MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Requins : enfin des élus qui ont des c….!


- Publié le Lundi 4 Mai 2015 à 15:04 | Lu 1130 fois

Sans aucun parti pris politique, je trouve simplement rassurant de voir enfin des élus qui osent dire tout haut ce qu'une majorité de la population pense tout bas en matière de requins.
Une majorité qui, hélas, se tait depuis 4 ans sous la pression d'une poignée d'extrémistes violents qui réduisent à néant le débat démocratique et le droit de chacun à penser différemment d'eux.
 
Interrogé sur Outremer 1ère à propos des attaques de requins (JIR du 17/04/15) Gilbert Annette, maire de Saint-Denis, tient notamment les propos suivants :
  • il insiste sur la nécessité de relativiser : « C'est vrai que c'est dramatique, mais il faut aussi relativiser : les attaques de requins à la Réunion c'est 2 morts par an, c'est 20 fois moins que les morts sur la route où il y a 40 morts par an » ;
  • il réaffirme : « Il faut aussi que chacun respecte les règles. On ne peut pas être comptable de ceux qui sortent de la norme, de ceux qui font ce qu'ils veulent. Une majorité d'accidents se produisent dans les parties interdites. Il y a aussi à la base de tout cela des imprudences, il faut les condamner »  ;
  • et conclut : « Il s'agit de compromis : il faut à la fois  permettre aux requins d'exister - on ne peut pas faire disparaître les requins - et protéger les baigneurs et les surfeurs.Il faut admettre que nous sommes dans un environnement qu'on ne maîtrise pas à 100%, qu'il n'y a pas de risque zéro, et que chacun doit assumer ses responsabilités. C'est une réalité compliquée, on ne peut pas prévoir les requins, ils sont imprévisibles ».
 
Rien à redire : il fallait du courage pour rappeler ces évidences quelques jours seulement après le dernier accident mortel.
 
Plus récemment, surprise : dans le fief même du député-maire de Saint-Leu Thierry Robert - l'égérie des chasseurs de requins et autres pourfendeurs de la réserve marine -, c'est le 4ème adjoint Pierre Guinet qui en plein conseil municipal rentre dans les plumes des drumlines et du programme Cap Requins 2, infligeant au passage une sérieuse déculottée à l'élu délégué au projet, le représentant de la ligue de surf Christophe Mulquin (JIR et Quotidien du 2/05/15).
M. Guinet s'insurge avec raison contre ce gaspillage éhonté d'argent public « dans des dispositifs plus ou moins fumeux » en période de restrictions budgétaires.
Il met en exergue la manipulation des autorités et de l'opinion publique par les associations de surfeurs. Et insiste enfin sur tous ces accidents qui auraient pu être évités si certains ne prenaient pas de risques inconsidérés : « Au-delà de surfer sur la vague, ils surfent aussi sur le désappointement et sur un état d'esprit un peu malsain, sans jamais se remettre en cause sur les risques qu'ils ont pris ».
Qu'un élu de Thierry Robert ose sortir des vérités pareilles en public, chapeau M. Guinet !
 
Du côté des scientifiques, le patron local de l'IRD Marc Soria enfonce le clou (Quotidien 2/05/15) : « (….) il y a certains requins qui restaient plus longtemps autour du dispositif quand la drumline était appâtée. Ce n'est pas vrai pour tous les requins, mais il y a un risque de fixation sur la zone. La chose encore moins bonne, c'est que ce requin on n'arrive pas à le capturer. Il n'a pas mordu à l'hameçon. Donc des requins peuvent passer à côté de la drumline appâtée sans s'y intéresser. La conclusion, c'est que l'efficacité de l'engin n'est pas avérée ».
 
Et pendant ce temps, dans la droite ligne de ses incohérences habituelles, Thierry Robert :
  • sollicite un coup de main financier du conseil régional pour « sécuriser » la gauche de Saint-Leu (coût prévu : 4 millions d'euros, une paille…..) tout en continuant à "assassiner" son président Didier Robert à la moindre occasion ;
  • décide d'investir déjà quelques 100 000 euros de l'argent du contribuable dans des drumlines dont il reconnaît lui-même que l'efficacité n'est pas prouvée ;
  • et pour s'éviter des problèmes avec les morts à venir, prend soin de décliner toute responsabilité de la commune en cas d'accident.
 
On croit rêver…..
Le service juridique de la mairie de Saint-Leu est-il à ce point peuplé d'incompétents qu'un texte aussi absurde - et forcément illégal - puisse être officialisé en conseil municipal ?
Et comment un maire, responsable de la sécurité publique sur l'ensemble du territoire de sa commune, peut-il afficher ouvertement une telle inconscience ?!
Car le message est clair : « Faites confiance aux drumlines même si ça ne marche pas, allez surfer, et si vous y restez, ben nous de toute façon on s'en lave les mains ».
En tant que surfeur, j'ai du mal à avaler la blague….Y nous prend pour ses cobayes ou quoi, M. le député-maire ?!
 
Didier DERAND
Fondation Brigitte BARDOT
Association VAGUES
 




1.Posté par breizhatoll le 04/05/2015 17:01

Car le message est clair : « Faites confiance aux drumlines même si ça ne marche pas, allez surfer, et si vous y restez, ben nous de toute façon on s'en lave les mains ».
En tant que surfeur, j'ai du mal à avaler la blague….Y nous prend pour ses cobayes ou quoi, M. le député-maire ?!

Heu si c'est une blague elle est de très mauvais goût ! Vous avez réalisé des nages parfaitement sécurisées a grand renfort médiatique dans le passé avec pour seul argumentaire que les requins n'attaquaient que les surfeurs. Ces mêmes allégations ont été démenti cruellement par la mort de deux jeunes filles et l'amputation d'un jeune homme dans la fleur de l'age. Vous pourriez avoir au moins la décence de ne pas la ramener. Il semblerait que non seulement la décence et le respect des familles ne vous étouffe pas mais qu'en plus votre désir pathologique de mise en avant vous amène a encore nous faire partager votre admiration d'un homme politique aussi vil que vous . J'ai toujours eu du respect pour les personnes agées mais vous ne méritez que mépris !

une dernière suggestion: pourquoi ne pas réitérer vos exploits passés mais sans jet ski ni bateau autour qu'on rigole ? le courage vous manquera peut être ! La plume est aisée et vous en abusé déjà bien assez . et bien nagez maintenant !

2.Posté par Zeb BULO le 04/05/2015 17:38

M'sieur, vous adhérez aux propos d'Annette au prétexte qu'il a des c....... !
Quel rapport entre les morts sur la route (Sécurité routière) et les morts par attaque de requins ? La choucroute peut-être ?
La corrélation entre les 2 constats est simplement le non respect des règles élémentaires de sécurité !

L'Australie a 50 ans d'expertise en matière de risques requins. L'efficacité n'a jamais été démontré. Sinon ce dispositif serait déjà installé dans toutes les zones à risques (Floride, Afs, Australie, Brésil, etc.).

D'ailleurs je vous propose de chercher sur YouTube des vidéos où l'on voit des dauphins jouer avec les drumlines et en train de bouffer les appâts au bout des hameçons.

3.Posté par Jules Bénard le 04/05/2015 18:31

Rarement lu un tel concentré d'inepties !

4.Posté par Zoé le 04/05/2015 18:34 (depuis mobile)

Chapeau l''article. Que du vrai, et enfin une politique plus éclairée..

5.Posté par 974 le 04/05/2015 18:46

Pourquoi rendre coupable celui qui ne l'est pas,les règles sont élémentaire quand ont sait les dangers encourus.....le reste et ridicule de se voilé la face en culpabilisant les autres....quelle honneur????quelle vertu?????

6.Posté par A MORT le 04/05/2015 19:06

Moi je dis à mort les requins !

Ces mangeurs d'hommes, il faut les chasser, je ne parle pas de les exterminer

7.Posté par EKOLO le 04/05/2015 19:46

Post 1 : Si c'est si sécurisant d'avoir des jet-skis et des bateaux, allez donc faire ce que Mr DERAND a fait (plusieurs fois, à des endroits où avaient eu lieu des attaques, et en période hivernale de surcroit).
Vous parlez de respect. Et vous, quel respect vous avez pour le courage de Mr DERAND ? Je dis bien pour son courage, pas forcément pour sa personne et ses idées.

Mr DERAND n'a jamais prétendu démontrer que les requins s'attaquaient uniquement aux surfeurs : il est assez au courant des choses pour savoir que dans l'histoire de la Réunion des usagers autres que surfeurs se sont fait attaquer par des requins.
Ce qu'il a surtout voulu démontrer, c'est que soit il n'y a pas de "pullulement" de requins comme certains le prétendent, soit il y en a mais ils n'attaquent pas systématiquement l'homme. Ce qui détruit l'image de bête agressive qu'on leur colle depuis "Les dents de la mer".
Comme Mr DERAND est défenseur non pas des requins en particulier, mais des animaux en général, je penche davantage pour la 2ème solution.

Des tas de surfeurs ont pratiqué dans des endroits à requins sans jamais se faire attaquer, même sans vigies ou jets skis.
Si vous n'y croyez pas, allez donc discuter avec les surfeurs de St Pierre, ou simplement les observer les mercredis et les week-ends, sur le spot de la jetée (et pendant longtemps à la pointe du diable, à proximité des pêcheurs gaulette).
Et n'allez pas dire qu'il n'y a pas de requins bouledogues ou tigres dans ces endroits-là : vous perdriez définitivement toute crédibilité.

Grand respect pour votre courage, Mr DERAND. Mais la guerre est finie, le Préfet a tranché et la ministre est rentrée en métropole.
Ne mettez plus d'huile sur le feu. Gardez votre énergie pour d'autres combats en faveur des animaux (et il y en a).
Pour cette fois, c'est FINI et bien fini. Jusqu'à une prochaine ...

8.Posté par lastic le 04/05/2015 20:37 (depuis mobile)

Ne nous voilons pas la face la destruction des requins c'est pour une grande majorité de zoreils. Nous Reunionnais sur le plan sportif nous voulons un vrai circuit auto/moto de vrais pistes cyclables et des lagons avec pleins de poissons comme avant

9.Posté par KLD le 04/05/2015 20:56

encore une fois , merci ekolo, un des rares a avoir du recul et des propos sensés sur cette crise . pour ma part , humblement , j'ai une petite expérience de la mer , mais ne suis pas "biologiste marin" ni "spécialiste es requins" : pas de drums lines , peche , réserve et vigilance .

10.Posté par breizhatoll le 04/05/2015 20:57

avec des bateaux et des jet skis ? sans probleme ! je l'ai fait plusieurs fois et nous n'étions que deux en monopalme. Je n'ai en effet aucun respect pour mr DERAND car son idéologie extrémiste est en partie la cause des retards qui ont entrainé des morts .

http://reunion.la1ere.fr/2013/05/20/didier-derand-je-continuerai-defendre-les-requins-36073.html

merci de lire le titre de l'article. les nageurs blessés ou tués ont ils pesés un moment sur la conscience de ce monsieur ?

Ce que vous appelez de la bravoure j'appelle ca de l'inconscience criminelle et de la provocation au service d'une cause qui a causer directement la mort de sept personnes. Que ce triste personnage n'ai pas eu de problèmes directs avec les usagers de la mer montre bien que ceux ci ne sont pas les monstres sanguinaires que la presse veut bien décrire . Comme quoi la bêtise doublé d'un égo surdimensionné font faire de bien vilaine chose . La chose vous impressionne ? Trouvez vous de vrais héros : celui ci a dépassé la limite du supportable !

11.Posté par Zeb BULO le 04/05/2015 22:38

M'sieur (Derand), on peut légitimement comprendre pourquoi vous n'ayez pas été attaqué lors de vos traversées par un B&T.
Je vous mets au défi de refaire une traversée, dans une tenue d'un nageur svp (masque, tuba, maillot de bain et palme)

12.Posté par EKOLO le 05/05/2015 03:15

Si les bateaux avec jet-skis suffisent à rendre les nages de Mr DERAND banales, alors je m'étonne que depuis le temps personne chez ses détracteurs n'ait songé à faire exactement la même chose que lui, aux mêmes endroits et aux mêmes périodes.
D'après le post 11, ce n'est pas une question de bateaux+jet-skis, mais une question d'habillement. Preuve que tout le monde n'est pas d'accord sur ce qui a sécurisé ses traversées.
Pour ma part, je continue à considérer ça comme du courage, et d'ailleurs si vous l'avez fait vous êtes aussi courageux (ou inconscient) que lui.
La différence, c'est que dans votre cas je me base sur vos affirmations et je fais l'effort de vous croire sur parole, alors que dans son cas j'ai pas besoin de faire d'effort, je n'ai pas d'autre choix que d'y croire. C'est une différence qui fait son poids.

Si Mr DERAND, alors qu'il a effectué ses traversées en toute sécurité (d'après vos propos), est accusé par les usagés de la mer d'avoir incité des gens à prendre des risques mortels, alors pourquoi on entend pas ces mêmes usagés faire les mêmes reproches à ceux qui surfent régulièrement depuis des années sans sécurité au port de St Pierre (ou ailleurs) ?
Je ne parle pas des sessions de bravage d'interdit, qui étaient "sécurisées" par des scooters des mers et autres procédés, mais bien des surfeurs qui pratiquent sans aucun dispositif particulier.
C'est plus facile de s'en prendre à une personne isolée ?

@lastic :

"nous voulons un vrai circuit auto/moto"

Vous avez raison. Quand on compare le nombre d'usagers et de morts, si le surf a été sécurisé alors la moindre des choses serait d'en faire autant pour les motards et pousseurs.
Vous devriez prendre exemple sur les surfeurs : leurs associations, leurs démarches avec les autorités et avec les médias, etc ...
En tout cas vous pouvez compter sur moi pour vous soutenir, s'il y a des manifestations à la sous-préfecture de St Pierre je ferai le déplacement pour vous rejoindre.
Comme ça on pourra vraiment dire "nou lé pa plis nou lé pa mwin".
Sans parler des retombées économiques et touristiques.

13.Posté par mdr le 05/05/2015 04:43

lastic tu est pas super fin toi!! ramener sa a un problème zorey/kreole faut pas être trop futé

14.Posté par Nono le 05/05/2015 09:37

@12 Vous avez raison. Quand on compare le nombre d'usagers et de morts, si le surf a été sécurisé alors la moindre des choses serait d'en faire autant pour les motards et pousseurs.

La différence fondamentale, qui semble vous échapper, c'est que les pousseurs mettent en danger la vie d'autrui.

P.S. Un EKOLO qui manifeste pour un circuit auto/moto, on aura tout vu :D

15.Posté par Hervé Boismery le 05/05/2015 11:27

Les étranges propos de Gilbert Annette visent à entretenir la confusion.
Etablir une relation comparative entre les victimes des requins et les victimes des accidents de la route est une démarche spécieuse et témoigne d' un esprit pour le moins retors.
Annette aurait pu tout aussi bien déclaré: "l'alcoolisme, le tabagisme et la drogue tuent davantage que les requins".
La crise requins aurait coûté plus de 32 millions d'euros à La Réunion, selon l'INSEE et la Préfecture (recul du tourisme, moins-values fiscales...).
Mais Gilbert de Sin Dni aurait pu préciser dans le même ordre d'idées: "c'est bien moins coûteux que la corruption de certains élus".
Ce faisant, cet "élu de la République" révèle son peu de commisération envers les victimes: sept morts dont deux enfants.
De telles déclarations, largement diffusées sur le web, ne contribuent pas à redorer le blason singulièrement terni de La Réunion, en métropole comme à l'étranger.
Cela dit, il faut faire largement connaître ces propos, ainsi que les interventions de plusieurs internautes. C'est en effet très instructif sur l'état d'esprit de certains compatriotes de Monsieur Annette.
Ceux qui envisagent de visiter La Réunion doivent être loyalement prévenus, avant de venir y dépenser leur argent.

16.Posté par EKOLO le 05/05/2015 13:03

@ Nono

"La différence fondamentale, qui semble vous échapper, c'est que les pousseurs mettent en danger la vie d'autrui."

Justement, Nono, quand ils pourront pratiquer en circuit fermé, ils ne mettront plus que leur propre vie en danger.
Tandis que si on fait rien, ils continueront à être dangereux pour les autres.
Et c'est pas ce qu'ils veulent, ça fait longtemps qu'ils demandent un circuit fermé pour ne plus avoir de problème avec la loi et pratiquer leur sport en toute légalité.

"P.S. Un EKOLO qui manifeste pour un circuit auto/moto, on aura tout vu :D "

On peut penser ça parce qu'on est habitué à certains clichés (les écolos qui voudraient que tout le monde vive comme aux temps préhistoriques).
Mais un circuit auto/moto ne ferait pas plus de circulation : on prend les motards et les pousseurs qui jusque là exerçaient de toute façon leur passion sur des routes, et on les transfère dans un circuit fermé.
Ecolo ou pas, il y a des voitures et des motos à la vente sur l'île, et puisque certains aiment s'en servir au-delà de la simple nécessité, autant qu'ils le fassent en sécurité, pour les autres comme pour eux-mêmes (la qualité de la route sera certainement meilleure pour les motards sur un circuit entretenu, que sur certaines routes locales).

Mais comme je l'ai dit, c'est plus par souci d'équité que je manifesterai avec eux.
Ils ont plus de pratiquants que le surf, et largement plus de morts par année. Et les sports mécaniques sont à mon avis plus populaires que le surf, et génèreront bien plus d'avantages économiques.
Autant de raisons pour faire pour eux ce qu'on a fait pour les surfeurs.

17.Posté par couillonisse le 05/05/2015 15:23

@ post 10 bretonlesopticiens : c'est bien que tu parles de l'inconscience et de la provocation :) Que penses-tu des inconscients qui continuent de surfer et qui provoquent les autorités... En tant que sommité morale reconnue dans le monde des irresponsables, on attend ta réaction éclairée ! Et si tu penses que ce monsieur n'a jamais eu de problèmes avec les usagers de la mer c'est bien que tu ne connais rien aux problèmes crées par ces énergumènes violents (voiture dégradée, agression multiples, cocktail Molotov devant la RM, menaces lors de la manifestation pour la défense de la réserve........) ... Comme quoi la bêtise et un ego surdimensionné peut faire écrire de belles conneries Mr le scientifique des bacs à sable...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes