MENU ZINFOS
Faits-divers

Rixe mortelle à St-Joseph : Le suspect mis en examen pour meurtre et violences avec arme


Yohan Payet, jeune homme de 20 ans, a perdu la vie au cours d'une bagarre dans la commune de Saint-Joseph dans la nuit de samedi à dimanche dernier. Voulant séparer les protagonistes d'une rixe, il a été atteint à l'arme blanche de plusieurs coups qui lui ont couté la vie. L'auteur présumé a été mis en examen pour meurtre et violences avec arme.

Par Prisca Bigot et Soe Hitchon - Publié le Mardi 11 Août 2020 à 19:54 | Lu 4741 fois

Yohan Payet, 20 ans, est mort des suites de ses blessures
Yohan Payet, 20 ans, est mort des suites de ses blessures
Lundi, un premier suspect avait été interpellé par les gendarmes dans le cadre de l’enquête sur la rixe mortelle de Saint-Joseph. Le jeune de 23 ans avait été placé en garde à vue. Les enquêteurs vont tenter de définir son rôle dans la bagarre qui a coûté la vie à Yohan Payet, 20 ans. 

Selon les premiers témoignages, le Tamponnais avait tenté de séparer les belligérants avant d’être lui-même la cible de la sauvagerie de ses agresseurs. Le corps de la victime portait plusieurs traces de coups d’armes blanches. Plusieurs blessés sont également à déplorer. Ils ont été hospitalisés, cependant leurs vies ne sont pas en danger. Selon nos informations, ils seraient sortis de l'hôpital ce mardi. D’après les premières auditions, il ressort qu’un groupe de jeunes aurait tenté de s’introduire dans la fête pour profiter de l’alcool. 

Le suspect a été déféré ce mardi au tribunal judiciaire de Saint-Pierre devant un juge d'instruction qui a ouvert une information judiciaire pour meurtre et violences avec arme. Le juge des libertés et de la détention a, de son coté, ordonné le placement en détention provisoire du principal mis en cause. Le jeune a expliqué avoir prêté son appartement à sa cousine pour la fête. Lorsque les choses ont dégénéré, il se serait emparé d'un couteau pour se défendre. Il souffre en effet de trois fractures au crâne et au nez et a porté plainte contre X et s'est présenté devant la justice avec un bandage sur l'oeil. 




1.Posté par Zarin le 11/08/2020 22:39

"s'est présenté devant la justice avec un bandage sur l’œil."


Cailleborne (borgne) ?

2.Posté par Ouais... le 12/08/2020 05:23

Plainte contre x...

3.Posté par Euh.... le 12/08/2020 09:03

On ne comprend toujours pas cette histoire. Les journalistes ont beau raconté le "drame" ils sont incapables de decrire les faits. Ce jeune mort était présent à la fête en tant qu' invité?ou faisait il parti des trouble fetes? Le porteur des coups était celui qui accueillait?ou de ceux qui voulaient profiter ?

4.Posté par yoyo le 12/08/2020 10:38

Une chose est sur ,au moin il s'est se qu'il va faire pour ses prochaines années !

5.Posté par babar ©® le 12/08/2020 11:13

post@4....pas dit......il aura eut être qu'un rappel a ordre......c'est la mode chez les juges.....

6.Posté par Ti Tangue zilé zone le 12/08/2020 13:34

@ 3.Posté par Euh.... le 12/08/2020 09:03
Bonne interrogation...il était belligérant ou de la fête (4 heures du mat ) les pauvres voisins ....!!! pour compléter qui paiera les frais d’hôpitaux ? Il travaille ? Ses parents ? Ou notre prochaine augmentation de nos mutuelles ?

7.Posté par Choupette le 12/08/2020 18:53

Idem que Posts 3 & 6

C'est pas très clair c't'histoire.




Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes