Société

Révision du système d'alerte cyclonique: Les Réunionnais s'expriment

Jeudi 26 Avril 2018 - 11:20

Suite aux dégâts désastreux qu'a provoqués la tempête tropicale Fakir, la Ministre des Outre-mer, Annick Girardin, a annoncé mercredi soir que le système d'alerte cyclonique allait être revu. Est-ce une solution efficace pour mieux anticiper les futurs cyclones? Nous sommes partis à la rencontre des Réunionnais pour connaître leur avis sur le sujet.



LG - CB
Lu 6687 fois



1.Posté par Elle le 26/04/2018 15:06

Révisez le système d'alerte si ça vous fait plaisir ou vous occupe ! Mais, la priorité serait de réviser la fonction de préfet et contrôler sérieusement les actes des élus, notamment locaux.
Je propose en préalable, un bilan de compétences pour tous ceux là ...

2.Posté par miro le 26/04/2018 16:46

un proverbe dit : "à l'imposible, nul n'est tenu" . si coupable il y a, il faut chercher du coté du bon Dieu. Le préfet n'agit qu'en fonction de ce que lui dit les services météo; les météorologues ne pouvaient prévoir cette accélération et ces violences de la nature. Match nul : préfet Zero, météoroligistes : zero;

3.Posté par Kanal bisik le 26/04/2018 17:13 (depuis mobile)

Et si on mettaient des tetrapodes dans les collines pour retenir les coulées de boue avec des dessins de gouzou peint dessus ? Nou la fé

4.Posté par Tony le 26/04/2018 21:38 (depuis mobile)

Le système actuel est très simple, le préfet favorise les fonctionnaires en leur demandant de rester chez eux...
Le secteur privé se démerde à prendre leur bagnole, leur marmaille, les bouchons et à aller travailler chez leur gentil petit patron.



5.Posté par le Taliban.B le 26/04/2018 21:39

Mais les gens s'en foutent.
Meme pendant l'alerte rouge , les personnes sont dehors.
Le pauvre Préfet est obligé de faire intervenir les pandores pour les verbalisé.
Laisse la nature de remettre de l'ordre dans le désordre.

6.Posté par Tony le 26/04/2018 21:40 (depuis mobile)

Le système actuel est très simple, le préfet favorise les fonctionnaires en leur demandant de rester chez eux...
Le secteur privé se démerde à prendre leur bagnole, leur marmaille, les bouchons et à aller travailler chez leur gentil petit patron.

7.Posté par Sans importance le 26/04/2018 19:53

Tony à quel moment le Préfet a t-il dit "fonctionnaires restez chez vous ?".

8.Posté par huguette le 27/04/2018 08:17

Effectivement post 5 c est avant tout un probleme de discipline et a chaques fos des gens prennent des risques inutiles!!
Parfois pour faire des photos et video mais la les medias de la Reunion ne serait il pas responsables


9.Posté par MARIE le 27/04/2018 08:43

IL S EXPRIMENT PAS BEAUCOUP ????


10.Posté par JMR974 le 27/04/2018 09:38

Problème pour le moins épineux (et vital pour notre île !) : demander aux gens de s'exprimer sur la façon de revoir le système d'alertes cycloniques ! C'est vrai que ces gens qui ont été invités à s'exprimer "dans la rue", presque à chaud, sont de véritables experts. A la Réunion il y aurait donc entre huit cent mille et neuf cent mille "experts en alertes cycloniques", enfants compris (bon, enlevons les bébés). Et chacun y va de sa petite conception. Dans cette page, il y a même un Tony (expert parmi les experts !) qui oppose les fonctionnaires et le privé. C'est éminemment judicieux : sauver les fonctionnaires, laisser les "privés" se débrouiller. On sent l'intelligence abyssale qui sous-tend ce propos. Gageons que Tony n'est pas fonctionnaire. Et, évidemment, tout le monde tombe sur le préfet. Bon, peut-être eut-il dû mieux préciser ses recommandations. Dans ce qui n'était pas un cyclone, mais une simple forte tempête tropicale qui a surpris absolument tout le monde. ABSOLUMENT TOUT LE MONDE !!! Et des ordres plus énergiques de la part du préfet eussent à coup sûr évité les inondations, les coulées de boue, les voitures emportées, les routes défoncées, les arbres abattus couchés sur les routes, les dégâts sur le réseau électrique … Et j'en passe.
Mais que dire de toutes celles et tous ceux qui, sachant que le temps allait se dégrader dans des proportions plus qu'alarmantes ont quand même pris leur voiture et se sont mis sur les routes ? A part, évidemment celles et ceux qui sont obligés de sortir (personnel médical, pompiers, police et quelques autres peut-être).
Aujourd'hui, le calme étant revenu, nos "experts ès-cyclones péi" sont invités à donner leur avis et le font avec une puissance d'analyse et de raisonnement qui force l'admiration. Avec elles et eux, nous sommes sauvés. Un grand merci.

11.Posté par marie le 27/04/2018 07:02

À Tony et d’autres, arrêtez de généraliser, je suis fonctionnaire et comme beaucoup d’autres fonctionnaires nous avons travaillé ce jour et nous travaillons même en cas d’alerte orange et rouge. Arrêtez de critiquer les fonctionnaires, il y a des concours qui sont accessibles sont diplômes !! Passez ces concours et vous aurez la joie d’être fonctionnaire et de travailler le jour, la nuit, les week-ends et même en alerte orange ou rouge !

12.Posté par jane le 27/04/2018 11:25

Demander leur avis alors que beaucoup attendent qu'on leur dise ce qu'il faut faire!incapable de prendre la décision de rester chez eux parce que papa préfet ne l'a pas dit

13.Posté par MARIE le 27/04/2018 11:30

Post 10 tu sais bien que les faibles s en prennent aux autres qui sont differents de part leur job ou leur origine

C est un signe de faiblesse qui se termine au FN

Ayons pitie de ces pauvres bougres

14.Posté par Élus pei out le 27/04/2018 11:34 (depuis mobile)

Mettre les élus incompétents hors état de nuire : Vira, GONTHIER, etc

15.Posté par n''''importe quoi le 27/04/2018 12:02

je comprends que des gens puissent risquer de sortir quand il y a danger, parce qu'ils vont être coupé de leur salaire s'ils se pointent pas à leur taf.

Est ce que ceux qui les critiquent peuvent seulement imaginer ce que c'est que de vivre en étant à 10 euros près ??? aucune empathie vous n'avez ! alors pour eux, oui à une alerte rouge, à moins que les patrons n'acceptent dans le nouveau système d'alerte de payer leur journée à ceux qui seront pas venus pour cause de danger imminent ? Attention de pas faire payer toujours les salariés les plus pauvres.

Par ce que oui, on parle des gens qui bossent, vous savez, les travailleurs pauvres, pas ceux qui grattent leur cul à attendre que la CAF arrivent le 6 du mois à rien glander.

16.Posté par MARIE le 27/04/2018 12:59

Ils s expriment ps beaucoup ici mais lorsque vous ecoutez Freedom lors de la tempete

ca rouspète beaucoup §§§

17.Posté par Marie le 27/04/2018 13:19

à JMR post 9 hé oui beaucoup d'experts, estimons encore heureux que le Tony nous ait pas sorti le baratin habituel du priorité aux Réunionnais....et toutes les conneries assorties à ce genre de propos....ouf!

18.Posté par Bleu outre mer le 27/04/2018 15:45

La première chose qui serait à faire que nous avons remarqué depuis plusieurs années. La problèmatique d'évacuation des eaux de pluies et la, se n'est pas le préfet qui est responsable c'est l'urbanisation et cette responsabilité incombe à nos élus. Notre préfet n'est pas responsable du Bétonage à tout va de la part de ces mêmes élus. Les constructions sans permis de construire certains de nos élus ont donné l'exemple. Ou j'habite le problème d'innondation est connu depuis le début, j'y suis arrivé il y a 30 ans avant j'étais dans un autre village mais rien à été fait depuis.

Concernant le système mis en place, le préfet ne décide pas tout seul comme certains le pensent mais en concertation avec d'autres et c'est peut être la ou faudrait revoir les copies de ceratins...

@ Marie les fonctionnaires ainsi que la surémunération sont remplis de préjuger entrenu par les médias Comme pour les élus cela a un interet....Jamais ils ne feront d'article pour nous expliquez que pour la surémunération certains Réunnionnais la perçoit et donc ce qui est véhiculé par les élus et les médias serait faux? ainsi que de faire des articles de fonctionnaire qui sont bien utile à ce propos aucun article sur les postes qui ferment en France et qui sont repris pas les municipalitsé. Entreprise privé qui refile son travail au service publique et ne sont pas rétribué par le privé mais par le public car les fainéant de fonctionnaire ont pensé que c'était bien de garder un poste dans un village.
Je ne suis pas fonctionnaire et mardi je ne suis pas allé bossé. J'invite Mr Dupuy à faire une enquète dans le secteur privé.... Et nous en reparlerons

19.Posté par Bleu outre mer le 27/04/2018 15:47

Un poste Mais la Poste

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter