Education

Rentrée scolaire 2018-2019: Nou Lé Kapab dénonce une "totale opacité" sur les affectations

Mercredi 25 Juillet 2018 - 15:06

"Aujourd'hui la précarité devient la règle". Nou Lé Kapab, par la voix de son président, Gilles Leperlier, tire la sonnette d'alarme sur les besoins en instituteurs à la rentrée prochaine, "qui ne seraient pas pourvus" par des lauréats du concours.

"On préfère prendre aujourd'hui des contractuels aujourd'hui au détriment des lauréats du concours" dénonce-t-il. Il déplore une "totale opacité" sur ces affectations et demande au rectorat de faire la "transparence" sur les besoins réels pour la rentrée à venir...

SI
Lu 2142 fois



1.Posté par Pro no stick le 25/07/2018 15:49 (depuis mobile)

Ou sont les chiffres du rectorat..?

2.Posté par mensonge le 25/07/2018 16:09

Encore du populisme..
A ce jour, il n' y a pas encore d'embauches d'instituteurs, alors les gens modernes parlent de professeurs des écoles, contractuels pour la prochaine rentrée. Le problème va se poser, c'est vrai, mais arrêtons de mettre la charrue avant les boeufs. La transparence existe, car les affectations se font en présence des élus du personnel.
De plus à ce jour, les lauréats concours ont leur affectation. Les listes complémentaires ne sont pas encore lauréats concours ! Attendons la rentrée, patience donc..

3.Posté par 974 le 25/07/2018 17:01 (depuis mobile)

« Mensonge » : écoutez la vidéo...Tout est dit. Ce n’est pas quand les contractuels du 1er degré seront en place dès la rentrée qu’il faudra alerter voyons...Et le Rectorat ne communique pas sur la question...

4.Posté par Question le 25/07/2018 17:06 (depuis mobile)

Se saisir l'un sujet et en tirer des leçons alors que son propre parti n est pas exemplaire.

5.Posté par Steph le 25/07/2018 17:17

La petite "poupette" Gilles Roncel se réveille avant les élections.
Viens mon poussin na donne avou de grain.

6.Posté par Paulo le 25/07/2018 19:39 (depuis mobile)

L éducation nationale ne doit pas être bradée. C est de l'esprit critique de nos enfants, de leurs capacité à se battre pour la liberté dont il s agit. La Réunion a des besoins énormes dans le premier degré qui ne sont pas satisfaits.

7.Posté par Paulo le 25/07/2018 19:40 (depuis mobile)

Un peu de lecture sur le parcours de JM Blanquer : http://h16free.com/2018/06/20/61267-jean-michel-blanquer-reforme-leducation-nationale-un-peu-vaguement-peut-etre

8.Posté par Jul le 25/07/2018 21:39 (depuis mobile)

Hier sainte-Suzanne aujourd'hui saint-leu le boug pas fatigué prendre des coques.

9.Posté par La vérité vraie... le 26/07/2018 15:02

Je ne suis pas un pro-Leperlier mais il a entièrement raison (et je sais de quoi je parle...). La même chose dans le 2nd degré, et ne parlons pas des commissions d'affectations du...privé : gérées en barbouzeries.

10.Posté par Encore ! le 26/07/2018 20:11

Comme tous les ans , les autonomistes , les gars qui se font attribuer des postes par copinage sans avoir de diplôme la ramènent . La transparence est là , les commissions d’affectation paritaires ont les documents complets avec les barèmes des postulants . Ce n’est pas ce petit branleur pistonné qui peut les connaître car ces documents sont confidentiels .... à moins qu’un syndicaliste affilié au PCR ne les divulgue , ce qu’il en soit n’est pas grave car ces documents sont cleans mais bien sûr , ça pose la question de la déontologie des syndicalistes véreux ( si,si , il y en a)
Comme tous les ans lui ou Ratenon se font mousser en dénonçant de prétendus malversations . Ce sont juste deux cretins , pour ne pas dire plus . Ce qui les emmerde c’est que ça leur échappe car ils voudraient placer leurs potes . Ils oublient de mentionner le nombre de « rentrants » qui sont partis faute de postes et qui reviennent , et ça , ça les ennuie Car ils ne leur doivent rien ces rentrants donc , ils n’auront pas « la main » sur eux , ils ne seront pas dociles comme les emplois aidés que ces deux types méprisent

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter