Sport

Roland-Garros : Monfils au top, premières frayeurs pour Nadal...

Mardi 28 Mai 2013 - 09:50

Roland-Garros : Monfils au top, premières frayeurs pour Nadal...
C'est un grand coup qu'a réalisé hier Gaël Monfils, qui a éliminé au premier tour du tournoi de la porte d'Auteuil le Tchèque Tomas Berdych, n°6 mondial et tête de série n°5. Une victoire en cinq sets accrochés (7-6 (10/8), 6-4, 6-7 (3/7), 6-7 (4/7), 7-5), qui permet au Français de revenir sous les feux des projecteurs.

Très performant au service, avec pas moins de 26 aces contre 11 à son adversaire, Gaël Monfils a commis moins de fautes directes que Berdych (44 contre 57). Blessé et absent pendant de longs mois en 2012, il a étonné également par sa capacité à tenir le coût physiquement, lui qui n'a plus l'habitude de rester aussi longtemps sur le court.

Il n'a jamais cédé, même lorsque le n°6 mondial Tomas Berdych est revenu à deux sets partout. En grand danger sur son service à 2-3, 0-40 dans le cinquième set, il a puisé dans ses dernières ressources pour coiffer son adversaire sous les yeux de toute sa famille et d'un public complètement retourné.

"C’était un super match, une belle expérience à Roland-Garros", a déclaré le Parisien à l'issue du match. "Je ressens beaucoup de plaisir. Si on nous le demande, on a toujours envie de gagner nos matches en trois sets, mais finalement, ce sont des matches comme celui-là qu’on a envie de jouer, face à des grands joueurs, en finissant à l’arrache au cinquième set. C’est vraiment un sentiment incroyable."

Cette victoire, qui constitue pour Monfils une première face à un des dix meilleurs mondiaux depuis près d'un an et demi, confirme son retour en forme. Revenu au 81e rang mondial, il va tenter de poursuivre sur son élan face au fantasque Letton Ernests Gulbis.

Dans les autres rencontres de ce lundi, pour son entrée en lice dans le tournoi parisien dont il est le favori, Rafael Nadal s'est fait quelques frayeurs sur le court Philippe Chatrier face à l'Allemand Daniel Brands, Ce dernier lui a pris le premier set (4-6). Mais l'Espagnol s'est vite repris et remporte les trois sets suivants (7-6, 6-4, 6-3).

Le septuple vainqueur du tournoi a rendu hommage à Daniel Brands à l'issue du match. "C’était un match très âpre aujourd’hui. Il frappait sur toutes les balles. Je ne pouvais pas mettre les coups comme je le voulais. Il était très inspiré. Il a un très bon service et une première balle excellente. En plus, il a une excellente tactique et je ne peux pas croire qu’il soit 60e mondial avec un jeu comme ça. Il m’a fait énormément souffrir", a ainsi souligné Nadal à l'issue de la rencontre.

Du côté des Français, notons la qualifications de Richard Gasquet, qui n’a pas connu de difficultés particulières pour son entrée en lice dans le tournoi. En une heure et demi et trois sets, le Biterrois est venu à bout de l’Ukrainien Sergiy Stakhovsky (6-1, 6-4, 6-3). En début de matinée, Edouard Roger-Vasselin avait ouvert la voie en battant l’Argentin Martin Alund (6-2, 4-6, 6-1, 6-0) tout comme Julien Benneteau qui avait éliminé le Lituanien Ricardas Bernakis (7-6, 6-3, 5-7, 7-6).

Chez les dames, Mathilde Johansson est la seule Française à s’être qualifiée pour le deuxième tour. La Parisienne a dominée la Sud-Africaine Chanelle Scheepers (7-5, 6-1). Au prochain tour, elle affrontera la Serbe Ana Ivanovic, ancienne lauréate de Roland-Garros.

En revanche, fin de parcours pour Paul-Henri Mathieu, éliminé par le Finlandais Jarkko Nieminen (6-4, 4-6, 7-6, 4-6, 6-2), tout comme Adrian Mannarino, premier français éliminé de la quinzaine. Pauline Parmentier et Stéphanie Foretz Gacon ont été aussi éliminées de la complétion respectivement par Magdalena Rybarikova (6-1, 6-0) et Roberta Vinci (6-3, 6-0).

Suite et fin du 1er tour, mardi, des Internationaux de France avec l'entrée en lice du N°1 mondial Novak Djokovic, opposé au Belge David Goffin. A suivre également, sept Français (Benoït Paire, Nicolas Mahut, Florent Serra, Guillaume Rufin, Marc Gicquel, Lucas Pouille et Maxime Teixeira) et quatre Françaises (Marion Bartoli, Alizé Cornet, Aravane Rezaï et Kristina Mladenovic).
S.I
Lu 460 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >