Restitution Résidence d'Artistes à l'IHOI Kid Kreol et Boogie


Le Street Art au-delà des murs

 
Au-delà des murs réunionnais, des murs mauriciens ou encore des murs malgaches, les artistes kid Kreol et Boogie ont installé une résidence itinérante à travers une expérience de création unique. C’est dans les murs de l’Iconothèque Historique de l’Océan Indien (IHOI) qu’ils ont mûri un projet qui est devenu vivant dans un paysage indiaocéanique. Sélectionnés par le Conseil Départemental dans le cadre d’une résidence d’artistes avec pour thème « Patrimoine et Création », Jean-Sébastien Clain et Yannis Nanguet s’inspirent de la tradition et de leur héritage culturel pour retranscrire en images ces sensations et cet imaginaire. Pour ce projet, ils se sont inspirés du précieux patrimoine iconographique de l’IHOI pour donner corps à leurs créations. Objectif, connecter l’île à son océan, à ses cultures et à ses peuples. Pour y arriver, ils ont utilisé l’imaginaire et la poésie graphique. « Il ne s’agit pas de retravailler les images existantes, mais les comprendre et les analyser pour imaginer celles qui sont manquantes, utiliser l’imaginaire pour nous reconnecter à notre mémoire, notre terre, notre mer, notre océan, nos îles... »
 

Une démarche artistique qui s’est donc déroulée entre La Réunion, Maurice et Madagascar.

Les artistes Kid Kreol et Boogie souhaitent poursuivre et étendre leur expérience créative à d’autres pays de l’Océan Indien, notamment le Mozambique et Zanzibar. Ils envisagent aussi de réunir toutes les données et les reportages dans un carnet de voyage virtuel sur un site internet dédié et de diffuser en multicast leurs travaux (plateformes, réseaux sociaux des partenaires ou encore un public plus large).
 
Parallèlement, cette résidence d’artistes fut aussi l’occasion d’une médiation au sein du collège des Deux Canons. C’est d’ailleurs dans l’enceinte de cet établissement scolaire que les deux artistes ont présenté leur travail. Un endroit que Kid Kreol et Boogie connaissent déjà puisque c’est la deuxième fois qu’ils interviennent auprès des élèves. Ils ont occupé le dernier espace semi-ouvert du bâtiment donnant une perspective historique à leur création. D’un commun effort, les élèves, sous la houlette de leur enseignante en Arts plastiques et les artistes ont réalisé un écheveau graphique original. Une œuvre qui devrait désormais devenir une source d’inspiration pour les collégiens mais aussi tous ceux qui pourront découvrir cette œuvre par le biais du numérique à travers le monde.

Texte : Florence Vendôme
 


Vendredi 11 Octobre 2019 - 17:50
Département de La Réunion
Lu 331 fois