MENU ZINFOS
Revue de presse

Revue de Presse - Mardi 4 mai 2021


« Ce « héros » qui a rétabli l’esclavage », titre le Quotidien dans édition de mardi. Le journal fait référence à la très polémique célébration du bicentenaire de la mort de Napoléon Bonaparte le 5 mai 2021. Samedi prochain, huit associations vont organiser des webinaires sur la Plateforme nationale des opérateurs de mémoire de l’esclavage. 18 historiens vont y participer, dont le Réunionnais Bruno Maillard de l’association Protea. Le journal lui a donc accordé une interview.
« Les urgences asphyxiées », annonce de son côté le JIR. Entre les épidémies de Covid et de dengue, l’hôpital de l’ouest voit arriver un flot important de patients. La microrégion compte 80% des cas de dengue. Le service des urgences est saturé comme samedi dernier où il était difficile de trouver une place aux malades. Ces dernières semaines, environ 6 personnes sont hospitalisées en raison de la dengue.

Par GD - Publié le Mardi 4 Mai 2021 à 06:48

Faits-divers

Les journaux reviennent sur le premier jour du procès sur la mort de la petite Elianna. La mère et le ti-père se retrouvent dans le box des accusés pour violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner. Les deux accusés ont nié leur responsabilité en accusant l’autre. La description des causes du décès par le médecin légiste fait froid dans le dos. Le procès reprend aujourd’hui.
La presse régionale revient sur le placement en détention provisoire de deux des quatre braqueurs présumés du fourgon de cigarettes. Ils ont été présentés hier au juge des libertés et de la détention. Parmi les deux placés en garde à vue se trouve le cerveau présumé de la bande. Il risque 30 ans de prison. LE butin est lui toujours dans la nature.

Société

Les acteurs du tourisme se mobilisent pour la levée des motifs impérieux. La commission du MEDEF s’est entretenue avec les maires afin de convaincre l’État de lever les motifs impérieux le 9 juin au plus tard. Ils souhaitent que les touristes puissent revenir dans l’île. Un rassemblement des professionnels du secteur pourrait avoir lieu dans les prochains jours.
Le Quotidien revient sur l’ouverture de 6 nouveaux centres de vaccination. Ceux-ci sont à destination des salariés du privé et seront assurés par les médecins du travail. Ces nouveaux centres pourront accueillir 170 000 personnes lorsque la vaccination sera élargie à l’ensemble de la population. 
Les agriculteurs se sont réunis hier devant la DAAF afin de protester contre la suppression des molécules qui composent les herbicides utilisés sur l’île. S’ils bénéficient toujours d’une dérogation, les agriculteurs craignent de devoir faire un retour en arrière, faute d’alternatives proposées. De plus, ils craignent d’avoir à subir la concurrence déloyale de pays qui utilisent toujours ces herbicides.




1.Posté par Esclavage le 04/05/2021 10:03

Qui a rétabli l'esclavage en France.
Mais depuis ça a été aboli.

En Afrique l'esclavage existe toujours. Ils continuent à vendre leurs frères.

2.Posté par Leonardevincui le 04/05/2021 11:46

@1/ La France en a fait de sa terre d'accueille,l'esclavage moderne de l'humanité. Les toiles de tentes sont à ciel ouverts ou jonchent les migrants en situations irrégulières. La baisse du coût du travaille en est le bel exemple. Puisqu'ils ont réussit à faire accepter par l'opinion à travers les différents médias les fameux (TRAVAILLEURS PAUVRES)qui pour la majorité vivent dans leur voiture faute de pouvoir payer un loyer qui prend la moitié de leur misérable salaire de 700 a 1200€. Sachant,tout ce qui reste à payer pour tenir un mois. @1/ internet est notre ami,faut consulter tout le côté négative de notre beau pays la France pas très reluisante a exposer, s'abstiennent volontairement de divulguer a travers nos médias. Sans compter la guerre des bandes rivales dans nos grandes villes de France. Croyez-moi, il faut regarder ce qui se passe devant sa porte,avant de regarder ce qui se passe ailleurs. Plus besoin d'aller en Afrique pour voir la pauvreté. Puisque l'Afrique est venue à nous dans la majorité des toiles de tentes de notre belle capitale Paris. Yab Yvelines

3.Posté par Qu'ils rentrent le 04/05/2021 13:10

2.Posté par Leonardevincui le 04/05/2021 11:46

@1/ La France en a fait de sa terre d'accueille,l'esclavage moderne de l'humanité. Les toiles de tentes sont à ciel ouverts ou jonchent les migrants en situations irrégulières.


Qu'ils rentrent chez eux. Ils y seront mieux traités.

4.Posté par spartacus974 le 04/05/2021 15:00

Il faut déconstruire l'Histoire de France ....Bien commode pour ceux qui sont chargés de détruire la Nation.
Macron continue son entreprise de démolition de la France .

5.Posté par Eddy le 04/05/2021 17:48

Il perdra la colonie la plus productive, Saint Domingue, mis en déroute par les jacobins noirs, par la suite. "L'Afrique est venue à nous" qu'il dit 2. C'est marrant, puisque l'esclavage c'est l'inverse. Les africains en Europe ne se résume pas à l'histoire immédiate, la crise migratoire, en passant, les plus gros flux migratoires sont bien interafricains et non en direction de l'Europe. L'Afrique est utile lorsqu'elle rapporte, vous occultez les millions d'Africains mis en esclavage en Europe du Sud (Provence, Espagne, Italie, Portugal) entre le 15 et 17e, tombés dans l'oubli, qu'ils sont allés chercher pour assurer leur confort, une traite qui leur a permis de trouver une nouvelle source de revenus qui semblait intarissable.

6.Posté par Olivier le 05/05/2021 02:09

Bon article sur napoléon, l'esclavage et les chiens mangeurs de nègres.
https://presse.ldna.fr/2021/03/25/napoleon-lesclavage-et-les-chiens-mangeurs-de-negres/?fbclid=IwAR24W6aOFRpdNY4BpEcEh0T12N8hnPW3GJRpQf6TZGTjy6CyFVA8JcJZgjU

7.Posté par play-music le 05/05/2021 05:18

Merci aux Anglais de l avoir pris,exilé ect...

8.Posté par Même pas peur le 05/05/2021 08:37

Donc Macron = Napoléon = esclave moderne ...!!??

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes