MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Respect nout patrimoine M. le maire !


Par malbar du gol - Publié le Mercredi 24 Novembre 2010 à 09:23 | Lu 928 fois

M. le maire mi koné pas kosa la passe dan out tete po ou autorise et donne un permis de construire a un boug au gol po fé un auberge et un salle de réception a coté un patrimoine historike ke lé le Temple Pandiali du Gol (Grand Chapelle) ke y lé l'un des plus vieux a la Réunion?

M. le maire mi comprend pas surtout ke kan ou la signe le permis ou la du voir ke la limite du terrain té arive a 1mètre du carré feu non?

Nou, nou ve pas sa M. le maire, nou ve garde nout patrimoine nou, nou la pas besoin de sa !
M. le maire si zot y respect plu patrimoine ban zencètre la laisse pou nou bin kosa zot y va respecté alor ?
M. le maire sa lé plu grave ke l'autre ke ou la condané pou la vente terrain pou 1 euro sa, lé pire et tout le quartier lé contre ce projet alor annul sa !




1.Posté par 450 le 24/11/2010 10:07

A moin mi di sa lé un complot sa!!!
Claude hoarau y respect plu rien.

2.Posté par mimi le 24/11/2010 10:42

Ou na raison 450, sa un complot, car na déja problème de famille autour de sa. Et na un boug la dans y pousse pou fé craque la famille, histoire de vengeance...Zot la pa honte té?
et claude hoarau lé joli sat li la fé : donne un permis de construire sans réfléchir, out tête lé sec vraiment!

3.Posté par Magali Mathias le 24/11/2010 11:23

Zot i fé rire, marmailles !
...
S'il est vrai que s'il existe une communauté dans l'île qui a réussit dans l'Histoire à préserver sa "culture", malgré les dures conditions de l'engagisme, et notamment contre le pouvoir colonial, c'est bien les malbars. Et tout le monde reconnait leur implication et leur rôle de promoteurs de la culture réunionnaise.
Mais, ceci-dit, je ne crois pas qu'il soit "tabou" d'aborder objectivement les problèmes posés par la permanence des pressions excercées par les tenants de cette communauté sur le reste de la population.
Maintenant, à chaque fois qu'il s'agira d'élaborer un projet architectural, de procèder à l'élévation d'une école par ex., ou toute autre construction à dimension structurante pour le quartier ou la ville, on devra faire TRES attention à la moindre parcelle alentour, par ce que le "sacré" est à la mode ces temps-ci.
N'impotre où dans l'île on trouve du "sacré".
Faites attention où vous mettez vos pieds, vous risquez de marcher dans du "sacré" sans le savoir.
Quand on connait le nombre (sans limite) de chapelles (souvent appellés "temples" par leur propriétaire) disséminées un peu partout dans l'île, on comprend tout de suite que s'il fallait prendre tous ces huluberlus au sérieux notre caillou se transformerait tout de suite en "parc national indien".
Pour une communauté qui représente moins de 20 pour cent de la population de l'île leurs représentants se montrent très influents.
Combien de fois par semaine ne les voit-on pas intervenir directement auprès des maires des communes (qui pour la plupart ont leur adjoint "malbar") pour financer leur programmation cultuelle (qui ne concerne, je le répète, qu'une petite partie de la population), à savoir : marches sur le feu, défilés divers, sacrifices, fêtes de ceci et de cela...
Pourquoi privilégirait-on une communauté par rapport à une autre?

4.Posté par Blackpearl le 24/11/2010 12:01

Post 3: très bien dit! très bon raisonnement!!!

5.Posté par P4 le 24/11/2010 13:13

Claude H se moque bien du patrimoine, l’important pour lui ce son les bulletins de vote que les crétins qui vote pour lui glissent dans l’urne, et des crétins il y en a comme Magali Mathias par exemple !!!

6.Posté par maronaz le 24/11/2010 13:46

Magali Mathias in kréol sa??? ou byin fine arive in bounty????...alé di partou linité réyoné kan domounn konm ou va arét tir si sot frér la rényon, pé éte na avansé .... mi lé pa sir ou noré réagi konmsa sui té konsérne bann gouyav de frans.... dayér out psedo i di pa mwin ryin... mi présiz milé in gro kaf..., défwa ou pans milé malbar....

7.Posté par Dionysien le 24/11/2010 13:55

Post 3 Les maires ne favorisent pas une communautés religieuse par rapport à une autre car pour récolter des voix on promet et permet tout et qql fois n'importe quoi malheureusement .Ds le cas présent je ne sait pas ou' est la justesse de la Décision de ce maire.

8.Posté par Et ce n'est pas tout le 24/11/2010 13:58

À post3.
Tout à fait d'accord. Et sil n'y avait que ca? Maintenant si on est voisin d'un temple ou d'une église et qu'on leur dit que leur bruit pendant leurs cérémonies dérange, on nous traite de "racistes" ou "d'intolérants". Et ça, ce n'est plus tolerable! Tout le monde à droit à sa tranquillité le soir en rentrant du boulot et le week end.

9.Posté par Ded le 24/11/2010 15:44

D'accord avec poste 3.
Une question en plus , dans le quartier cité , il y a des constructions de "chapelles" ou "temples" un peu partout... toutes ces constructions ont-elles été faites légalement, avec permis de construire , ça m'étonnarait que la Mairie par exemple ait permis l'édification de cet "endroit" situé juste au bord de l'a plage de galets c'est à dire sur le domaine maritime , lieu de prière semble-t-il , peut-être mais est-ce une raison pour bafouer le droit, dans ce cas , n'importe qui peut en faire autant!
Et qui a fait construire ça sur un terrain qui ne peut lui appartenir?

10.Posté par Khol Patex le 24/11/2010 17:28

Bravo post 3.
...
vous auriez pu signer : Alexandre Dumas... Galimatias :-)

11.Posté par MIMI le 24/11/2010 19:10

POST 3
C'est pas cela le problème, oui ce temple est sacré, mais pou un boug comme Mr C.R dit S....c'est honteux et irrespectueux de sa part. surtout que li koné bien ce temple. Falé li té construit une maison pou li, mé a Cinq métre au moins du temple.
Si pou zot y faut pas protéger ce qui est sacré, bein alé arrange un parc cochon à coté ou bien rouve une boucherie porc juste à coté une mosqué et ban zarabe va di a ou comment zot y voit cela!
Et puis tout le monde est libre de ses opinions envers chaque religion!!

12.Posté par ETANGSALE le 24/11/2010 19:56

critiquer c bien!agir c mieux!on pourra le sanctionner a travers tout les elections qui arrive jusqu a 2014 et la on pourra le chasser de stlouis!

13.Posté par gros kafrine le 24/11/2010 23:32

a maronaz donc pou ou magalie lé pas in kréol cé parce que li kose francais et li donne son avis contraire a la votre y fais pas de li in zoreil c est pas parce que on parle francais que sa fais d elle un zoreil pour infos mi lé kreole kafrine et milé daccord avec tout ce que magalie a dis
a chaque fois qu une personne est contre le patoi kreole ou contre autre chose pou ou cé in zoreil cé n importe quoi arrete sentir ou blesser ou outrager a chaque fois que quelqu un lé pas daccord sus bande sujet comme sa et mi di a ou nena in bon peu kreole y pense comme magalie et y pense ke le kreole cé in patois et devré pas met sa lécole et dessi plein d autre chose sauf néna beaucoup y ose pas dis parce ke si non zot lé moucater et mi conné in tas kréole ki pense comme sa et mi di a ou arrete vois in attaque partout ou devient parano maronaz

14.Posté par st françois brulé le 25/11/2010 00:46

parle kreol oui mais pas ti chapelles malbard partout non deja nou lé envahie avec st expedit partout dan'n bor chomin

15.Posté par Bayoune le 25/11/2010 07:56

Oté gro kafrine, mwin lé persiadé, ou sé in bèl kafrine biyin blansi èk in mal zorèy pétèt. Si lo Magalie, lé pa in zorèy, bé li lé sandoute, konm navé an Algérie dé Harkis té i tiyé zot bann frar pou ginye lonèr la FranSS. La Réniyon osi nou la koni lo tan komandèr, sé zot té i fé lo boulo groblan. Si mi suive out rézoneman, konm sat magalie i fo totoss lo bann sapèl malbar parseke lé tro vwayan, i fé tro dézord, bé ka légliz kato i sonn son kloss dopi sinkèr de matin, i anmerde pa ou, parsele lé dan out bère kato. Ou fini zot de magali alé tire in fèye . Konsernan la lang kréole, mi wa ankor, aou èk magali, sé de harki kiltirèl. Mé ou koné nout lang va trionfé, é in zour nout péi sar lib koz é vive konm li vé kan nou sar débarasé larné malblan... dé sankoulèr.

16.Posté par mimi le 25/11/2010 12:44

Oté arrét ek sa !! Laisse femme la tranquille, démerde a li chacun est libre de dire ce ke li pense!
Mé la nou parle d'une construction débordant dans la cour d'un temple où la limite de la parcelle est à un métre d'un carré de feu !!
Si la parcelle du voisin té déborde dans zot cour, mi lé sur ke zot té pa content, Bein nou en tant que pratiquant à ce temple, nou lé pas d'accord! Point barre.

17.Posté par gros kafrine le 25/11/2010 17:53

a bayoune je suis une kafrine bien noir et non mi lé pas avec in zoreil mais avec in gros kaf comme mwin donc pour ou kan nous lé daccord avec magalie donc nous lé blanc ou si non nous lé in zoreil n importe quoi vrément bayoune arrete fume zamal man sa va finir a ou sa

18.Posté par Magali Mathias le 25/11/2010 18:41

mwin lé sur bann domoun konm bayoune ek maronaz va tét change konprenur si mi ékri an kréol 77. Zot va tét mwin krwar mwin sé in zoréy (ék in mal zoréy konm lé ékri). Zot i poz konm armontrér mé zot kozman lé ranpli méchansté.
Mwin la jamé di mwin lé kont malbar. Si zot i li byin mon kozé (si zot i vé) zot va war mi rapél la plas malbar léna dan nout listwar. Soman, zot san i bouy kan domoun i ékri an fransé é kan an plis sé in fanm.
Sak zour i pas, mi batay plus po la rénion kin bann ramasér d'lo konm zot. A mwin alé tir féy ? Mé mounwar, mi trouv zot larogans lé pli kosto k'zot sérvél.
Kan zot lé pa dakor ék in not moun zot i insult. Zot lé for marmay. Zot i dwa drés lé kot zot madam konm sa minm. Mé si zot i but si in fanm konm mwin, sra pa paréy mi asur a zot !
Isi la rénion, nout fors sé lunité ! Sé pa la divizion bann kominoté konm Maurice. Isi avan dét malbar, zarab, kaf ou byin yab ni dwa avan tout zafér ét rénioné !
Alor i fo poz bann késtion san awar pér.
I fo apél in tang in tang !
Lo dipavali lé tro galvodé koméla, i rosanm plis in spétak Bollywood kot choz. Bann gayar dans bhâratanatyam lé ranplasé par in léspés zanbrokal in Inde minm i pas pi.
O lie avansé nu rokul.
Sak i ve ét plu malbar (ou indyin po bann purist) kin indyin d'l'Inde, li mont par sa ki intérés pa li dét rénioné.
Nou lé rénioné kan ni partage nout kultur (zot i remark mwin la ékri "kultur" é pa "kiltir"), nout diférans, mé kan ni anférm anou dan inn bul, kan nu repli anou si la kroyans, nou izol a nou.
An tan k'rénioné ni dwa ét fiér tout nout fasét, tout nout léritage, mé an minm tan nou dwa unir a nou konm bann Corses i uni a zot ou konm bann Bretons.
I fo nou trouv un siman po soud nout lunité. Siman la sé nout kultur. Sak nou léna an komin.
Mi éspér tout bann boug maloki i rogard zinfos974 konm votour i attann la viand avarié va larg komantér in pe mwin lapidér (:-) k'sak nou la lu avan.
é siouplé, éséy "argumenté" !
Mersi, Merci, Mérsi, Mairsi, Mérci, Mairci
Dernié zafér, avan mi oubli : mwin lé né dann Saint-André, chemin Miguel, koté lansyin kazérn ponpié, na lontan d'sa...

19.Posté par zilber le 25/11/2010 19:13

Ils ne respectent rien ces cocos !! A st Paul , ils ont oser construire une ville autour d'un puit sacré d'origine gréco romaine !! ( Pour les rapides de la gachette je precise que c'est de l'humour !! )

20.Posté par 450 le 25/11/2010 19:15

Personne na point un bout terrain pou donne le maire pou fé ce projet la?Poukoué absolument li ve ce terrain la alors ke mi lé sur ke néna domoune dan st louis la fé demande un permis pou construire un ti case dessus son propre terrain li la refusé et la li donne,poukoué?
Sa lé un temple ke personne ke lé enkor vivant aujourd'ui la vu sa construire alor respect a li!!!

21.Posté par gros kafrine le 25/11/2010 19:53

bravo magalie tu a tout dis et bien dis bayoune et maronaz il n auront plus qu a aller dormir

22.Posté par Bayoune le 25/11/2010 21:02

Ou koné Magalie kan ou défann dé zintéré, ou sinonsa ou yapwy sate i tire dosi lo réniyoné, koman ouvé i konpran aou. Mwin lé pa lwin panss konm ou dosi lo dipavali, i fé bonpé la rékipérasiyon pou atire touris, nou viyin war koman Gonthier lo maire Bras Panon la rékipère lo maloya, kan ni koné na lo zonm la fé la zole pou awar fé sonne roulère èk kayanm Sinzil, dann zorèylan lé vré, nou lé réniyonèz, réniyoné avan dèt kaf, malbar, yab sinwa, zarab, tousa ansanm i form in sèl nasiyon, in sèl pèp, lo pèp Réniyoné.
Mé ou pé dire anou la réniyon napwin bounty, et que Fanon évoquait en écrivant " Peau noire masque blanc", wala kosa i perde anou isi, i manke anou in bonpé la solidarité, et en face, ils font tout pour nous diviser, é nou tonbe dan lo pièz...

23.Posté par Vanina le 01/12/2010 18:12


Je suis d'accord avec Bayoune.Pendant qu'on se divise,et que l'on joue à ce jeu qui va finir par "il y en a marre des malbars, des cafres demain des chinois qui revendiquent leurs patrimoine culturel" on laisse la place aux autres dont la marque culturelle et l'emprise officielle prennent naturellement toute la place.Drôle de moyen d'affirmer sa réunnionité ! Jouer à ce jeu est dangereux, on sait comment ça commence, on ne sait jamais comment ça finit

L'histoire de toute l'humanié le prouve, quand il y a un problème on aime se trouver une cible,les malbars sont présents dans tous les secteurs d'activités, certains ont très bien "réussi " et ce depuis le début du dernier sicèle, mais comme les malbars ne répondent pas à ce genre de provoc et laissent faire, on en remet une couche,n'est ce pas Magali ? On sait comment ça commence mais jamais comment ça finit ce genre de blâme ethnique.
On est jamais assez prudent.

D'autres pays d'autres peuples on vécu comme nous, les Réunionnais, avec des groupes de toutes origines, des commaunautés de toutes religions, en harmonie, des siècles durant, on sait comment ça a fini: politisation du discours raciste, violences incontrôlées, puis incontrôlables, guerre civiles, dans des pays où la paix sociale semblaient plus forte que chez nous.
Militer pour une reconnaissance de la culture réunionnaise oui, mais pourquoi jouer avec le feu? Je ne pense pas qu'il y ait "une" communauté" malbar.C'est bien un groupe culturel qui porte un héritage indien et qui l'a entretenu mais tellement divisé entre chapelles, pratiques religieuses diverses, religions diverses et bords politiques parfois radicalement opposés etc,...

Et si certains revendiquent la "communauté" ce ne sont pas toujours les malbars eux mêmes, parfois des tamouls de souche plus récente, (certes très médiatisés) ulcérés par les préjugés hérités du système colonial , idem pour les musulmans,( "nos" zarabes de la Réunion) plus on les a stigmatisé, plus les rangs se sont ressérés autour de la "communauté", celle des croyants en l'occurrence, idem pour le CRAN, il a sans doute sa raison d'être parce qu'il y a stigmatisation.

De la stigmatisation à laquelle s'adonne "Magali" ne peut naître qu'une surrenchère imprévisible et peut être impitoyable. D'où tire t-elle ces 20% dans un pays ( la France) où les statistiques ethniques sont bannies ? Les rares études éthnologiques dignes de ce nom faites par des universitaires dans les années 80 donnaient 30% de la population pour les malbars.Quelle importance attribuer à ces chiffres ethniques qu'elle avance, quel sens cela a t-il quand on sait que la moitié des créoles descendent des premières familles dont les mères étaient des indiennes de Goa, leurs descendants sont tous à moitié de sang indien, et quand on sait, en plus, que les malbars se sont mélés aux autres dès le début du peuplement.
Na dé foi i fo ou tourn la lang 7 foi avann kosé...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes