MENU ZINFOS
Société

Réserve Marine: "Nous sommes optimistes sur un récif corallien en meilleure santé demain"


2018 est l’année internationale des récifs coralliens. Dans un communiqué, la Réserve Marine de La Réunion, en charge de la protection de ces écosystèmes marins, a rappelé ses principales missions et dévoilé son plan d’actions pour sensibiliser la population.

Par - Publié le Vendredi 15 Juin 2018 à 17:29 | Lu 857 fois

L’évènement initié par les Nations-Unies est parti d’un constat alarmant : 20% des récifs coralliens ont déjà disparu et 30% sont menacés, à l’échelle de la planète. Or, le déclin des récifs entraine non seulement celui des espèces animales et végétales marines, mais menace également les activités humaines et économiques qui en dépendent dans l’eau comme sur le littoral. "Sans barrière naturelle, il n’y a plus rien pour arrêter les vagues. A terme, c’est la disparition des activités nautiques, balnéaires, économiques, touristiques", explique Karine Pothin, directrice de la Réserve Naturelle Marine de La Réunion (RNMR).
 
Les récifs coralliens et les écosystèmes associés subissent des pressions diverses, naturelles et humaines. "Le braconnage, les surpêches, le piétinement des coraux, mais aussi les pollutions de l’eau, qu’elles soient causées par l’homme ou par les coulées de boues que nous avons eues récemment", énumère la directrice.
 
Long de 40 kilomètres de côtes, du Cap La Houssaye à Saint-Paul, de la Roche aux oiseaux à l’Etang-Salé, le périmètre de la RNMR (Réserve naturelle marine de La Réunion) est ouvert à diverses activités dans plus de 90 % de son espace, dont 55% accessibles à la pêche. Seul 6% est sanctuarisé. La Réserve Marine est un organe de protection du milieu marin. Son rôle principal est donc de protéger et préserver le récif corallien, afin que l’équilibre marin redevienne ce qu’il était. L’homme faisant partie intégrante de ces environnements, la réserve exerce à la fois un rôle de réglementation des usages, afin d’en tirer des bénéfices socio-économiques, que les usagers puissent profiter des richesses de la Réserve et ainsi offrir un avenir aux activités de pêche (la ressource en poisson dans certains endroits avait fortement diminué avant sa mise en place) et de bord de mer, tout en préservant ces écosystèmes fragiles.
 
Observer le milieu, le protéger, coopérer avec les pouvoirs publics, le tissu économique, les usagers ; jouer son rôle d’alerte auprès des autorités et de police pour verbaliser lorsque nécessaire, sans oublier la sensibilisation de la population, celle des générations futures en particulier, telles sont les grandes missions de la quinzaine d’agents de la RNMR.

Le travail commence à porter ses fruits
 
En 2017, plus de 8 200 personnes ont été sensibilisées lors des différentes animations proposées (sentier sous-marin, animations nature, stands) et près de 5 000 scolaires. Autre axe, le GIP a distribué plus de 800 cartes autorisant la pêche professionnelle dans le lagon en 2017. Régulièrement, des réunions d’échanges avec les pêcheurs sont organisées.
 
L’action de sensibilisation doit se poursuivre. Pour faire écho au message délivré par les Nations Unis, qui a déclaré 2018 "Année internationale des récifs coralliens" (IYOR), la Réserve Naturelle Marine de La Réunion met en œuvre un plan d’actions visant à mobiliser la population autour de ces questions. Une manière pour la structure d’appuyer encore sa contribution.
 
Si beaucoup reste à faire, que l’écosystème local est toujours déséquilibré, Karine Pothin estime que le travail engagé depuis plus de 10 ans n’a pas été vain. "Nous voyons les choses évoluer dans le bon sens, les usagers respectent davantage le milieu, les pêcheurs commencent à observer le retour de la ressource. Avec la mobilisation de tous, nous sommes optimistes sur un récif corallien en meilleure santé demain".


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Thierrymassicot le 15/06/2018 17:41

Attention!!! Le club "des destructeurs de paillotes" risque de vous tomber sur le râble....En effet, vous n'évoquez nullement le risque que "ces méchants restaurateurs" font courir à la réserve marine ek leurs nuisances éco-chimiques et sonores.....

2.Posté par klod le 15/06/2018 18:08

total soutien à la "réserve marine" comme au "parc national" !

3.Posté par JORI le 15/06/2018 19:06 (depuis mobile)

Au juste, est-ce que cette réserve marine a de nouveau bénéficié de subventions de la région ou en est elle toujours privé. Pourtant il paraîtrait que l'environnement et l'écologie seraient une priorité de notre super cumulard didix robertix !!.

4.Posté par bof le 16/06/2018 10:34

surtout ne pas denoncer les pollutions à cause des politiques d'amenagement, les eaux sales qui arrivent, les dechets des ravines et la cause des coulées de boue
surtout ne pas denoncer les constructions sur le DPM direct sur la plage
ne pas denoncer les gros zozos ni les politiques qui financent
attitude à 2 vitesses selon que vous soyez gros ou petit ça ne peut pas marcher

bof bof bof des paroles
ne jamais traiter les problemes de fond mais faire de la com

5.Posté par poker menter!! le 16/06/2018 16:39

petit comité comme d'habitude mais les problemes de fond concernant la pollution jamais abordé...!!

6.Posté par la cata le 16/06/2018 17:23

+ de 30 ans qu'ils sont payés à rien foutre! Pas belle la vie?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes