Société

Rentrée 2018: "Perte de contrôle de nos jeunes", selon SOS Gramounes Isolés

Jeudi 16 Août 2018 - 18:33

La rentrée, c’est le cartable, les effets scolaires, les nouvelles tenues, les copains… Mais pour Patrice Louaisel, président de l’association SOS Gramounes Isolés, c’est surtout un manque de respect et un manque de repères. À l’initiative des cohabitations solidaires entre jeunes qui cherchent un logement gratuit et gramounes qui souhaitent avoir un peu de compagnie, il se dit parfois déçu. "Je ne veux pas être dans le cliché et avoir des préjugés sur les jeunes et c’est pour cela que je fais le lien entre les deux générations, précise-t-il, mais aujourd’hui on remarque que tout est permis". Il évoque le manque de respect, les dégradations, vols, agressions…
 
Selon Patrice Louaisel, c’est la faute aux parents qui ne contrôlent plus leurs enfants. "Sans faire de généralités", ajoute-t-il. Mais c’est aussi à cause d’un "oubli des grands-parents et de leurs valeurs". "Les petits-enfants ont donc un manque de tuteurs et de références", explique-t-il. Et les gramounes isolés qu’il accompagne à travers l’association seraient d’accord.
 
Malgré son regard pessimiste, Patrice Louaisel ne désespère pas et voit en Jean-Michel  Blanquer, ministre de l’Éducation, de l’espoir, "l’éducation civique, les valeurs et l’interdiction des portables dans les écoles" étant au programme.
 
Une rentrée qui s’avère déjà plus stricte niveau téléphone portable, et qui ne plaira peut-être pas à cette nouvelle génération.

Soe Hitchon - soe.hitchon@zinfos974.com
Lu 2205 fois



1.Posté par Merci patron le 16/08/2018 20:10 (depuis mobile)

si on doit mettre notre espoir dans ce gouvernement de menteurs et d'affameurs du peuple , on est mal barré...

2.Posté par Santa le 17/08/2018 09:53 (depuis mobile)

Seul les paroles de dieu sont impénétrable

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter