Société

Risque de Coronavirus : Quelle conduite à tenir après un retour de voyage ?

Mercredi 26 Février 2020 - 11:47

"Au 4 février 2020 , aucun cas suspect ou confirmé d’infection virale par le nouveau coronavirus n’a été signalé à La Réunion", rassure l'ARS. 

L’Agence Régionale de Santé de La Réunion, avec la préfecture de La Réunion, indique organiser depuis plusieurs semaines la préparation du système de santé à d’éventuels cas de coronavirus. "Compte tenu du contexte évolutif de l’épidémie de COVID-19, les autorités sanitaires informent les voyageurs de la conduite à tenir lors d’un retour d’une zone à risque d’exposition au virus", est-il précisé. 

Conduite à tenir : 

Vous revenez d’une zone à risque d’exposition au Coronavirus COVID-19, il est important de vérifier durant les 14 jours après votre retour que vous n’avez pas été contaminé.

Pourquoi devez-vous vous surveiller pendant 14 jours ?

Les symptômes de la maladie peuvent apparaître jusqu’à 14 jours après un contact avec une personne malade et se manifestent le plus souvent par de la fièvre ou une sensation de fièvre, de la toux ou des difficultés à respirer.

En cas de symptômes au cours des 14 jours de suivi, un test de diagnostic sera effectué si l’évaluation médicale détermine que vous avez pu être contaminé par le coronavirus. Si le résultat du test est positif, vous bénéficierez de soins en milieu hospitalier afin d’éviter la contamination de votre entourage.

Que devez-vous faire pendant 14 jours ?

- Surveillez votre température 2 fois par jour ;
- Surveillez l’apparition de symptômes d’infection respiratoire (toux, difficultés à respirer…) ;
- Portez un masque chirurgical lorsque vous êtes en face d’une autre personne et lorsque vous devez sortir ;
- Lavez-vous les mains régulièrement ou utilisez une solution hydro-alcoolique ;
- Evitez tout contact avec les personnes fragiles (femmes enceintes, malades chroniques, personnes âgées…) ;
- Evitez de fréquenter des lieux où se trouvent des personnes fragiles (hôpitaux, maternités, structures d’hébergement pour personnes âgées…) ;
- Evitez toute sortie non indispensable (grands rassemblements, restaurants, cinéma…) ;
- Travailleurs/étudiants : dans la mesure du possible, privilégiez le télétravail et évitez les contacts proches (réunions, ascenseurs, cantine...) ;

Les enfants qui reviendraient de ces destinations ne doivent pas être envoyés à la crèche, à l’école, au collège ou au lycée pendant les 14 jours qui suivent leurs retours. Ils sont soumis aux mêmes préconisations que celles rappelées ci-dessus.

En cas de fièvre ou sensation de fièvre, toux, difficultés à respirer, les personnes de retour d’une zone à risque d’exposition au virus sont invitées à :

- Contacter rapidement le SAMU centre 15 en signalant leur voyage ;
- Eviter tout contact avec leur entourage et conserver leur masque ;
- Ne pas se rendre directement chez leur médecin, ni aux urgences de l’hôpital; la prise en charge se faisant uniquement par le SAMU (15).

Actuellement, la stratégie régionale mise en place, conformément aux consignes nationales, est :

- d’informer les voyageurs en provenance des zones d’exposition à risque
- de détecter et prendre en charge le plus précocement possible les cas possibles ou confirmés de coronavirus Covid-19
- d’identifier et suivre les personnes dîtes « contacts » afin d’éviter toute diffusion du virus

Information des voyageurs en provenance d’une zone à risque

Les zones considérées comme à risque d’exposition au virus sont définies par Santé Publique France au regard de la situation épidémiologique internationale. Elles comprennent actuellement la Chine (Chine continentale, Hong Kong, Macao), Singapour, la Corée du Sud et l’Italie (régions de Lombardie et Vénétie).

Cette liste est actualisée en fonction de l’évolution de la situation internationale, et disponible sur le site de Santé Publique France

Un affichage est en place aux aéroports et au port pour rappeler les recommandations aux voyageurs en provenance de zones à risque.
 
Prise en charge d’un cas possible de coronavirus Covid-19

Un cas possible de coronavirus est une personne qui présente les symptômes de la maladie et qui, dans les 14 jours précédant la date de début des signes :

- soit a séjourné dans une zone à risque d’exposition,
- soit a été en contact avec un cas confirmé de coronavirus

Après avoir été signalé au SAMU-Centre 15, ce cas possible de coronavirus sera pris en charge par le SAMU et transféré directement au CHU, site Felix Guyon à Saint-Denis, pour y être hospitalisé en isolement. Cet hôpital est l’établissement de santé de première ligne habilité pour le Covid-19. Son laboratoire est opérationnel pour y réaliser sur place les analyses biologiques de recherche du coronavirus, avec des résultats fiables rendus en moins de 6 heures.

En cas de confirmation de la maladie, l’ARS et la cellule régionale de Santé Publique France procèderont à l’identification et au suivi des personnes dites « contacts », c’est à dire les personnes qui ont été en contact proche avec le cas et qui auraient donc pu être exposées au virus. Ces personnes seront mises à l’isolement à domicile durant 14 jours. En cas d’apparition des signes de la maladie, elles devront se signaler au SAMU-Centre 15 pour être prise en charge.

Préparation du système de santé

Une préparation à la montée en puissance du système de santé est en cours pour pouvoir répondre à une éventuelle augmentation du nombre de cas sur le territoire. Il comprend :

- la préparation de l’établissement de première ligne (CHU, site Felix Guyon) pour garantir les mesures de protection nécessaires
- assurer la sécurité des personnels soignants, organiser la prise en charge des patients et prévoir sa montée en charge si besoin
- l’identification et l’accompagnement des établissements de santé de deuxième niveau qui pourront être mobilisés en seconde intention pour augmenter les capacités de l’établissement de première ligne, si besoin.
Nicolas Payet
Lu 3845 fois




1.Posté par Modeste le 26/02/2020 12:56

bon la vie continue quand même il faut pas non plus tomber dans la psychose, si ces personnes n'ont rien alors où est le problème???? restons vigilants certes mais que cela nous empêche pas non plus de voyager !

2.Posté par Réveillez vous le 26/02/2020 13:00

en tous cas j'ai lu ceci :

"Des chercheurs chinois ont confirmé un cas de transmission asymptomatique du nouveau coronavirus : une femme de 20 ans de Wuhan l’a transmis à cinq membres de sa famille, mais n’est jamais tombée malade elle-même. L’étude de cas est la première preuve concrète qu’une personne ne présentant aucun symptôme peut transmettre le coronavirus à d’autres — un fait qui pourrait rendre la lutte contre l’épidémie encore plus difficile."

Les chercheurs à l’origine de cette découverte ont déclaré que la femme de 20 ans était isolée et étroitement surveillée au cinquième hôpital du peuple d’Anyang. Elle n’est jamais tombée malade physiquement, même après que des membres de sa famille ont développé les symptômes de la maladie. Deux d’entre eux ont eu une pneumonie sévère. Pour l’instant, la transmission asymptomatique de la femme semble être une anomalie, mais les experts ont documenté d’autres cas de patients testés positifs pour le virus sans montrer de symptômes.

Un rapport du Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies a analysé les enregistrements de tous les cas de virus signalés en Chine du 8 décembre au 11 février, et a révélé que 1.2% des patients confirmés infectés ne présentaient aucun symptôme. Une proportion beaucoup plus élevée de cas asymptomatiques a été trouvée sur le bateau de croisière Diamond Princess, où 322 des 621 personnes ont été testées positives mais n’ont montré aucun symptôme.

....

3.Posté par Veridik le 26/02/2020 18:19 (depuis mobile)

Prenez un flyer distribué par l'ARS , ce qui empêchera le virus de se propager

4.Posté par Voyageur le 26/02/2020 19:32 (depuis mobile)

C’est assez contradictoire de vouloir détecter les personnes porteuses du virus sans prendre de mesures de contrôles sur les zones sensibles que sont les aéroports, ports, passages aux frontières....

5.Posté par Voyageur le 26/02/2020 19:35 (depuis mobile)

Dans le cas où une personne porteuse du virus souhaiterait justement le faire proliférer type « attentat »... c’est quoi la parade pour l’en empêcher?

6.Posté par Voyageur le 26/02/2020 19:37 (depuis mobile)

Il ne faut peut être pas céder à la psychose, mais j’estime que si déjà les organismes prenaient des mesures plus « concrètes » ce serait déjà peut être rassurant. Et la population se sentirait peut être plus en sécurité qu’actuellement...

7.Posté par lordraiden le 26/02/2020 23:33

La conduite à tenir est simple: la santé avant tout, stopper les vols en partance et en provenance des lieux d'infection, mais seulement le business passe avant tout, le profit avant....... de nos jours la santé passe après le profit. Il y a sans doute trop d'humain sur cette planète.

8.Posté par ah,ah,ah! le 27/02/2020 05:55

Post 7 , comme la contagion s'étend et que bientôt le monde entier sera touché , même si certains pays ne le disent pas , il faudra donc suspendre tous les vols!
D'accord mais il faudra accepter les pénuries de tout , car nous importons quasiment tout à commencer par les médicaments ( bon , d'accord , il reste quelques plantes médicinales)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 8 Avril 2020 - 15:05 La SAPMER passe au drive