MENU ZINFOS
Océan Indien

Risque requins : Des fermes aquacoles font polémique à Maurice


Un projet de fermes aquacoles fait craindre à la population, aux professionnels du tourisme et à des associations écologistes le même scénario qu'à La Réunion, avec sédentarisation de requins et attaques.

Par Zinfos974 - Publié le Jeudi 6 Juillet 2017 à 16:15 | Lu 1112 fois

Risque requins : Des fermes aquacoles font polémique à Maurice

Sur l'île Soeur, des fermes aquacoles font polémique. La crainte d'une crise requin semblable à celle de la Réunion fait réagir, et une manifestation s'est tenue la semaine dernière pour protester contre les fermes existantes et celles en projet. Une autre est prévue le 22 juillet.

Daroomalingum Mauree, ex-directeur de Pêche au ministère de la Pêche et "Regional Project Coordinator" en aquaculture pour la Banque mondiale dans la région est-africaine l'assure pourtant : ces craintes sont injustifiées.

Selon ce spécialiste en aquaculture, les conditions sont dissemblables à la Réunion et à Maurice, et
il ne faudrait pas comparer les deux îles. La côte mauricienne, explique l’ancien cadre du ministère mauricien de la Pêche, est entourée de barrières de corail. "À La Réunion, il y a un gros volume d’eau douce en provenance des montagnes qui se jette dans la mer, contenant aussi des détritus. Certaines espèces de requins sont attirées par l’eau boueuse et trouble alors que l’eau de mer est différente chez nous".

Il n'y a pas de preuve que les fermes aquacoles attirent les requins, dit-il. "Aucune de ces cages n’a été endommagée par des requins. L’aquaculture est souvent faite en haute mer. S’il y a des requins, c’est normal. C’est leur habitat. D’ailleurs, ils ne resteront pas longtemps au même endroit".

L'expert assure que les
cages sont placées dans des endroits où le courant est fort. "C’est un élément très important pour que les déchets rejetés par les poissons et les restes de nourriture ne s’entassent pas au fond de la mer. Le courant marin doit les éparpiller tout en les emportant ailleurs pour qu’ils ne fassent pas suffoquer toute la ferme".

Des explications qui rassureront peut-être les Mauriciens, qui partagent sur les réseaux sociaux des photos de dauphins déchiquetés par des requins, et redoutent que la prochaine victime de ces attaques ne soit pas un cétacé...






1.Posté par klod le 06/07/2017 17:57

la fé la couillonisme la réunion , va fé la couillonisme morice .

2.Posté par Ben Moncolon le 07/07/2017 18:38

Ça c'est ce que disait aussi Cousteau dans un de ses livres.
Le problème est que les requins n'ont jamais lu le bouquin en question.

3.Posté par klod le 08/07/2017 15:56

sinon , pour les malcomprenants , colleurs d'affiche sans conscience ..:


oui , mi koné que deux trois certains nout ti péi lé fooooooooormidable .mais en faire un slogan alors que la run lé toujours à 30% d chomage ..



le "formibalisme" se conçoit en constat et en réalité et en humilité .......................... .pas besoin crié ............. mais bon , c'est la run , mon ti péi , ile intense ?

4.Posté par STOP le 16/07/2017 09:48

Maurice /Réunion
Mêmes problèmes, mêmes dangers
Aucuns intérêts à s' y rendre
L'Océan indien dans son ensemble devient une destination à bannir.
Les Caraïbes c'est pas mieux aussi dangereux
Allez plutôt en Asie plus belle et plus accueillante et surtout moins chère comme destination
Requins en moins et pas le risque de rentrer entre 4planches

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes