Courrier des lecteurs

Répression policière en France

Jeudi 25 Avril 2019 - 09:27

Le gouvernement peut-il s'en sortir par la répression politique et par la remise en cause des libertés publiques vis-à-vis de ceux qui manifestent et de ceux qui les supportent, les défendent ? Comme dans un certain nombre de régimes autoritaires qui tentent de faire taire ceux qui s'opposent à eux (je pense par exemple à la Turquie de Recep Tayyip Erdogan ou au Vénézuela de Nicolas Maduro, entre autres pays liberticides). 
 
Voilà par exemple ce qu'écrivait Reporters sans frontière au sujet de la Turquie, en décembre 2016 : 
 
«RSF est pour l’heure en mesure de confirmer qu’au moins 41 personnes sont emprisonnées du fait de leurs activités journalistiques. Il faut noter que c’est vraiment un minimum provisoire et que très certainement des dizaines d’autres vont bientôt les rejoindre dans cette catégorie. Les journalistes qui sont emprisonnés à ce jour sont privés d’avocat pendant cinq jours. Lorsqu’ils voient leurs avocats, c’est enregistrés par une caméra et flanqués d’un gardien. Donc c’est vraiment au mépris du droit de la défense et du droit à un procès équitable que les journalistes sont jetés en prison aujourd’hui en Turquie. Plus de 150 médias ont d’ailleurs été fermés par décret et des mesures administratives se multiplient à l’encontre de journalistes critiques : des retraits de passeport, des retraits de cartes de presse.»
 
Comme on le sait, les médias français sont rarement dans un rôle critique. Les journalistes suivant le mouvement des gilets jaunes filment par exemple de manière pratiquement continue les évènements opposant les gilets jaunes et leurs vidéos sont systématiquement transmis aux forces de police et utilisées pour la répression policière et pénale à l'encontre des gilets jaunes. Par contre, fort bizarrement, il n'y a jamais de journalistes lorsque les forces de l'ordre tirent sur des manifestants ou les agressent, même quand il s'agit de vieilles dames jetées à terre. Les journalistes de BFM TV ou de France 24 doivent pudiquement baisser les yeux lorsqu'ils voient des dérapages des forces de l'ordre, à moins qu'il ne s'agisse de respecter des ordres.
 
Mais malgré tout, il y a quelques journalistes en France qui font leur métier de manière éthique ; informer de manière non partisane, non pas uniquement dans le sens des forces de l'ordre et de répression politique. 
 
«Déféré à l’issue de près de quarante-huit heures de garde à vue, lundi 22 avril, le journaliste indépendant Gaspard Glanz a été convoqué devant le tribunal de Paris, le 18 octobre, pour outrage à personne dépositaire de l’autorité publique, a fait savoir son avocat, Raphaël Kempf. D’ici la date de son procès, il a interdiction de paraître à Paris les samedis, ainsi que le 1er-Mai, ce qui l’empêchera de couvrir les manifestations parisiennes pendant six mois.»
 
https://www.lemonde.fr/police-justice/article/2019/04/22/mobilisation-en-soutien-a-gaspard-glanz-defere-apres-une-interpellation-en-manifestation_5453511_1653578.html
 
«En sortant de garde à vue, le journaliste a fait savoir à la presse qu’il se rendrait, malgré l’interdiction, à la manifestation de samedi et à celle du 1er Mai. Parce que je suis journaliste, c’est mon travail, et j’habite à Paris, a précisé le reporter, regrettant ne pas être considéré par les autorités comme un journaliste, alors qu’il est spécialisé dans les mouvements sociaux depuis dix ans. Estimant que son arrestation était le signe d’un point de non-retour très grave dans la gestion du maintien de l’ordre, Gaspard Glanz a précisé qu’il faisait confiance à ses avocats pour lui permettre d’aller librement à la mobilisation. Et d’insister : Avec ou sans autorisation, j’y serai, quelles qu’en soient les conséquences, parce que je suis journaliste en France, dans un pays de liberté.
 
Sur les conditions de sa garde à vue, le journaliste, visage émacié, mine fatiguée, a précisé qu’elle s’était mal passée : J’ai des bleus partout. Quand je me suis fait arrêter, je me suis fait écrabouiller par terre. Je n’ai rien mangé depuis samedi.»
 
Quarante-huit heures de garde à vue, carte de presse retirée, violence et arrestation arbitraire, à l'encontre du fondateur de l'agence Taranis News, je trouve que cette description ressemble fortement à la description faite par RSF pour la Turquie, état liberticide s'il en est !
 
Et il ne s'agit pas seulement de Gaspard Glanz. Selon l'article du Monde, il y a aussi Alexis Kraland ou Clément Lanot. Par ailleurs, «à Paris, un photographe de l’AFP a reçu une grenade lacrymogène dans les jambes et a pris un coup, hors action, de la part d’un policier. Une vidéaste de l’AFP a fait savoir que sa chaussure avait pris feu après le tir d’une grenade de désencerclement.»
 
https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/04/23/arrestation-de-gaspard-glanz-pourquoi-les-journalistes-independants-sont-ils-plus-vulnerables_5453911_4355770.html
 
La grande question est donc de savoir si la répression à tout crin menée par le gouvernement, par Macron, par Philippe, par Castaner, suffira pour faire disparaître le mouvement des gilets jaunes, et si cette violence étatique, aveugle, pénale, policière, suffira à éliminer toute contestation ? En complément, l'ONU et le haut commissariat des Nations unies pour les droits de l'homme accusent la France d'un usage excessif de la force à l'encontre de son peuple et en matière de répression des manifestations, ce que ce gouvernement récuse.
 
https://www.lemonde.fr/societe/article/2019/04/24/gilets-jaunes-la-france-rejette-en-bloc-les-critiques-de-l-onu-sur-l-usage-excessif-de-la-force_5454020_3224.html
 
Soyons clair : quand des personnes comme moi, pères de famille, ou des vieilles dames de plus de 70 ans ne peuvent plus participer à des manifestations pour faire entendre leur voix à l'encontre de la politique menée par des hommes et un gouvernement, sans risquer leur vie, sans risquer de se faire tirer dessus par les forces de l'ordre ou sans risquer de se faire agresser, c'est que nous ne sommes plus dans une démocratie ! Et le simple fait qu'un président de la république se pose internationalement comme un défenseur de la démocratie, tout en faisant tirer sur son peuple, ne suffit pas pour faire croire que la France est encore une démocratie ! 
 
Une victoire par la peur et par la répression a-t-elle la moindre valeur ?

https://saucrates.blog4ever.com/
Saucratès
Lu 1054 fois



1.Posté par JORI le 25/04/2019 11:37 (depuis mobile)

Comparer la France au Venezuela ou à la Turquie, c''est vraiment méconnaître ce qui se passe dans ces pays. Vous parlez d''éthique journalistique mais où est votre votre objectivité. En avez une. Tout comme vous les journalistes sont partiaux.

2.Posté par Alain NIVET le 25/04/2019 11:45

Saucratès, les forces de l'ordre font leur travail. Et il leur est difficile de distinguer les GJ emprunts de bonnes intentions, des Blacks blocks et autres allumés du cigare.Les forces de l'ordre ont pour mission de gérer la situation..
je suis père de quatre enfants, et la raison me recommande de ne pas aller me fourrer dans un merdier. Et je ne mets pas la faute sur les services d'ordre, mais sur les commanditaires de la manifestation, inorganisés et inconscients. Tout être conscient sait que dans ce genre de manifestation, tout peut dégénérer à tout moment.

je ne défends pas Macron ni Castaner . Mais pour qui a un peu d'expérience en la matière, il ne vaut mieux pas jouer avec le feu.

A.N.

3.Posté par Saucratès le 25/04/2019 13:58

Salut Jori. Salut A. Nivet. Le problème n'est pas que les journalistes soient partiaux ; nous le sommes tous forcément, même si nous pouvons essayer de l'éviter. Non, le problème, c'est quand tous les journalistes de France, à quelques exceptions près, sont tous partiaux dans le même sens, du même côté. Et à ce moment-là, effectivement il y a un problème. Un problème de pluralité d'opinion. De démocratie.

Je m'interroge sur le sens de notre démocratie, si elle n'est plus capable d'apporter de la diversité. Et si en plus le pouvoir politique et militaro-judiciaire s'acharne sur les rares journalistes qui ne répandent pas leur phraséologie, à tous ceux qui ne collaborent avec leur entreprise d'écrasement des gilets jaunes. Dans ce cas-là, cette France ne vaut pas mieux que la Turquie ou le Vénézuela, selon moi.

Ce n'est pas le nombre qui compte, surtout quand justement, dans ces pays-là, le nombre de journalistes critiques est beaucoup plus importants qu'en France. Le nombre de journalistes inquiétés en France par les forces de police serait-il plus élevé si les journaux n'étaient pas presque tous détenus par l'oligarchie financière ? Saucratès

4.Posté par GIRONDIN le 25/04/2019 13:59

Manu avait dit pour Orban et Salvini:'' 'Je ne céderai rien aux nationalistes et à ceux qui prônent ce discours de haine. S'ils ont voulu voir en ma personne leur opposant principal, ils ont raison",.... "

Apparemment il veut la 1ere place.


"Le boxeur, la vidéo qu’il fait avant de se rendre... il a été briefé par un avocat d’extrême gauche. Ça se voit ! Le type, il n’a pas les mots d’un gitan. Il n’a pas les mots d’un boxeur gitan."
C’est Le Point qui rapportait le 1er février ces propos d’Emmanuel Macron évoquant Christophe Dettinger


Le nouveau monde de manu pue!

5.Posté par JORI le 25/04/2019 16:42 (depuis mobile)

3. Saucrates. Mediapart, le canard enchaîné ou d''autres ne sont pas aux mains d''oligargues de la finance !. Et à l''heure du net celui qui veut s''informer, tout comme vous, sait où chercher l''info. Nous ne sommes pas que des idiots. Quoi que.

6.Posté par A mon avis le 25/04/2019 17:20

"Soyons clair : quand des personnes comme moi, pères de famille, ou des vieilles dames de plus de 70 ans ne peuvent plus participer à des manifestations pour faire entendre leur voix à l'encontre de la politique menée par des hommes et un gouvernement, sans risquer leur vie, sans risquer de se faire tirer dessus par les forces de l'ordre ou sans risquer de se faire agresser, c'est que nous ne sommes plus dans une démocratie !"


Ne racontez pas n'importe quoi !

Combien de manifestations le vieux de jeunes de tous âges et de toutes natures se déroulent calmement presque tous les jours en Métropole sans qu'ils se "fassent tirer dessus" et sans "qu'ils risquent leur vie" !

Les Gilets Jaunes et leurs débordements sont bien spécifiques : n'en faites pas un cas général !

Vous pouvez critiquer les comportements policiers et les décisions gouvernementales, certes ! Mais sachez raison garder !

Nous avons bien de la chance de vivre dans un pays comme la France, où la liberté d'expression et la liberté de manifestation ne sont pas de vains mots ! Alors ne crachez pas dans la soupe !

7.Posté par Alain NIVET le 25/04/2019 18:00

Il est vrai que nous sommes tous, quelque part partiaux. Ceci est lié à notre vécu, notre éducation, notre sensibilité, etc.... D'où le fameux sujet de philo : "de l'objectivité de l'historien", je rajouterai : "et du journaliste !
Jori n'a pas tort lorsqu'il dit que l'info (la vraie ?) on peut la trouver en chinant sur GOOGLE. Ce que je fais régulièrement. Mais qui vous dit que cette info "qui vous convient", qui correspond à votre attente, est la traduction de la réalité ?

A.N.

8.Posté par Saucratès le 25/04/2019 18:04

Pour répondre à 2. Alain Nivet. Je ne vous suis pas sur la responsabilité des violences. Pour moi, ce sont les méthodes de maintien de l'ordre qui sont surtout responsables des accidents. Pour la vieille dame agressée à Nice, les responsables du maintien de l'ordre faisaient état que les forces de police avaient bien procédé aux 3 tirs de sommation. Selon eux toute personne encore présente dans la foule y demeurait à ses risques et périls. Mais cette vieille dame était presque sortie du périmètre interdit. Et comment fait-on, surtout si on est une personne âgée, pour s'extirper d'une foule exposée à des tirs de sommation ? Et pourtant, elle fut chargée, jetée violemment à terre, et blessée. Et Macron aura un petit jeu de mot à son égard. Il lui souhaita de la sagesse.

Donc, même si je ne suis pas loin de partager votre avis (il n'est pas prudent de participer à de telles manifestations) mais la responsabilité des dangers proviennent bien des forces de maintien de l'ordre et des méthodes de maintien de l'ordre utilisées par les pouvoirs publics. Saucratès

9.Posté par klod le 25/04/2019 19:08

Certes les forces de l'ordre font un boulot pas facile et indispensable !


mais néanmoins , tant d' "oeils perdus" en démocratie .............. il faut changer les munitions des flashballs pour qu'elles soient moins invalidantes !




moi, (j'utilise rarement le "moi"...............) qui est fait pas mal de manifs à Paris ( sans violence personnelle!!!!!!!) , je remercie "mon dié" ,qu'à l'époque ,n'existait pas les flashballs ...................................... ben .

10.Posté par Alain NIVET le 25/04/2019 19:31

8) Socrates, vous évoquez les violences policières. C'est sûr, il y a eu des bavures . Mais reconnaissez que les manifestants étaient des électrons libres lâchés dans la nature,sans encadrement, sans organisation, parfois sans autorisation, et surtout avec un manque total d'expérience de la manif (je parle des vrais GJ).
Vous lâchez la dessus des policiers mal organisés du fait de l'incompétence du premier Préfet et du ministre de l'Intérieur. Des policiers qui ne savent plus ou donner de la tête tellement la situation est confuse, et qui exécutent leur mission du maintien de l'ordre bon gré, mal gré. Vous secouez le tout et vous arrivez rapidement à la bavure. Si vous vous êtes penché sur les dégâts collatéraux dont ont été victimes les manifestants, faites le pas et mettez-vous à la place des forces de police dans ce chaos . Ce sont des humains eux aussi, fatigués de ces samedis à répétition, qui ont parfois peur aussi. la provocation de la part des GJ a été le facteur déclenchant. Ne pas l'oublier !
Un ami CRS, il y a très longtemps, me disait " Alain, quand ton collègue, dans une manif, a pris un pavé dans la figure, tu ne fais plus de cadeau"!........ Je vous laisse méditer.

Bien cordialement.
A.N.

11.Posté par JORI le 25/04/2019 19:48 (depuis mobile)

7. Nivet.Cette info si elle n''est pas scientiquement reconnue n''est qu''une réalité que certains vont s''approprier.Et jusqu''à preuve du contraire économie et politique sont loin d''être des sciences exactes d''où les dogmes des "je sais pour vous

12.Posté par JORI le 25/04/2019 21:35 (depuis mobile)

8. Saucrates. Lors de la manifestation pour le climat, les manifestants y étaient plus nombreux qu''à celle des gj et il n''y a eu aucun dérapage. Pourtant les forces de l''ordre que vous dénoncez étaient les mêmes aux deux endroits !!. Avez-vous 1 expl

13.Posté par A mon avis le 25/04/2019 22:44

@ Saucratès

Vous racontez vraiment n'importe quoi !

Dans un paragraphe vous fustiger la presse aux ordres !
" Par contre, fort bizarrement, il n'y a jamais de journalistes lorsque les forces de l'ordre tirent sur des manifestants ou les agressent, même quand il s'agit de vieilles dames jetées à terre. "

Paragraphe suivant : vous encensez les journalistes !
"Mais malgré tout, il y a quelques journalistes en France qui font leur métier de manière éthique ; informer de manière non partisane, non pas uniquement dans le sens des forces de l'ordre et de répression politique. "

Alors, la presse est aux ordres ? Ou bien elle fait son travail (à ses risques et périls parfois!) ?

Vous avez toutefois raison sur un point, la rudesse de la répression policière envers quelques journalistes !

Mais vous êtes dans le délire quand vous comparez cette situation avec la situation de la presse en Turquie ou la répression des manifestations au Vénézuela !

14.Posté par Saucratès le 26/04/2019 00:02

Salut Jori. Oui j'ai une explication mais elle ne vous plaira pas. Les forces de l'ordre n'avaient pas reçu les mêmes ordres dans les deux manifestations. Mon explication vous satisfait ??? Cela permet en plus de démontrer que ce sont les GJ qui sont violents, puisque dans la deuxième manifestation, tout s'est bien passé! CQFD. D'ailleurs, lorsque l'on veut interdire tout rassemblement comme c'était le cas pour l'épisode XXIII, et que l'on réunit 60.000 forces de l'ordre face à 20.000 manifestants GJ, je crois qu'on utilise des méthodes de maintien de l'ordre particulièrement violentes ! Je crois que nous ne nous mettrons pas d'accord sur ce point. Saucratès

15.Posté par Bertel de Vacoa le 26/04/2019 10:55

2.Posté par Alain NIVET le 25/04/2019 11:45
Saucratès, les forces de l'ordre font leur travail


NON ! Ce métier respectable de Gardien de La Paix est dévoyé par des gens qui se cachent... qui n'ont aucun matricule... et qui se défoulent sur les cibles qui leur sont signalées... ou sur des manifestants PACIFIQUES ... ceux qui osent émerger pour tenter de dire NON à la dictature qui s'installe dans Notre Pays ... Dictature qui est soutenue par le Nivet ( navet de service ) !

Dénoncer cette répression policière UNIQUE dans le monde civilisé est un engagement que tout Citoyen Responsable se doit de d' Honorer !

16.Posté par Bertel de Vacoa le 26/04/2019 11:04

6.Posté par A mon avis le 25/04/2019 17:20
Combien de manifestations le vieux de jeunes de tous âges et de toutes natures se déroulent calmement presque tous les jours en Métropole sans qu'ils se "fassent tirer dessus" et sans "qu'ils risquent leur vie" !

Pfff ! Vous aussi ?

Allez donc demander leur avis à tous ceux qui se sont fait éborgner... ont eu leurs mâchoires fracassées, leurs membres brûlés ou leur crâne dévasté... Cherchez combien il y a de blacks blocs parmi ces gens-là ?

17.Posté par lesseps le 26/04/2019 12:18

@ post 8 saucratès que l'on pourrait rebaptiser sotcrétin: quitte à faire un papier sur la police et le maintien de l'ordre encore faudrait-il en connaitre la base sinon votre propos vous fait passer pour un incompétent voire un idiot... En effet au maintien de l'ordre en france, aucun tir de sommation n'est effectué comme vous l'affirmez ! En cas d'usage de la force il est fait obligation aux forces de l'ordres de faire des sommations (et non des tirs !!!) avec un mégaphone à trois reprises voire d'y ajouter/remplacer le tir d'une fusée rouge (non nucléaire rassurez-vous !!) en l'air, si le mégaphone est inopérant... Qu'en face vous trouviez des glands qui restent sans bouger est une autre histoire ... On pourrait même se demander comment des GJ connaissant l'extrème violence des forces de l'ordre (ahahaha) puissent laisser une mamie au milieu sans l'accompagner le plus vite possible en un endroit moins dangereux... mais apparemment les réflexes basiques de sécurité ne sont pas le point fort de nos caricaturaux GJ...

18.Posté par JORI le 26/04/2019 13:09 (depuis mobile)

14. Saucrates. Qu'en savez-vous que les ordres étaient différents sur les 2 manifs. Le nombre des forces de l'ordre était proportionnel au nombre de manifestants annoncé par les gj. Ces derniers ce sont plantés. Pas les services d'ordre.

19.Posté par Que "fume" donc saucratès? le 26/04/2019 13:15 (depuis mobile)

Du grand n''importe quoi !
Il faudrait vous lâcher au milieu d''une manif "pacifique" histoire de rigoler !
Quand vous serez en train de cramer après avoir reçu un cocktail incendiaire, reçu des pavés, curieux de voir votre tronche après ce traitement

20.Posté par Que "fume" donc saucratès? le 26/04/2019 13:16 (depuis mobile)

Du grand n''''importe quoi !
Il faudrait vous lâcher au milieu d''''une manif "pacifique" histoire de rigoler !
Quand vous serez en train de cramer après avoir reçu un cocktail incendiaire, reçu des pavés, curieux de voir votre tronche après ce traitement

21.Posté par JORI le 26/04/2019 13:16 (depuis mobile)

14. Saucrates. De plus comment pouvez-vous prétendre que toute manifestation serait interdite puisque de fait toute manif non déclarée est interdite ?. Jusqu'à preuve du contraire celles qui ont été déclarées ont été autorisées.

22.Posté par Surinam le 26/04/2019 16:09

Saluons le "professionnalisme" de la Police en France: yeux crevés, mains arrachées, mâchoires et boîtes crâniennes fracassées, mutilations diverses...
Ajoutons qu'une octogénaire à Marseille a été tuée par le jet d'une grenade GLI-F4.
Ces agissements, sans équivalent dans les démocraties, ont été dénoncés par le Défenseur des Droits, Jacques TOUBON, ancien ministre de la Justice; par le Haut-Commissaire aux Droits de l'Homme des Nations-Unies, Mme Michèle BACHELET, ancienne présidente de la République du Chili; par le Conseil de l'Europe en la personne de la Juge Dunja MIJATOVIC; par les parlementaires européens...
Notamment, a été demandée une suspension de l'utilisation du LBD-40, considérée comme une arme de guerre sur les marchés à l'export.
Une précision néanmoins: sur les centaines de cas d'ultraviolence, moins de 4% concernent la Gendarmerie. La Gendarmerie, dans la situation présente, demeure soucieuse de l'observance d'une certaine éthique militaire envers les civils.
Les violences et les mutilations sont essentiellement, pour ne pas dire uniquement, le fait des CRS et des policiers en civil de la BAC.

23.Posté par A mon avis le 26/04/2019 16:20

@ 16.Posté par Bertel de Vacoa

Je n'ignore pas tous les préjudices et blessures subies, par certains manifestants, ni les critiques justifiées du comportement des forces de l'ordre et de leurs chefs.

Mais vous n'ignorez pas que de nombreuses manifestations se déroulent en Métropole (et autres lieux) , dans le calme et sans débordements.

Le problème, c'est que les "gilets jaunes" ne font rien pour éviter les violences ; on peut même légitimement se poser la question de savoir s'ils ne cautionnent pas ces violences, et si une bonne partie d'entre eux ne participent pas aux violences et aux pillages de magasins.

Les victimes sont les pauvres gilets jaunes honnêtes et sincères qui croient défendre une bonne cause ! (et pas assez rapides pour échapper aux charges policières )

Difficile de se faire une opinion objective sur ce mouvement des GJ !

Mais en arriver à comparer la France au Vénézuela et à la Turquie, comme le fait Saucratès, faut quand même pas pousser !

24.Posté par JORI le 26/04/2019 16:38 (depuis mobile)

22. Surinam. À vous lire il n'y aurait eu aucun blessé côté force de l'ordre !!

25.Posté par Bertel de Vacoa le 26/04/2019 17:02

23.Posté par A mon avis le 26/04/2019 16:20

Le mouvement des GJ vient d'avoir un coup de fouet ou une douche froide, à vous de choisir... avec les "conclusions" de macron, dans les deux cas cela vous dope.... vous fait réagir et vous pousse en avant !

Ce mouvement ne s'arrêtera pas, il va s'amplifier et va durer tant que le geste politique ne viendra pas ! ... et on en est loin !

Les gilets jaunes, il faut les avoir fréquenté... avoir défilé avec eux... moi je l'ai fait ! Je n'ai rencontré que des gens en mal vivre ou des gens solidaires et PACIFIQUES comme moi !

Mais il est vrai que la violence génère de la violence et la PREMIERE violence vient bien, en premier, des chiens de garde - désolé - de ce pouvoir qui n'a rien d'autre à montrer que les muscles, l'armement meurtrier et le défoulement sadique de ces "fdo" qui agissent comme des voyous... un peu moins du côté de La Gendarmerie ...

De Gaulle a démissionné alors qu'il avait une confortable majorité ! De Gaule a démissionné parce qu'il a eut le courage de proposer un référendum sur des orientations qui engageaient le pays... le vôtre et le mien... il a été désavoué... il est parti dignement !

Voilà ce que devrait être un vrai Chef d' Etat !

Macron est à peine un pâle reflet de ce qu'est Un Chef d' Etat ! Et ne me dites pas qu'il a été élu... Hitler aussi l'a été... Un Président élu n'est pas le propriétaire d'un pays !

Je ne le souhaite pas.... mais tout cela va très mal finir !

26.Posté par Bertel de Vacoa le 26/04/2019 17:06

24.Posté par JORI le 26/04/2019 16:38 (depuis mobile)

Je n'ai pas eu connaissance d'un seul "policier" ayant perdu un oeil... perdu une main.... avoir eu le crâne massacré... un visage défiguré ... avoir séjourné pendant plusieurs semaines en Hôpital et être estropié à vie !

27.Posté par Bertel de Vacoa le 26/04/2019 17:15

Je ne peux m'empêcher de citer un extrait de ce courrier des lecteurs qui élève le débat !

Soyons clair : quand des personnes comme moi, pères de famille, ou des vieilles dames de plus de 70 ans ne peuvent plus participer à des manifestations pour faire entendre leur voix à l'encontre de la politique menée par des hommes et un gouvernement, sans risquer leur vie, sans risquer de se faire tirer dessus par les forces de l'ordre ou sans risquer de se faire agresser, c'est que nous ne sommes plus dans une démocratie ! Et le simple fait qu'un président de la république se pose internationalement comme un défenseur de la démocratie, tout en faisant tirer sur son peuple, ne suffit pas pour faire croire que la France est encore une démocratie !

Une victoire par la peur et par la répression a-t-elle la moindre valeur ?

Respect.... Saucratès ! Comme quoi, il n'y a pas besoin d'avoir un nom pour dire des choses sensées !

28.Posté par Surinam le 26/04/2019 19:07

@24-Jori.
Du côté des forces de police, il y a surtout de graves blessures morales et psychologiques qui expliquent cette vague de suicides.
Une vague de suicides qui a débuté bien avant le mouvement des Gllets jaunes.
Les Gilets jaunes ne sont pour rien dans les syndromes dépressifs qui frappent nombre de policiers.
La perversion de ce pouvoir a conduit à une situation de pré-guerre civile.
Désormais, une partie significative de la population nourrit des sentiments de haine à l'égard des forces de l'ordre, alors même que cette même population éprouvait sympathie voire admiration envers la Police. il y a seulement quelques mois.
Pour nombre de nos concitoyens, les policiers, notamment les CRS, ne sont plus perçus comme des "gardiens de la Paix" mais comme une force de répression, voire d'occupation.
Un résultat navrant...et irrémédiable.

29.Posté par GIRONDIN le 26/04/2019 20:07 (depuis mobile)

Bertel de Vacoa
Je suis de votre avis.

Ça va mal finir.


30.Posté par A mon avis le 26/04/2019 22:53

@ 25.Posté par Bertel de Vacoa :
Comparer la situation de de Gaulle en mai 68 avec la situation actuelle n'est pas pertinent à plus d'un titre.
Si tout le monde porte de Gaulle aux nues à l'heure actuelle, il 'en était pas de même dans les années 60 avec les séquelles de la guerre d'Algérie, et les barbouzes du S.A.C. La censure était tout à fait pratiquée aussi bien pour les médias que pour les spectacls. Une seule chaîne de télé contrôlée par le gouvernement, pas de radios "libres" etc ... Tout cela a abouti à mai 68 qui a été ressenti comme une libération après des années de privations de libertés et de rigueurs morales imposées par le régime gaulliste.
De Gaulle n'est pas parti si dignement que ça : oubliez vous sa fameuse "fugue" à Baden Baden ?

Si de Gaulle a démissionné, c'est qu'il a perdu son referendum en forme de plébiscite !
De plus il avait de sérieuses divergences de vues avec Pompidou !

Mai 68 a débuté avec les étudiants et s'est étendu aux syndicats et à tous les travailleurs et à la population solidaire. Les manifestants étaient organisés, structurés, avaient des projets.
Rien de comparable avec les gilets jaunes, inorganisés et qui refusent toute organisation !

Donc rien de comparable avec la situation actuelle de Macron, qui n'a aucune raison de démissionner !

Et affirmer que nous ne sommes plus en démocratie est un peu exagéré, vous ne trouvez pas ?

Mais ça peut mal finir, je suis d'accord avec vous !
Car tout ça fait le jeu de l'extrême droite !

31.Posté par Alain NIVET le 27/04/2019 09:36

J'ai lu avec intérêt les avis des uns et des autres. Intéressants il est vrai, partisans aussi. Et je suis assez heureux que ce sujet ait suscité un réel échange constructif. ce qui est le fondement même de ZINFOS.
Si je comprends bien, pour certains postiers, les forces de police chargées de notre protection et du maintien de l'ordre, devraient être équipées de pistolets à bouchon, ou de confettis pour protéger notre bon peuple de tout débordement. Certains qualifient l'action des forces de l'ordre de :"répression policière unique dans le Monde" ! Pour information, toutes les polices du monde vont se former en Israël (la référence) où là, on maîtrise parfaitement l'agression urbaine. Alors, les bisounours, il faut revoir votre copie. Une Police forte, efficace, et équipée, ou une Police d'opérette ?

A.N.

32.Posté par Lesseps le 27/04/2019 10:03

@26 bretelles de vacoa : quand on a la mémoire sélective voire maladivement de mauvaise foi :
https://france3-regions.francetvinfo.fr/paris-ile-de-france/paris/manifestation-gilets-jaunes-aux-champs-elysees-policier-blesse-perdu-definitivement-son-oeil-1582563.html
https://www.liberation.fr/checknews/2019/01/17/gilets-jaunes-combien-y-a-t-il-eu-de-blesses-graves-parmi-les-policiers-et-gendarmes_1703534

Les forces de l’ordre, au contraire des GJ, n’ont pas cette culture de la pleurnichardise et encaissent sans broncher... d'où ce peu de communication sur leurs blessés qui restent élevés malgré tout... merci surtout à nos gendarmes qui font preuve d’un professionnalisme sans faille face à des meutes de lâches qui vandalisent, brûlent, volent, détruisent et sont défendus par des bretellesl de vacoa anarchistes de pacotille... Les GJ veulent la guerre ? Qu’ils ne se lamentent pas s’il y a des victimes...

33.Posté par Bertel de Vacoa le 27/04/2019 10:07

31.Posté par Alain NIVET le 27/04/2019 09:36

Voilà ! Vous avez tout dit ! Vous vous êtes dévoilé en gentil mouton ! .... Macron recrute de nouveaux gardes du corps... postulez !

Ce sujet n'est pas le vôtre ... il a été écrit... sur plus de vingt lignes par une personne - je vous rassure... ce n'est pas moi - qui a une vision politique très éloignée de votre conception du pouvoir .... et de vos petits billets qui enfoncent les portes ouvertes...

Depuis le temps que je vous le dis : "VOUS NE COMPRENEZ RIEN à ce qui se passe aujourd'hui en France !"... alors taisez-vous ... ou continuez ... je serai toujours là pour vous !

34.Posté par Bertel de Vacoa le 27/04/2019 10:28

30.Posté par A mon avis le 26/04/2019 22:53
Rien de comparable avec les gilets jaunes, inorganisés et qui refusent toute organisation !...
... dites-vous !

C'est vous qui voyez... mais à chaque époque correspond UNE réponse ! ... et cette fronde qui dure depuis novembre .... 2018 est un prélude à autre chose et ce n'est pas à coups de matraques... de gaz... de grenades ... de lpd ... de GAV... et de condamnations injustifiées... voire de chiens démuselés que cette réponse va résoudre le problème !

35.Posté par Bertel de Vacoa le 27/04/2019 11:29

31.Posté par Alain NIVET le 27/04/2019 09:36

Que préconise le Maître Nivet... ?

Peut être... à l'instar de son ancien sinistre de l'éducation nationale... voudrait-il, le nivet ... que l'on tire à balles réelles ?

36.Posté par Bertel de Vacoa le 27/04/2019 11:34

GRRR ... Navet ce ne sont pas des postiers mais des posteurs !

37.Posté par Bertel de Vacoa le 27/04/2019 12:03

32.Posté par Lesseps le 27/04/2019 10:03

Ni(a)vet a du renfort ... LOL

"...merci surtout à nos gendarmes qui font preuve d’un professionnalisme sans faille face à des meutes de lâches qui vandalisent, brûlent, volent, détruisent et sont défendus par des bretellesl de vacoa anarchistes de pacotille..." ... dites -vous

Je ne défends personne ... pauvre couillon... je suis pris comme vous dans la tourmente ... et je ne comprends toujours pas pourquoi AUCUN de ceux que la police nomme "BlackBlocs" ... n'a JAMAIS été visé par des LBD ... n'a jamais fait de GAV et peuvent se déplacer là où ils veulent... comme ils le veulent ...

38.Posté par Alain NIVET le 27/04/2019 12:34

Ah ce Bertel ! Si les c....s volaient, il serait chef d'escadrille (Audiard)

Bertel sait tout et moi je ne comprends rien ! (vous ne comprenez rien à ce qui se passe aujourd'hui en France) ! Heureusement, Super Bertel, comme Super Hoareau de la Pub, lé là pour traduire l'actualité aux pauvres ignares que nous sommes..

Bertel n'a pas le sens de la démesure ! (Nivet voudrait que l'on tire à balle réelle ?)

Bertel est "devineur", comme kréol i dit. (cette fronde est le prélude à autre chose)

Bertel est pasteur (vous vous êtes dévoilé en gentil mouton) Là, je suis flatté.

Bertel est ma nounou ;( je serai toujours là pour vous)......vantard !

Bertel détient le Graal ! Oui car sa parole est sacrée !

Bertel se veut être un "Lamontrer", un maître d'école selon Vabois. Mais un maître qui montre quoi ?

Continuez Bertel, vous nous donnez, ce faisant, une idée de l'infini.........dans la paranoïa !

A.N.

39.Posté par Lesseps le 27/04/2019 14:11

@ bretelle de vacoa : vous êtes vraiment un (...) de compétition quand vous affirmez qu’aucun Black block n’a fait de GAV :) vous feriez un excellent politicien à débiter autant de mensonges à la seconde... un point commun avec MACRON donc, bravo ....

40.Posté par Lesseps le 27/04/2019 14:14

A brettelé de vacoa : un peu de lecture pour vous le semeur de fake news :

https://www.europe1.fr/societe/un-pompier-du-val-doise-soupconne-detre-un-black-bloc-3894490

41.Posté par A mon avis le 27/04/2019 17:04

@ 34.Posté par Bertel de Vacoa :
Personne ne peut dire à quoi aboutira le mouvement des GJ.

Mais pour en revenir aux excès du texte de Saucratès que vous cautionnez, je persite à dire que cette situation n'est pas une raison pour comparer la situation de la presse à celle de la Turquie, ni la situation des manifestants à celle du Vénézuela !

Les excès de répression policière sont certes à déplorer, et il est juste de les contester.

Mais "cette fronde qui dure depuis novembre" comme vous l'appelez fort justement, n'est malheureusement qu'une somme disparate de mal-être individuels.
Aucun projet construit, aucune revendication précise n'existe : la démission de Macron (que rien ne justifie) ne peut en aucun cas être une réponse à leurs revendications confuses ! Quant au RIC, qui le réclame à part quelques GJ ?

La violence, la casse, les dégradations, les pillages qui accompagnent chacune de leurs manifestations le peut que décrédibiliser leur mouvement !
(malgré LFI et la CGT qui tentent de se raccrocher aux wagons bancals des GJ)

Et à qui profite ces violences ?
A l'extrême droite
dont les groupuscules (par exemple : Terre et peuple ; Parti de la France ; Ligue du Midi ; Volontaires pour la France ...) savent parfaitement instrumentaliser les naïfs GJ !...

Et les "black blocs" font leur jeu !

42.Posté par https://www.europe1.fr/societe/plainte-dune-gilet-jaune-apres-un-coup-de-matraque-je-ne-peux-pas-laisser-ce-geste-impuni-3895362 le 28/04/2019 08:24 (depuis mobile)

https://www.europe1.fr/societe/plainte-dune-gilet-jaune-apres-un-coup-de-matraque-je-ne-peux-pas-laisser-ce-geste-impuni-3895362

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Septembre 2019 - 17:51 Lettre ouverte à Didier Robert