MENU ZINFOS
Faits-divers

Rivière Saint-Louis : Etranglée et frappée à coups de bâton parce qu’elle était allée sur Facebook


A écouter ce jeune père de famille, s’il se retrouve ce vendredi pour la première fois devant un tribunal c’est parce qu’il est victime d’un "complot" fomenté par son beau-père. Mais mardi dernier, tous les témoins confirment l’avoir vu violenter sa compagne enceinte sous les yeux de leur fille d’un an et demi.

Par PB - Publié le Vendredi 31 Décembre 2021 à 19:55

La dispute a commencé ce jour-là parce que la jeune femme s’est connectée sur Facebook avec d’anciens identifiants. "Quand on s’est mis en couple, on a mis des règles. On ne texte pas à des ex, on ne drague pas, on ne fait pas n’importe quoi…".

A 22 ans, Wilson*, jaloux, se justifie et semble avoir une idée rétrograde de la place que doit tenir sa compagne. Cette dernière ne doit plus aller en soirée et consulter les réseaux que via leur profil commun. Sa vision du couple est également biaisée. Lors de son audition, le jeune homme a ainsi déclaré : "Comme tous les couples, je la tape et la griffe". Plus précisément, explique-t-il au tribunal, il "la pousse, la bouscule. On fait des jeux de mains". Des violences qui sont montées d’un cran le 28 décembre.

Le même type de faits sur une ancienne compagne

Cette fois-ci, Wilson l’a étranglée, tirée par les cheveux, menacée de mort avec un câble électrique dans la main puis dehors l’a frappée avec un bâton alors qu’elle est enceinte de près de 4 mois de leur deuxième enfant. 

Une scène à laquelle a assisté leur fille mais aussi un voisin et un marchand de glace ambulant qui a aussitôt alerté le père de la victime. A son arrivée, le père a récupéré le bâton des mains de Wilson pour le frapper à son tour à la tête. Wilson s’en est sorti avec 7 points de suture mais reste persuadé que les méfaits sont à reprocher au beau-père qui ne l’"aime pas" et "met la pression". 

En dépit d’un casier judiciaire vierge mais ayant déjà fait l'objet d’un rappel à la loi pour le même type de faits sur une ancienne compagne, Wilson a été condamné à 18 mois de prison dont 12 avec sursis probatoire durant 2 ans.

Face à un Wilson niant les violences, les juges ont donc prononcé 6 mois ferme avec bracelet électronique avec exécution provisoire. Le jeune homme a également reçu l’interdiction d’entrer en contact avec la victime, de paraître à son domicile mais aussi l’obligation de travailler, de se soigner et de suivre un stage de responsabilisation des auteurs de violences conjugales. 


* prénom d'emprunt




1.Posté par MartineB97 le 31/12/2021 21:12

Encore un timbré
La justice est d'une Clémence totale

2.Posté par Ben Voyons le 31/12/2021 21:55

Je croyais que lorsqu’on prend 6 mois fermes, le condamné partait en prison…
Il aurait du y aller directement, et au bout de six mois , il sort , il suit son stage, on lui met un bracelet anti rapprochement et au premier écart …hop au trou
Maintenant, l’obliger de travailler… autant faire boire un âne qui n’a pas soif .

3.Posté par Zaine976 le 01/01/2022 06:30

Ils vont se remettre ensemble, c'est tellement évident. Faites attention à vous madame, vos deux enfants comptent plus qu'un sombre crétin.
Vaut mieux être seule que mal accompagnée.

4.Posté par MôvéLang le 01/01/2022 07:43

'' Quand on s’est mis en couple, on a mis des règles. On ne texte pas à des ex, on ne drague pas, on ne fait pas n’importe quoi…".

A 22 ans, Wilson*, jaloux ''
- Si c'est le cas et que les conditions ne lui étaient pas convenables, elle n'aurait pas dû accepter.
On vit une époque où il y a le bon toujours d'un côté et le mauvais toujours de l'autre

Maintenant, il faudrait voir ce que va décider la femme, à mon avis, elle est majeure, il y en a qui croient encore qu'ils vont décider pour elle.
Ensuite, qui sera la prochaine, elle aussi, elle va tomber des nues ?

5.Posté par Zoulou le 01/01/2022 08:50

La sentence du tribunal est tellement insipide que je ne sais si je dois en rire ou en pleurer !
Décidément rien ne changera sous Macron, faudra vraiment passer à autre chose....au moins pour essayer !

6.Posté par Damnatio memoriae le 01/01/2022 10:04

La justice ne peut pas condamner un primitif, il ne comprendrait pas, or la décision doit être comprise par l'accusé.

7.Posté par Atterré le 01/01/2022 12:02

Le prochain épisode de cette (mauvaise) série s'intitulera «La morgue» !

8.Posté par Didier le 01/01/2022 14:03

Ôte femme patient un peu avant dis oui à un moune, teste à li, renseigne à ou si le bougre son vie son voisin son famille son fréquentations.
Après lé vrai que na certaines i préfère ban BAD BOYS que ban ga simple réservé assez timide discret habillé simplement sans la marque. Kwé ou ve mi fé
Le bougre dès le début li donne à elle zodres et elle li continue reste ek li peut être elle té espère qu'un jour comme par magie le bougre allé changer et lui demander pardon, pardon mais c'est que dans les telenovelas qu'on peut voir ça.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes