porter plainte contre ceux auteurs d'actes condamnables mais aussi contre ceux, décideurs politiques qui exploitent toutes les situations en étant les premiers responsables de climat d'insécurité et de déviance autorisée de certains publics. Pas plus Mahorais, que Réunionnais...

10.Posté par MôvéLang le 27/01/2022 09:55

Est-ce si difficile de le virer de la charge des contribuables ou est-ce que le selly a peur de lui comme il l'a fait face aux automobilistes de la route Saint Benoît/sainte Rose ?

11.Posté par rabe le 27/01/2022 12:17

Ouf !!!!ce n'est pas un mahoraois mais un voyu bien de chez nous.Où sont ces Réunionnais racistes qui veulent faire la chasse aux nouveaux arrivants alors qu'eux mêmes sont des immigrés d'origine.

12.Posté par Choupette le 27/01/2022 13:56

Si le gars fait bien son taf, ce pourquoi il est payé, sa vie privée ne regarde pas son employeur ... .


13.Posté par Choupette le 27/01/2022 13:58

11.Posté par rabe

Oui mais, nos ancêtres n'ont pas cassé, pillé, tabassé en mettant un pied sur cette île.

Bien au contraire, ils l'ont respectée en y cultivant, bâtissant, faisant de l'élevage. Ce dont nous profitons encore aujourd'hui, alors que pour d'autres, c'est tout-à-fait le contraire.

14.Posté par Lorenzo le 27/01/2022 17:21

22 mentions, employé de la mairie bénédictine ... et le maire (ou ex-maire), on ne peut pas le mettre face à ses responsabilités, ça parait normal à tout le monde ça ????

15.Posté par Cloclo⁶ le 29/01/2022 07:23

Il n'y a pas qu'à Bras Fusil qu'il faut faire le ménage, la Mairie également et peut être plus encore.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes