Société

Reptiles974 : "La réglementation permet la vente libre de certaines espèces de serpents"

Jeudi 7 Juin 2018 - 14:24

Selon Johan Cuffaro, plus aucune animalerie de La Réunion ne propose de serpents à la vente
Selon Johan Cuffaro, plus aucune animalerie de La Réunion ne propose de serpents à la vente
Pythons, serpents des blés, boas… les annonces de vente de ces reptiles sur les réseaux sociaux créent la polémique. Un badbuzz que souhaite dénoncer Johan Cuffaro, trésorier et fondateur de l’association Reptiles974, qui rappelle que ces espèces sont en vente libre. "Nous comprenons que cela puisse choquer mais ces animaux sont jugés comme non dangereux".

La commercialisation des reptiles est soumise à un arsenal de réglementation qu’elle soit internationale, européenne, nationale ou locale, rappelle le passionné de reptiles.  L’arrêté préfectoral du 12 juillet 2005 liste également les espèces animales interdites à La Réunion, et les pythons et autres serpents, nouveaux animaux de compagnie, que l’on peut parfois retrouver dans la nature n’en font pas partie. Une vingtaine en moyenne sont retrouvés chaque année sur le territoire. Pour autant particulièrement craintifs, nés et élevés en captivité, "le risque de prolifération est quasi nul", estime Johan Cuffaro. A cela, il faut ajouter des conditions de reproduction particulières et la présence de prédateurs, chiens, chats, papangues…

 


Quant au risque pour les humains, Johan Cuffaro veut tordre le cou aux préjugés. "Un python n’avalera pas un bébé et encore une fois les serpents venimeux et de plus de 3m sont interdits à La Réunion". Pour les morsures, les dents des pythons et boas, "ne sont pas plus grosses qu’une tête d’aiguille et la morsure laisse une rangée de petits trous peu profonds", assure-t-il, même si il reconnait que la rapidité de l'attaque est impressionnante. 

En matière de lutte contre les animaux invasifs, l’association souhaiterait que les projecteurs soient davantage tournés vers ceux qui "présentent réellement un danger pour la faune et la flore de l’île mais pourtant jouissent d’une image positive: les tortues de Floride, les perruches à collier, les geckos de Madagascar, de Mayotte ou même les chats". 

Egalement formateur du certificat de capacité, Johan Cuffaro indique que la réglementation nationale va prochainement changer. Des propositions ont été faites au niveau local. L’association, dans ses missions de sensibilisation et de promotion d’une terrariophilie responsable, milite pour le puçage et le certificat de cession obligatoires lors de la vente par des particuliers de reptiles. 
PB
Lu 8790 fois



1.Posté par mohamed le landais etait diplomé maitre chien le 07/06/2018 15:51

C'est drole ca rappelle le debut de la mode des chiens pitbull. On entendait pleins de conneries comme "c'est pas une race", ils sont gentils car ca depend du maitre etc...

c'est gens là sont de mauvais reunionnais et sont une menace pour notre patrimoine naturel. Quand à l'autre guignol aux faucons on espere que la prefecture se decide a arreter ces conneries

2.Posté par Jean le 07/06/2018 17:13 (depuis mobile)

Un python de deux mètres ne peut pas étrangler un bébé non plus?franchement avec tous les animaux de compagnie possible Et existant faut être un peu dérangé pour vouloir d un serpent..et pourtant je pense être ouvert d esprit..sans compter la peur

3.Posté par Ti-tangue le 07/06/2018 17:55

La réglementation , la réglementation ….. mais ce qui est valable pour la métropole n'est certainement pas adapté pour la Réunion .
Un biotope qui ressemble plus à celui d'Afrique qu'à celui de la Suède , quoi qu'en dise ce monsieur , est propice à la reproduction dans la nature .

4.Posté par max le 07/06/2018 17:58

Une grosse erreur économique et environnemental

5.Posté par klod le 07/06/2018 18:05

"quasi ".......................

6.Posté par Polo le 07/06/2018 18:21

il est bête ou quoi ???


aucun danger, oué t'as raison, ces animaux n'ont aucun prédateur naturel à la Réunion...

on va être envahi par vos merdes....

7.Posté par foxtrot le 07/06/2018 16:37

Sabre, couteau, coupe coupe, bâton sont en vente libre. Je ne perdrai pas mon temps à appeler X, Y, ou Z pour venir récupérer le serpent qui se serait échappé de chez le voisin. Un jour on paiera cher cette introduction dans notre île. A bon entendeur. ...salut.

8.Posté par ali le khafir le 07/06/2018 20:09

de quel python il parle parce que celui la il peut avaler un homme
https://www.sciencesetavenir.fr/animaux/un-python-reticule-avale-un-homme-en-indonesie_111788

9.Posté par maikouai le 07/06/2018 20:56

NAC et autres:
En dehors des laboratoires d'études et des zoos dument contrôlés, chiens et chats errants font ici suffisamment de dégâts, pour que la détention individuelle de l'intégralité des NAC (nouveaux animaux de compagnie: serpents araignées...) devraient sans tolérance, être totalement interdite.
Comme ce n’est pas encore le cas, les spécialistes doivent probablement raconter que des bobards sur le danger pour le biotope que représente l'introduction d’espèces étrangères autant végétales qu'animales dans un milieu non adapté.
Persuadé du contraire en ce qui concerne les véritables spécialistes, un exemple : selon une étude menée, il y a quelques temps déjà sur l'agressivité constatée, anormale et nouvelle des crocodiles d’un grand lac africain vis à vis des humains, a démontré que la cause était liée à un nénuphar importé du Brésil par un résident qui, ne sachant pas quoi faire du végétal devenu envahissant, n'a pas trouvé mieux à faire que de se débarrasser de la plante en la jetant dans le lac. Une vingtaine d’années après les crocos sont devenus anormalement agressifs, car le nénuphar jeté dans le lac en se développant a causé la raréfaction des poissons du lac principale nourriture des crocos ..., comme y faut que le croco bouffe aussi et quand il n’y a plus rien en dessous la bestiole va chercher au-dessus... quoi de plus innocent qu'un nénuphar ?
Au fait il y a 30 à 40 ans le Réunion ignorait même l'existence du ver blanc, devenu ici fléau ??!!
Une dernière en considérant ces inepties pour ne pas dire bombes à retardement, qui ne touchent pas que ce département, à quoi peuvent bien servir nos élus et surtout les parlementaires, si dénués de perspectives, ils autorisent tout ?

10.Posté par Dadou le 07/06/2018 21:27

Surtout que tous ces animaux soient puces avant d'être vendus pour éviter qu'ils soient abandonnés dans la nature le jour où La passion aura disparue

11.Posté par Viram le 08/06/2018 00:17 (depuis mobile)

A l écouter ce Johan ces serpents c est cool il faut selon lui les importer impérativement A la réunion foxtrot a raison on paiera très cher cette invasion de nac

12.Posté par Mwinmidike le 08/06/2018 07:07

Ce Monsieur est formateur du certificat de capacité, j'en déduis qu'il tire un revenu de cette activité, à partir de là, il ne dira que ce qui est bon pour sa publicité et minimisera les dangers liés au NAC.
"Pour les morsures, les dents des pythons et boas, "ne sont pas plus grosses qu’une tête d’aiguille et la morsure laisse une rangée de petits trous peu profonds"
Je suis soulagé de l'apprendre ...
Imposer ces reptiles ici, c'est comme forcer des personnes qui ont peur du vide à faire du saut à l'élastique en leur disant, "t'es attaché, t'auras peur, tu vas frôler la crise cardiaque, mais même mort, tu resteras attaché, t'inquiète ..."
J'exagère peut-être ...

13.Posté par ou va t-on le 08/06/2018 07:26

Du gros n'importe quoi. L'Etat français marche à l'envers et les connards profitent pour se plonger dans leur conneries. PAS DE CES BETES ICI.
Qu'attend t-on pour réagir ????? Il y a de l'argent à gagner en faisant cela mais a t-on penser aux conséquences réelles ?????

Pffffff..... FRanchement

14.Posté par newman le 08/06/2018 05:51

Et dire qu'on nous embête à l'aéroport dès qu'on a une pomme dans le sac... Ridicule cette mode du serpent...

15.Posté par Marie le 08/06/2018 07:55

animaux qu'on retrouvera comme malheureusement beaucoup de chiens et chats, faut arrêter avec ces conneries on en a marre !

16.Posté par Marie le 08/06/2018 07:57

j'ai oublié de préciser ....abandonnés dans la nature avec tous les problèmes qui vont avec!

17.Posté par Marie le 08/06/2018 08:29

qu'on commence déjà à régler les problèmes d'abandon des animaux avant d'en rajouter avec les serpents qui n'en doutons pas finiront dans la nature ! je pense qu'il y a mieux à faire sur cette ile que d'aggraver encore une situation dont nos élus s'en foutent!

18.Posté par Cactus le 08/06/2018 10:25

Tout d'abord il devrait être interdit d'avoir ce genre d'animaux chez soi
Leur place est dans leur milieu naturel tout comme les requins sont chez
eux dans l'eau.
C'est du n'importe quoi
Heureusement qu'il n'existe pas sur terre une race supérieure à la notre
en taille car ils auraient tout loisir à nous enfermer dans des cages tout comme
on le fait avec les animaux.

19.Posté par lao tzou le 08/06/2018 12:02

Déjà qu'il y a l'Iguane de Cilaos, en a ton des nouvelles de ce spécimen ?

20.Posté par Robert marie le 10/06/2018 21:03 (depuis mobile)

Pour les passionneé biensur il vont nous dire que cest innofensif blablabla mais kan au beau millieu de la nuit tu est obliger de faire intervenir les pompier pour te debarasser de la bebete dans ton salon et que par peur tu ne dors plus

21.Posté par Brd le 23/10/2018 13:49 (depuis mobile)

"Un python n’avalera pas un bébé [...]" genre un simple chien de 10kg ne peut pas tuer un bébé....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter