MENU ZINFOS
Zinfos974
Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion
Alertes infos :
Société

Rétro 2021 - Mars : Pas de couvre-feu sur l’actualité


Le couvre-feu à 18h, un double féminicide à Saint-Joseph, un enlèvement d’une fillette à Saint-Benoît et le début de l’affaire de l’église Extravagance ont défrayé la chronique durant ce mois de mars.

Par - Publié le Dimanche 5 Décembre 2021 à 14:40

Le couvre-feu abaissé à 18h

Instauré depuis le 24 février, le couvre-feu était fixé à 22h. Le 5 mars, les habitants ont dû totalement changer leurs habitudes. Jacques Billant a en effet décidé de baisser le couvre-feu à 18h, provoquant un changement drastique d’organisation pour les travailleurs. Ce couvre-feu a été prolongé jusqu’au 5 avril.

Double féminicide à Saint-Joseph

Le matin du 10, le quartier de Bézaves se réveille dans l’horreur : deux femmes sont retrouvées mortes au domicile de l’une d’elle. Il s’agit de l’habitante du lieu, âgée de 78 ans, et de sa voisine, aide à domicile.

Très rapidement, l’enquête se tourne vers le mari de la victime. Le suspect, âgé de 85 ans, avoue les faits durant la garde à vue. Il affirme ne plus avoir la force de s’occuper de son épouse, atteinte d’Alzheimer.

Il est mis en examen pour double meurtre volontaire, dont un aggravé sur conjoint.

L’affaire Extravagance éclate

Comme vous l’avait révélé Zinfos974 à l’époque, le parquet de Saint-Pierre s’intéresse au mouvement religieux Extravagance. La justice a dans son viseur le pasteur Bruno Picard, soupçonné d’abus de faiblesse sur certains fidèles.

Très vite, les langues se délient et de nombreux témoignages viennent accréditer les soupçons. Des plaintes sont même déposées. Les méthodes sont mises au grand jour et le train de vie du leader étonne. En juillet, Bruno Picard est placé en garde à vue avant d’être mis en examen et placé sous contrôle judiciaire. 

En septembre, le mouvement religieux tente de faire annuler la procédure et le contrôle judiciaire, mais la chambre de l’instruction décide du maintien de la procédure.

Une fillette enlevée à Saint-Benoît

Il est 14h jeudi 18 mars lorsque le quartier de Bras-Fusil bascule dans l’angoisse. Une fillette de 5 ans vient d’être enlevée par un homme alors qu’elle jouait avec des amis. Elle sera retrouvée 2h plus tard dans un champ de Saint-André. Toutefois, le rapport médical confirme le pire : elle a été agressée sexuellement.

Très vite, les enquêteurs se mettent sur la piste d’un homme avec une étoile dans le cou. Il sera rapidement interpellé et passera aux aveux durant sa garde à vue. Son casier comporte 21 mentions et il présente des troubles de la personnalité. Il a été mis en examen et placé en détention provisoire jusqu’au procès.

Éboulis sur la route du littoral

C’est un petit miracle qui s’est produit le 28 mars sur la route du littoral. Alors que des blocs rocheux se séparent de la falaise et tombent en mitraille sur la route, un automobiliste a probablement eu le réflexe qui lui a sauvé la vie en accélérant, évitant à une roche de s’écraser sur le toit de sa voiture. Un miracle vu l’état du véhicule.

Olivier Rivière condamné

Le maire de Saint-Philippe était attendu à la cour d’appel le 25 mars pour le verdict de son procès. En première instance, Olivier Rivière avait été condamné pour prise illégale d’intérêts et concussion à six mois de prison avec sursis et 3 ans d’inéligibilité. 

La justice reprochait à l’édile de multiplier les casquettes, dépassant le plafond des indemnités autorisées et omettant de pratiquer la règle de l’écrêtement entre 2016 et 2018. Il dépassait le plafond des indemnités de 2.300 euros mensuels.

Olivier Rivière se voyait également reprocher une prise illégale d’intérêts pour avoir fait signer par délégation le permis de construire de sa maison, la loi prévoyant la nomination d’un signataire dans pareille circonstance. 

La cour d’appel a décidé de maintenir les 3 ans d’inéligibilité, assortis de 8 mois de prison avec sursis et d'une amende de 10.000 euros. Olivier Rivière a décidé de se pourvoir en cassation.


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Squid le 05/12/2021 15:59

C'est bien de retracer toutes les conneries du préfet

Les gens ont l'air d'avoir une mémoire de poisson rouge

2.Posté par parce que vous Êtes gouvernés par Les Ratés En Mouvement ( LREM ) le 05/12/2021 18:10

2021 reste celui du type en préfecture, sa ladoucette en service, Incontrôlable à son poste , un jour gris , le lendemain rose bonbon.

Ce type n'a eu de cesse de dire " alé fé pique a ou " et responsable de rien, uniquement à baisser l'échine devant son Macron adoré

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes