MENU ZINFOS
Gilets Jaunes

Reprise de la campagne sucrière ce mardi, une enveloppe exceptionnelle de 3 millions d’euros mobilisée


Par A.D - Publié le Lundi 3 Décembre 2018 à 19:15 | Lu 1818 fois

Reprise de la campagne sucrière ce mardi, une enveloppe exceptionnelle de 3 millions d’euros mobilisée
"Les sucreries ré-ouvriront leurs portes dès demain matin aux horaires habituels", indique le Comité Paritaire de la Canne et du Sucre (CPCS) via un communiqué ce lundi soir. Une décision prise à l'unanimité. 

"Pour tenir compte des cannes en souffrance, un dispositif spécifique a été décidé par l’interprofession. Il permettra de compenser les richesses des tonnages de cannes secs en ramenant, pour chaque planteur et par mode de coupe, sa richesse à la richesse moyenne de ses cinq dernières livraisons avant interruption", est-il précisé.

Les industriels ayant également subi des pertes importantes, il a été décidé de compenser une partie de ces pertes.

Une enveloppe exceptionnelle de 3 millions d’euros, paritairement répartie entre les planteurs et les industriels, a été mobilisée par l’interprofession.

Pour le dispositif des cannes en souffrance, le montant de 1,5 millions d’euros sera financé par les fonds interprofessionnels planteurs à hauteur de 1,3 millions d’euros et par les fonds interprofessionnels industriels à hauteur de 200 000 euros, détaille le CPCS. L’enveloppe de soutien aux industriels sera entièrement prise sur les fonds interprofessionnels industriels.

La part de la recette bagasse énergie correspondant au tonnage de canne livré jusqu’à la fin septembre "sera payée dès la semaine prochaine alors qu’elle aurait dû être versée fin décembre", afin de "soutenir la trésorerie des planteurs".

Par ailleurs, dès le début de la semaine prochaine, le plan de relance post cyclonique, précédemment voté par l’interprofession et mis en place avec le soutien de la collectivité départementale, sera opérationnel. Les planteurs pourront retirer leur bon de 240 euros/ha dans les pôles cannes.

"Enfin les planteurs en difficulté de paiement de leur facture d’irrigation du premier semestre 2018 pourront solliciter auprès de l’interprofession une avance de paiement qui sera remboursée sur trois ans", conclut l'interprofession.




1.Posté par olive le 03/12/2018 23:12

De qui on ce moque , ce la fait 30 ans que j'entend qu'il faut arrêter avec la canne ,.

Effectivement , il serait bien pour tous que les subventions soient distribuer aux maraichers et aux planteur de fruits , des vergés au lieu des cannes , des vergés d'avocats, grenadines ect…

En plus pas besoin d'argent ,il est déjà là...

2.Posté par Modeste le 04/12/2018 07:12

qu'on arrête avec la canne, on est en manque de fruits et légumes alors passons à autre chose!

3.Posté par Rose le 04/12/2018 10:55 (depuis mobile)

Qu'on arrête avec la canne! Depuis le début de cette culture sur l'île, elle est marquée par la souffrance. Même les planteurs ne s'en sortent plus, esclaves de Tereos.

4.Posté par momo le 04/12/2018 14:10

si je vous comprend bien les grands perdants ce sont les gilets jaunes

5.Posté par olive le 04/12/2018 19:55

A 4

Le mouvement n'est pas fini….

6.Posté par Grangaga le 05/12/2018 14:52

" une enveloppe exceptionnelle de 3 millions d’euros mobilisée "

Zot' y gainll' fé zot' l'izinn'......Bio-étanol', zot' mèm' avèk' kouyion......
Trouss' la manss' làààààà.........
Trapp' somiz', batt' a tèrr'........
Na warr' ki sa y tapp' a zot' là.............

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes