MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Restaurant l'Ermitage: Et puis quoi encore !


Par KASSAN DRA - Publié le Mardi 4 Octobre 2011 à 08:06 | Lu 1399 fois

Restaurant l'Ermitage: Et puis quoi encore !
Bonjour,

Je n’ai jamais envoyé aucun coup de gueule, ni jamais réagi à aucun sondage de ma vie mais là, ce fut la fois de trop ! Celle qui me pousse à me dire arrête de la fermer et de garder toutes ces rancoeurs… (les rancoeurs, c’est pas bon pour le cœur !) Dénonces tout ce qui t’énerve et tous ceux qui t’énervent ! Faut pas nous prendre pour des Américains aux poches pleines de dollars, ou des fonctionnaires surrémunérés ! Et bien non, moi je suis une métro (ou zoreil), la quarantaine, 3 enfants dont 1 bébé, dans le privé, avec un salaire moyen, une citoyenne lambda dirons nous. Je vis sur l’île depuis plus de 10 ans, et apprécie tous ses charmes, son mélange de culture, la simplicité des gens, la variété des paysages, la délicieuse gastronomie... etc…

En effet, je pars en famille pour une journée dominicale à l’Hermitage. A l’heure du repas, mes enfants insistent pour manger au "restaurant" comme ils disent, et en l’occurrence un qu’ils connaissent bien pour y venir de temps en temps avec leur papi : (...) ( je cite le nom qui sera sûrement censuré, dommage….) Même si je fais partie de la catégorie moyenne, je décide de leur faire plaisir et c’est parti.

Notre commande :
- 1 assiette saucisse de poulet – frites + 1 boule de glace = 5.50 €
- 1 assiette bouchons – frites + 1 boule de glace = 5.50 €
- 2 sandwichs américains steak frites que j’ai demandé non gratinés ( comme les vrais quoi, détail d’ailleurs que je n’ai jamais compris, un américain c’est pas gratiné !! ) = 4.50 € chacun

Total de notre repas = 20 €

1ère pensée : raisonnable jusque là

Nous allons nous installer et à la réception des sandwichs, j’en ouvre un pour découvrir le contenu (car je suppose que d’habitude le fromage colle le pain et on y voit que du feu…) et là quelle ne fut pas ma surprise ! (Je vous laisse le découvrir en photo ! ) petite précision le 2ème est à la demi frite près, identique...
Et là ma 2ème pensée fut : c’est pas vrai ! C’est du vol qualifié ! Je vais aller lui balancer son sandwich à la gu…... Je me lève, un peu énervée, mon mari me prends l’épaule et dis rassieds toi et "compte jusqu’à 10…", technique très utile pour éviter bien des conflits (mais bon on parlera psychologie une autre fois).

Alors je m’assois, compte jusqu’à 10 et dis : non je le garde, je vais peser le contenu et écrire un article… faut arrêter de prendre les gens pour des c… Mais il faut que je leur dise quelque chose, au moins pour leur montrer à quel point, on prend les clients pour des vaches à lait, et que malgré leur nom, faut peut être pas trop tirer sur la corde ! Je dis à mes enfants de continuer à manger tranquillement, que maman revient tout de suite, un petit bisou, je m’arme de mon plus beau sourire et pars d’un pas assuré en direction de la cuisine où je demande à la première personne venue :
- J’aimerai parler à un responsable
- Elle me réponds : c’est moi, il y a un problème madame ? (non, avais- je envie de lui dire, je promène mon sandwich… ben oui si je suis là, c’est qu’il y en a un… mais bon je souris encore…)
- Moi : Oui, je voudrais vous monter mon sandwich et vous demander si ce qui est à l’intérieur est un steak haché ou les miettes des assiettes de vos clients ? Et regardez : (et là je me suis mise à compter les frites une à une, ça été vite fait, il y en avait 8, et disposées sur chaque bord de façon à nous faire croire que ça déborde de frites ), il y en a 8… et vous vendez cela 4.50 € ? (les regards embarrassés des autres serveuses se tournent vers moi)
- La responsable : Ohhh, désolée madame on vous en fait un autre, je ne comprends pas habituellement, nous mettons 2 louches de viande… (déjà elle s’est trahie, elle a pas dit "steack")
- Moi : vous trouvez qu’il y a 2 louches là ! Non, non je vous remercie, je vais le garder et ne même pas le manger car je veux le prendre en photo pour garder un souvenir et en parler autour de moi, c’est ce que j’étais venue vous dire, il ne faut pas exagérer…
- La responsable : Mais, on vous le refait madame….
- Moi : Non, non merci, je vous dis que je le garde comme preuve et que je vais vous faire de la publicité ! (Parce que sans photo on ne me croirait pas)

Suite à quoi, je retourne à ma place et attends la fin du repas de mes enfants et de mon conjoint qui eux avaient malgré tout, très faim. Mon conjoint a essayé de manger son sandwich (enfin je sais pas comment appeler ça) ou tout du moins le pain car c’est le seul ingrédient qui était en excès….
Mais, il n’a pu et surtout pas voulu en venir à bout. J’ai donc rapporté le reste du "chépakoi" à la responsable en lui tenant ce discours : "Comme c’est la crise et qu’apparemment les temps sont durs, je vous rends le reste du sandwich de mon mari, il pourra peut-être vous servir pour en faire d’autres à des clients, merci, au revoir" (et toujours avec mon plus beau sourire).
Elle me regarda, les mains sur les hanches, d’un air dépitée et navrée, les yeux me disant "ohhh vous exagérez madame…". En tout cas, je pense que tous les américains steaks suivants ont dû être mieux remplis car meilleurs ce n’est pas possible !

Sur ces entrefaites, nous quittons cet endroit en nous promettant de ne plus jamais y remettre les pieds et en me promettant d’écrire quelque chose sur eux. Car nous savons que ce sont les méthodes de certains restaurateurs, qui n’en ont que le nom, et qui n’ont que le profit comme seul but. Heureusement, que d’autres, passionnés, qui travaillent dur, savent nous faire apprécier les bons produits, mais ils sont rares… et je voudrais pas leur faire de tort (je salue un ami au passage qui en fait partie… quelque part rue Monthyon…).

Ahhh, on comprend pourquoi, on ne voit pas beaucoup de créoles dans ce genre d’établissements, ils préfèrent manger un bon carri maison, à quelques mètres de là et ne pas se faire plumer de la sorte.
Quand est-ce que les gens vont prendre conscience qu’ils dépensent des fortunes pour manger de la m… C’est parce qu’il faut être vus à ces terrasses ? Ou parce que vos avantages financiers vous font oublier la réalité… Arrêtez d’aller engraisser ces établissements qui se permettent d’empiéter et de voler la plage aux habitants de l’île, qui se délimitent un emplacement avec des transats en toute impunité, et qui en plus se permettent d’arnaquer leurs clients !

Pour la fin de l’histoire, je me suis amusée à calculer le coût de revient de ce dit sandwich américain (et encore en utilisant les prix du 1er prospectus venu, trouvé chez moi, contrairement au tarif de leurs fournisseurs entreprises)
- Nombres de frites : 8 et demi = 20g = 0.025 cts
- Demi baguette (industrielle et surgelée) pas cuite et lourde = 50 cts prix d’une demi baguette chez ma boulangère auprès de qui je m’excuse pour cette offense, car son pain est délicieux…..
- Poids de steak haché = 2 cuillères à café ( pourtant elle m’avait dit 2 louches et depuis quand sert on le steak haché à la louche !les miettes de viande pour la bolognaise, je veux bien… et puis ses 2 louches, c’est des louches de Playmobil… ) = gratuit car je n’ai pas trouvé le tarif de miettes de steak haché !

Allez, en comptant bien bien large = 1 € le sandwich… ! Waouh la rentabilité, vite vite allez ouvrir un snack sur la plage !




1.Posté par noé le 04/10/2011 10:18

Vous avez raison de citer cet endroit infect ...Je n'y vais jamais là ...
Préférez un resto créole ...

Certains restos servent des restes du midi (pas les restes de clients , je l'espère) ...ils les réchauffent et les servent le soir ...pas de gaspillages à l'horizon ...
Les clients , après un apéro bien alcoolisé , se mettent à manger sans réfléchir ...
Les contrôles des forces de l'ordre sont très rares ou bien prévenues ...on graisse aussi les pattes de certains contrôleurs ....
Sur St Denis , paraît-il on servait des "bouchons" faits avec des chiens ...ni vu ni connu quand c'est bien épicé ...
C'est vraiment à vomir ...

2.Posté par Mwinmidike le 04/10/2011 12:27

Là où j'habite, je paye 7,60 € 2 barquettes de repas. Dedans y'a pour 4. Et y'a du choix !

3.Posté par ANIN le 05/10/2011 09:42

ça arrive malheureusement plus souvent qu'on ne le pense et pas seulement dans des petits commerces. Même dans des bonnes brasseries de la capitale, des fois on croit rever quand on voit le prix (souvent entre 13 et 15 euros le plat seulement) et ce qu'il y a dans l'assiette. la soi disant cuisine gastronomique a bon dos....

4.Posté par Runmac le 08/10/2011 22:27

Hello, dommage que ne soit pas mentionné le nom du resto.
Pour que j'évite moi et mes amis a mettre les pieds. ( ou le moindre euro)
Désolé pour les employés de cette établissement !

5.Posté par domtom le 09/10/2011 06:18

Pas mieux dans un snack d'un hôtel 5 étoîles de l'Ermitage ...14 euros un "panini" végétarien ....16 euros une pizza plus correcte que le sandwich ...4 pelés et un tondu sur les transats de la plage et aprés ce "déjeuner" médiocre le garçon désoeuvré nous " chasse "...Notre déjeuner pris sur place ne nous permettait pas nous installer au milieu des clients de l'hôtel ..Clients bien peu nombreux , je le re - précise !

Merci : nous n'y mettrons plus les pieds ...

6.Posté par ndldlp le 20/10/2011 23:36

faut bien payer la collectivité qui taxe le camion bar ou la paillotte...
créol' lé pa couilon, fé kom' li..fé out' cari la case, lé bien plis meilleur !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes