MENU ZINFOS
Faits-divers

Rixe au lycée Patu de Rosemont : Sept jeunes interpellés


Nouvelle montée de tension à Saint-Benoît ce mardi. Des bandes de jeunes issus de villes différentes s'affrontent au fil des jours.

Par Regis Labrousse - Publié le Mardi 29 Mars 2022 à 11:05

Une rixe entre jeunes a eu lieu dans le lycée professionnel Patu de Rosemont à Saint-Benoit ce matin. Les gendarmes sont intervenus en nombre pour disperser les protagonistes. 25 gendarmes sont mobilisés. ​Six mineurs et un majeur ont été interpellés. 

Cette bagarre est consécutive à un différend qui a commencé hier entre lycéens dont certains sont originaires de la ville de Saint-Benoît et ceux venant de Saint-André. Le caillassage du bus scolaire hier après-midi en est l'un des épisodes visibles.  

Ce lundi, un bus scolaire a été ciblé par des jets de pierres sur un bus scolaire dont les vitres ont volé en éclats. Deux passagères avaient été prises en charge par les secouristes en état de choc.

Voici le communiqué du Rectorat :

Ce mardi 29 mars 2022, des bagarres entre jeunes se sont déroulées dans l’enceinte du lycée professionnel Patu de Rosemont à Saint-Benoît.

Le chef d’établissement et son équipe ont immédiatement agi, en lien étroit avec la gendarmerie, pour mettre fin aux violences.

Conformément à la politique de fermeté suivie par l’éducation nationale dans ces circonstances, les élèves ayant participé à ces violences ont été identifiés et font l’objet d’une mesure d’exclusion de 8 jours de l’établissement.

Par ailleurs, quatre élèves ont été placés en garde à vue par la gendarmerie. Ils feront l’objet d’une mesure d’interdiction d’accès à l’établissement à titre conservatoire et seront traduits en conseil de discipline.

(Ndlr : Selon nos informations, 7 individus en tout ont été interpellés.)


Voici le communiqué de La Région Réunion :

Les faits qui se sont déroulés ce matin au lycée professionnel Patu de Rosemont sont graves. La Région Réunion condamne avec fermeté ces violences inadmissibles.

En mon nom personnel et au nom de tous les élus régionaux, j’adresse notre plus vif soutien au proviseur adjoint de l’établissement blessé lors de ces incidents. Nous saluons également l’engagement de l’équipe éducative du lycée qui est intervenue avec courage pour tenter de mettre fin aux troubles.

Nous nous tenons aux côtés du personnel de l’établissement, du corps enseignant, des élèves victimes de ces agissements et de leurs parents. La collectivité régionale a pris des engagements forts pour la réussite éducative de nos enfants. Toute forme de violence au sein de nos lycées sera combattue avec la plus grande détermination. Huguette Bello Présidente la Région Réunion




1.Posté par klod le 29/03/2022 12:14

triste run ................ pov Réunion !

2.Posté par klod le 29/03/2022 12:17

na un peu à la run , na pwin de valeur ! na pwin de respect ! que font les parents de ces délinquants ?

l'ile intense en connerie ?

3.Posté par MT CRISTO le 29/03/2022 12:41

Honte aux pouvoirs publics de la république qui peinent à faire régner l'Ordre. L'insécurité est permanente.

4.Posté par Le Jacobin le 29/03/2022 12:56

Le pire est devant nous le 9.3 et 9.2 s'invitent chez nous !

5.Posté par caroapapay le 29/03/2022 12:58

la RACAILLE, au cARSHER

6.Posté par JQRI le 29/03/2022 13:16

MIRACLE
--Les Gendarmes ont osé intervenir--
effectivement ..cela fait la UNE des journaux

7.Posté par cenkorli le 29/03/2022 10:17

comme c est bizarre, on dirait un autre département de la région.

8.Posté par lydia le 29/03/2022 13:25

Franchement les jeunes, on est des réunionnais...
St Andre et St Benoit c est La Reunion..

9.Posté par MMarley le 29/03/2022 13:28

Rien que des caniars dans les lycées maintenant. Vous appelez ça des étudiants ? Qu'attend l'État pour retirer les bourses et les allocations familiales aux parents de ces délinquants. Franchement, ça donne envie de voir Zemmour président tout ça. Aux violents comme ça, il faut répondre par la manière forte et directe. Ce n'est plus possible de vivre dans cette île en sécurité.

10.Posté par Freedom Fighter le 29/03/2022 10:36

Au bagne ou sous l'eau.
Plus radical et plus dissuasif

11.Posté par Le speudo le 29/03/2022 11:03

Blablabla et reblabla
Foutez moi ces petits con en tôle plutôt que 8 jours d exclusion
C est vraiment n importe quoi la justice de nos jours

12.Posté par olive le 29/03/2022 14:35

Ben voilà, quand on veut !

13.Posté par Gaius Appuleius Dioclès le 29/03/2022 14:38

Merci aux jeunes du 976

14.Posté par yessss le 29/03/2022 14:42

jeunes…. voyous, délinquants plutôt. Appelons un chat un chat.

15.Posté par Mme Kieffer le 29/03/2022 15:01

Le gros problème vient de l'éducation de ces enfants, ce qu'ils voient eux même dans leur environnement familial, proches et autres.Ce qu'ils voient ce sont des parents qui eux même maltraitent, se disputent avec leurs frères et sœurs, leurs oncles, tantes et autres.L'enfant il dit rien, mais il prend des notes en regardant tous ces spectacles navrants autour de lui.Tout est conflits et affrontements dans son propre champ familial qui est un vrai champ de bataille.Il y a un adage qui dit bien que l'élève dépasse le maître, alors il excelle plus que ses proches dans la violence au moindre conflit, tout est affrontements pour lui.
Ce sont les parents même sur notre île, qui apprend à l'enfant comment chicaner son prochain, son voisinage, tout son environnement.Et cela se fait de générations en générations.

16.Posté par ZembroKaf le 29/03/2022 15:07

@1 "cenkorli"
faut il s'étonner ???😠

17.Posté par Question ? le 29/03/2022 15:11

Conformément à la politique de fermeté suivie par l’éducation nationale dans ces circonstances, les élèves ayant participé à ces violences ont été identifiés et font l’objet d’une mesure d’exclusion de 8 jours de l’établissement.
............................................

politique de fermeté ? 8 jours d'exclusion ?

18.Posté par Mzungu 974 le 29/03/2022 14:38

Poste par le jacobin....
Ce n est ni le 92, ni le 93....
C est le 976!!! Qui importe à la Réunion ses us et coutumes...
Mêmes populations, St Benoît, Saint André.... mes problèmes....
Comme à Mayotte entre mtsapere et doujani, entre passamainty et douane ou tsoundzou, entre combani et misère ni ou kahani... etc.... avec des attaques de bus transportant le village rival, attaques de lycée à kahani, à mamoudzou, à dzoumogné... ou régulièrement des jeunes meurent devant le lycée lors de ces affrontements à coup de cailloux, couteaux, ciseaux, chombo, et autres...

Voilà ce qui vous guettent ici, à la Réunion... vous y allez tout droit!!

Ajoutez à cela les maltrairances et la barbarie sur les chiens, pour les combats de chiens, tel que ces racailles la pratiquent à Mayotte oui.... la Réunion est en train de devenir un 2eme Mayotte ...

Et mes propos ne cherchent pas à jeter l oprobe sur une communauté... juste à évoquer une réalité étayée par des faits concrets et répétitifs, ...sans réaction sérieuse des autorités judiciaires!!!
Laxisme quand tu nous tiens....

19.Posté par Vache à Lait le 29/03/2022 14:50

Des Zanimos…

20.Posté par Wai le 29/03/2022 16:16

Tient pas si différent du 976 .. c'est de coutume

21.Posté par Volcan le 29/03/2022 16:17

A mzungu 974 : bravo vous avez tout dit, totalement d'accord avec vous

22.Posté par Matulu le 29/03/2022 16:58

Le vivre ensemble ? plutôt le mourir ensemble...


23.Posté par leader le 29/03/2022 17:48

fai komm nou,
loue pas kaz ds commune zavrions tan salé 976

24.Posté par Mzungu 974 le 29/03/2022 18:40

Petit rectificatif à mon post 18 , à cause de la correction automatique du portable....

Lire.... Comme à Mayotte entre mtsapere et doujani, entre passamainty et doujani ou tsoundzou, entre combani et mirereni ou kahani... etc...


25.Posté par Gobert le 30/03/2022 08:21

Pourquoi ne pas les envoyer dans la Creuse, le climat est meilleur. Dommage que les maisons de correction n'existent plus.

26.Posté par Dignité le 30/03/2022 08:53

Au risque de m'attirer une volée de bois vert je dirai que le problème vient du fait que les parents n'ont plus le droit de donner une fessée à leurs mômes. L'Etat y veille.

De mon temps rares étaient les gamins qui n'avaient pas connu "le fouette pêche" ou le martinet.

Maintenant c'est interdit. La génération "bobo" avec des slogans débiles comme "tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil" a pu faire plier l'Etat au nom d'un concept irresponsable consistant à privilégier la protection de l'enfant et à tolérer ses incivilités quelle que soit leur importance.

On est arrivé au paradoxe où les parents sont responsables du comportement de leurs enfants mineurs tout en étant empêché de les mettre de force dans le droit chemin, ce rôle étant dévolu à la justice laquelle , trop submergée et faute de moyens, s'en fout royalement.

Un gamin traite son père de" sale con" et le père peut juste lui dire: "mon enfant, on ne dit pas ça à son papa" ou "si tu le dis encore tu seras privé de dessert" et patati et patata.

De mon temps, la sévérité régnait et les gamins se tenaient à carreaux . Maintenant, ils jouissent d'une telle liberté qu'ils se prennent pour dieu.

Un grand penseur a dit: lorsqu'une société ne s'impose pas de règlements ses sujets se prennent pour dieu". On y est!

Je m'attends déjà à des répliques de certains endommagés du cerveau du genre : "on n'est plus au temps d'avant , les gamins que nous mettons au monde nous nous devons de les cocooner" ou du genre "un enfant ne sait pas ce qu'il fait et il nous faut le bichonner" .
Bref! que des propos lénifiants qui encouragent les gamins à donner libre cours à la violence stockée en eux.

27.Posté par Lulu le 30/03/2022 09:38

et un pt'it commentaire de nos élus (Préfecture, Région) juste pour la galerie et il ne se passera rien de plus......jusqu'au jour où certains ce chargeront de régler le problème à leur façon.....on y arrive lentement mais surement, dormez messieurs dames nos élus en ont rien à foutre!

28.Posté par Taloche le 30/03/2022 11:43

26. Dignité.

Entièrement d'accord avec vous. Seulement, si on est arrivé à là ce que des certains parents martyrisaient leurs enfants au lieu de les corriger. Aujourd'hui, les parents qui n'ont pas la diplomatie nécessaire pour éduquer leurs rejetons fabriquent des voyous.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes