Revue de presse

[Revue de presse] Dimanche 25 mars 2018

Dimanche 25 Mars 2018 - 06:48

[Revue de presse] Dimanche 25 mars 2018
La presse écrite locale se rejoint en dédiant leurs premières pages à notre héros national.

On peut lire en Une du Quotidien "Mort en héros"  et le JIR parle de"Cet homme est mort en héros" .

Nous l'apprenions hier, le lieutenant-colonel de gendarmerie a succombé à ses blessures à l'âge de 45 ans. Arnaud Beltrame s'était mis en danger pour la France lors de la prise d'otages au Super U de Trèbes.

Il a été également annoncé qu'un hommage national devrait lui être rendu. 

Société 

Le Quotidien revient sur le décès de la 8e vice-présidente de la Région et parle "d'une dirigeante dévouée à La Réunion". "Danielle Le Normand s'est éteinte". La dirigeante du groupe Isautier a été emportée par la maladie ce samedi 25 mars 2018, à l'âge de 54 ans. Cela faisait plusieurs mois qu'elle se battait contre un cancer, comme son ancienne collègue Valérie Bénard, décédée le 8 février dernier. Didier Robert parle d'une femme "engagée pour le développement de La Réunion".

"Mayotte en appelle à la solidarité réunionnaise", le Quotidien revient sur la manifestation qui s'est tenue ce samedi. Alors que Mayotte est en grève générale depuis plus de 5 semaines, un comité de soutien réunionnais s'est mobilisé et a rassemblé plus de 600 personnes devant la Préfecture de Saint-Denis. Ils réclamaient "le respect de la volonté de la population de Mayotte". Le comité a précisé qu'il ne comptait pas s'arrêter là et que "de nouvelles actions pour que Mayotte soit reconnue comme un vrai département français" vont être organisées.

Faits-divers

Suite aux échauffourées qui se sont déroulés dans la nuit de vendredi à samedi sur le Boulevard Sud, proche de skatepark de la Trinité, le JIR revient sur l'événement "Jeunesse en lèr", alors "pointé du doigt". La 11e édition de "Jeunesse en lèr" a été bousculée par des violences et des affrontements, où plus de 200 jeunes ont fait face aux forces de l'ordre. Le fonctionnement de cet événement a été fortement remis en cause. "Les organisateurs qui contestent tout débordement pendant la manifestation, sont convoqués demain, à Malartic, pour s'expliquer...", confie le JIR. 

Santé 

"Sortir l’endométriose du fénoir", le JIR revient sur la marche pour soutenir la maladie de l'endométriose qui s'est tenue ce samedi à Saint-Denis. "Pour la troisième année consécutive, l’association 'Mon Endo Ma Souffrance' a mobilisé les énergies afin de sensibiliser la population à une maladie que l’on a encore trop tendance à cacher", précise le jIR. Cette maladie est encore peut connue et touche pourtant 10% des femmes, qui souffrent en silence. 
Charline Bakowski
Lu 1105 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 18 Juillet 2018 - 06:39 [REVUE DE PRESSE] Mercredi 18 juillet

Mardi 17 Juillet 2018 - 06:32 [REVUE DE PRESSE] Mardi 17 juillet