MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Réponse à Jerry Ayan : des murs chaque jour plus hauts


- Publié le Mercredi 28 Janvier 2015 à 09:47 | Lu 618 fois

Réponse à Jerry Ayan : des murs chaque jour plus hauts
A propos du drame des Grands-Bois, il n’y avait que toi pour écrire ainsi, pour plusieurs raisons. Ta communauté d’origine est durement touchée, ce qui en soi serait déjà suffisant. Mais il y a aussi le fait que tes parents avaient eux-mêmes leur boutique non loin de celle des deux vieux martyrs. Vous vous connaissiez, vous étiez amis.

S’y ajoute la circonstance atroce que l’horrible maltraitance faite à ce couple de commerçants s’attaque à un des principes les plus chers auxquels nous avons appris à nous plier sans contrainte, le respect incontournable que nous devons à nos anciens.
J’y ajouterai une autre, que tu n’as pas évoquée par délicatesse : nos boutiquiers chinois ont aidé en grande partie à bâtir notre société en offrant aux plus démunis la possibilité de vivre et de nourrir leurs enfants. Je veux parler d’une ancienne institution, le « carnet ». Sans lui, combien de familles n’eussent-elles pas tenu le coup ?
Il s’agissait d’un système sans faille dans lequel aucune tricherie n’était permise puisqu’il y avait 2 carnets. Les familles payaient à la semaine, au mois, au trimestre, voire à l’année pour nombre de petits colons.

Alors, je suis bien d’accord avec toi, ta communauté, qui a participé et continue de le faire, au développement de notre population, est très durement touchée. Parler des Aho Nienne, c’est pour moi parler de « mes » vieux Chinois de La Rivière, les Ah Ko, Ah Ton, Ah Vi, Ah Fat et autres « Chinois neuve », sans compter les Ah Tioune ou Ah Peng de Saint-Jo, Thia Song Fat ou Ti Louis à Cilaos, Fong Yan ou CKC à Saint-Louis.

Nous leur devons tous quelque chose, et d’abord une sincère convivialité dans laquelle le sourire n’était pas que de façade.
Mais vois-tu, mon Jerry, les murs s’élèvent toujours plus haut entre la sauvagerie et une saine conception des rapports humains. Comment croire qu’aujourd’hui, une personne se plairait à couper la main qui l’a nourrie ? Car au moins deux de ces assassins ont bénéficié, quand ils étaient dans le besoin, de la compassion de ces vieux commerçants. Ces derniers les ont nourris sans rien demander en échange car l’entraide, le simple humanisme étaient de leur nature profonde.

Je constate avec chaleur que le Jerry que j’aime n’a pas changé : tu ne vas pas, au-delà de ta douleur, jusqu’à la haine, ni a fortiori la revanche. Ce que d’autres n’ont pas hésité à faire en s’en prenant aux parents des coupables. Comment peut-on voler aussi bas ?
J’évoquerai pour mémoire certaine « chauffée » avinée, haineuse, voix éraillée, accrochée comme une tique aux grilles du Palais de justice, insultant les coupables. Sur une radio, certains ont même « exigé » le recours à la peine capitale.

Faut-il être plus féroce que les assassins eux-mêmes ? Faut-il faire ce que ces deux malheureuses victimes n’eussent certainement pas fait elles-mêmes, trop humaines pour cela ?
Bien à toi, mon frère le Chinois.

Jules Bénard




1.Posté par KLD le 28/01/2015 19:33

beaucoup de sagesse ds ce texte .

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes