MENU ZINFOS
Océan Indien

Retour de Ravalomanana: Pour la COI, la situation politique à Madagascar reste "calme et maîtrisée"


La situation politique à Madagascar reste calme et maîtrisée malgré la tension créée par le retour inopiné de l'ancien président Marc Ravalomanana dans la Grande île. C'est le constat fait par le Secrétaire général de la Commission de l'océan Indien (COI) à l'issue d'une visite de 48 heures à Antananarivo.

- Publié le Samedi 18 Octobre 2014 à 14:37 | Lu 1506 fois

Photo d'archive : Jean Claude de l'Estrac, secrétaire général de la COI
Photo d'archive : Jean Claude de l'Estrac, secrétaire général de la COI
Après un long entretien avec le président de la République, Hery Rajaonarimampianina, au Palais de Iavoloha, le vendredi 17 octobre, Jean Claude de l'Estrac s'est déclaré rassuré par la volonté du chef de l'Etat de continuer à œuvrer dans le sens de l'apaisement et de la réconciliation nationale. "Même s'il condamne fermement les conditions inacceptables de ce retour et la contestation de sa légitimité démocratique, le chef de l'Etat malgache espère pouvoir se saisir de la présence de Marc Ravalomanana dans le pays pour relancer le processus voulu par tous de la réconciliation nationale".

Le Secrétaire général de la COI estime que le chef de l'Etat malgache a été très réconforté par la condamnation unanime de la communauté internationale des agissements de l'ancien président.

Hery Rajaonarimampianina a souligné, en particulier, la prise de position de l'Union africaine dont la présidente de la Commission, le Docteur Nkosazano Dlanni-Zuma, "considère que la remise en cause de la légitimité des institutions malgaches, issues d'élections libres et démocratiques et dont les résultats ont été reconnus par l'ensemble de la communauté internationale, y compris l'Union africaine et la SADC, est une provocation inadmissible".

Malgré des propos jugés toujours provocateurs par des représentants de la mouvance Ravalomanana, qui tendent à contester cette légitimité, le président de la République se dit déterminé à rechercher les voies et moyens de la réconciliation nationale.

Au cours de sa visite, le Secrétaire général de la COI a également rencontré l'ancien président Didier Ratsiraka avec qui il a discuté de la question de l'apaisement politique. Plusieurs propositions ont été évoquées. L'ancien président avait publiquement suggéré une conférence au sommet de tous les anciens chefs de l'Etat malgaches.

Jean Claude de l'Estrac a discuté également de ces questions avec le ministre Roland Rakotomanga, chef de la délégation de la mouvance Ravalomanana.

Celui-ci s'est dit également favorable au principe de la réconciliation nationale mais déplore les "signaux contradictoires" de l'Etat, d'un côté le discours officiel sur l'apaisement, de l'autre les "méthodes intolérables" utilisées par le Groupe de sécurité et d'intervention spécial (GSIS) contre l'ancien président et ses proches.

On note à ce sujet le communiqué de la délégation de l’Union européenne à Madagascar qui "encourage les autorités malgaches, ainsi que toutes les parties prenantes, à agir en plein respect à l’Etat de droit".

La délégation de l’Union européenne souligne que l’action "unilatérale" et les propos de l’ancien président "compromettent" les acquis démocratiques obtenus à la suite d’un long et difficile processus de sortie de crise appuyé par la communauté internationale y compris par l’union européenne.

Le chef de l’Etat malgache s’est également félicité de la déclaration du porte-parole du Quai d’Orsay en France et de l’ambassade américaine à Antananarivo.

Enfin, le Secrétaire général de la COI a fait un tour d'horizon diplomatique des questions intéressant la région avec Mme Harisoa Lala Razafitromo, ministre des Affaires étrangères de Madagascar et présidente du Conseil de la COI.




1.Posté par Ady gasy ("à la malagasy") le 22/10/2014 21:32 (depuis mobile)

comme dit ratsiraka, l'arrivée de ravalo permettra le sommet des chefs d'état: on verra qui a peur du "grand déballage" ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes