MENU ZINFOS
Gilets Jaunes

Reprise de la campagne sucrière ce mardi, une enveloppe exceptionnelle de 3 millions d’euros mobilisée


Par A.D - Publié le Lundi 3 Décembre 2018 à 19:15 | Lu 1875 fois

Reprise de la campagne sucrière ce mardi, une enveloppe exceptionnelle de 3 millions d’euros mobilisée
"Les sucreries ré-ouvriront leurs portes dès demain matin aux horaires habituels", indique le Comité Paritaire de la Canne et du Sucre (CPCS) via un communiqué ce lundi soir. Une décision prise à l'unanimité. 

"Pour tenir compte des cannes en souffrance, un dispositif spécifique a été décidé par l’interprofession. Il permettra de compenser les richesses des tonnages de cannes secs en ramenant, pour chaque planteur et par mode de coupe, sa richesse à la richesse moyenne de ses cinq dernières livraisons avant interruption", est-il précisé.

Les industriels ayant également subi des pertes importantes, il a été décidé de compenser une partie de ces pertes.

Une enveloppe exceptionnelle de 3 millions d’euros, paritairement répartie entre les planteurs et les industriels, a été mobilisée par l’interprofession.

Pour le dispositif des cannes en souffrance, le montant de 1,5 millions d’euros sera financé par les fonds interprofessionnels planteurs à hauteur de 1,3 millions d’euros et par les fonds interprofessionnels industriels à hauteur de 200 000 euros, détaille le CPCS. L’enveloppe de soutien aux industriels sera entièrement prise sur les fonds interprofessionnels industriels.

La part de la recette bagasse énergie correspondant au tonnage de canne livré jusqu’à la fin septembre "sera payée dès la semaine prochaine alors qu’elle aurait dû être versée fin décembre", afin de "soutenir la trésorerie des planteurs".

Par ailleurs, dès le début de la semaine prochaine, le plan de relance post cyclonique, précédemment voté par l’interprofession et mis en place avec le soutien de la collectivité départementale, sera opérationnel. Les planteurs pourront retirer leur bon de 240 euros/ha dans les pôles cannes.

"Enfin les planteurs en difficulté de paiement de leur facture d’irrigation du premier semestre 2018 pourront solliciter auprès de l’interprofession une avance de paiement qui sera remboursée sur trois ans", conclut l'interprofession.




1.Posté par olive le 03/12/2018 23:12

De qui on ce moque , ce la fait 30 ans que j'entend qu'il faut arrêter avec la canne ,.

Effectivement , il serait bien pour tous que les subventions soient distribuer aux maraichers et aux planteur de fruits , des vergés au lieu des cannes , des vergés d'avocats, grenadines ect…

En plus pas besoin d'argent ,il est déjà là...

2.Posté par Modeste le 04/12/2018 07:12

qu'on arrête avec la canne, on est en manque de fruits et légumes alors passons à autre chose!

3.Posté par Rose le 04/12/2018 10:55 (depuis mobile)

Qu'on arrête avec la canne! Depuis le début de cette culture sur l'île, elle est marquée par la souffrance. Même les planteurs ne s'en sortent plus, esclaves de Tereos.

4.Posté par momo le 04/12/2018 14:10

si je vous comprend bien les grands perdants ce sont les gilets jaunes

5.Posté par olive le 04/12/2018 19:55

A 4

Le mouvement n'est pas fini….

6.Posté par Grangaga le 05/12/2018 14:52

" une enveloppe exceptionnelle de 3 millions d’euros mobilisée "

Zot' y gainll' fé zot' l'izinn'......Bio-étanol', zot' mèm' avèk' kouyion......
Trouss' la manss' làààààà.........
Trapp' somiz', batt' a tèrr'........
Na warr' ki sa y tapp' a zot' là.............

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes