Education

Rentrée 2016: Renforcement de la sécurité autour des écoles

Mardi 16 Août 2016 - 14:01

La sécurité autour des écoles avait déjà été rehaussée en janvier 2015
La sécurité autour des écoles avait déjà été rehaussée en janvier 2015
"Les récents attentats et le contexte de menace terroriste imposent une vigilance renforcée" a déclaré ce mardi 16 août 2016 Vêlayoudom Marimoutou, paré pour sa première rentrée en tant que recteur de l’Académie de La Réunion. Une rentrée qui verra les mesures de sécurité en vigueur depuis novembre 2015 être "maintenues et complétées par de nouvelles actions" de sécurité.

L'une d’elles est la vigilance renforcée à l’entrée des écoles. Comme l’explique le recteur, les consignes Vigipirate de sécurité dans le cadre de l’état d’urgence seront renforcées. Ainsi, l’accueil à l’entrée des écoles et établissements scolaires est assuré par un adulte, qui pourra effectuer un contrôle visuel des sacs. Ce dernier se chargera également d’une vérification d’identité pour toute personne étrangère à l’établissement scolaire. Dans les écoles primaires, il sera notamment demandé aux parents d’élèves de ne pas s’attarder devant les portes d’accès pendant la dépose ou la récupération de leurs enfants. Afin de mieux contrôler les flux d’élèves, les écoles et les établissements pourront assouplir leurs horaires d’entrées et de sorties.

Le recteur a également annoncé une collaboration renforcée avec les forces de police et de gendarmerie, qui surveilleront plus régulièrement les abords des écoles et établissements scolaires. Ce renforcement prévoit désormais que chaque école dispose, tout comme les établissements scolaires du second degré, d’un référent police ou gendarmerie, chargé en cas de danger de faire le relais avec les forces de l’ordre, et permettre ainsi d’actionner rapidement l’intervention des effectifs de la sécurité publique.

Vêlayoudom Marimoutou a également annoncé un ensemble de mesures de préparation et de prévention des risques des écoles et établissements. Parmi elles, la création d’un répertoire de coordonnées téléphoniques des directeurs des 523 écoles, des 22 inspecteurs de l'Éducation nationale (IEN) de circonscription et des 130 chefs d’établissement de l’académie a été constitué. Ce répertoire sera actualisé avec les coordonnées des personnels primo-arrivants sur leur poste et des personnels ayant bénéficié d’une mutation. À noter que le rectorat va procéder prochainement à un test d’alerte par SMS.

Des exercices d'alertes effectués tout au long de l'année

Outre la création de ce répertoire, l’académie a nommé un "référent sûreté", Christian-Jean Écolivet, chef du service de santé et sécurité au travail, et dispose maintenant d’une cellule académique de gestion de crise.

Tous les élèves de 3e de l’académie seront sensibilisés dès cette rentrée aux premiers secours, avec le partenariat des pompiers et des associations de sécurité civile agréées. Une formation à la prévention et au secours civique de niveau 1 sera, elle, enseignée aux délégués de classe. Durant cette année scolaire, trois exercices d’alerte et de sécurité, dont un portant sur le thème de l'"intrusion-attentat" seront organisés dans chaque école, le premier avant le week-end de la Toussaint. Enfin, pour garantir la sécurisation des espaces vulnérables identifiés par les diagnostics de sécurité en novembre 2015, la collaboration entre le rectorat et les collectivités sera plus poussée. Un courrier conjoint signé par le préfet et le recteur a d’ailleurs été adressé à l’ensemble des collectivités locales et territoriales, mais aussi à l’association des maires.

Dernier grand volet détaillé par le recteur, la finalisation d’un plan particulier de mise en sûreté (PPMS) face aux risques majeurs, adaptés aux situations précises des écoles et des établissements scolaires. Ce PPMS facilitera la mise en oeuvre des mesures de sauvegarde des élèves et des personnels en attendant l’arrivée des secours ou le retour à une situation normale. À ce propos et avec la collaboration de la gendarmerie, des formations sur les techniques de protection seront proposées aux chefs d’établissements. Les gestionnaires d’établissements bénéficieront quant à eux dès cette année d’un module de sensibilisation sur la nouvelle thématique "PPMS attentat".

Concernant le suivi de la radicalisation, le plan de formation lancé l’an dernier à destination des personnels de direction, aux infirmiers et assistants sociaux, sera poursuivi vers les autres catégories de personnel en contact avec les élèves. Les directeurs d’écoles et les chefs d’établissements seront informés des situations les plus sensibles concernant leurs élèves mais également des personnes entrant dans les établissements dont ils ont la responsabilité.
SI
Lu 3323 fois



1.Posté par Eon le 16/08/2016 17:26

Nous ferons tout pour que nos élèves soient en sécurité face aux éventuels attentats de quelques fous de Dieu ou de "pervers narcissiques" ....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >