Société

Road-trip en Afrique: "Ce voyage a changé ma vie", confie une jeune Réunionnaise

Il y a 10 mois, Elodie et son compagnon ont quitté La Réunion en quête d’une découverte authentique de l’Afrique. Un tourisme responsable qui leur a apporté bien plus qu'espéré.

Dimanche 26 Janvier 2020 - 14:00

A gauche : sur la route en Namibie / à droit : au pied du Kilimanjaro (Tanzanie)
A gauche : sur la route en Namibie / à droit : au pied du Kilimanjaro (Tanzanie)
C’est un ras le bol qui l’a conduite à la liberté. En mars 2019, Elodie a quitté La Réunion pour partir en road-trip en Afrique avec son compagnon. "Je n’en pouvais plus de vivre dans une société qui dicte tous mes faits et gestes, ce que je dois dire, comment je dois penser, qui pousse sans cesse à la consommation. Je me sentais emprisonnée", explique la jeune femme de 28 ans. Conseillère touristique, elle décide alors de poser un congé sans solde pour se lancer dans cette extraordinaire aventure.
 
"Je voulais voir les choses de mes propres yeux et pas à travers les médias, comprendre le monde, ce qu’il s’y passe et surtout prendre conscience de ses réalités", confie Elodie. Mais aussi donner une autre image de l’Afrique, choisie pour la richesse de sa nature et ses nombreux animaux sauvages. "Les gens ont été incroyablement bienveillants à notre égard où que nous soyons et d’une extrême gentillesse" résume-t-elle, tenant à souligner que "beaucoup d’endroits en Afrique sont aussi développés que les grandes villes européennes".

En Zambie, au bord de la rivière Luangwa
En Zambie, au bord de la rivière Luangwa
S'imprégner du mode de vie local

Dix mois après avoir mis les voiles, la Réunionnaise est sur un petit nuage. Enivrée de liberté.
 "Ce que je vis chaque jour depuis le début de ce voyage est inimaginable et indescriptible. Jamais même dans mes rêves les plus fous je n’aurais cru vivre ça", exprime celle qui passait encore récemment de longues heures à parcourir les blogs de voyageurs. "10 mois après nous avons traversé l’Afrique et sommes sur le point de découvrir un autre continent !" se réjouit-elle. 

Côté budget, le couple vit avec 60 euros par jour (pour deux) tout inclus (hébergement, nourriture, transport, activités). "Souvent même je me dis que nous vivons mieux que si nous étions restés en France. (….) Nous nous faisons plaisir en terme d’activités et de visites". De (grands) plaisirs financés par des petits boulots : au total, le couple a passé quatre mois et demi à travailler dans différents pays. "Dans des fermes, lodges, auberges. Nous sommes nourris, logés, blanchis contre quelques heures de travail par jour, cinq jours par semaine". L’occasion d'échanger des savoir-faire et s'imprégner complètement du mode de vie local. "Nous avons énormément appris des travailleurs africains", exprime-t-elle sa gratitude.  

Voyager responsable

Tombée amoureuse de l'Afrique après une visite du Parc Kruger (Afrique du Sud), c'est tout naturellement qu’Elodie tente de voyager de la manière la plus responsable possible. "Mes voyages m’ont fait prendre conscience que je devais protéger les endroits que je visite. Il n’y a qu’à voir ce qu’il se passe dans le monde. Les plus beaux endroits de la planète sont en train de disparaître peu à peu", s’inquiète-elle. Et de souligner : "Si nous voulons continuer à voyager, vivre de nouvelles expériences, il est de la responsabilité de chacun de limiter son impact sur la planète où qu’il soit. J’ai eu la chance durant mon voyage de voir et vivre au milieu d’animaux sauvages. Aurons-nous cette chance dans quelques années si nous ne faisons rien ? (…) Ça me rend malade de penser que ces animaux si merveilleux et si proches de nous puissent un jour disparaitre à cause de nous".

Dans le désert du Danakil en Ethiopie
Dans le désert du Danakil en Ethiopie
Les animaux dont elle a eu le privilège de croiser la route lui laisseront d'ailleurs des souvenirs riches en émotions. Avec émerveillement, elle livre quelques anecdotes. "En Namibie, certains camping ne sont pas clôturés, les animaux peuvent donc aller et venir comme bon leur semble. Une fois un éléphant a traversé le camping en passant à quelques centimètres de notre tente. C'est assez impressionnant ! D’autres fois nous prenions notre petit déjeuner en les regardant prendre leur bain dans la rivière". Le couple s'est aussi fait une belle frayeur : "Nous avons croisé trois lionnes au milieu de nul part. Nous sommes sortis de la voiture pour les voir de plus près, il y avait un grillage entre nous. Puis, en avançant un peu plus nous nous sommes rendus compte que le grillage s’arrêtait et sommes vite remonté dans la voiture !"

En Ouganda, elle a eu la chance de passer 1h avec les gorilles des montagnes, un de ses plus grands rêves. Des moments de grâce parmi tellement d'autres... "En Zambie nous avons aussi campé dans un lodge au bord d’une rivière et tous les soirs un hippopotame et son bébé venaient brouter l’herbe à côté de notre tente". 

Des découvertes fantastiques qui s’accompagnent aussi de moment plus compliqués. Ça fait partie du jeu. "Ça nous est arrivé de ne pas manger pendant plusieurs jours, parfois de ne pas pouvoir nous laver et porter les mêmes vêtements plusieurs jours d’affilée", se souvient la Saint-Pierroise originaire de Saint-Denis. "Nous avons dormi dans des endroits glauques et dans des lits douteux, ne parlons pas de l’état d’insalubrité de certains bus et le confort inexistant". Sans compter le nombre de fois où elle a été malade. "Plusieurs fois je me suis dis 'Bon Dieu, koi ma ni faire ter la ?! '. J’ai eu envie de rentrer plus d’une fois. Sur le moment, on crie, on s’énerve, on pleure, mais on oublie vite car 98% du temps tout n’est que pur bonheur ! Puis quand on repense à ces moments on en rigole !" 
 
Mais le plus dur pour Elodie est d’être confrontée aux conditions de vie des gens. "On aimerait pouvoir améliorer leur quotidien mais à notre niveau ce n’est pas évident alors nous leur demandions ce dont ils avaient besoin, leur faisions des courses, ou leur donnions des habits ou matériel dont on ne se servait plus".

Pétra, en Jordanie, l'une des sept Merveilles du Monde
Pétra, en Jordanie, l'une des sept Merveilles du Monde
Remettre les choses en perspective
 

Après l’Afrique du Sud, la Namibie, le Botswana, la Zambie, le Zimbabwe, le Mozambique, le Malawi, la Tanzanie, Zanzibar, le Rwanda, l'Ouganda, le Kenya, l'Ethiopie et l'Egypte, le couple découvre désormais la Jordanie, avant de mettre le cap sur Israel et la Palestine. C’est grâce à l’argent économisé durant ces quatre mois et demi de travail qu’ils peuvent se permettre de continuer à voyager.

Aujourd'hui, Elodie constate que ce road-trip lui a permis de "prendre du recul, de savoir ce qu’[elle voulait] vraiment, de relativiser". Mais aussi de faire un pas de plus vers le minimalisme en se détachant des biens superflus et matériels. Si elle a dû faire de nombreux sacrifices et traverser des moments de doutes et d’angoisses pour en arriver là, aujourd’hui, elle est convaincue d'avoir fait le bon choix : "Je regrette rien car ce voyage a changé ma vie pour le meilleur et à un point que je n’aurais jamais imaginé". 

À son retour, l'aventurière reprendra son poste de conseillère touristique. Alors qu’elle a tout vendu pour financer son voyage, il lui faudra retrouver une petite voiture d’occasion et une colocation dans le Sud. Il s'agira ensuite de remettre des sous de côté pour un prochain voyage. "La prochaine fois je partirai moins longtemps entre 6 et 8 mois c’est bien, je voyagerai en Van aménagé ou 4x4 avec tente sur le toit", indique-t-elle avec l'ambition de découvrir l’Amérique du Nord et la route extraterrestre dans le Nevada, un rêve depuis toute petite.
 
Après tous ces moments hors du temps, redoute-t-elle le retour à une vie plus routinière ? "Je vais certainement avoir une phase de déprime mais pour le moment cela ne me fait pas peur, car non seulement je vais retrouver mes proches mais j’ai encore plein de projets et de rêves à réaliser !", confie-t-elle. "Et puis mi viv au paradis quoi !"
Lu 7244 fois
Marine Abat
Journaliste - En charge du secteur Ouest - Fortement attachée aux valeurs du développement durable... En savoir plus sur cet auteur




1.Posté par Bleu outre mer le 26/01/2020 14:28

Les voyages amènent vers l'ouverture de soi des autres,, après tout dépends comment ont voyage.......

2.Posté par LudauShit le 26/01/2020 14:52 (depuis mobile)

Oui et.. Y a que elle qui voyage !

3.Posté par fox le 26/01/2020 14:58 (depuis mobile)

Cet article a changé ma vie...

4.Posté par martin lane le 26/01/2020 15:24

La misére, les maladies, le manque de nourriture, pas vu ?
Le manque d'empathie envers les autochtones est flagrant.
Faites encore rever les candidats , rentrez dans les locaux de votre agence de voyage, et dites-leur
1y'a pas de risque
2/ ne regardez pas la misére
3/ Restez entre gens de bonne compagnie,, qui vous désigneront l'endroit ou vivent encore " les animaux sauvages" que nous gardone en vis, pour votre plaisir.
zinfo974 : c'est quoi, un publipostage ?

5.Posté par pipo le 26/01/2020 15:55

Road tripe par-ci, Road trip par-là, Il faut arrêter avec cette expression, j'entends que ça depuis quelques temps autour de moi!

-j'ai fait un Road trip dans Mafate

-Tu est sûre de toi? il n'y a pas de route dans ce cirque!....

-Heuuu j'ai fait un legs trip dans Mafate!

Pfeuuu pauvre monde de M..!!!

6.Posté par MARIE le 26/01/2020 17:15

Qui n'a pas reve de tout quitter pour vivre autre chose que notre mode de vie??

Si nous le faisions tous
que se passerait il??

7.Posté par LAMPION le 26/01/2020 18:38

A 63 ans mon rêve c'est de voir de près le MUSEUM GRAZY-HORSE aux états unis.
Aussi les ruine de PETRA en Jordanie .
Si quelqu'un y a été dite le moi .

8.Posté par Vieille Chouette le 26/01/2020 20:34

A 78 ans mon rêve c'est de ne plus entendre de conneries et d'aller écouter le silence dans le désert saharien.

9.Posté par Ti-Tang le 26/01/2020 20:37

Voyager , oui , mais pour soi ; pourquoi se valoriser en le racontant afin d'en inciter d'autres à vous suivre ?
Trop de touristes tue le tourisme en détruisant sous le nombre ce qu'ils sont venus découvrir ( l'authenticité et l'échange vrai disparaissent , ce n'est plus que du commerce ) .
Pourquoi aller chercher si loin une bonne raison de rentrer à la case : là où on se sent le mieux ?
J'espère qu'elle a lu : " tombeau pour une touriste innocente " de Philippe Muray ; lu par Fabrice Luchini c'est encore meilleur : https://www.dailymotion.com/video/xg1nju

10.Posté par Choupette le 26/01/2020 22:14

6.Posté par MARIE

Ça s'appelle la migration et on est en plein dedans.

Hélas.

11.Posté par Ouais... le 27/01/2020 02:47 (depuis mobile)

Prétendre au minimalisme en roulant en voiture, 4x4, s''habiller avec des vêtements occidentaux (jusqu''à même porter des converses), être ébahie par les paysages mais refuser le tourisme de masse... Ouais...

12.Posté par Mdr 😂 le 27/01/2020 03:25 (depuis mobile)

En voyant seulement le titre de l''article je me suis demandé à partir de quel post ça allait déborder avant de vérifier. Résultat : Au 2eme avec bonus 3eme, 4,5,6 ème post bravo. 😂😂 La prochaine fois à la 1ere publication avec et c''est gagné 😂

13.Posté par BEN VOYONS le 27/01/2020 05:19

VACHEMENT INTERESSANT

14.Posté par Enirsem le 27/01/2020 06:55

Si on vous dicte vos faits et gestes, ce que vous devez dire, comment vous devez penser, vous poussant sans cesse à la consommation, et que vous allez dans ce sens, c'est parce que vous le voulez bien, c'est ce que l'on appelle des moutons de Panurge.....

15.Posté par Roberto le 27/01/2020 09:39

@12 OUI....je me suis dit la même chose!!! les haters étaient au diesel ce WE, il a fallu attendre...
Spéciale dédicace à "Choupette" comme bien souvent....allez, encore un effort et Pablo Mira devrait s'occuper de son cas et rendre sa haine enfin, internationale...
Et vive Zinfos mille collines!

16.Posté par pipo le 27/01/2020 14:47

une visite du Parc Kruger???

A bon avec 60 euros pour deux re?????

J'ai fait le Kruger Parc... 500 euros par personnes les deux jours!

17.Posté par roro 61 le 27/01/2020 14:52

A post 7 je vous réponds : Petra ( La Khazneh sublime le monastère El-Deir une marche assez rude mais le plaisir est au bout , le Français est bien accueilli par les Jordaniens . Pour l'ouest des Etas Unis j'ai fait 5 états : la Californie , Arizona , Utah , le Nevada et le Colorado ) les distances son très long mais se fait bien : monument valley , le grand canyon , Brice canyon , le parc du Yosemite , le désert du Moab sont des sites incontournables , mais j'ai pas été au Crazy Horse Memorial par manque de temps .

18.Posté par Saint seya le 28/01/2020 09:44

L’Afrique c'est la terre promise Israël pour nous . Nous devons y aller comme les musulmans pour la Mecque. Faire une pause de notre quotidien qui nous pousse à consommer pour exister ou qui ne jure que par l'apparence physique n'est que bonnement pour l'éveil spirituel . L'humanité vient de ce continent . Respectons là et ressourçons nous comme il se doit.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie