MENU ZINFOS
Société

Restrictions de voyage mises en place par arrêté préfectoral vers La Réunion: Les précisions d'Air Austral


Par Nicolas Payet - Publié le Vendredi 20 Mars 2020 à 16:35 | Lu 6126 fois

Restrictions de voyage mises en place par arrêté préfectoral vers La Réunion: Les précisions d'Air Austral
Afin de freiner la propagation du coronavirus Covid-19, des mesures de restriction des transports aériens ont été mises en place par arrêté préfectoral. Vers La Réunion, et à compter du vendredi 20 mars 2020, seuls les déplacements aériens pour les motifs suivants restent autorisés :

    - Déplacement pour motif familial impérieux.
    - Déplacement pour motif de santé impérieux.
    - Déplacement professionnel insusceptible d’être différé.

La compagnie Air Austral se conforme à la demande des autorités et met en place à compter de ce jour, le process suivant.

1/ La compagnie demande à tous les passagers de bien vouloir vérifier que le motif de leur voyage répond a un des trois critères mentionnés ci-dessus.

2/Il leur sera demandé de présenter à l’enregistrement une attestation sur l’honneur dûment remplie. Attestation disponible directement au comptoir à l’aéroport, ou en téléchargement sur son site internet www.air-austral.com. Tout passager voyageant pour un autre motif que ceux autorisés et ne pouvant présenter cette attestation pourra se voir refuser à l’enregistrement.

Pour toute information complémentaire, les passagers sont invités à consulter l’arrêté prefectoral disponible en téléchargement sur le site de la Préfecture : http://www.reunion.gouv.fr/coronavirus-covid-19- a-la-reunion-et-a-mayotte-a6420.html Air Austral souhaite préciser que tous ses vols Réunion-Métropole, Réunion-Mayotte et Mayotte-Paris sont à l’heure actuelle maintenus. Elle ne manquera pas d’informer sa clientèle si des modifications de son programme des vols devaient être effectives.





1.Posté par lizou le 20/03/2020 17:18

Les bateaux ne font plus de croisière. Ils ont compris. c un nid à virus
Il faut que les gens se rendent compte que l'avion est un endroit TRES HAUTEMENT contagieux pas encore interdit par l’état (ils ont deux trains de retard dans les décisions).
(toilettes uniques, proximité,confinement impossible, mise en danger de la vie d'autrui par certains se sachant malade)
Il faut différer le voyage ou rester confiner absolument pour se protéger et protéger ses proches
Regarder les cercueils qui défilent en Italie, ça fait mal au cœur

2.Posté par loulou le 20/03/2020 17:31

enfin !! il faut arrêter!! que les gens viennent de Métropole!! ceux qui réside ici je suis d'accord qu'il revienne !! mais qu'il respecte les règles de confinement! mais ceux qui arrive juste pour les vacances qu'ils reportent leur vacances et qu'ils viennent pas se confiner chez nous parce qu'il y a moins de cas!!! c'est scandaleux!! alors restez chez vous car vous ramener le virus chez nous!! un peu de bon sens svp

3.Posté par Tech le 21/03/2020 06:25 (depuis mobile)

Une simple attestation sur l honneur et hop le tour est joué.
N importe qui peut le faire
Arrêtez de nous prendre pour des débiles
Fermeture totale de l aéroport s il vous plait, ce n est quand même pas compliqué. J hallucine

4.Posté par Pratik le 21/03/2020 14:05 (depuis mobile)

Par bateau la quatorzaine serait respectée, en plus les bateaux de croisières possèdent des cabines individuelles, des blocs opératoires et de réanimation. Il faudrait les réquisitionner et rapatrier par mer, pour tous les voyageurs.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes