Sport

Roland-Garros : Pouille, nouveau chouchou du tennis français, Bartoli qualifiée

Mercredi 29 Mai 2013 - 10:13

Ce troisième jour du tournoi de Roland-Garros a une nouvelle fois été marqué par le pluie. Marion Bartoli et Lucas Pouille, l'un des nouveaux visages du tennis français, se sont qualifiés. Benoît Paire finira son match face à Marcos Baghdatis ce mercredi. De son côté, le numéro un mondial, Novak Djokovic, en quête d'un premier titre à Paris, réussit son entrée en lice avec une victoire en trois sets face au jeune Belge David Goffin.


Roland-Garros : Pouille, nouveau chouchou du tennis français, Bartoli qualifiée
En quête d'un premier titre à Paris, Djokovic a, comme Rafael Nadal la veille, dû transpirer sur son match d'ouverture même s'il n'a finalement pas cédé un set, contrairement à son rival espagnol. Il s'impose en trois sets 7-6, 6-4, 7-5 face David Goffin, qui n'a pas démérité.

Le Serbe n’a ainsi jamais vraiment pu souffler et a dû s’arracher pour faire à chaque fois la différence en fin de set et se rassurer un peu après deux éliminations précoces à Madrid et Rome.

"Ce n’était pas facile car David (Goffin) est un bon joueur avec beaucoup, beaucoup de talent et d’agressivité. Je suis content de ce premier tour, j’espère continuer comme çà", a déclaré, en français, le patron du circuitau public. il rencontrera le Croate Ivan Dodig ou l'Argentin Guido Pella au prochain tour.

Sur les 11 Français au programme, deux (Mahut, Rezaï) n'ont pas joué à cause de la pluie et deux autres (Paire, Teixeira) devront également revenir mercredi pour finir leur partie.

Sur les sept restants, quatre sont passés:c le trio majeur chez les dames (Bartoli, Cornet, Mladenovic) et Lucas Pouille.

Marion Bartoli, a fait durer le plaisir pour son deuxième tour ce mardi, au terme de trois heures de combat face à la Biélorusse Olga Govortsova (7-6 (8), 4-6, 7-5).

Trois sets accrochés entre les deux cogneuses, des échanges impressionnants, un suspense à couper le souffle mais aussi beaucoup de déchet de part et d'autre... et au final, pas moins de cinq balles de match nécessaires à la Française pour venir à bout de son adversaire. La tête de série qui a également sauvé deux balles de match, savoure cette entrée en lice réussie.

"Même si j'avais perdu ce match, je n'aurais pas eu beaucoup de regrets", a-t-elle reconnu après la rencontre. "J'ai fait mon maximum. Franchement, elle jouait très bien. Elle n'a raté quasiment rien. Au retour, elle retournait très fort, très long. Mais j'ai eu un petit coup de chance et je suis allée chercher les points quand il a fallu."

L'autre performance tricolore du jour est celle du jeune Lucas Pouille, 19 ans. Le 324e joueur mondial n'a eu besoin que de trois sets (6-1, 7-6 (2), 6-2) pour se débarrasser de l'Américain Alex Kuznetsov.

Pour le jeune homme, "ce n'est que du bonheur". "Je ne peux pas être plus heureux. C’est un rêve de gamin de jouer ici. J’ai eu la wild card, j’ai réussi à l’honorer. C’est un tournoi que j’adore, je trouve ça fabuleux. Et quand on est Français, il y a un public incroyable, on l’a vu aujourd’hui, les gens clamaient mon nom. Je les remercie énormément, et maintenant, je vais en profiter avec mes proches et dès demain (mercredi) matin me projeter sur le prochain match".

Son coup droit dévastateur en fait, pour de nombreux observateurs, une véritable pépite pour l'avenir du tennis français. Il affrontera Grigor Dimitrov, "le Federer bulgare", au deuxième tour.

C'est fini en revanche pour Serra, Ruffin et Gicquel, logiquement battus tous les trois en trois sets par plus forts qu'eux.

À suivre ce mercredi, la rencontre entre Roger Federer et l'Indien Somdev Devvarman. La Bélarusse Victoria Azarenka, n°3 mondiale, dont le match initialement prévu mardi avait été repoussé par la pluie, fera son entrée dans le tournoi. Le match entre les deux Espagnols Albert Montanes et David Ferrer promet d'être très animé.

De leur côté, les Français seront en nombre, 12 exactement, où trois d'entre eux auront les honneurs du Central : Jo-Wilfried Tsonga (face à Jarkko Nieminen), Gaël Monfils (opposé à Ernests Gulbis) et la toute jeune Caroline Garcia, qui aura la lourde tâche d'affronter la n°1 mondiale, Serena Williams.
S.I
Lu 712 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >