MENU ZINFOS
Société

Rentrée scolaire : interrogations et inquiétudes chez les syndicats


Alors que la rentrée scolaire est annoncée au 14 mai dans l’île par le recteur, le flou et l’incertitude planent autour de ce retour en classe pour les marmailles. Pour les syndicats, trop de questions demeurent concernant la reprise.

Par - Publié le Mardi 14 Avril 2020 à 16:06 | Lu 5690 fois

Une image qui semble venir tout droit d'une autre époque
Une image qui semble venir tout droit d'une autre époque


"Nous avons hâte de retrouver nos élèves", s’impatiente Corinne Peyré, secrétaire académique du SNES-FSU Réunion, avant d’ajouter "mais nous sommes bien conscients que toutes les conditions concrètes et matérielles n’ont pas été évoquées pour cela". Car c’est bien l’annonce présidentielle qui a le plus surpris : la rentrée scolaire est annoncée au 11 mai, en métropole, alors que les lieux accueillant du public devront rester fermés.

Le ministre de l’Éducation Nationale, relayé par le recteur de La Réunion, assure que ce retour à l’école sera "progressif". Par progressif, Jean-Michel  Blanquer entend que cette rentrée ne se fasse pas du jour au lendemain, mais sans rentrer dans les détails. Pour Vêlayoudom Marimoutou, cette reprise doit se faire dans le respect des règles sanitaires en concertation avec les mairies (écoles primaires), le Département (collèges) et la Région (lycées). Mais là encore, pas beaucoup plus de précisions.

Quelles sécurités pour élèves et personnels?

C’est justement ce flou qui inquiète les syndicats, notamment concernant la sécurité des enfants et du personnel. Des masques seront-ils distribués ? Y aura-t-il du gel hydroalcoolique? Des désinfections des locaux et surtout est-ce que tout le monde sera testé avant? Ce sont ces questions qui reviennent systématiquement, mais d’autres méritent également réflexion. "Quels seront les effectifs dans les classes? Comment vont être gérés les cantines et transports scolaires? Et le cas des élèves en internat?", s’interroge Corinne Peyré.

Pour Daniel Amouny, président départemental de la Fédération des conseils de parents d'élèves (FCPE), c’est la méfiance et le scepticisme qui règnent chez les parents. "Comment vont-ils empêcher les enfants de se regrouper ? En plus, certaines écoles ont déjà du mal à assurer un minimum d’hygiène en temps normal, notamment avec un manque de papier toilettes, comment ces manques seront comblés", se demande-t-il. Selon lui, beaucoup de parents n’enverront pas leurs enfants en classe.

Dans quel état seront les élèves?

L’autre question qui interpelle le représentant des parents d’élèves concerne les programmes scolaires. Selon lui, le rattrapage sera difficile et devra se faire sur plusieurs années. De plus, il estime que le confinement a renforcé les inégalités scolaires. "La fracture numérique a creusé les inégalités", confirme Corinne Peyré avant d’ajouter "qu’un pourcentage important d’élèves ont décroché". Selon elle, il faut tout simplement abandonner le programme scolaire pour se concentrer sur le lien humain.

Et justement, les enseignants se demandent dans quel état psychologique vont revenir les élèves. "Ils n’ont jamais vécu cela. Ont-ils eu des malades ou des décès dans leurs familles? N’ont-ils pas été traumatisés par l’atmosphère et l’annonce du nombre de morts chaque jour", se demande la secrétaire académique du SNES-FSU Réunion. "Il faut libérer la parole des enfants à leur retour", estime de son côté Daniel Amouny.

Sacrifiés au nom de l’économie?

Face à ce manque de réponse, le représentant des parents d’élèves craint que cette rentrée ne serve que des intérêts économiques. "Pourquoi commence-t-on par les petits et pas par les universités?", s’étonne Daniel Amouny avant de s’emporter "on sacrifie nos enfants comme des petits soldats pour permettre aux parents d’aller travailler".

Pour Corinne Peyré, la priorité doit être fixée sur la rentrée du mois d’août avec "un plan exceptionnel". "Il faudra recruter pour compenser les retards et revoir ce qui a été fait. Il faudra assurer une sécurité sanitaire et un lien pédagogique avec plus d’enseignants et d’adultes dans les établissements. Il y a une vraie réflexion à mener", estime-t-elle.

Pour Daniel Amouny, "tant qu’on ne connaît pas les moyens de déconfinement, il ne faut pas déconfiner. C'est à l’éducation nationale de nous fournir des réponses". Le ministère a donc un mois pour convaincre parents et enseignants de renvoyer les élèves en classe.


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par La vérité si je mens ! le 14/04/2020 16:57

“C’est tout sauf sérieux de rouvrir les écoles le 11 mai car on nous dit que tous les lieux publics sont fermés, les cinémas, les salles de spectacle, mais pas les écoles , alors que l’on sait que c’est un lieu de haute transmission, de haute contamination , il y a un manque de précaution, ça paraît être en contradiction totale avec le reste“ Francette Popineau, secrétaire générale du Snuipp-FSU, premier syndicat du primaire.

2.Posté par tantine le 14/04/2020 16:58

ha !! "certaines écoles ont déjà du mal à assurer un minimum d’hygiène en temps normal, notamment avec un manque de papiers toilette, comment ces manques seront comblés"

c'est un euphémisme, pas de pq, pas de savon, pas de poubelles pour les filles, toute la journée les mains sales, avec la dengue, la grippe, la gastro, la conjonctivite et maintenant le corona :

envoyez les femmes et les enfants au casse pipe c'est la grande classe à la française puisqu'une majorité des personnels éducatifs, d'entretien etc sont des femmes. bravo !!

et comme d'hab des effets d'annonce et pas de moyens ni de suivi derrière en comptant sur les bonnes poires pour s'équiper à leurs frais et en faire les frais !! une honte.

3.Posté par Apocalipto le 14/04/2020 17:09

Pourquoi ne pas mettre un peu d'espoir madame et messieur les syndicalistes.
Déjà on verra dans les premières semaines de mai si cela est possible au pas. Qui aurait dit le 14 février lorsque nous étions tous les uns sur les autres dans les restos que le 15 mars nous l'aurait été en train de bataille dans supermarché pour papier cabinet.
Il peut se passer plein de choses en 1 mois donc pourquoi suggérer que passer la porte de sa maison sera à ce moment là obligatoirement signe de contamination et de mort.

4.Posté par z''endettes le 14/04/2020 17:57

Ces syndicats veulent se reposer jusqu'à l'arrivée des vacances.
Ils ne pensent pas aux autres salariés. Eux sont payés. Pas de chômage partiel pour eux ou entreprise en difficulté!
L'ETAT vache à lait est là !!
Les enfants ont bon dos.

5.Posté par menfin le 14/04/2020 18:24 (depuis mobile)

Classe virtiuelle pour tous, avec cours effectués par les profs avec camera. Plein de solutions existent, autres que d envoyer en bloc, les lecons et demerde a zot.

6.Posté par titigrosminet le 14/04/2020 18:36

le probleme si on l attrape au boulot ? qui en sera responsable penalement? as t on le droit de se mettre en retrait ?

7.Posté par bibi le 14/04/2020 18:41

bla bla bla....

Vous voulez etre en vacantes jusque septembre et etre payé 100% pendant le confinement!! Quel prof travaille 100% de son temps!!! Ah la solidarité des prof......bla bla bla

8.Posté par JORI le 14/04/2020 18:49 (depuis mobile)

À ceux qui hurlent, combien d'enfants ont été Contaminés et en réa ?.

9.Posté par Dom le 14/04/2020 19:01 (depuis mobile)

Pourquoi une photo avec aucun rapport, puisqu'on n'est pas le jour de la rentrée ?

10.Posté par Al974 le 14/04/2020 19:31

Il est étonnant que là les syndicats ne revendiquent pas notre particularité,si on n'a pas de cas c'est que le virus n'est pas là et donc quel risque on prend ??????je pense que reprendre l'école fera du bien à nos têtes blondes 😄😄😄

11.Posté par Favoritisme le 14/04/2020 19:40 (depuis mobile)

Heu.....les syndicats ??? Vous ne citez que le snesfsu ds votre article... loin de représenter « les syndicats » de l’île...un bon coup de pub en période de crise... bravo!

12.Posté par Assez le 14/04/2020 19:43 (depuis mobile)

Assez de vos discours on a pas le choix l economie et le pays doivent redémarrer vous préférez peut-être 10 millions de chômeurs et la misère totale...réfléchissez au lieu de critiquer
Tout ....

13.Posté par Phil974 le 14/04/2020 19:45 (depuis mobile)

Mon dieu ! Une honte encore une fois.. Il faut des tests et des tests.. et il faudra bien qu on ai le virus pour sortir de ça.. les autres métiers ne se plaignent pas.. ceux qui ont plein salaire et un jardin se plaignent.. honte aux profs

14.Posté par Candide le 14/04/2020 20:15

Peut on aussi prévoir des séances chez le psy pour tous ces adultes qui crachent régulièrement sur les profs et leurs vacances ? Ils doivent avoir des séquelles de jeunesse.
Et si, en plus, ils ont des enfants, qu'on réduise un petit peu leurs impôts et qu'ils aillent mettre leurs enfants en scolarité dans le privé.
L'exemple venant d'en haut, quand on a des parents cons, c'est plus difficile de s'en sortir pour un enfant.

15.Posté par Thierrymassicot le 14/04/2020 20:18

8.Posté par JORI le 14/04/2020 18:49 (depuis mobile)

JORY, soit sérieux pour le coup, ne me dit pas qu'il n'y a pas matière à discussion la ...Il me semble que la majorité des épidémiologistes parle d'un non sens. Moi il me semble, que l'on ouvre plutôt "les garderies" pour que les parents puissent aller au taf...Sinon, pourquoi les Facs resteraient fermées.?.......Bon de toutes façons, Castaner ce matin à dit que le 11 mai était un objectif, et pas la date du dé confinement....On espère tous, mais c'est il me semble bien dangereux..En Ile de France malgré les ravages de cette épidémie la-bas, seulement 6% de la population a été en contact avec le virus, il faut a minima 60% d'immunité dans la population pour espérer ne pas assister à une nouvelle déferlante....Bref tu vois ce qui m'inquiète: c'est que à la mi juillet, ce soit un tsunami dans les hôpitaux...Je ne dis pas que ça va arriver, mais ça me fait bien flipper...Bon on verra bien ce qui va se passer début mai..Croisons les doigts que je ne sois ici qu'une Cassandre.

16.Posté par IXE le 14/04/2020 20:24

6.Posté par titigrosminet

- Il existe déjà un sujet récent sur ce thème ici sur Zinfos. En résumé, l'employeur à l'obligation de veiller sur votre santé physique et mentale, Sachant que seuls les masques de type FFP2 er FFP3 peuvent protéger de ce virus, cet employeur est tenu de vous en fournir chaque jour (et non un "masque pour tous"). A défaut, vous pouvez engager sa responsabilité pénale pour mise en danger.

- le droit de retrait peut être mis en oeuvre en cas de péril imminent, notamment. C'est ici le cas car personne ne peut dire sans analyse génétique comment réagirait votre organisme face au virus. Si l'employeur refuse de verser votre salaire, le juge pourra estimer son comportement abusif. Le mieux serait d'en discuter avec les syndicats et représentants du personnel.

17.Posté par IXE le 14/04/2020 20:33

8.Posté par JORI combien d'enfants ont été Contaminés et en réa ?.


Quand aucun test n'est fait: 1 à 2 % contaminés. Ces chiffres correspondent également à la situation locale

Quand on fait les tests: 13% des enfants sont contaminés !

Pour le nombre d'admissions en réa, je vous laisse aller chercher dans cette étude:

https://wwwnc.cdc.gov/eid/article/26/6/20-0239_article

(Pour ma part, je ne pose pas le problème ainsi, car un enfant en réa ou dcd c'est déjà un de trop et je ne joue pas les autres à la roulette russe)

18.Posté par SNOEK le 14/04/2020 20:34

À tous les posts de beaufs anti-profs : j'espère que vous n'avez jamais confié vos enfants à ces fainéants incapables et profiteurs.

En tant que parents ce serait vraiment irresponsable.

19.Posté par IXE le 14/04/2020 20:38

Peut-être pourrions-nous aussi retenir que l'ile a connu le virus un mois après le continent et qu'appliquer cette règle localement faciliterait la tâche à cette bestiole ?

20.Posté par Une maman le 14/04/2020 20:59 (depuis mobile)

Et pour les écoles maternelles ? Pfff on fait rentrer les enfants a écoles pour que les parents puissent travailler et faire tourner économie ...
Et les étudiants chez eux .
Dangereux cette décision

21.Posté par Ni prof ni syndicaliste le 14/04/2020 23:05 (depuis mobile)

@Apocalipto Il faut être utopiste ou inconscient pour oser penser que dans 1 mois nous pourrons envoyer nos enfants sur les bancs sans les mettre en danger. Certainement, vous n’avez pas d’enfant en bas âge pour tenir de pareils propos.

22.Posté par JORI le 14/04/2020 23:24 (depuis mobile)

17.X.Je suis allé jeter un œil rapide sur votre lien,on ne parle pas d''enfants en réa mais que les symptômes sont moins importants que chez l''adulte.En refusant vs même les vaccins de big pharma,ne jouez vs pas la santé des autres à la roulette russe

23.Posté par JORI le 14/04/2020 23:28 (depuis mobile)

15. Thierrymassicot. Je ne matraque pas ton pseudo alors fais un effort sur 4 lettres, sinon je vais me poser des questions !

24.Posté par IXE le 15/04/2020 00:45

23.Posté par JORI le 14/04/2020 23:28 fais un effort sur 4 lettres, sinon je vais me poser des questions !


22.Posté par JORI 17.X.


Et moi je devrais dire quoi "sur 3 lettres" ?

Je ne refuse pas tous les vaccins. Mais il faut au moins deux ans pour s'assurer préalablement de son efficacité.

25.Posté par Nono le 15/04/2020 07:03 (depuis mobile)

Chers Parents fumeurs, asthmatiques, en surpoids ou diabétiques, vos petits bambins porteurs sains vous apporteront bientôt le covid-19 servi sur un plateau à la maison.

26.Posté par Thierrymassicot le 15/04/2020 07:39 (depuis mobile)

23 JORI
?????? Rien compris !

27.Posté par La réunion lé la le 15/04/2020 08:07 (depuis mobile)

Je vois beaucoup qui parle d''''économie mais pas de la protection de nos enfants ni de nous par la suite. L''''argent tout le monde en a besoin mais si ou lé malade est ce que na le remède ? non ! Bana veu juss ke la caisse i rerempli donc allé l''''école.

28.Posté par néné le 15/04/2020 08:16

quelle inquiétude ? à la réunion le 11 mai tout le monde au travail les quelques voyageurs qui rentrent seront en quarantaine donc plus de contamination possible avec la population et chaqur il y a de moins en malade hier aucun donc le 11 mai la maladie sera loin derriere nous
Au travail

29.Posté par Lolo le 15/04/2020 08:55 (depuis mobile)

Komen les profs peuV-ils apprecier le niveau de decrochage scolaire?En 4 semaines de confinement, ma fille en ce2 eu 3 fois 30 min de visioclass bondée. Mon garçon en cp ,0visioclass.Oui c’est le laxisme des profs quI crée Le décrochage. O charbon!

30.Posté par Matthieu le 15/04/2020 09:12 (depuis mobile)

La rentrée scolaire ne devrait avoir lieu qu'en 2021, c'est trop dangereux pour les marmailles et de l'ensemble de la population

31.Posté par JORI le 15/04/2020 09:26 (depuis mobile)

24. IXE. À nouveau toutes mes excuses puisque c'est la seconde fois. Contrairement à moi, vous avez presque un homonyme. Mais ce n'est pas une excuse je le conçois. Comment savoir si 1 vaccin est efficace si tt le monde agit comme vous ? Mais vs

32.Posté par JORI le 15/04/2020 09:29 (depuis mobile)

24. IXE. Suite. Finissez par faire confiance à ceux que vous critiquez : big pharma. J'espère pour vous et votre famille que vous n'avez et n'aurez pas besoin des produits de ce big pharma. Les tisaneur soignant tout ! 😂

33.Posté par mougeon le 15/04/2020 10:41 (depuis mobile)

@32 JORI
Faire confiance à big pharma?
Mais ils peuvent créer le vaccin qu''ils veulent
Je préfère encore attraper le coro
Va te faire piquer toi mec !
Et on est gouverné par des armateurs
qui ont failli depuis le début de la crise


34.Posté par mougeon le 15/04/2020 10:48 (depuis mobile)

Et je ne parle pas pour tous les produits pharmaceutiques , on en a besoin, pour nous soigner.
Une bonne partie est efficace, même si de nombreux effets secondaires des fois
Juste pour ce vaccin éventuel qui m''inspire pas confiance

35.Posté par Kayam le 15/04/2020 12:54

Faut faire les tests aux enfants qui veulent aller à l'école, avec l'accord de leurs parents bien sûr. Leur donner des masques en quantité suffisante, assurer l'hygiène qui doit être quotidienne et respecter la distanciation.

Faire un tri dans les niveaux. Par exemple, pourquoi envoyer encore tous les collégiens qui sont en 3è en cours ? Il a bien été dit que les élèves seront jugés pour leur diplôme en contrôle continu. Ceux qui n'ont pas fait grand chose, ils n'ont qu'à y aller pour essayer de se rattraper, qu'ils se débrouillent !
Déjà il y aura moins d'élèves dans les classes et ça leur apprendra à prendre les choses sérieusement quand les parents les envoie à l'école.
Que l'on donne tout de suite le brevet des collèges avec les éventuelles mentions pour les élèves méritants. Arrêter de faire suer là !

36.Posté par Pas possible le 15/04/2020 14:42

Les profs ,il va falloir arrêter de pleurer.

Ok on ne retourne pas à l'école. Mais vrai cours en visio dans toutes la matières. Vous vous filmez et envoyez un fichier pour que les enfants puissent voir et éventuellement revoir. Mais vous ne voulez pas , vous ne souhaitez pas être vu... Du coup les gosses ont de pauvres exercices sans leçon , temps de travail du prof 2 minutes : ouverture du livre, photo comprise.

Bq d'enseignants sont des fumistes encouragés par les syndicats. Ceux qui restent ? Dans le même sac car vous les couvrez

37.Posté par JORI le 15/04/2020 21:11

34.Posté par mougeon le 15/04/2020 10:48 (depuis mobile)
"Et je ne parle pas pour tous les produits pharmaceutiques", étrange, monsieur serait sous traitement et donc obligé de ravaler sa pilule!!. Quand on est contre big pharma, ce n'est pas pour un produit qu'il ferait mais pour l'ensemble de sa philosophie.

38.Posté par Thierrymassicot le 15/04/2020 22:25

37.Posté par JORI

Bon rien avoir avec ton post, ce msg...Mais j'ai compris ton grand mécontentement j'ai écris JORI avec un "Y" final!!! Putain le crime de lèse-majesté.

Mais au final, sur le fond ça ne te pose pas de blême philosophique ce retour des gosses à l'école, alors que les facs restent fermées jusqu'à la rentrée prochaine? J'espère de toi une réponse et si tu es d'accord avec cette mesure gouvernementale, j'aimerai que tu m'expliques le bien fondé de cette dernière afin de lever mes doutes qui, je te le rappelle sont " On ouvre les garderies afin de permettre aux parents de reprendre le taf, pourquoi ne pas ouvrir l'Université?" Merci de ton explication.. et désolé pour le Y .

39.Posté par Raid ou Tupic le 16/04/2020 09:22

36.Posté par Pas possible le 15/04/2020 14:42
"Bq d'enseignants sont des fumistes encouragés par les syndicats. Ceux qui restent ? Dans le même sac car vous les couvrez "

C'est indéniable mais ceux que vous décrivez ne sont pas des enseignants.

Tous les fonctionnaires de l'Éducation Nationale ne sont pas des enseignants et tous les enseignants ne sont pas fonctionnaires de l’Éducation Nationale.

Si vous saviez le nombre de désistements dès la première année post-concours parce qu'il n'y a plus de mise en situation antérieure et que l'on jette directement les primo-accédants dans le grand bain ! La réalité de la classe ne laisse que peu de place à la supercherie, face aux élèves les masques tombent vite !

Les enseignants sont des personnes précieuses. J'ai eu la chance d'en connaître des magnifiques dans mon parcours, si ne j'ai pas réussi dans la vie ce n'est pas à cause d'eux mais si j'ai réussi ma vie c'est en partie grâce à eux et à ce qu'ils m'ont transmis !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes