MENU ZINFOS

Réunion des acteurs économiques avec le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu

Cellule continuité économique
Réunion des acteurs économiques avec le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu

Mercredi 19 Août 2020

" Pendant ces 10 dernières années, nous avons mis en place une stratégie avec l’ensemble des acteurs économiques. Nous avons accompagné les entreprises en essayant de trouver l’équilibre entre écologie et économie et dans un même temps un équilibre entre ancrage territorial et internationalisation. Nous sommes passés d’un taux de chômage de 29% à 20% et d’un taux de croissance d’1% à 3%.
Je voudrai remercier l’engagement de l’Etat qui a su accompagner l’ensemble des acteurs économiques pendant cette crise.
Je voudrai rappeler l’engagement de la Région. Plus de 130 millions d’euros ont été mobilisés pendant cette crise.
 
Nous avons besoin d’être rassurés sur les finances locales. Nous voulons continuer à être partenaires. La feuille de route est simple, il faut :
- une coordination des moyens
- continuer à accentuer nos efforts en matière d’investissement (la Nouvelle Route du Littoral - réhabilitation des logements)
- continuer à être mobilisé auprès des entreprises et réfléchir ensemble à une nouvelle généralisation de zones franches.
 
Cette crise nous aura permis de mieux comprendre la dimension de la production locale. Nous avons d’ailleurs lancé une campagne Local lé vital. Il s’agit bien sûr de favoriser la consommation locale. "
 
Didier ROBERT,
Président de la Région Réunion


" Il n’y a pas de relance économique sans maîtrise de l’épidémie.

Le plan de relance à La Réunion sera sur mesure. Le premier préalable au plan de relance, c’est le sauvetage. Plus d’1,5 milliards d’euros ont été mobilisés à La Réunion par le Gouvernement. Nous sommes confrontés sur une crise sans précédent.

Dans un deuxième temps, il s’agit de sécuriser les finances des collectivités. C’est un des points majeurs. Les finances locales seront telles qu’elles étaient avant crise. Il n’y a pas de crainte à avoir vis-à-vis de la commande publique.

Le plan de relance s’engagera sur le sauvetage du tissu économique. Nous devons ensuite sauvegarder l’emploi. Il y a un enjeu d’urgence et de transformation. On pose notamment la question sur l’écologie. C’est un enjeu de souveraineté majeur. "

Sébastien LECORNU,
Ministre des Outre-mer


I/ Les Mesures Économiques Régionales Exceptionnelles pour les Entreprises Réunionnaises
II/ Les Mesures Régionales Spécifiques pour le Secteur du Tourisme
III / La Commande Publique au coeur de la relance économique locale
IV / Local Lé Vital : Soutenir l’économie, Inciter à la consommation


Face à la crise sanitaire du Covid19, qui a frappé le monde économique, le Président de la Région Réunion, Didier Robert, a réuni dès le 17 mars, un Comité Économique Exceptionnel rassemblant les acteurs économiques locaux et a proposé
un PLAN RÉGIONAL DE SOUTIEN EXCEPTIONNEL DE PLUS DE 130 M€.

Pour accompagner, dans un contexte d’urgence, les entreprises réunionnaises impactées,
6 dispositifs d’aides sont déployées : - le Fonds de Solidarité Nationale (FSN)
- le Fonds de Garantie Régionale (FGR)
- les Prêts Rebonds
- le chèque numérique
- le Fonds de Solidarité Régional (FSR)
- le Fonds Régional de Sauvegarde. Des aides accessibles, dès la période de confinement, sur la plate-forme dédiée aux aides économiques exceptionnelles.

Toutes ces mesures économiques exceptionnelles concernent l’ensemble du tissu économique et notamment les structures touristiques qui se sont retrouvées en difficultés face à cette crise sanitaire.
Le Président de Région a proposé d’accompagner plus spécifiquement les acteurs du Tourisme Réunionnais avec un Plan Solidarité Tourisme 2020 de 27 millions d’euros.

Les objectifs :
- relancer l’économie de proximité des acteurs touristiques Réunionnais avec les touristes locaux avec « Le Chèque Mon île 974 »
- accompagner en besoins de fonds de roulement, trésorerie et en besoins en aménagements et équipements des Entreprises Touristiques pour relancer la filière.

De plus les entreprises du secteur de la presse engagées fortement dans le cadre de la crise, ont été accompagnées. Effectuer des missions d’informations de la population dans les meilleures conditions possible reste capital. D’autres mesures d’accompagnement sont en cours.

Dans le même ordre, un soutien et un effort particulier vers les compagnies aériennes ont été mis en place et notamment un prêt obligataire d’un montant de 10 M€ pour accompagner les besoins de trésorerie de la société Air Austral.

Enfin, La Région Réunion est acteur majeur de la commande publique réunionnaise à travers son programme de grand chantiers (NRL, Run Rail, Voie Vélo Régionale…), son plan de relance de commune dans toute l’île (PRR), son programme de réhabilitation des logements, des musées et CRR.

Un programme qui correspond à 1/3 de la commande publique réunionnaise et qui participe à développer les infrastructures et des équipements partout dans l’île et à maintenir l’activité et l’emploi.



I/ Les Mesures Économiques Régionales Exceptionnelles pour les Entreprises Réunionnaises


1- FONDS DE SOLIDARITÉ RÉGIONALE


Cette aide dont le montant varie de 1000 à 2500€, bénéficie aux TPE réunionnaises, micro-entrepreneurs et professions indépendantes inclus. Elle est ouverte aux entreprises de moins de 10 salariés dont le chiffre d’affaires est inférieur à 500 000€ et qui ont, pendant la période de confinement, été contraintes de fermer ou bien ont subi une perte de chiffres d’affaires d’au moins 20 %.

LE FSR EN CHIFFRES :
➜ 25 M€ MOBILISÉS
➜ 11 447 DOSSIERS ENREGISTRÉS
➜ 17 M€ DÉJÀ VERSÉS AUX ENTREPRISES


2 - FONDS DE SOLIDARITÉ NATIONALE CONSTITUÉ DE DEUX VOLETS :


VOLET 1 : GÉRÉ PAR LA DGFIP

Octroi d’une indemnité de 1 500€ (ou indemnité égale à la perte de CA > 1500 euros)
« Les Régions de France participent, de manière volontariste, au dispositif de solidarité national à hauteur de 250 millions d’euros »
- La Région Réunion a consacré 6 M€ en plus de son dispositif propre de solidarité régionale » avec un ticket pouvant aller jusqu’à 5000 € d’aide Régionale pour l’entreprise bénéficiaire

VOLET 2 GÉRÉ PAR LA RÉGION

Elles doivent également remplir les conditions suivantes :
➜ employer au moins un salarié en CDD ou CDI,
➜ se trouver dans l’impossibilité de régler ses créances à 30 jours
➜ s’être vues refuser un prêt de trésorerie d’un montant « raisonnable » par leur banque. (Les modalités pour les aides sont disponibles sur la plate-forme sur le site Région)
➜ PRÈS DE 2,5 M€ ONT ÉTÉ MANDATÉS


3 - LE CHÈQUE NUMÉRIQUE : RENFORCÉ POUR ACCOMPAGNER LES ENTREPRISES RÉUNIONNAISES


Pour accompagner les petites entreprises réunionnaises dans la mise en oeuvre du télétravail et encourager leur transition numérique, la Région a décidé de renforcer son « Chèque Numérique » afin qu’il réponde plus efficacement aux besoins actuels.
Ainsi, les procédures ont été simplifiées et le taux de subvention est passé de 50 % à 80 % (le plafond de subvention passant de 2000€ à 3200 €). Les projets pouvaient inclure des prestations de conseils et sécurisation des données pour accompagner les entreprises dans la mise en oeuvre du télétravail.

La création, la refonte de sites Internet ou d’applications mobiles, de solutions de vente en ligne, la présence sur les réseaux sociaux continuent à être encouragés et éligibles à ce dispositif.

➜ 2 M€ engagés pour le Chèque Numérique
➜ 1884 demandes enregistrées
➜ 1611 audits réalisés
➜ 220 dossiers de paiement réceptionnés


4- FONDS DE GARANTIE RÉGIONALE

En partenariat avec la BPI, ce fonds a pour objectif de garantir les opérations de renforcement de la structure financière des TPE quelque soit leur date de création, notamment par consolidation à moyen terme des concours bancaires de court terme. La consolidation doit s’accompagner d’une augmentation ou au moins d’un maintien des concours bancaires globaux.

➜ 6 M€ engagés en partenariat avec la BPI (3 M€)
➜ 61 demandes enregistrées
➜ 8 M€ de prêts validés
➜ 4,5 M€ de garanties accordées


5- FONDS DE REBOND RÉGIONAL

  Dans l’objectif de renforcer la trésorerie des PME impactées par la crise, d’un montant de 30K à 300K€, cette aide prend la forme d’un prêt à taux zéro et est ouverte à la PME potentiellement créée depuis plus d’un an (présentant au moins 1 bilan)

➜ 7,5 M€ engagés en partenariat avec la BPI
➜ Effet levier de 2,6 pour 19,5 M€ injectés
➜ 288 demandes
➜ 107 dossiers favorables pour 13,7 M€
➜ 84 dossiers déjà payés pour 9,5 M€


6- FONDS RÉGIONAL DE SAUVEGARDE

  Le fonds cible les entrepreneurs, micro-entre-preneurs, et petites entreprises, jusqu’à 10 salariés, ainsi que les associations et les groupements d’employeurs associatifs dont l’effectif compte entre 1 et 20 salariés, avec moins de 500K€ qui n’ont pas accès aux prêts bancaire, ni aux autres outils d’accompagnement proposés par l’État, La Région et autres collectivités.


II/ Les Mesures Régionales Spécifiques pour le Secteur du Tourisme


LE CHÈQUE TOURISME « MON ÎLE 974 » : JE PARS EN VACANCES CHEZ MOI !

  Le 16 mai, La Région Réunion annonçait lancement du Chèque Tourisme « Mon Île 974 ».

Ce nouveau dispositif régional propose à plus de 52 000 familles d’accéder à un chéquier de 15 chèques de 20€ avec lequel les Réunionnais pourront profiter de leurs vacances ou week-end à La Réunion en redécouvrant les activités touristiques de l’Île.
Les objectifs de cette démarche partenariale :

- soutenir l’économie locale et les acteurs du tourisme
- inciter les Réunionnais à fréquenter davantage les hôtels, les gîtes, les restaurants et les bars
- accompagner et soutenir les salariés modestes et leur fa-mille qui ont été grandement solliciter lors de cette période de confinement.

UNE ENVELOPPE ENGAGÉE DE 17 M€ EN FONDS PROPRES POUR LE LANCE-MENT DE CE DISPOSITIF.


« LE FEDER À VOS CÔTÉS » AVEC LE FONDS DE RELANCE ET DE SOUTIEN AUX ACTEURS TOURISTIQUES


La Région Réunion a lancé un Fonds de Relance et de Soutien aux acteurs touristiques avec un financement FEDER de 10 M€ pour permettre aux entreprises touristiques de réunir toutes les conditions sanitaires, pour de nouveau accueillir les consommateurs d’activités et de produits touristiques.
Ce fonds concerne principalement :

➜ Les besoins en Fonds de Roulement, Trésorerie
➜ Les besoins en aménagements et équipements pour la mise en place des nouvelles mesures sanitaires et de distanciation.


III / La Commande Publique au coeur de la relance économique locale


La Région Réunion a engagé un plan d’urgence à hauteur de 23,2 M€ en faveur de la commande publique pour le déploiement du Plan d’Aide aux Communes (PRR) pour des travaux d’un montant inférieur à 1 M€ prêts à démarrer.

Ce plan prévoit :
 
➜ La relance des opérations de rénovation, d’amélioration et de réhabilitation sur leur territoire avec un focus sur le logement.
➜ Un accompagnement spécifique de la CAPEB et de la Cellule Economique Régionale du BTP pour leur permettre d’assurer un suivi plus fin des opérations, notamment celles qui ont été bloquées et apporter une meilleure information aux adhérents sur les aides disponibles.


LA RÉGION PORTE 1/3 DE LA COMMANDE PUBLIQUE LOCALE GRÂCE À SES PROGRAMMES :

  ➜ Grands chantiers : NRL, RunRail, aéroport, ports, radiers...
➜ PRR dans les 24 communes
➜ Réhabilitation de logement


IV / Local Lé Vital : Soutenir l’économie, Inciter à la consommation

  LA COLLECTIVITÉ RÉGIONALE A ENGAGÉ DEPUIS LE DÉBUT DE LA CRISE COVID-19 UN GRAND PLAN DE SOUTIEN À L’ÉCONOMIE RÉUNIONNAISE EN DÉPLOYANT DES MESURES ET DES DISPOSITIFS D’URGENCE AVEC LE FE-DER ET EN COMPLÉMENT DES DISPOSITIFS DE L’ÉTAT.
 
La campagne #LocalLéVital s’inscrit à la fois dans le cadre du Plan de relance économique et dans la démarche durable de consommation responsable en circuit court...
 
Objectifs :
➜ Soutenir l’activité économique, la reprise post Covid-19
➜ Sauver l’emploi en valorisant les métiers et l’offre de service et/ou le produit local
➜ Créer un élan de reconnaissance, de fierté et de solidarité


POURQUOI CONSOMMER LOCAL LÉ VITAL ?

  ➜ Pendant la crise, beaucoup de Réunionnais ont pu s’appuyer sur les acteurs locaux pour répondre à leurs besoins : producteurs, industrie, commerces de proximité, petits commerçants… Consommer local aujourd’hui, c’est soutenir ces acteurs présents pour La Réunion hier.

➜ Fortement impactés par la crise sanitaire, le tourisme, l’artisanat, les producteurs, les commerces de proximité… rencontrent des difficultés à pérenniser leurs activités. Consommer local maintenant, c’est leur permettre de continuer à exister demain, de toujours pouvoir profiter des produits peï.

➜ Les produits peï aussi bien que les entreprises réunionnaises sont l’illustration même de notre identité réunionnaise collective. Tout comme la solidarité et l’entre-aide. Consommer local c’est met ansamb pou met en lèr La Réunion. Une campagne collaborative qui veut associer à la fois les partenaires et les Réunionnais.



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 28 Septembre 2020 - 09:59 Village Maloya 2020 - 9ème édition


“Passeport Réussite pour chaque jeune.”

“La 2ème génération des Grands Chantiers.”

“Libérer les entreprises et les énergies.”

“Libérer la terre.”

“Affirmer l’identité, la fierté réunionnaise.”

“Liberté de bouger, de se connecter...”

“La coopération.”

 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes