MENU ZINFOS
Société

Revendications, barrages, affrontements...Il y a un an naissaient les Gilets jaunes de La Réunion


Par - Publié le Dimanche 17 Novembre 2019 à 08:44 | Lu 5926 fois

Il y a un an, des citoyens de tous âges, en emploi ou non, de tous bords politiques, engagés ou au contraire désabusés, se mobilisaient.

Les Gilets jaunes de La Réunion naissaient comme ceux de l’Hexagone suite à un appel à la mobilisation lancé sur les réseaux sociaux contre la hausse de la fiscalité des carburants.

Coût de la vie, taux de chômage et de pauvreté plus élevés à La Réunion et défiance envers les élus s’ajoutent aux éléments de contexte des raisons de la colère.

Le samedi 17 novembre plus d’une vingtaine de barrages sont comptabilisés sur le réseau routier.
 

Les habitants sont sommés de rentrer chez eux. Les bombes lacrymogènes se font entendre
Les habitants sont sommés de rentrer chez eux. Les bombes lacrymogènes se font entendre
Le préfet obligé de décréter un couvre-feu

Dès les premières nuits, les émeutiers font leur apparition.

Magasins pillés, incendies de poubelles, affrontements avec les forces de l’ordre sont signalés en marge du mouvement. Les interpellations s’enchainent.

Un couvre feu de 21 h à 6h est décrété par le préfet, Amaury de Saint-Quentin, le 19 novembre.
 

A de nombreuses reprises, les forces de l'ordre tentent de lever les barrages
A de nombreuses reprises, les forces de l'ordre tentent de lever les barrages
L'économie de l'ile paralysée

Durant deux semaines, le réseau routier entravé paralyse l’économie de l’île. Les stations services sont réquisitionnées et la pénurie guette dans les commerces et les pharmacies.

Les forces de l’ordre durcissent le ton face aux manifestants. Grièvement blessés, certains portent plainte pour des violences policières. Des membres des forces de l’ordre blessés sont également à déplorer. En une semaine, 139 personnes sont interpellées et 39 gendarmes blessés.  Policiers et gendarmes de l'Hexagone sont appelés en renfort. 

Alors que la mobilisation tente de se structurer, que des plateformes de revendications sont créées, aucun porte parole ne parvient à émerger ni de terrain d’entente trouvé avec les autorités. 
 

Un maloya créé en l'honneur de Zinfos!
Un maloya créé en l'honneur de Zinfos!
Des automobilistes rackettés

Sur les barrages, si l’ambiance est parfois bon enfant, elle se tend face à des automobilistes de moins en moins compréhensifs.

Des rackets sont signalés sur des barrages.
 

Annick Girardin face aux Gilets jaunes de Gillot
Annick Girardin face aux Gilets jaunes de Gillot
Annick Girardin au contact des manifestants

Le 28 novembre dès sa sortie d’avion, la ministre des Outre-mer entame la discussion avec les Gilets jaunes du rond-point de Gillot.

Les annonces à l’issue de sa visite ne convainquent pas mais les barrages sont levés peu après son départ.

Le 3 décembre, de dernières tensions et affrontements subsistent au Port Est.

Les jours suivants, le retour à la normale se fait progressivement. Quelques blocages se mettent en place à la SRPP notamment mais rapidement maitrisés par les forces de l’ordre.
 

La mobilisation se poursuit toujours au rond-point des Azalées. Ces Gilets jaunes du Tampon se mobilisent encore régulièrement et proposent de nombreuses actions. Photo : Info en direct du 974
La mobilisation se poursuit toujours au rond-point des Azalées. Ces Gilets jaunes du Tampon se mobilisent encore régulièrement et proposent de nombreuses actions. Photo : Info en direct du 974
Revendications insatisfaites

Un plus tard, les différents collectifs appellent à nouveau à la mobilisation. "Pratiquement aucune des revendications du mouvement n'a été acceptée. Nous réclamons toujours la mise en place du Référendum d'Initiative Citoyenne (RIC), le rétablissement de l'ISF, une refonte de l'Octroi de mer et un contrôle par les citoyens, l’alignement des tarifs de première nécessité sur la métropole ou  la lutte réelle contre la fraude et l'optimisation fiscale", ont-ils fait savoir par le biais des réseaux sociaux.

Ultime tentative de remobilisation
 
Ce dimanche, rendez-vous est donc donné dans le sud au Tampon ou le QG des Zazalés, dernier bastion en place, et dans le jardin de la préfecture dans le nord, pour fêter l'anniversaire de la première manifestation.

"Nous sommes tous concernés et ce n'est qu'en nous mobilisant dans la rue que nous pourrons faire reculer ce président qui n'écoute pas son peuple", appellent les Gilets jaunes de La Réunion. 


Prisca Bigot
En charge de la région sud de l'île, j'ai la main verte, le pied marin et la tête dans les nuages.... En savoir plus sur cet auteur

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

1.Posté par Modeste le 16/11/2019 08:35

Seigneur faite que la pluie tombe beaucoup, beaucoup......!

2.Posté par Stephane le 16/11/2019 09:15 (depuis mobile)

A la base le mouvement est né d''un ras-le-bol fiscal et au passage à 80 km/h. Il y aura installation de 150 radars tourelle dès janvier 2020 à la Réunion. Alors, vous pouvez préparer les gilets parce-qu''on n''a pas fini de payer. Cqfd...

3.Posté par République le 16/11/2019 09:35

Toute minorité a le droit de parler au nom du peuple, mais elle n’est pas le peuple. Tout est dans l’amélioration de la représentation du peuple et l’évolution du système électoral (le vote obligatoire ? Un recours plus fréquent au référendum ?) Et à tous les coups le passage par une loi sur des évaluations obligatoires des politiques publiques, pour ce qui est de la part de l’État, mais aussi des collectivités locales et de toutes les structures (économiques, sociales et autres) qui bénéficient de l’argent public, l’argent de tous les citoyens. Les méthodes et les buts concernant ces évaluations citoyennes sont encore à préciser – élus, et citoyens tirés au sort et régulièrement renouvelés doivent se retrouver dans un cadre bien défini et au même niveau dans certaines grandes décisions à prendre. Un éclairage qui doit entrer pleinement dans la campagne pour les prochaines municipales. Des expériences difficiles, certes, mais un chemin incontournable si l’on veut vraiment faire progresser la démocratie à tous les niveaux de la société.

4.Posté par balayedovantzotportavant le 16/11/2019 09:53

le seigneur ne vous écoutera pas il connait la modestie et la souffrance de son peuple, le monde va mal si modeste a une solution pour sauver l'emploi en France les gilets jaunes sont preneurs

5.Posté par GIRONDIN le 16/11/2019 09:57

Vous avez oublié :

augmentation des taxes sur les carburants de Didier Robert

'' '' A ce stade il convient de rappeler que c’est le même Didier Robert qui en 2017 a fait voter par les collectivités une forte augmentation des taxes régionales sur les carburants.


On le sait, dans une île où la moitié des foyers ne possède pas de voiture, les augmentations des prix du gasoil et de l’essence n’étaient que l’étincelle qui a mis le feu à un baril de plein de frustrations et de ressentiments. Un détail. Une petite ligne dans les listes des revendications

D’autant plus que Didier Robert – toujours lui – avait déjà mis en place un fonds de compensation pour contenir ces hausses de prix. Des exonérations pour les professionnels et des chèques de 100 euros pour les familles les plus modestes. Alors un gel des taxes de l’Etat ?

Un peu langue de bois diront les moins hargneux, méprisant diront les autres… Le fond du problème subsiste : la cherté la vie, les 23% des actifs au chômage, les 42% de la population vivant sous le seuil de pauvreté, sans parler de ce sentiment d’être humilié par le pouvoir…

C’est tout cela que Didier Robert ne semble pas avoir compris. Pire : cette incompréhension, consciente ou inconsciente, devrait contribuer à renforcer le sentiment des réunionnais les plus défavorisés et les autres d’être profondément méprisés..... '' '.ipr


Rappel
Sur zinfo
Des gilets jaunes devant la Région pour réclamer la démission de Didier Robert
Le 03/12/2018 | Par NP | Lu 7943

Comme prévu, des gilets jaunes se sont présentés ce matin devant les grilles de la Région à Saint-Denis, fermée pour rappel ce lundi. Un rendez-vous donné pour réclamer notamment la démission du président de la collectivité, Didier Robert, coupable selon eux de la crise traversée ces derniers jours dans l'île

6.Posté par Fidol Castre le 16/11/2019 10:27

Le mouvement des Gilets Jaunes a été récupéré :
- à la Réunion par les hommes politiques kaniars
- en métropole par les syndicats, l'extrême-gauche et les Black Block



7.Posté par GROS LOTO ET IPHONE EK DODO le 16/11/2019 10:29 (depuis mobile)

EST-CE QU''UN JOUR , CETTE DATE SERA FÉRIÉ ? SINON , ON SUPPRIME LE 1er MAI ET ON REMPLACE PAR CETTE DATE .
" LA FÊTE DES GILETS JAUNES " .POUR INFO , LES MUNICIPALES ARRIVENT , ET SURTOUT OUBLI PAS ALÉ VOTÉ .

8.Posté par martin lane le 16/11/2019 10:34

@ 1- oui, pour que le gouvernement Macron puisse continuer tranquillement de te faire les poches, de vendre les biens communaux, de t'empoisonner a petit feu et d'augmenter les frais de fonctionnement de l' Etat comme ses dépenses personnelles sans personne pour moufter...
C'est beau, l'altruisme , mais pour souhaiter que la pluie tombe, j'espere que vous faites partie des élites bien a l'abri...

9.Posté par Conclusion... le 16/11/2019 10:39 (depuis mobile)

Les réunionnais se rendant toujours dans les grandes surfaces pour les enrichir...
Grande surface qui poussent comme des champignons sur notre île...
Augmentation signification des prix pour 2019...
Voilà le résultat...

10.Posté par DURAND le 16/11/2019 10:56

Tous les citoyens ou presque sont gilets jaunes mais croyez vous que de bloquer nos deplacements ou de faire nos courses soit la solution???

11.Posté par Isis le 16/11/2019 10:57

@ 1 Seigneur, faites que Modeste soit impacté(e) financièrement !

12.Posté par Veridik le 16/11/2019 11:04 (depuis mobile)

Ça sert à rien avec ces oligarques en place

13.Posté par Carrément le 16/11/2019 11:08 (depuis mobile)

Que la pluie tombe en abondance sur l ensemble de l île 🙏🏻🙏🏻🙏🏻🙏🏻🙏🏻🙏🏻il fêteront leur un ans chez eux dans le calme Avec leur famille 🙏🏻🙏🏻🙏🏻🙏🏻🙏🏻🙏🏻🙏🏻🙏🏻😁

14.Posté par Fredo974 le 16/11/2019 11:38 (depuis mobile)

Ah ouais , les bandits de petit chemin, coupeurs de route qui ont empoisonné la Réunion 15 jours ?

15.Posté par ranlo5 le 16/11/2019 11:55

la zotes i a commence la fatigue domoune

16.Posté par Gérard Jeanneau le 16/11/2019 12:11

L'ENA, c'est l'école nationale de l'Arnaque. C'est elle qui a mis en place la France d'en Haut et la France d'en Bas. C'est elle qui a fini par mettre en branle les Gilets Jaunes. Ils n'ont pas fini de manifester. La France d'en Bas reste en BAS. Macron est sourd. Plus sourd que lui, tu meurs.

RAPPEL


Cachez ce homard que je ne saurais voir !

C'est ce que clamait notre valeureux Macron, gravissant tout en sueur le fameux Tourmalet avec les coureurs du Tour de France. Une pince de crustacé lui est restée au travers de la gorge pour avoir lu tous les reproches que l'on fait à son meilleur ami, François de Rugis, un fin gourmet. Manger du homard au Fouquet's de l'assemblée nationale est parfaitement légal. Son bon François n'a pas à rougir : il a fait engloutir en toute légalité les décapodes à ses invités, de pauvres hères qui traînaient dans son entourage. Et le très aimable amphitryon a ajouté, cela va de soi, des bouteilles du meilleur cru. Le homard est allergique à l'eau plate, nous le savons. Respectons l'environnement ! Soyons Verts.

Etudions le problème avec la plus grande attention. On constate qu'il y a deux "France" : la France d'en Haut et la France d'en Bas; la première peut se gaver de homards en tant que de besoin ou non, la seconde doit se contenter, non plus de la poule au pot hebdomadaire, mais de sardines, certes riches en oméga 3, mais armées d'une myriade de petites arêtes.

Et qui donc nous a ménagé cette dichotomie ? Tout simplement les têtes pensantes qui sortent de la boutique appelée l'ENA. Ces têtes, dites énarques, sont partout, dans les différents ministères, à l'assemblée nationale, au sénat, à la préfecture, à la sous-préfecture, dans les ambassades, dans les consulats, etc. etc. Ces gens-là préparent décrets, lois, arrêtés, conseillent, et s'attribuent des revenus et des avantages en nature hors norme payés rubis sur l'ongle par le contribuable. Ainsi le préfet a sa bonne table, son Fouquet's avec cuisinier, et peut donc s'offrir de gros homards légalement. Les lois, décrets, arrêtés fagotés par nos énarques et en leur faveur sont parfaitement légaux, horriblement illégitimes. A la seule évocation de cette situation, une arête de sardine semble étrangler votre serviteur. Grâce à nos fameuses bonnes têtes, la France d'en Haut se partage la part du lion, la France d'en Bas recueille les rogatons. Les seigneurs de la République se gavent, la plèbe crie famine. Et dire que je lis sur le fronton du Palais Bourbon : "liberté, égalité, fraternité" ! Quand je lis cela le premier avril, je pense au poisson d'avril, et dans mon for intérieur j'imagine que nos députés ont de l'humour; mais les autres jours, je constate que la devise est bel et bien gravée dans le marbre, mais nullement gravée dans le coeur de la pauvre plèbe ! Pauvre de nous ! Quel est le revenu de l'énarque : c'est celui du professeur de médecine qui, en fin de carrière, touche 6000 euros par mois après 14 années d'études; mais à ce revenu s'ajoutent des avantages en nature pour les têtes pensantes : loyer gratuit, restaurant, etc. Bref, il faut évaluer le revenu réel de nos têtes pensantes à plus de 9000 euros par mois. On sait se faire grand plaisir. Le grand serviteur de l'Etat sait se servir copieusement ! A l'ENA on lui a martelé : "Servir l'Etat, c'est bien, se servir soi-même, c'est mieux". Bien sûr, grand coeur, l'énarque a pensé aux députés, aux sénateurs, au élus de la Région, du Département, etc. Tout ce beau monde constitue la France d'en Haut ! Chacun a le visage du grand seigneur dans notre pauvre République. Chacun est le modèle parfait du rapace de notre République. Légalement ! Oui, le préfet est un rapace qui peut vous envoyer gracieusement la police à vos trousses. Légalement ! C'est beau, cette légalité arrangée comme l'est le rhum arrangé de La Réunion. Gilets jaunes, réveillez-vous ! Osons le dire, et aucun Gilet jaune ne me contredira : "L'ENA, c'est l'Ecole Nationale de l'Arnaque".

"Rapace de notre République" ! Ne me contredira pas le prince des justiciers à La Réunion, qui a une belle résidence avec piscine où il peut barboter tout à son aise toutes affaires cessantes. Une information m'est arrivée il y a quelque temps : un gilet, qui virait déjà au jaune, est allé nuitamment chaparder quelques culotes de la princesse du lieu, lesquelles séchaient paisiblement sur une corde à linge. Simple clin d'oeil de sa part, très probablement ? Le prince, bon prince, a fait classer l'affaire sans suite, assuré de n'avoir pas perdu les bijoux de la famille. L'honneur est sauf ! Ne me contredira pas non plus le bon Robert des cocotiers qui a perdu les revenus d'une SPL à cause des gilets jaunes mais qui, en retour, a recueilli un bel appartement offert par ses amis de La Région Réunion. Le bon Robert peut donc s'offrir de beaux homards sans endommager son budget et ouvrir généreusement sa célèbre boite pour distribuer à chacun des gilets jaunes une de ses célèbres sardines. Ne me contredira pas non plus dame Couapel qui, grâce à sa SPLA, a un revenu total nettement supérieur à celui du professeur de médecine. Avocate de profession, elle ne plaide pas, elle s'est réfugiée dans la politique : c'est tout de même d'un meilleur rapport ! Bref, ces trois personnages, tirés au hasard par votre serviteur, ne sont pas des lumières, loin de là; ils n'ont pas 14 années d'études comme mon honorable professeur de médecine; ils n'ont aucune ressemblance avec nos brillants chercheurs du CNRS et d'ailleurs - (chercheur CNRS hors classe : 5000 euros). Pas la moindre trace de ressemblance non plus avec nos illustres professeurs du Collège de France. Mais la légalité, comme par hasard, a bien servi mes trois mirifiques apôtres, et les a rangés bien au-dessus des vraies élites de notre République. Il peut prendre envie aux gilets jaunes de réduire en cendres la carte d'identité : "liberté, égalité, fraternité", cette devise n'est qu'un vœu pieux qui sent horriblement le rance.

Comment sortir de cette galère toute prête à sombrer, une galère mise en place par nos têtes pensantes ? Tout simplement en présentant une nouvelle constitution. C'est une seconde Révolution qui va consister à rogner les bourses de la France d'en Haut, à rétablir plus équitablement la manne financière de l'Etat. Une redistribution qui va permettre de recruter des infirmières, des policiers, et de redorer la situation des Ehpad. Les gilets jaunes vont enfin trouver un emploi décent et n'auront plus à tourner en rond aux ronds-points. Nos pompiers auront des bombardiers d'eau tout neufs pour remplacer ceux qui sentent la ferraille. L'armée pourra avoir du matériel en meilleur état pour le bonheur du Général de Villiers que Macron a renvoyé lamentablement dans ses foyers.

Justement c'est ce Général qui devrait se présenter aux présidentielles prochaines et proposer la constitution de la VI ème République par référendum populaire. Après le Général Charles de Gaulle, le Général Pierre de Villiers. Il sera notre sauveur. Et il pourra s'appuyer sur la grande expérience de son frère énarque, entrepreneur et écrivain. Oui, un entrepreneur qui a transformé La Vendée avec son Puy du Fou.

Je vis d'espoir.

Gérard Jeanneau
Gières, le 22 juillet 2019

17.Posté par JORI le 16/11/2019 12:12 (depuis mobile)

8. Martin lane. Le gouvernement de macron qui vend des biens communaux ??. Mais qu''est ce qu''il ne faut pas lire !!. Et ça se permet de traiter ses contradicteurs, d''idiots !!.

18.Posté par Laurent le 16/11/2019 12:47 (depuis mobile)

Tiens cest girondin le pro Didier Robert surtout en fait celui qui fait ses posts en service commandé des socialiste Cest bien.Et vive Pierrot dupuy pour sa bêtise à tenter de rallumer comme dautres journalistes une flamme désormais terne des gilets

19.Posté par roland le 16/11/2019 13:02

Pourquoi parler de naissance, les bagnards se sont toujours révolté!

20.Posté par Gogo Jone le 16/11/2019 13:52 (depuis mobile)

J'ai constaté que ce sont des zadistes métros qui squattent le rond point des azalées..Culture de zamal, déchets un peu partout, de l'écologie à la gauchiste... Tak, ces zonards paieront ils une taxe foncière ? Qui leur fournit l'eau et l'électricité

21.Posté par balayedovantzotportavant le 16/11/2019 14:00

fredo 974 et le pilleur de l'élysée vous le classez ou svp?lui qui fait les poches des petits vieux qui ont trimés toutes leurs vies si la France existe c'est grâce aux anciens et macron est nominé pour la couler !

22.Posté par Gérard Jeanneau le 16/11/2019 14:14

Les Gilets Jaunes doivent devenir non violents et ne plus porter préjudice à la population. Ils doivent viser la bonne cible : la France d'en Haut avec ses privilèges. Et qui ont mis en place ce système mafieux, les énarques sortis tout droit de l'Ecole Nationale de l'Arnaque.

23.Posté par Fidol Castre le 16/11/2019 14:43

A Paris, la manif n'a pas encore commencé, les policiers ont déjà tiré dans des voitures avec des bombes lacrymogène. Ils vont encore mettre le feu partout avec l'aide de leurs copains black block. C'est vraiment lamentable.

24.Posté par Tristan Lefebvre le 16/11/2019 14:55 (depuis mobile)

Jori ou les limites de la compréhension de l'économie et de ses vases communicants. Jori le macroniste ex gilet jaune. Jori le troll. Jori au trou ! Tg jori !

25.Posté par JORI le 16/11/2019 15:12 (depuis mobile)

21. Balayedovan. Donnez moi le nom d'un président qui n'aurait pas été un pilleur par ses taxes et impôts ?.

26.Posté par GIRONDIN le 16/11/2019 15:12 (depuis mobile)

18. Laurent
Trop de maux tue les mots.


27.Posté par Fredo974 le 16/11/2019 15:44 (depuis mobile)

Fidol n''aura pas de descendants !

28.Posté par JORI le 16/11/2019 16:03 (depuis mobile)

23. Fidol. Si on regarde bien vos amis Black bloc sont plutôt du côté gj contrairement à ce que vous dites.

29.Posté par Borgne Jérôme le 16/11/2019 18:04 (depuis mobile)

Sayez les hordes de sauvages déferlent sur Paris et mettent la capitale à feu et à sang ! Moi qui pensait que les Français étaient civilisés, eh bien je me suis trompé..Ne me parlez plus de GJ, ce sont des voyous, des pestiférés.Je les hais !

30.Posté par JORI le 16/11/2019 18:29 (depuis mobile)

24. Tristan du RN. J'attends avec impatience votre théorie économique et celle de vos vases communicants puisque vous semblez être un expert. Ou du moins, vous voudriez passer comme tel. alors prouvez le sous peine de passer pour 1 idiot.

31.Posté par JORI le 16/11/2019 18:34 (depuis mobile)

24. Tristan du RN. J''attends avec impatience votre théorie économique et celle de vos vases communicants puisque vous semblez être un expert. Ou du moins, vous voudriez passer comme tel. alors prouvez le sous peine de passer pour 1 idiot.

32.Posté par Fidol Castre le 16/11/2019 18:41

24.Posté par Tristan Lefebvre le 16/11/2019 14:55 (depuis mobile)

Jori ou les limites de la compréhension de l'économie et de ses vases communicants. Jori le macroniste ex gilet jaune. Jori le troll. Jori au trou ! Tg jori !


Il a un esprit binaire et étriqué. Aucune capacité d'analyse. Pour lui, le monde se divise en deux :
- les gentils : Macron, ses acolytes et ses trolls comme Jori.
- les méchants : est méchant le citoyen qui critique Macron. Même une légère critique.

Jori n'est qu'un militant. Il est dans son rôle. Mais il est ridicule.

33.Posté par Fidol Castre le 16/11/2019 18:43

29.Posté par Borgne Jérôme le 16/11/2019 18:04 (depuis mobile)

Sayez les hordes de sauvages déferlent sur Paris et mettent la capitale à feu et à sang ! Moi qui pensait que les Français étaient civilisés, eh bien je me suis trompé..Ne me parlez plus de GJ, ce sont des voyous, des pestiférés.Je les hais !


Comme Jori, tu souffres de Giletjaunophobie chronique. Il faut consulter.

34.Posté par Chartrcotu le 16/11/2019 18:43 (depuis mobile)

Y en marre des givrés jaunes ils ont détruit des entreprises provoqués du chômeur Une grosse perte économique pour l ile et vous bougez encore les
La honte sur vous

35.Posté par Fidol Castre le 16/11/2019 18:44

28.Posté par JORI le 16/11/2019 16:03 (depuis mobile)

23. Fidol. Si on regarde bien vos amis Black bloc sont plutôt du côté gj contrairement à ce que vous dites.


Si mon vélo avait des burnes, ce serait un homme.

36.Posté par Fidol Castre le 16/11/2019 19:23

27.Posté par Fredo974 le 16/11/2019 15:44 (depuis mobile)

Fidol n''aura pas de descendants !


Je suis peut-être ton père.

37.Posté par Tristan Lefebvre le 16/11/2019 19:56 (depuis mobile)

Fidol est plus à droite que rn. Les blacks blocs sont son inverse. Je parle au troll.

38.Posté par Tristan Lefebvre le 16/11/2019 19:56 (depuis mobile)

Fidol est plus à droite que rn. Les blacks blocs sont son inverse. Je parle au troll.

39.Posté par fox le 16/11/2019 19:57 (depuis mobile)

....et il y a 50 semaines est mort le mouvement GJ, lorsqu'il fallait remplir le caddie de foie gras soda gambas nutella chips bouffe en tout genre à l'en faire déborder.

40.Posté par Gramoune le 16/11/2019 21:13

@ Gérard Janneau.. CE QUI SE CONÇOIT BIEN S'ÉNONCE CLAIREMENT (BOILEAU). Donc si vous voulez
être lu, il faudrait de la cohérence et de la clarté.. sinon tout le monde "zappe" - comme pour les mauvaises
émissions télé... Bonne soirée .

41.Posté par JORI le 16/11/2019 21:19 (depuis mobile)

4. Balayedovan. Si votre seigneur connaît la modestie et la souffrance de son peuple, demandez lui une solution pour résoudre cette souffrance !!.

42.Posté par T le 16/11/2019 21:25

PROMESSE de Didier ROBERT sur la baisse de l'essence pour toute la Population de 12 centimes aussi bien sur le Gas Oil et le SP au 1er Janvier 2019 après une réunion avec les GJ = parole en l'air , du PIPEAU
Merci à vous de nous avoir "boucher" les yeux , que du blabla , rien de concret , quelle HONTE à vous MR ...
Alors aujourd'hui , qui croire ? Que croire ? Quoi croire ? Nos Élus s'en foutent "royalement" de la population!

43.Posté par JORI le 16/11/2019 21:28 (depuis mobile)

22. Gérard. Il est plus facile pour nos gj d''emmerder son semblable plutôt que de s''attaquer à nos élus ou patrons. Les transporteurs qui bloquent les routes paient ils décemment leurs employés. Peut-être une prime de vie chère en plus ??.

44.Posté par JORI le 16/11/2019 22:59 (depuis mobile)

32. Fidol. Comment pourrais-je être militant d'une personne qui à vos yeux n'existe pas ??. Et vous parlez de consulter !!.

45.Posté par JORI le 16/11/2019 23:01 (depuis mobile)

38. Tristan. J'attends toujours votre réponse à mon post 31. Mais je crois que je vais attendre longtemps car vous n'avez aucune notion d'économie.

46.Posté par JORI le 16/11/2019 23:04 (depuis mobile)

35. Fidol. Si votre vélo est comme vous, castré, il n'est pas près d'être un homme !!.

47.Posté par martin lane le 16/11/2019 23:05

-@ Jori une forêt n'est pas un bien communal? l'eau n'est-il pas un bien commun? Les aéroports ne sont-ils pas des biens communs ect..Suis-je un imbécile de n'être pas d'accord avec un personnage qui décide de disposer des biens communs qui restent la propriété de la nation ?

Alors, je peux vendre votre maison, votre terrain sans que vous puissiez vous y opposer ; est-ce cela que vous encouragez ?
Ne vous inquietez pas, c'est dans les tuyaux...

48.Posté par à@43 le 17/11/2019 01:08

43.Posté par JORI le 16/11/2019 21:28 (depuis mobile)

22. Gérard. Il est plus facile pour nos gj d''emmerder son semblable plutôt que de s''attaquer à nos élus ou patrons.
.............................
C'est une incitation à la violence contre les élus qui mériterait d'être signalée......

49.Posté par Na point la honte ? le 17/11/2019 01:12

Le gouvernement de macron qui vend des biens communaux ??.
..................
M....a sorti le 'tit caniche pendulaire.......

50.Posté par JORI le 17/11/2019 01:13 (depuis mobile)

47. Martin lane. Prenez un dico, vous l''expert, et regardez la différence entre communal et commun. Ensuite revenez nous voir, vous saurez alors de quoi vous parlez, vous qui traitez les autres d''idiots. L''état qui vendrait des biens communaux !. Pdr

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes