Justice

Rivière Saint-Louis: L'automobiliste sera déféré pour meurtre et tentative de meurtre

Lundi 6 Mars 2017 - 17:17

L'homme de 58 ans qui a percuté deux piétons (son ex-compagne de 47 ans, décédée, et le nouveau compagnon de celle-ci, âgé de 36 ans et gravement blessé) le dimanche 5 mars 2017 en fin de matinée à Saint-Louis, sera déféré demain matin au tribunal de grande instance de Saint-Pierre, en vue de sa présentation à un juge d'instruction dans le cadre d'une information judiciaire des chefs de meurtre et tentative de meurtre.
Lu 1553 fois



1.Posté par Dolly Prane le 06/03/2017 20:58

La zol direct avec les bourreaux des Aho Nienne et Vite pas de procès ...30 ans dont 20 ans de sûreté perde pas le temps avec un gratel pareil

2.Posté par Pamphlétaire le 07/03/2017 07:05

Cela va être mon coup de gueule du matin comme on dirait à RTL Réunion. En France, la police judiciaire recherche tous les éléments constitutifs des infractions qu'a pu commettre l'auteur au cours de son action contre la société : crimes, délits et contraventions pour au final, en arriver à une confusion des peines. En effet, notre justice ne retient que le fait le plus grave comme sanction dont laquelle, par le jeu de la peine individualisée, l'auteur peut rester en prison un temps si court que ça dégoûte les citoyens. Aux Etat-Unis, on voit des peines de prison allant au-delà de 100 ans de prison, parfois 500 ans : c'est comme en France, tous les éléments constitutifs des infractions sont recherchés pour être imputables à l'auteur mais toutes les peines des infractions s'ajoutent, s'additionnent. Ce qui fait qu'un meurtre, plus une tentative de meurtre, plus un délit de fuite, plus une non-assistance à personne en danger, cela fait au final beaucoup et il est mis en prison pour 300 ans par exemple. Si bien que s'il a une remise de peine de moitié de 150 ans, ses voisins ne le reverront pas. Au moins le travail de la police judiciaire aux USA est réellement prise en compte par la condamnation forte encourue par rapport en France où le travail de la police judiciaire est le même mais n'est pas pris en compte avec la condamnation. On verra quand il passera à la Cour d'assises d'ici là que le crime soit transformé en délit correctionnel...On espère et on souhaite que son dossier ne reste pas deux ans consécutifs sans avoir été ouvert, car sinon la procédure tombe à l'eau paraît-il...Mais ça, c'est une autre histoire.

3.Posté par jean claude payet le 07/03/2017 08:29

ben si on arrete tout les gratel de l'ile y va rester quoi,euh kwe pardon hein?la caf conseil regional ladom etc y vont se retrouver au chomdu....le concessionnaire bm et seat n'auront plus qu'a mettre le clef sous le pote....bein...

4.Posté par klod le 07/03/2017 13:13

la "rivière st LOUIS ", une future commune ????


ek lo bande "politiciens" de drooooooooooooooooite ou de goooooooooooovhe " qui va avec ................ la politique , l'école du mensonge ............BEN

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >