MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Roland le visionnaire ou Vanessa l’amnésique ?


Par MC - Publié le Jeudi 5 Février 2015 à 18:24 | Lu 2339 fois

Roland le visionnaire ou Vanessa l’amnésique ?
La semaine dernière, la maire de la Possession nous a gratifié d’une nouvelle conférence de presse pour nous annoncer en grande cérémonie le démarrage, cette année, des travaux de la ZAC cœur de ville.

Pour les nouveaux Possessionnais, arrivés de Saint-André, de Saint-Paul ou de Paris, les propos tenus par notre ultra communicante édile signent certainement le début d’une nouvelle programmation ambitieuse et innovante.

Pour les autres Possessionnais, cette annonce ressemble fort à une récupération politique peu scrupuleuse de la vision de développement de la ville portée par l’ancien maire qui a inlassablement travaillé à la réalisation de ce qui devait être l’aboutissement de sa longue carrière politique.

Ainsi, il suffit de relire l’interview que ce dernier avait accordé en aout 2013 lors de l’inauguration de la maison du cœur de ville (voir lien ci-dessous) pour mieux comprendre l’imposture et la profanation sans vergogne de la mémoire d’un homme.

Décryptage :

V.M 01/2015 : "Nous sommes intégrés à l’écocité. Nous restons fidèles à nos ambitions de développement durable".

R.R 08/2013 : "Cette volonté épouse la stratégie du territoire ouest d’élever au cœur de l’agglomération une Ecocité, dont la Possession sera la porte d’entrée et la vitrine remarquable des ambitions affirmées en matière de développement durable".

V.M 01/2015 : "La construction du premier ilot de l’écoquartier va préfigurer la programmation finale".

R.R 08/2013 : "Ainsi nous avons engagé la démarche d’Ecoquartier, un label qui nous invite à une approche exemplaire de l’aménagement du territoire. Un cadre incitatif que la ville entend s’approprier pour optimiser ses engagements en faveur d’une urbanisation éco responsable".

V.M 01/2015 : "Construction du premier tronçon du mail tropical, une artère piétonne pour offrir une longue promenade ombragée".

R.R 08/2013 : "Le mail tropical est l’artère piétonne qui traversera la ville du sud au nord. Tout l’aménagement est pensé pour favoriser des lieux publics agréables et conviviaux où convergeront les familles à toute heure de la journée".

V.M 01/2015 : "Une ville jardin avec des espèces endémiques sauvegardées".

R.R 08/2013 : "Eriger la "ville jardin" n’est pas simplement une évocation, elle illustre la dimension forte du projet accordée à la préservation de la biodiversité remarquable qui caractérise le site". "Les espèces endémiques qu’abrite la ZAC seront valorisés par un aménagement paysager de haute qualité".

V.M 01/2015 : "Des déplacements doux privilégiés et des parkings sous la surface des immeubles pour ne pas empiéter sur les aires de promenades".

R.R 08/2013 : "Les aménagements privilégient les modes doux de déplacement, c’est à dire que vous pourrez facilement et en toute sécurité circuler à pied ou en vélo au centre ville".

V.M 01/2015 : "Le financement d’un transport en commun en site propre (TCSP) a été validé par le TCO et doit être livré dans deux ans".

R.R 08/2013 : "Le TCSP viendra desservir le cœur de ville et un réseau de déplacements collectifs drainera les flux entre les différents quartiers et l’extérieur de la ville".

Pas un mot, un simple rappel, pour restituer même une infime partie de ce grand projet à un homme qui a consacré sa vie à ses convictions, à La Possession. Pour celle qui n’hésite jamais à se présenter comme la garante des grandes valeurs morales, citant tout à tour Gandhi, Mandela ou Obama comme glorieux modèles comment expliquer cette soudaine crise d’amnésie ? La moindre des honnêteté n’aurait-elle pas été de "Rendre à césar ce qui appartient à César" ?

Ironie du sort, en septembre 2013 la sémillante magistrate, alors simple candidate au municipale, déclarée au média à propos du projet cœur de ville, que le maire était "Plus opportuniste que visionnaire".

Un an plus tard, il semblerait que l’opportunisme ait changé de camp !

http://www.inforeunion.net/Roland-Robert-La-Maison-Coeur-de-Ville-un-outil-de-dialogue-avec-la-population_a7091.html




1.Posté par Les fôôôtes, bordèle ! le 06/02/2015 10:53

Je ne c'est pas ki a écris se texte mais ses bouré de fôtes !!!
Armand GUNET

2.Posté par Et alors le 06/02/2015 11:56

Pas la peine de détourner l'attention avec les fautes, ce qui compte c'est le contenu pas la forme. Et sur le fond la pratique est plus que moyenne.

3.Posté par fote d'ortaugrafe le 06/02/2015 12:01

on a compris le sens du texte et l'essence ciel armand!

4.Posté par Borgne le 06/02/2015 12:08

Ce que je souhaite à VANESSA , c'est de bien maîtriser les dépenses de cette ZAC et surtout ne pas faire les mêmes erreurs que RoRo sur la gestion de la ZAC de Moulin Joli.
ZAC Moulin Joli = Zone A Cadeaux pour certains. Vrai bombe à retardement qui va plomber les comptes de la commune.
Mr SAVIGNY, pourquoi les CRAC de cette ZAC n'ont pas été approuvés depuis 2010 ?
Qui a bénéficié des aménagements de la ZAC au profit de son lotissement sans sortir un centime ?
J'espère que l'AUDIT commandé par Vanessa nous apportera les réponses.

Si c'est ça être visionnaire mais vaut mieux être aveugle.

5.Posté par Jean DLQ le 06/02/2015 12:11

Il y'a des fautes,c'est certain.Mais avant de critiquer Armand Gunet,tu pourrais au moins faire des efforts d'écriture,c'est horrible ce que tu as écris.Relie toi avant de poster un message ;-) . Bonne journée... Tant qu'a Miranville,elle doit savoir que la popoulation "Possessionnaise" est trés déçue de son comportement vis à vis de l'ancien maire. Ses pertes de contrôle lors des CM,ses pertes de mémoire, son autorité qui commence serieusement à fatiguer l'ensemble des employés communaux etc.... RR a gérer cette mairie pendant 43 ans. Vanessa Miranville est là depuis hier (à l'échelle des mandats de Roland Robert) et voilà que la mairie est déficitaire? Retourne à l'école Vanessa... Tant qu'au fils prodige et les autres chacals qui cherchent désespérement à obtenir la confiance des Possessionnais(es),sortez vous les doigts du cul. Être sans arrêt dans la critique de l'autre ne vous fera guère avaancer. Allez,bonne continuation les boloss.Bisous XPDRRRRrrrrrr

6.Posté par Borgne le 06/02/2015 13:11

A poste 5.

Pour les déficits, adressez vous à Mr SAVIGNY et posez lui la question pourquoi les CRAC de Moulin Joli n'ont pas été approuvés par le Conseil Municipal depuis 2010 ?
La situation de la ZAC Moulin Joli est tellement catastrophique que les élus de l'ancienne majorité ont préféré fuir que d'assumer leurs responsabilités.
Ils n'ont pas approuvés les comptes mais ils ont quand même touchés leurs indemnités depuis 2010 !!! Trop forts nos anciens élus!!!
Et malheureusement ce n'est qu'une partie de l'iceberg et la suite vous découvrirez bientôt et les contribuables Possessionnais ont du soucis à se faire.
Vanessa et les contribuables ont hérités d'un cadeau empoisonné.
Il y a certains qui ne doivent pas dormir tranquille

7.Posté par doudou le 06/02/2015 13:13

mi di a zot que dans mon komine i iaaime bien manzé !!!!!!!
après lo ropas zemlpoyés la komine , samedi na 2 hères porte ouverte a la mairie .
moin mi sa va la mairie , pas pou lo porte ouverte , mais pour prendre mon ptit dézéné .
au ziste, ki sa i paye sa ? ....... la komine ou lo maire personnellement .
Mi sen ké néna in zafère comme zélection la dossous !!!!!!!

8.Posté par Jean Legol le 06/02/2015 16:17

A l'attention de M. "Et alors" : grave erreur messire, la forme est tout aussi importante que le fond, elle en est indissociable, en un mot comme en cent : " la forme, c'est le fond qui remonte". Jean Legol;

9.Posté par Plus d''''arguments ? le 06/02/2015 21:32

Le normalien nous fait un cours à défaut de trouver d'autres arguments pour justifier que sa miss média reprenne les mêmes termes et le même programme Robertiste pour tenter d'exister. Franchement le fond, la forme, l'orthographe, ces fautes à elle sont bien plus grave....

10.Posté par KLD le 06/02/2015 22:21

qui sa , jean la gaule ?

11.Posté par Pathétique le 07/02/2015 05:50

Je suis étonnée de constater que de telles révélations suscitent si peu de réactions sur le fond ! On nous démontre noir sur blanc, preuves à l'appui, que Mme MIRANVILLE excèle dans l'art de la récupération, qu'elle est incapable de nouveaux projets et … tout ce que certains trouvent à faire ( certainement les missionnaires de la Maire ) c'est de relever les fautes d'orthographe !!!
Ahaha ! Je rigole.
En même temps, je me mets à la place des chers soutiens de la Miss MIRANVILLE, que peuvent-ils bien répondre à cet article … ben rien visiblement ...
Les preuves sont là et tout est incontestable.
Pathétique...

12.Posté par patrick payet le 07/02/2015 09:19

Je pense qu'on ne reste pas près de 40 ans maire en étant un abruti et tout le monde devrait maîtriser ses propos au sujet de Mr Robert, pas parce qu'il nous a quitté mais pour ce qu'il a fait de la possession. Mme Miranville nous montrera peut être dans l'avenir que la population a eu raison de lui faire confiance, pour l'instant c'est plutôt mal barré. je pense que son incompétence et son arogance (a elle et celle de eux qui l'entourent) qui vont souvent de paire, sont a la hauteur de l'espoir placé en elle il y a un an par les possessionnais.

13.Posté par Jean Legol le 07/02/2015 10:54

Mme Vanessa Miranville aura eu le mérite de nous libérer de la chape de plomb qui pesait sur la Possession depuis 40 ans. Ne lui reprochons aujourd'hui de poursuivre certains des travaux initiés par le maire sortant (à l'inverse de ce qui se fait ailleurs). Il n'y a chez elle aucune incompétence, ni aucune arrogance. Ce que je vois en revanche c'est que des 24 empires que constituent les communes à la Réunion seule la Possession est l'objet d'attaques outrancières quotidiennes, qui plus est à l'égard de la seule femme élue maire. Je garde toute ma confiance à Mme Miranville (sans la moindre attache avec l'équipe municipale) et ne saurais trop l'encourager à persévérer sur la voie qu'elle s'est tracée. Jean Legol.

14.Posté par Boomerang le 07/02/2015 12:53

A poste 12.
Si vous habitez à la Possession, bientôt vous allez vous rendre compte du résultat de 40 ans de gestion .Il ne faudra pas pleurer quand les impôts vont augmenter et surtout ne pas accuser Vanessa.
Retournez vous contre l'ancienne équipe qui a pratiqué une gestion calamiteuse.

15.Posté par Au petit soldat 13 le 07/02/2015 12:58

Arrogance, incompétence, autoritarisme, manipulation, irresponsabilité, mensonge, copinage, comme toute les autres communes. La différence c'est le discours de blanche colombe, de transparence et d'honnêteté qu'elle nous a vendue pour être élus avant de faire tout le contraire en quelques mois. D'ailleurs à propos de transparence, le montant des indemnités des élus est affiché sur le site de la mairie. Elle oublie simplement de dire que la première de ses actions à été de s'augmenter sur la ville comme au TCO et surtout ce qu'elle perçoit en tant que vice présidente du TCO qui lui permet de doubler ses revenus. Robert n'est plus depuis un an, son bilan et ses erreurs n'ont rien à voir avec ces faits bien réels et je vois encore moins le rapport avec le fait que ce soit une femme.

16.Posté par Jeanick SUET le 07/02/2015 19:58

A poste 15
Je propose à l'actuelle municipalité de diffuser son 'train de vie" par rapport à l'équipe de Robert ainsi les contribuables pourront comparer:
- le nombre de billets d'avion
- la consommation de carburant
- les repas aux Bois de Senteurs
- le parc des véhicules
- les emplois de complaisance
- les GSM et les communications
- les comptes des associations subventionnées
Après comparaison de ces chiffres nous pourrions dire si l'augmentation de ses indemnités est justifiée ou pas.

17.Posté par A post 14 le 08/02/2015 07:32

40 ans de gestion calamiteuse, dites-vous ? Sans augmentation d'impôts cependant ces dernières années. Mme MIRANVILLE, à peine au pouvoir, en annonce déjà une ! Alors que la plupart des communes se serrent la ceinture pour ne plus peser sur le contribuable, à La Possession, Mme MIRANVILLE augmente la cantine à peine quelques mois après son élection. Madame ne s'arrête pas là puis que le tarif des CLSH a aussi été revu à la hausse.
Que l'on m'explique, alors que Mme MIRANVILLE a stoppé net certains projets, pourtant intéressant, tels la piscine de moulin joli, pourquoi ces augmentations ? Pour quels projets nouveaux ?

18.Posté par A post 16 le 08/02/2015 07:41

Je suis d'accord avec poste 16.
Je demande surtout le bilan chiffré des recrutements effectués en 2014, le coût des mises au placard et de leur remplacement par de nouveaux fonctionnaires ou agents contractuels.
Combien d'agents et cadres écartés de leurs missions inutilement : parmi eux, le responsable paye, la responsable formation, la gestionnaire carrière-paye de la DRH, le directeur de l'urbanisme, le directeur du ccas, la directrice de l'informatique et plus récemment, la semaine dernière, la directrice de la culture.
Tous ces agents catégorie A ou B de la fonction publique écartés sans raison et remplacés par de nouveaux de grassement payés.
Qu'on nous explique à quoi sert ce remue-ménage ? Quelle est la plus value pour la population possessionnaise ?

19.Posté par A post 16 le 08/02/2015 07:46

Oui d'accord avec vous post 16
Qu'on nous donne aussi le coût des petits déjeuners offerts au public par Mme MIRANVILLE lors des ouvertures au public de son bureau.
Qu'on nous donne le coût total des salaires, indemnités versées à la dgs qui n'en est plus une mais qui continue à être rémunérée comme tel.
Qu'on nous donne le coût des marchés publics annulés : à combien se chiffrent les pénalités que la ville doit payer suite à l'annulation du projet skate parc, par exemple ?

20.Posté par doudou le 08/02/2015 13:37

Oté mi wa 2 p'tit mot (pas 4) si la kiltir . qui pé dire a moin ou sa la passe Elysé ASSANI ké lé occupe service patrimoine et par la même occasion la kiltir . bougre la té intervient aussi quand la mète en place conseil quartier .
mi espère ké li lé pa dans in placard li aussi !!!!!!!!!!!

21.Posté par Didier Tintin na courage le 08/02/2015 15:43

Ko sa la fait M. l'élu délégué aux finances ? Trop occupé avec out collection Tintin ? Reusement la honte y tiè pas ...ou peut continué comme sa encore longtemps, y flatte ou l'ego ?

22.Posté par dédé le 10/02/2015 10:54

J'espére qu'on arrêtera avec l'époque de l'ancien DGS ou les promoteurs devaient donner de l'argent afin d'obtenir un ilôt pour réaliser un programme immobilier........

23.Posté par doudou le 11/02/2015 13:28

alon kose in p'tite minite si zélection departemental su la Possession .
oté la néna in casse-tète .
na déza 7 liste qui vé lo gateau !
néna kalité manzé cochon ké moin mi koné pi kissa choisir !
mi espèr qué zisquo 15 nora poin dotre .
si i continié comme sa mi fé in ta de p'ti papier et mi prend ine dédan : sat la sorti et bien mi coule in bultin pou li !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

24.Posté par Fois Jean Paul le 18/02/2015 21:16

Encore un sans nom !
Cet article est pathétique, mielleux et creux. Toujours la même soupe resservie froide.
Borgne (post 5) a raison, la vérité n'est pas dans le lyrisme mais dans les comptes plombés de la commune, dans la gestion des ZAC ( SEDRE ou SEMADER) et j'irai même plus loin, dans la gestion des RHI. sans compter les millions d'euros de dettes qui ne sont toujours pas purgés suite aux procès que chacun connaît.
Évidemment, le couperet tombera un jour et les Possessionnais paieront la note, à un moment ou un autre, des graves "égarements" de Roland ROBERT et de ses fidèles lieutenants qui pérorent à l'approche des élections.
Jean Paul FOIS

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes