Politique

Rencontre avec Sabine Montrouge, suppléante d'Ulrich Quinot

Mardi 18 Septembre 2018 - 12:30

Le fauteuil de député de la 7ème circonscription est vacant. Treize candidats sont allés à la rencontre de près de 110.000 électeurs. Ces derniers vont devoir faire le bon choix. Douze hommes sont candidats titulaires. Parité oblige, au poste de suppléant une femme était donc nécessaire. Quelques-unes parmi elles ont accepté d’expliquer à Zinfos leur place au deuxième rang.


Enseignante dans la fonction publique, Sabine Montrouge a décidé de reprendre du service sur la scène politique, le temps de l’élection législative, elle forme un duo avec Ulrich Quinot.

« j’avais déjà un pied dans la politique aux côtés de Nadia Ramassamy. En 2007, j’avais vécu une très belle expérience à ses côtés. Cette fois, je mène campagne auprès d’Ulrich Quinot. il connaissait mes convictions, il m’a proposé de former un binôme », confie-t-elle.

Et en tant que candidate en première ligne ? « Je ne me voyais pas partir toute seule. Ulrich Quinot a bien plus
de charisme et de volonté politique que moi », reconnait Sabine Montrouge, « et puis il y a toujours une femme derrière un grand homme, je serais celle-là pour Ulrich Quinot. Il ne manque pas d’assurance pour devenir
député, faire progresser des actions dans notre ile. Il a sa place parmi les dirigeants politiques de l’ile et quand
bien même nous sommes sans étiquette, poursuit-elle, nous sommes très bien perçu sur le terrain ».

Sa priorité pour la députation ? Faire de toute La Réunion une zone d’enseignement prioritaire « pour lutter contre l’illettrisme, il faut des classes moins surchargées, je constate que bon nombre d’élèves scolarisés en lycée professionnel où j’enseigne n’ont pas acquis de bonnes bases en matière de lecture et d’écriture », confie-t-elle.

Parallèlement, face aux ténors politiques en place, « le renouvellement de la classe politique à La Réunion est nécessaire. Les électeurs sont conscients d’un changement. Ulrich Quinot et moi-même nous voulons représenter une alternative. Nous avons chacun un métier et nous sommes très impliqués dans le tissu associatif, notre candidature est légitime », conclut-elle.

Notaire et enseignante, main dans la main, ils sont tous deux sensibles aux différents questionnements de la
septième circonscription, les électeurs en seront-ils de même face à ce duo expérimenté ?
Gilette Aho
Lu 2086 fois



1.Posté par Gilou le 18/09/2018 17:55 (depuis mobile)

Une suppléante dynamique qui complète Bien son candidat !

Jeunes, compétents et réunionnais : l'avenir c'est vous !

2.Posté par Pauline le 18/09/2018 17:56 (depuis mobile)

Foncé Sabine , Ulrich a fait le bon choix de te mettre à ses côtés .

3.Posté par Roberic le 18/09/2018 18:30

L'illettrisme est un fléau qu'il faut éradiquer et la cause est juste . C'est un problème ou il faut mettre tous les acteurs autour d'une table et pour cela il faut quelqu'un de compétent et prêt a rassembler autour de cette cause . Vous avez à vous deux la carrure pour le faire . allez y franchement et surtout gagnez !

4.Posté par PATIENCE le 18/09/2018 18:46

je vous souhaite la victoire , compliqué mais il est temps de construire avec du neuf , on ne construit pas avec du vieux comme les soit disant tenors actuels. place à la jeunesse .

5.Posté par CR le 18/09/2018 22:11 (depuis mobile)

je me rends compte de l' enjeux politique?
Ulrich Quinot représente totalement le renouveau .
il y a pas le temps de former un député mais lui il a deja cette formation via son métier!
Alors Sabine et Ulrich bonne chance😉

6.Posté par Vas-y le 19/09/2018 06:38

Sabine, je te connais bien pour avoir vécu à tes côtés, de belles expériences sur la scène et dans le milieu professionnel, et je connais ta détermination. Bonne chance et bon courage. Il manque à cette société du renouveau. Commençons à voir à notre façon.

7.Posté par Le Jacobin le 19/09/2018 09:15

Elle reconnait tacitement son infériorité elle le dit:

Je ne me voyais pas partir toute seule. Ulrich Quinot a bien plus de charisme et de volonté politique que moi », reconnait Sabine Montrouge, « et puis il y a toujours une femme derrière un grand homme, je serais celle-là pour Ulrich Quinot.

Si tout ce vous dites est le reflet de votre personnage, il serait préférable de rester à la Maison derrière ce grand Homme faire la vaisselle, torcher les enfants, préparer le repas de Monsieur repriser ses chaussettes.

Du vent Madame la Réunion mérite mieux. Ce qui me conforte l' idées que le Robert BIS menteurs voleurs de biscuits salé, affairiste jour comme de nuit n'aura pas grand mal à d'crocher le saint graal dans 7ème c'est juste une histoire de NULS.

8.Posté par Dpayet le 19/09/2018 14:52

Question :
Maître QUINOT paye-t-il les heures supplémentaires de ses salariés?
Les notaires qui les payent sont une infime minorité... sans compter ceux qui harcèlent leurs salariés, plus nombreux qu'on ne le pense.

9.Posté par A le jacobin le 21/09/2018 06:57

A le JACAOBIN Post 7
Vous vous sentez fort derière votre écran hein...!

Vous ne pensez pas que vous y allez fort là? Vous auriez préféré qu'elle se vante de savoir tout faire ? Elle est là pour découvrir et progresser alors, soit on laisse les dinosaures reprendre les flambeaux soit on laisse la chance aux nouveaux, mais vous vous êtes, avec votre grand talent de médisance, en train de tenter de déstabiliser ceux qui osent.

Avez-vous un complexe d'infériorité avec la femme ? Parce qu'en détaillant les tâches ménagères comme vous faites, vous devez bien souffrir à la maison vous, (si vous avez une femme bien sûr).

J'aimerai personnellement pas vous connaitre, vous devez être un truc trop bizarre, vous. Beurk

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >