MENU ZINFOS
Société

Retour à l'école : "Il y a plus de bénéfices que de risques", affirment des médecins et pédiatres réunionnais


Des médecins et pédiatres réunionnais ont rédigé un communiqué commun visant à rassurer les parents sur l'envoi des enfants à l'école en cette période de crise sanitaire.

Par Aurélie Hoarau - Publié le Mercredi 26 Août 2020 à 12:54 | Lu 3243 fois

Retour à l'école : "Il y a plus de bénéfices que de risques", affirment des médecins et pédiatres réunionnais
Alors que le nombre de cas de Covid-19 a augmenté de manière significative ces derniers jours, l'inquiétude redouble et certains parents ne veulent plus envoyer leurs enfants à l'école. Dans ce contexte, quatre organisations médicales de l'île (l’Association Réunionnaise de Pédiatrie Ambulatoire, l’URML OI, l'URML OI des pédiatres et  la Société Française de Pédiatrie de l’OI) ont rédigé une lettre commune pour "rappeler la position des sociétés savantes des professionnels de santé spécialistes des enfants", lesquelles "recommandent un retour à la vie en collectivité des enfants, y compris ceux porteurs de maladies chroniques." 

Voici les messages clés publiés par les sociétés savantes et par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies, et relayés par ces médecins et pédiatres :
• Les investigations des cas en milieu scolaire suggèrent que la transmission
d'enfant à enfant en milieu scolaire est rare et n’est pas la principale cause
d'infection par le SARS-CoV-2 chez les enfants dont l'infection coïncide avec la période de fréquentation de l'école, en particulier dans les écoles maternelles et primaires.

• Il faut rappeler que des collectivités d’enfants, crèches ou classes, ont continué à exister pendant le confinement, notamment pour les enfants des personnels soignants. Aucune épidémie n’a été relevée dans ces groupes d’enfants, alors que la circulation virale était forte parmi les adultes.

• Il s’agit d’une maladie bénigne chez la quasi totalité des enfants. Les formes
graves sont très rares, moins fréquentes qu’en cas de grippe ou de bronchiolite.

• Les données disponibles indiquent également que la seule fermeture des
établissements de garde d'enfants et des écoles n’est probablement pas une
mesure de contrôle efficace pour limiter la transmission communautaire du
COVID-19. De telles fermetures sont peu susceptibles d’augmenter la protection des enfants.

• Les enfants ne sont pas non plus « dangereux » pour les adultes et sont très
rarement responsables de contamination d’adultes. Ils ne sont pas supercontaminants contrairement à ce qu’on a pu supposer initialement.

• Il y a beaucoup plus de bénéfices que de risques au retour dans les écoles.

• Les mesures de distanciations excessives sont inutiles voire préjudiciables. Il faut apprendre à adapter au mieux les mesures en gardant notre bon sens.

• Pour les enfants les plus fragiles des mesures de précaution supplémentaires aux mesures barrières sont parfois nécessaires.

• Ouvrir les écoles et les collectivités est aussi indispensable pour stopper tous les effets délétères du confinement sur certains enfants: décrochages scolaires, victimes de maltraitance, absence de protection vaccinale, rupture de suivi pour une maladie chronique. Le véritable risque pour l’enfant dans cette épidémie COVID-19 est sûrement de le priver d’un environnement socio-éducatif bénéfique à son développement, et d’un suivi médical de prévention indispensable à sa bonne santé. L’enjeu du retour en collectivité est d’abord d’apprendre à vivre ensemble sans peur excessive de l’autre, de s’ouvrir au monde par le jeu et les apprentissages, au contact d’autres enfants et d’adultes professionnels bienveillants et responsables.

"A la lumière de toutes ces données, nous aimerions rappeler que, dans cette période d’incertitudes et d’inquiétudes légitimes, les mesures visant à protéger la population devraient se baser sur des recommandations scientifiques et en aucun cas impacter de manière négative la santé physique et mentale de nos marmailles ainsi que leur bien être", écrivent les organisations réunionnaises.

"Nous avons la chance de pouvoir profiter des expériences nationales et internationales accumulées depuis plusieurs mois face à la Covid-19", font-elles en outre remarquer, espérant que l'isolement des personnes atteintes ainsi que le dépistage élargi de tous les cas contact permettront de contenir la propagation de ce virus. Et de rappeler : "La distanciation physique et le respect des gestes barrière sont notre meilleur rempart face à cette maladie."




1.Posté par nono le 26/08/2020 13:01

Surtout que les petits de maternelle ne peuvent pas être testé (prélèvement non adapté) et ne peuvent pas porter de masques et respecter distanciation : s'ils ont le civid ça sera ni vu ni connu !!!

2.Posté par Benito adolfo le 26/08/2020 13:18

En cas d'un seul décès lié au covid chez un enfant, les dites sociétés savantes paieront elles une gerbe au nom de la science sur la tombe de l'enfant..??
Foutus médecins..

3.Posté par boboland le 26/08/2020 13:19

mouais...on verra bien ce qui arrivera dans les semaines à venir...

4.Posté par Mediter le 26/08/2020 13:26

Ouais c ça. On en reparle dans 2 semaines. Le gouvernement ne vous a jamais écouté et aujourdhui....

5.Posté par La police le 26/08/2020 14:25

C’est sûr que point de vue consultations après y aura bénéfice 🙄

6.Posté par Encore et toujours blabla le 26/08/2020 15:16

Mais bien sur... bizarrment les pediatres de nos entourages disent le contraire, et ce sont aussi des savants professionnels de la sante... allez blabla economie ailleurs siouplai... blabla blabla on dit que Le covid est dangeureux portez des masques... blabla on dit que le Covid est pas dangeureux aller bosser et envoye zenfant lecol, blabla on dit que les rassemblements de plus de 10 personnes pas bon...blabla blabla depistage pas necessaire... blabla tourisme septaine pas necessaire blabla .... prenons les gens pour des idiots blabla ... diffusons ces betises blabla.... di pas combien de moun le mort...blabla

7.Posté par Polo le 26/08/2020 17:26

Si seuleument les médecins savaient tout.....

8.Posté par eve le 26/08/2020 17:33

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/la-reunion-le-nombre-de-cas-de-covid-19-a-augmente-de-plus-de-30-depuis-la-rentree-et-c-est-tres-inquietant-alerte-un-depute_4085609.html#xtor=EPR-51-[coronavirus-les-entreprises-pourront-continuer-de-recourir-a-l-activite-partielle-aux-conditions-actuelles-au-moins-jusqu-au-1er-novembre-annonce-jean-castex_4085357]-20200826-[related]

9.Posté par Môvélang le 26/08/2020 18:37

Bah, oui! Sibête nous a mille et une fois affirmé que le port du masque était inutile, alors on croit que les enfants ne risquent rien de la part de coronavirus, surtout à moins de 11 ans.

10.Posté par parlamer le 26/08/2020 18:53

avez vous remarqué ?

quand il y a des cas ce sont le plus souvent des établissements publics

qui ferment....l'état profond à la manœuvre...

11.Posté par Libre le 26/08/2020 18:58

Et si on apprenait à vivre avec tout simplement!!!!

12.Posté par De9741 le 27/08/2020 14:24

A en lire certains, ils n'ont pas dû aller à l'école bien souvent... Alors ne faisons pas la même erreur avec nos enfants... Laissons les aller à l'école madame la Maire de st Denis au lieu de perdre votre temps dans de la com ridicule !!!

13.Posté par L'Ardéchoise le 28/08/2020 00:11

12 - "Certains n'ont pas dû aller à l'école bien souvent", c'est une évidence absolue lorsque l'on lit la plupart des commentaires, ça pique les yeux !!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes