Zot Zinfos

Rocksteady Sporting Club en concert "chez Tiroule" (rondavelle le surfeur) le dimanche 31 Mai à 19h00 (concert gratuit)

Rocksteady Sporting Club
Groupe de scène qui a faim de concerts, le Rocksteady Sporting Club est tout entier dédié à deux musiques nées à la Jamaïque dans les années 60, le ska et le rocksteady. Un répertoire détonnant à l’énergie très communicative, porté par des cuivres, des claviers et des guitares ainsi que par un duo vocal des plus efficaces. Bonne ambiance et troisième mi-temps garanties, le Rocksteady Sporting Club vous emmène aux confins d’une histoire musicale écrite dans la mer des Caraïbes, mais aussi en Europe et aux Etats-Unis. Va y avoir du Sport !

Lundi 25 Mai 2015 - 06:08

" Chez Tiroule " rondavelle au nord de Saint-Leu ( spot des surfeur ) 4 rue compagnie des Indes 97436 Saint-Leu

Le Rocksteady Sporting Club est né au début des années 2000, un peu comme naît une équipe de football corporatif, autour de collègues motivés qui veulent prolonger les bons moments autour d’une passion commune. Manu (basse), Julien (guitare, chant) et Thomas (guitare-batterie-chant) travaillaient tous trois à la rédaction du journal Le Quotidien en tant que secrétaires de rédaction.


Musiciens et mélomanes (et amateurs de football, vous l’aurez compris…), ils commencent à répéter, abordant le ska en trio (ce qui n’est pas une mince affaire  !) afin de suivre la bonne intuition de Manu et de Thomas, fans de musiques jamaïcaines depuis toujours.


Après quelques mois de travail, le groupe s’étoffe d‘une section de cuivres de choc, Philippe (trombone), Patrick (tuba) et David (saxophone et cocottes à la guitare), avant d’intégrer Fabien (claviers) puis Manou (chant, percussions). En 2003, Thomas part pour d’autres horizons (c’est à lui que l’on doit le nom du groupe) et cède sa place à Loïc à la batterie. Ensemble, les 8 musiciens explorent depuis plus d’un an les différentes facettes du ska et du rock steady.


Rappelons que la Jamaïque a connu une sorte de décennie fantastique sur le plan de l’innovation musicale : entre 1960 et 1970 l’île a vu émerger trois styles musicaux essentiels, le ska, le rocksteady et le reggae. Cette vague musicale coïncide avec l’obtention de l’Indépendance de l’île en 1962, et en deviendra l’un des symboles.  


Le ska est l’aîné de la famille. Il apparaît au début des 60’s, -mélange de rock n’ roll, de boogie-woogie, de gospel, de mento local, de jazz, de scat, de calypso, de merengue, de musiques africaines et cubaines-, cocktail hyper-vitaminique basé sur un tempo soutenu voire frénétique.


La légende dit que le petit frère, le rocksteady, est apparu à l’été 1964 alors qu’une intense canicule frappait la Jamaïque. La chaleur fut telle que les musiciens de ska durent ralentir le tempo, ménageant leurs efforts ainsi que ceux du public de danseurs. Le rocksteady était né, très influencé par la Soul américaine, ses histoires d’amour et ses chanteurs à la voix suave. Son acte de naissance officiel prendra la forme d’un disque d’Alton Ellis paru 2 ans plus tard, Get ready for rocksteady. Comme pour le ska, la définition du rocksteady réside dans son tempo : la guitare marque un contretemps par rapport à la rythmique basse-batterie. Mais le rocksteady a un rythme plus lent et syncopé, laissant plus de place aux claviers ainsi qu’aux harmonies vocales.


Le cadet de la famille enfin, le reggae, verra le jour en 1968 avec le morceau Do the reggay des Toots and the Maytals (le reggae était alors marqué par un tempo plus rapide qu’aujourd’hui).



A l’image des musiques qu’il joue, le Rocksteady Sporting Club a absorbé de nombreuses influences extérieures : soul, rock, rythm’n’blues... reprenant tant des morceaux inscrits au répertoire ska / rock steady que des titres issus d’autres traditions, réarrangés comme il se doit à la sauce jamaïcaine. 


En cela les musiciens ne font que perpétuer ce qu’on a toujours fait du côté de Trenchtown (Kingston), des reprises de musiques de film, voire de l’intégralité d’un album rock, à la mode ska et souvent de fort belle manière.


Ainsi le Rocksteady Sporting Club livre un répertoire en Anglais de morceaux hétéroclites, dont le point commun semble être l’énergie intrinsèque et l’esprit festif resté intact. Au rayon des influences on peut citer des Jamaïcains bien sûr, d’Alton Ellis en passant par les Skatalites, Lee Perry, Desmond Dekker, Prince Buster, Stanley Beckford, Toots & The Maytals...mais aussi des Britanniques, Madness ou The Specials. Le groupe passe allègrement d’un standard rock steady à un morceau de Stevie Wonder, des Beatles ou à une musique de film.


Sur scène, le groupe déploie des arrangements de qualité. La rythmique basse-batterie-guitare-claviers est impeccable, avec breaks, accélérations et décélérations de rigueur. Les cuivres arborent un look à la Blues Brothers avec chapeaux et lunettes noires, esquissant quelques pas de danse pour battre la mesure. C’est David au saxophone, pas maladroit, qui prend la plupart des solos.


Julien et Manou sont les chanteurs du groupe. Partageant le lead vocal et jouant sur leurs tonalités complémentaires, ils cultivent un goût certain pour la bonne humeur et les incitations à la fête en direction du public. La jeune Réunionnaise se dit aujourd’hui ravie de perpétuer à sa manière une tradition familiale bien ancrée, celle de consacrer du temps à la musique.


Concert inoubliable pour le Rocksteady Sporting Club, la première partie des mythiques Skatalites, qui leur a été proposée le 18 juillet 2007 au Kabardock. Un moment de pur bonheur pour l’ensemble des musiciens, avec une mention spéciale pour Manu, qui voyait là un rêve se réaliser : partager la scène avec un groupe qu’il admire depuis 20 ans. De quoi repartir gonflé à bloc pour la suite des tribulations scéniques du Sporting Club.


Désormais le Rocksteady Sporting Club joue en première division de la musique locale.
Alain Lascourrèges.
Lu 267 fois



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >