Société

Réveillon sur les plages: Un scooter des mers et des plots anti-véhicule bélier installés

Mardi 27 Décembre 2016 - 18:14

Une conférence de presse a été donnée ce mardi matin pour présenter le dispositif mis en place pour le réveillon de la Saint-Sylvestre
Une conférence de presse a été donnée ce mardi matin pour présenter le dispositif mis en place pour le réveillon de la Saint-Sylvestre
Ce samedi, des milliers de personnes vont investir les plages de l’Ouest pour célébrer le passage en 2017."Il s’agit d’un regroupement spontané (…) que nous ne pouvons pas interdire. La commune de Saint-Paul se voit contrainte de mettre en œuvre une réponse en matière de sécurité et de secours", indique Jean-Marc Aure, adjoint à la sécurité, lors d’une conférence de presse donnée ce mardi. "L’organisation se fait en partenariat avec la gendarmerie, le Sdis, la Croix Blanche, Tamarun et le TCO", précise l’élu. 
 
Côté sécurité, 116 agents seront mobilisés (60 gendarmes, 30 agents de sécurité, 16 policiers municipaux et 10 ASVP). Un dispositif identique à celui déployé l’an dernier, visant à gérer notamment le stationnement et circulation, les rixes, et les vols d’opportunité. La gendarmerie appelle d'ailleurs à ne rien laisser de valeur dans le véhicule.

En outre, comme chaque année, les militaires de l’Escadron départementale de sécurité routière seront mobilisés pour procéder à des contrôles d’alcoolémie.
 
Une centaine de pompiers de garde
 
Pour ce qui est des secours, 31 personnels de la Croix Blanche interviendront pour le compte de la commune. Un poste médical avancé sera mis en place (avec un médecin, deux infirmiers et six secouristes), ainsi que deux postes de secours (l’un à l’Ermitage la Passe, l’autre à l’Ermitage village, avec respectivement 6 et 8 personnes). Les pompiers disposeront de deux véhicules de secours à personnes et d'un camion de lutte contre le feu. 
 
Nouveauté cette année, un scooter des mers est réservé pour l’occasion, en cas de nécessité, au poste MNS de la Passe. "L’an dernier, on a frôlé le drame, avec trois personnes qui se sont fait emporter par les eaux", rappelle Jean-Marc Aure.
 
A noter, le poste de la Saline sera renforcé, avec 16 pompiers au lieu de quatre l’an passé. Par ailleurs, d'une manière générale, l'effectif des casernes sera doublé. "Alors qu’une cinquantaine de pompiers sont de garde d'ordinaire dans l'ouest, pour le 31, de 20 heures à 8 heures le premier janvier, une centaine seront de garde", indique en effet le Sdis. 
 
Alors que nous sommes en vigilance rouge attentat, des "plots anti-véhicule bélier" seront installés devant les postes médicaux avancés, et deux endroits de repli sont prévus en cas d’attaque, est-il précisé. 
 
La rue des Sables en sens unique sud/nord

Comme chaque année, la circulation reste un point délicat à gérer. "Nous allons procéder à une circulation à sens unique sud/nord dans la rue des Sables". Le stationnement sera autorisé côté mer. Une fois toutes les places occupées, la route sera fermée (à 15 heures dernier délai, la fermeture sera totale). Un espace non surveillé à proximité du jardin d’Eden permettra aussi de se garer. "Les véhicules gênant l'intervention des secours ou le passage des forces de l'ordre seront enlevés et leurs propriétaires verbalisés", prévient la municipalité. 
 
Enfin, dernier point abordé lors de cette conférence de presse : le respect de l’environnement. Sept "points services" seront mis en place entre l'Ermitage La Passe et l’hôtel le Recif, équipés de toilettes chimiques, de bacs à ordures et de bacs de collecte sélective. Cinq "points propretés" seront aussi installés.

"On ne laisse rien, on ramasse nos déchets"

"Une quinzaine d'agents vont distribuer les 3000 sacs poubelles mis à disposition par la commune entre 12h et 19h", indique Jérôme Ample-Mouniama, responsable à Tamarun. "On passera en même temps des messages de prévention : 'on ne laisse rien, on ramasse nos déchets'".

Le 1er janvier, dès 6 heures ils seront une trentaine à ramasser les ordures jonchant la plage. Une opération qui sera poursuivie le lendemain, vu l'importance de la tâche. L’an dernier, ce sont six tonnes qui avaient été ôtées (mais en raison de la pluie, les fêtards avaient été relativement peu nombreux). D’ordinaire, ce sont entre 7 et 10 tonnes qui sont ramassées.

Jean-Marc Aure souligne en outre que les fusées et feux d’artifices, qui sont à manier avec précaution, entraînent une pollution du lagon. "Nous devons protéger ce lagon,  pour nous, pour les touristes, mais aussi pour les générations à venir qui doivent pouvoir en profiter", ajoute alors Patricia Locame-Machado, adjointe au tourisme. 
 
Pour finir, Jean-Marc Aure attire l'attention sur les risques liés à la baignade en état d'ébriété. le célèbre adage"celui qui conduit ne boit pas" vaut aussi pour les bains de minuit
marine.abat@zinfos974.com
Lu 7223 fois



1.Posté par SITARANE le 27/12/2016 18:23

Tout cela est bien aseptisé mais à 4h du matin avec 4 grammes !!!!!!!!! Encore un signe évident de l'évolution de la société réunionnaise...........Merci qui ??????

2.Posté par Bleu outre mer le 27/12/2016 19:40

Je vais passer le réveillon avec la tente dans les hauts loin des plages.

3.Posté par Kaiinoa888 le 27/12/2016 20:40

La réserve marine dans toute sa splendeur du 2 poids 2 mesures! Quand est il de la simple application de la réglementation générale de base de niveau 1?
Et oui, il existe une nuit dans l'année ou tout est permis, pourquoi? Pour qui?
Bizarre que les scientifiques de cette fameuse réserve soient pas prolixe sur ce fumeux soir?
Quid!

4.Posté par môvélang le 27/12/2016 21:49

""""""
"On ne laisse rien, on ramasse nos déchets"

"Une quinzaine d'agents vont distribuer les 3000 sacs poubelles mis à disposition par la commune """""

"""""
Le 1er janvier, dès 6 heures ils seront une trentaine à ramasser les ordures jonchant la plage. Une opération qui sera poursuivie le lendemain""""

???????????????????????????????????????????

5.Posté par Maitre CoNNar le 28/12/2016 00:12

Sa aussi taleur comme pétard va dire c'est un tradition ? en 1999 navé personne sur la plage puis 2000 on a fait la fête bon enfant dans un restaurant de bord mer qui s'est improvisé en dancing rassemblant les autres convives des restaurants voisins et quelques curieux depuis 2005 je ne mets plus les pieds c'est une fête de caniards et ban cochon pétards feux d'artifices canettes et autres préservatif sans les nuisances pour le voisinage entrées confisquées et ralé-poussés alors comme post 2.Posté par Bleu outre mer le 27/12/2016 19:40 on monte dans les hauts quand band caniards va suivre à nous dans les hauts pour emmerde papangues avec leur nuisance sonore on reviendra sur les plages

6.Posté par Interdire ou limiter est tout à fait possible: assez mentir, don! le 28/12/2016 07:07

"Il s’agit d’un regroupement spontané (…) que nous ne pouvons pas interdire. La commune de Saint-Paul se voit contrainte de mettre en œuvre une réponse en matière de sécurité et de secours", indique Jean-Marc Aure, adjoint à la sécurité, lors d’une conférence de presse donnée ce mardi."

Qu'est-ce que c'est que ces c....eries?

La commune de Saint-Paul ou l'Etat (ou les deux) peuvent parfaitement interdire ce rassemblement qui n'a rien de spontané (pré-organisé par la commune, faut le faire....!)!

Au pire, limiter le nombre de visiteurs, poser des interdictions...

Mais, aie, ce serait mal vu électoralement..

Et puis l'environnement (lagon, plages), la commune elle s'en tape un peu beaucoup non?

C'est donc plus facile de laisser faire et même d'aider à laisser faire et ensuite faire un peu de nettoyage aux frais du contribuables ou en s'aidant d' "idiots" de bénévoles (que je salue et admire, le terme "idiots" c'est pour souligner le fait qu'ils aident gratuitement...)!

Voilà un exemple parmi d'autres du "courage" de nos élus locaux, tellement "dévoués" à la population...

Et que fait le Préfet là dedans: la mer et le bord de mer et les 50 pas géométriques, c'est de sa compétence..

La-men-ta-bleeeeeeeeeeeeeeeeee!


5.Posté par Maitre CoNNar le 28/12/2016 00:12

Eh oui, manque de courage ou complaisance des élus locaux (commune) et de l'Etat (préfet)...

7.Posté par pudding le 28/12/2016 07:57

@5 : je faisais déjà la fête sur la plage dans les années 80, et c'était déjà blindé, et plein de pétards.
faut vraiment pas être très malin pour penser que sa petite expérience vaut généralités.

pis si vous êtes pas contents, venez ramasser les déchets sur la plage avec moi le 1er janvier.


quant au message : "moi j'irai dans les hauts, je suis mieux que cette plèbe qui se vautre et salit la plage"

fait vraiment pitié, c'est pas mieux d'aller dégueulasser les hauts.

un peu de courage, les caniars ils sont là pour faire la fête également.

8.Posté par cimendef le 28/12/2016 09:34 (depuis mobile)

Le 31 sur les plages ce sera l''attentat contre la nature, l''attaque des makottes. Ils sortiront leur lanternes magiques en poussant des ahah et ces merdes volantes finiront dans le lagon.

9.Posté par noe le 28/12/2016 10:10

Allons manger , boire à volonté sur cette plage pour chasser 2016 à coups de pieds !
Allons nos amuser ! tout est fait pour notre sécurité !
Merci Sini !
Ne pas oublier d'offrir une coupette aux gendarmes qui se sacrifient pour vous !

10.Posté par noe le 28/12/2016 10:12

J'emmène 3 caisses de champagne rosé pour chasser 2016 !
Vive 2017 !
Je souhaite pour cette nouvelle année que la magie de Noël se poursuive et supprime du dictionnaire les mots « haine », « rancune », « tristesse », « égoïsme » et qu'ils soient remplacés par les mots « amour », « pardon », « joie », « solidarité ».
Faisons-en sorte que 2017 soit la plus belle des années !
Mille vœux avec tout mon amitié aux zinfonautes !

11.Posté par christian le 28/12/2016 10:34

Noé
Oui pour la coupette aux Poulets , mais pas oublier les Pompiers présents et surtout leur chef
Grand amateur de grands verres ( à envoyer à son bureau le 31 , )

Bonne année à tous

12.Posté par Maître CoNNar le 28/12/2016 10:42

@ 7.Posté par pudding le 28/12/2016 07:57

Á koz ou lé Menter ,où doit faire partie des caniards dont je parle pour info j'ai résidé à la Saline 12 ans et j'ai d'emménagé á koz de cette "merde" ...d'ailleurs beaucoup de voisins ont fait de même devant la passivité des autorités d'ailleurs meme un lotissement PRIVÉ devant le bel hôtel à l'Erlitge s'est barricadé malgré cela les sauvages persistent à venir polluer leur existence se garent devant les sorties et les gendarmes sont débordés et na pont camion pour faire dégager les voitures de ces sauvages qui bien souvent reviennent récupérer soit beurré ou seulement dans la,matinée quand ils ont cuvés leur mauvais champagne sur la plage dans leur vomi
POV Reunion ......et ou avec
D'ailleurs comme Loulou va faire pour paye lé ramassage des cochonneries des sauvages ah oui ou donne un coup main MOI NON .....

13.Posté par noe le 28/12/2016 10:58

"christian" ...je pensais bien sûr à tout ce monde de la sécurité !
Ils méritent bien qu'on pense à eux !

14.Posté par Zarin le 28/12/2016 12:22

La pollution à la Réunion est présente partout, mais aujourd’hui à cause de nous, de nos constructions et de notre non respect des règles établies , la pollution s’est attaquée depuis plus d’une vingtaine d’années à nos récifs. Une destruction massive de ces derniers a entraîné plus de 75% de pertes. Si nous ne faisons rien, tout aura bientôt disparu et cela pourrait entraîner de très graves conséquences pour la faune et la flore locales ainsi que pour nous.

LA POLLUTION DU LAGON DE LA REUNION

http://jean-marc.charel.pagesperso-orange.fr/LA%20POLLUTION%20DU%20LAGON%20DE%20LA%20REUNION.htm

La bave du Krapo Le blog du dessinateur Krapo Page 2

https://labavedukrapo.wordpress.com/page/2/

15.Posté par redoutable le 28/12/2016 15:41

Pourquoi la plage de l' Hermitage qui est déjà saturée par les fréquentations quotidiennes et pas ailleurs comme le Barachois ou à la ravine Blanche, un peu comme à l'image des grandes villes de la métropole avec des attractions comme des grands feux d'artifices?

Cette plage est un lieu naturel déjà très fragiligée à la Réunion qu'il convient de respecter , c'est vrai qu'il serait difficile d'interdire l'accès au site le 31 aux fêtards peu soucieux de la protection de cet environnement mais je pense que le camping sauvage doit être strictement interdit et de même pour l'allumage des feux de bois improvisés et inadaptés.

Ce site naturel à vocation touristique n'est pas une poubelle ni une toilette publique à ciel ouvert !!! Un peu de conscience collective !

En ce qui me concerne, je ne contribuerai pas à la dégradation de ces espaces publics naturels et sensibles en m'absentant tout simplement à ces festivités à cet endroit.

Et si les pouvoirs publics donneraient l'exemple en déplaçant ces festivités vers d'autres lieux ?
Un pari impossible ?

16.Posté par tete pioche le 28/12/2016 16:01

pour info il pleuvra des cordes
merci l'univers d'avance
merci merci

17.Posté par Choupette le 28/12/2016 19:48

16.Posté par tete pioche

C'est la météo lue dans le marc de café ?

"... regroupement spontané (…) ... nous ne pouvons pas interdire ... "

A qui ils veulent faire croire ça ? C'est pour les prochaines élections ?

Incroyable.
Pitoyable.
Lamentable.

On reste sans voix.

18.Posté par St-André le 28/12/2016 22:17

Ce n'est pas vous chassez 2016, vous n'en avez ni le pouvoir ni la faculté de le faire. C'est 2016 qui s'en va pour laisser la place à 2017, après avoir supporté les pires conneries des humains sur cette terre, comme toutes les autres années auparavant.

2017 s'apprête donc à vivre les mêmes désagréments. Mais souvent c'est la nature qui prend le dessus et dans ce cas, ça fait très mal...

19.Posté par Maitre CoNNar le 29/12/2016 03:18

@ 15.Posté par redoutable le 28/12/2016 15:41

sans compter que les agents de nettoyage enlèvera les grosses cochonnerie (canette restes de pétard bouteilles et restes de carry) et oubliera les capotes usagées dans le sable qui sera le jouet des gamins comme les coucounes cigarettes

BAND' COCHON

fé un ti fete zot kaze le lendemain allé cherche la bénédiction avec pépé et mémé que aster les oublié

20.Posté par redoutable le 29/12/2016 10:50

A post 19
Les élus n'ont rien à foutre des conséquences et des dégradations du moment qu'ils sont assurés de leurs réélections.
"Jean-Marc Aure souligne en outre que les fusées et feux d’artifices, qui sont à manier avec précaution, entraînent une pollution du lagon. "Nous devons protéger ce lagon, pour nous, pour les touristes, mais aussi pour les générations à venir qui doivent pouvoir en profiter", ajoute alors Patricia Locame-Machado, adjointe au tourisme. "
Que des mots rien que des mots, mais il faut réagir maintenant et non contribuer à ce que ces festivités hors normes se reproduisent et s’amplifient chaque année .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 22 Juin 2018 - 18:31 La fête dans les bars pour France-Pérou...